Comparison between SMT + Lefff and Aba + Lefff on dev data

This comparison of the two files was done with the MEDITE software.

  SMT + Lefff on dev data
1.
1. QUe cette propostion, qu'un espace est vidé, repugne au sens commun.
1. QUe tous les corps ont répugnance à se séparer l'un de l'autre, et admettre du vide dans leur intervalle;
1. QUe tous les corps ont répugnance à se séparer l'un de l'autre, et admettre ce vide apparent dans leur intervalle:
2.
2. Que cette horreur ou répugnance qu'ont tous les corps, n'est pas plus grande pour admettre un grand vide, qu'un petit:
2. Que cette horreur où cette répugnance qu'ont tous les corps n'est pas plus grande pour admettre un grand vide apparent qu'un petit:
2. Que cette proposition, que la Nature abhorre le vide, et néanmoins l'admet, l'accuse d'impuissance, ou implique contradiction.
2. Qu'il n'est pas plein de l'air que quelques Philosophes disent être enfermé dans les pores de tous les corps, qui se trouverait par ce moyen, au dedans de la liqueur qui remplit les tuyaux.
2. Un soufflet bien fermé de tous côtés fait le même effet, avec une pareille préparation:
3. Que la force de cette horreur est limitée, et pareille à celle avec laquelle de l'eau d'une certaine hauteur qui est environ de trente et un pieds, tend à couler en bas.
3. Que la force de cette horreur est limitée, et pareille à celle avec laquelle de l'eau d'une certaine hauteur, qui est à peu prs de trente et un pied, tend à couler en bas.
3. Que plusieurs expériences, et mêmes journalières, montrent que là Nature ne peut souffrir de vide.
3. Qu'il n'est pas plein de l'air que quelques-uns étiment être entre le tuyau, et la liqueur qui le remplit, et enferme dans les interstices ou atomes des corpuscule qui composent ces liqueurs.
3. Un tuyau de verre de quarante-six pieds, dont un bout est ouvert, et l'autre scellé ermetiquement, étant rempli d'eau, ou plutôt de vin bien rouge, pour être plus visible, puis bouché, et élevé en cet état, et porté perpendiculairement à l'horison, l'ouverture bouchée en bas, dans un vaisseau plein d'eau, et enfoncé dedans environ d'un pied:
4. Que les corps qui bornent ce vide apparent, ont inclination à le remplir.
4. Que les corps qui bornent ce vide, ont inclination à le remplir.
4. Qu'il n'est pas plein d'un grain d'air imperceptible, resté par hasard entre la liqueur et le verre, ou porté par le doigt qui le bouche, ou entré par quelque autre façon, qui se raréfierait extraordinairement;
4. Qu'une matière imperceptible, inoe et inconnue à tous les sens, remplit cet espace.
4. Un siphon scalène, dont la plus longue jambe est de cinquante pieds, et la plus courte de quarante-cinq, étant rempli d'eau, et les deux ouvertures bouchées étant mises dans deux vaisseaux pleins d'eau, et enfoncées environ d'un pied, en sorte que le siphon soit perpendiculaire à l'horison, et que la surface de l'eau d'un vaisseau soit plus haute que la surface de l'autre, de cinq pieds:
5. Que cette inclination n'est pas plus forte pour remplir un grand vide apparent, qu'un petit.
5. Que cette inclination n'est pas plus forte pour remplir un grand vide, qu'un petit.
5. Que la lumière étant un accident, ou une substance;
5. Qu'il n'est pas plein d'une petite portion du vif argent ou de l'eau, qui étant tirée d'un côté par les parais du verre, et de l'autre par la force de la liqueur, se rarefie et se convertit en vapeurs;
5. Si l'on met une corde de prs de quinze pieds, avec un fil attaché au bout, (laquelle on laisse longtemps dans l'eau afin que s'imbibant peu à peu, l'air qui pourrait y être enclos en sorte) dans un tuyau de quinze pieds scellé par un bout comme dessus, et rempli d'eau;
6. Que la force de cette inclination est limitée et toujours égale à celle avec laquelle l'eau d'une certaine hauteur, qui est environ de trente et un pied, tend à couler en bas.
6. Que la force de cette inclination est limitée, et toujours pareille à celle avec laquelle de l'eau d'une certaine hauteur, qui est environ de trente et un pied, tend à couler en bas.
6. Qu'il n'est pas plein des esprits de la liqueur qui remplit le tuyau.
6. Une syringue avec un piston parfaitement juste, étant mise dans le vif argent, en sorte que son ouverture y soit enfoncée pour le moins d'un pouce, et que le reste de la syringue soit élevé perpendiculairement au dehors:
7. Ayant rempli un siphon de vif argent, dont la plus longue jambe a dix pieds, et l'autre neuf et demi, et mis les deux ouvertures dans deux vaisseaux de vif argent, enfoncées environ d'un poulce chacune, en sorte que la surface du vif argent de l'un soit plus haute de demi-pied que la surface du vif argent de l'autre;
7. Qu'il n'est pas plein d'un air plus subtil mêlé parmi l'air extérieur, qui en étant détaché et entré par les pores du verre, tendrait toujours à y retourner, ou y serait sans cesse attiré.
7. Qu'une force plus grande de si peu que l'on voudra, que celle avec laquelle l'eau de la hauteur de trente et un pieds, tend à couler en bas, suffit pour faire admettre ce vide apparent, et même si grand que l'on voudra, c'est-à-dire, pour faire désunir les corps d'un si grand intervalle que l'on voudra, pourvu qu'il n'y ait point d'autre obstacle à leur séparation ni à leur éloignement, que l'horreur que la Nature a pour ce vide apparent.
7. Qu'une force plus grande de si peu que l'on voudra, que celle avec laquelle l'eau de la hauteur de trente et un pied tend à couler en bas, suffit pour faire admette du vide, et même si grand que l'on voudra;
8. Le même siphon étant rempli d'eau entièrement, et ensuite d'une corde, comme ci-dessus, les deux ouvertures étant aussi mises dans les deux mêmes vaisseaux de vif argent, quand on tire la corde par une de ces ouvertures, le vif argent monte des vaisseaux dans toutes les deux jambes:
8. Que l'espace vide en apparence, n'est rempli d'aucune des matières qui sont connues dans la Nature, et qui tombent sous aucun des sens.
ABBREGE DE LA Conclusion, dans laquelle je donne mon sentiment.
ABBREGE DE LA première partie, dans laquelle sont rapportées les Expériences.
ABBREGE DE LA deuxième Partie, dans laquelle sont rapportées les conséquences de ces Expériences touchant la matière qui peut remplir cet espace vide en apparence, divisée en plusieurs propositions, avec leurs démonstrations.
Ah! Madame...
APprenez une heureuse nouvelle,
APres avoir démonstré qu'aucunes des matières qui tombent sous nos sens, et dont nous avons connaissance, ne remplissent cet espace vide en apparence.
AU ROY.
AU
EC PRIVILÉGE DU ROY.
Av
ant que tous les Grecs vous parlent par ma voix,
AU LECTEUR.
AU MÊME Lettre XXIII.
AU MÊME Lettre XXII.
AU MÊME Lettre XXIX.
AU MÊME Lettre.
AU MÊME.
Accourt tout aussitôt en trouve encore un peu,
Achevez, Seigneur, votre ambassade.
Adieu je vais songer aux choses nécessaires.
Adieu rocher, caillou, pierre de taille, et tout ce qu'il y a de plus dur au monde.
Adieu, Seigneur régnez, je ne vous verrai plus.
Adieu, je me retire, et je ne puis plus endurer qu'on m'outrage de cette sorte.
Adieu, j'irai chez-vous tantôt vous rendre grâce.
Adieu. Tu peux partir. Je demeure en Épire,
Affectait un mépris qui marquait son estime,
Afin que dans ce temps la bile se tempère,
Afin qu'un jeune fou dont elle s'amourache
Ah Ciel.
Ah Varus! que je plains, que j'admire ton sort!
Ah ingrate Bergère (s'écria incontinent Lycidas) je tiendrai le Ciel pour être de vos complices, s'il ne punit cette injustice en vous?
Ah!
Ah
! Madame, il est vrai, quelque effort que je fasse,
Ah! Madame, à mes yeux n'offrez point son mérite;
Ah
! Qu'un aveu si doux aurait lieu de me plaire!
Ah
! c'en est trop, Seigneur.
Ah! je ne croyais pas qu'il fût si prs d'ici.
Ah! j'ai perdu l'objet, pour qui j'aimais à vivre,
Ah! non, mourons plutôt que vivre lâchement.
Ah! plutôt cette main dans le sang du Barbare...
Ah
! que je crains, Madame, un calme si funeste!
Ah
! tout est ruiné;
Ah
! souffrez dans les maux, où mon destin m'expose,
Ah, Monsieur, quel Arrêt!
Ainsi ceux qui ne font que feindre ces sentiments sont bien malheureux de contraindre leur naturel pour se rendre les plus impertinents des hommes.
Ainsi donc mes bontés vous fatiguent peut-être?
Ainsi donc tout prêt à le quitter,
Ainsi il arrive que si elle se vide un peu, la pression intérieure pousse pourtant toujours de l'eau contre la soupape P, par ledit tuyau OO, ce qui la rend plus exacte, et aide aussi à connaître incontinent quand elle laisse échapper quelque chose.
Ainsi quand un poids d'une livre est à l'extrémité M, et que la soupape P laisse échapper quelque chose;
Ainsi que je voudrai, je tournerai cette âme.
Ainsi tous mes efforts ne seront que fumée,
Ainsi sait-il.
Ainsi, je me contente de montrer un grand espace vide, et laisse à des personnes savantes et curieuses à éprouver ce qui se fait dans un tel espace:
Ainsi, tous trois, Seigneur, par vos soins réunis,
Ainsi, sans différer... Madame, vous tremblés,
Ait pris chez moi les traits qu'il lance contre vous,
Ait rendu son hommage à ta Divinité.
Allez joindre Hannibal mon illustre ennemi;
Allez vous en faire la paix ensemble, et tâchez de l'apaiser par des excuses de votre emportement.
Allons aux Grecs livrer le Fils d'Hector.
Allons dans nos plaisirs satisfaire son zèle,
Allons il s'agit seulement de désabufer le père et la mère, et je pourrai trouver peut-être quelque moyen d'y réussir.
Allons mon ancien vainqueur (dit-il à ce fameux Pirate qui n'avait point déguisé son véritable Nom, parce qu'étant fort commun parmi les Grecs, il ne pouvait pas le faire reconntre) allons secourir cette personne illustre:
Allons, exécutons les volontés d'Auguste,
Allons. C'est à moi seule, à me rendre justice.
Alors le Roi et la Reine après avoir baisé leur chère enfant sans qu'elle s'éveillât, sortirent du château, et firent publier des défenses à qui que ce soit d'en approcher.
Amitié, sang, amour, je cède à votre effort,
Andromaque m'arrache un cœur qu'elle déteste.
Andromaque, au travers de mille cris de joie,
Animé d'un regard, je puis tout entreprendre.
Hannibal, Scipion, je cherche l'un, ou l'autre,
Août 1621.
Appelez le garçon qui couche là.
Après cela, de dire qu'à l'âge de vingt ans il n'y a partie du monde qu'il n'ait courue pour trouver de la gloire, ni sorte de combat duquel il ne l'ait toute remportée, ou la meilleure partie, à n'en point mentir, c'est ce que Dieu ne fait pas voir plus souvent que les déluges, et les autres grands effets de sa justice, ou de sa puissance.
Après tant de serments Titus m'abandonner!
Après avoir perdu son mari, elle avoir passé pluseurs années sans revenir à la Cour.
Après cela ils se vantent d'avoir cherché sans succès dans les livres et parmi les hommes.
Après vos procédez peut flatter votre audace?
Araspe par les ordres d'Artamène, demeura à la porte avec ses compagnons, afin de ne s'exposer pas mal à propos à quelque surprise.
Ardélise ayant reçu cette lettre y fit aussi tôt réponse.
Arminius reçut la foi de la Princesse?
Arrêtez...
Artamène donc ne pouvant se résoudre de retourner sur ses pas, envoya Phéraulas commander aux siens, de marcher en diligence,
Artamène en marchant dans ces rues toutes enflammées, fut plusieurs fois exposé, à se voir accabler par la chute des maisons:
Artamène se tourna alors vers Thrasibule, comme pour lui demander, si c'était là cette illustre personne, dont il lui avait voulu parler;
Attendez pour partir que César vous renvoie
Attendez tout de moi quand tout vous est comptraire;
Attendez vous serez satisfait.
Avec beaucoup déprit montrer que vous m'aimez.
Avec diverses liqueurs, comme vif- argent, eau, vin, huile, air, etc.
Avec un discours sur le même sujet.
Avril 1618.
Aussi large qu'il est en nos éloignements:
Aux lieux les plus cachés qu'il peut s'imaginer,
Au moins Sire, lui dit-il, si je m'embarque dans une entreprise chimérique par le conseil et pour le service de votre Majesté, je la supplie de me garder le secret, jusqu'à ce que le succès me justifie vers le public, et de vouloir bien ne me pas faire paraître rempli d'une assez grande vanité, pour prétendre qu'une Reine qui ne m'a jamais vu, me veuille épouser par amour.
Au moins autant de temps qu'Abradate vivra.
Au moins donnez-vous bien garde de réparer jamais la perte que vous venez de faire, et imaginez-vous qu'il n'y a personne au monde qui mérite de vous posséder tout seul.
Au moins, souvenez-vous que je cède à vos lois,
Au nom des Dieux, Madame...
Au nom de votre Fils, cessons de nous haïr.
Au pardon trop heureux d'un si cruel outrage?
Au rapport bien heureux de si douces nouvelles
Au reste ce n'est point de votre Libraire seul, que j'ai appris que vous rimassiez:
Au secret que je vais enfin vous déclarer;
Au soin perpétuel de servir et de craindre,
Aussi je te dirai, Lecteur, que j'ai presque perdu depuis son mal, la disposition d'esprit que j'avais pour écrire en ce genre Dramatique.
Aussi voyons nous que les plus grands et plus importants mystères de notre Religion nous ont été laissez dans des lettres, toute la sagesse des Païens est dans celles de Sénèque;
Aussi bien est-ce un sot, il nous a l'autre fois
Aussi bien sur le Fils que sur l'esprit du Père.
Aussi en fus-je tellement épouventée, que je pensais me laisser tomber à la renverse en même temps que ce malheureux.
Avec Privilège du Roi.
Avec le même éclat n'a pas semé mon nom,
Avec lui dans la tombe elle s'est enfermée.
Avec semblables mots, elles approchèrent si près de Céladon que quelques fueilles seulement le leur cachaient.
Avouez donc que vous avez tort de vous ennuyer de sa vie;
Ayant ainsi moyen de mesurer les différents degrés de chaleur et de pression qui sont dans la Machine, il est bien aisé de se régler pour ne faire que l'effet qu'on veut, pourvu qu'on ait une fois éprouvé avec quelle force la Machine agit:
Ayez bien l'oïl à tout, et secondez mes soins.
À Angélique.
À Balzac le 20, Septembre 1623.
À Balzac le 1623.
À CLORINDE.
À Claudine.
À MONSEIGNEUR LE CARDINAL DE La Valette Lettre.
À MONSEIGNEUR LE CARDINAL DE Richelieu.
À MONSEIGNEUR LE CARDINAL DE la Vallette.
À MONSIEUR DE BOISRobert Lettre XXXV.
À MONSIEUR DE LA ROCHE.
À PARIS, Chez Pierre MARGAT, au Quai de Gévres, à l'Oiseau de Paradis.
À PHILANDRE Lettre XLV.
A cacher vos chagrins vous mettez votre adresse,
À cela les siens répondirent, que le grand Junco dont nous parlions était à un Mahométan Guzarate de nation, nommé Coja Acem, qui ce même matin était sorti de la rivière chargé de bril, pour s'en aller en l'Île d'Ainan.
À cela prés, le dernier Adieu qu'elle dit à Titus, et l'effort qu'elle se fait pour s'en séparer, n'est pas le moins tragique de la Pièce, et j'ose dire qu'il renouvelle assez bien dans le cœur des Spectateurs l'émotion que le reste y avoir pu exciter.
À ces mots Artamène se retira, après avoir mis le Roi d'Assyrie sous la garde d'Araspe:
À
ces mots, Artamène s'arrêta un moment:
À
ces mots, Chrysante, Araspe, Aglatidas,
A cette canonnade ils firent réponse de cinq balles, savoir trois de faulconneaux, et de deux autres petites pièces de campagne, que les Portugais appellent Camellos.
À ceux qui prennent soin de le faire Cornard.
À chaque pointe qu'elle donne, elle porte un pauvre malade jusques sur les bornes de l'autre monde, et lui fait toucher sensiblement les extrémités de sa vie:
À
chercher dans vos yeux une mort, qui me fuit.
A consoler le sort d'un Amant misérable?
À
coups de traits dorez avait chassé les ombres;
À
des soins plus pressants la Grèce vous engage.
À deux bottes de foin le degât estimé:
À
de l'abord du Comte éventé le secret,
A genoux?
À
la faiblesse de ce principe, j'ajoutais les observations que nous faisons journellements de la raréfaction et condensation de l'air;
À
la mort du Troyen s'il ne veut consentir,
À la vérité nous pouvons dire que voici la première fois qu'il a paru quelque chose de parfait en notre langue, et si de toute notre éloquence pass[e]e il fallait estimer quelque chose près de cela, peut-être ne trouverions nous qu'une seule lettre.
À l'un des Messagers de l'Angelique bande,
À me nuire au Sénat l'un et l'autre s'applique,
À même temps il se fit un grand cri parmi eux, et il nous jetèrent quantité de pierres, de dards et de lances, qui tombaient si dru dessus nous, qu'il semblait que ce fût de la grêle, tellement que de seize Portugais que nous étions, il en demeura 12.
A mon frère, sa sœur fur aussi destinée;
À
mépriser la mort n'est que trop affermi,
À nourrir les erreurs, et jamais dans leur âme,
À n'en mentir point lorsque je considère les harangues qui nous sont restées de la ruine des siècles passés dont les unes ont été prononcées, et les autres ont été écrites, tant s'en faut que je m'étonne de l'avantage qu'elles ont sur les lettres qui nous sont demeurées, et des mêmes auteurs, et du même temps, qu'encore je ne m[']émerveille pas que les premières ayant été armées du secours de la voix, du geste et du mouvement du corps, ayant fait les miracles que nous savons tous, et arraché si souvent de vive force le consentement de ceux qui les ont ouïes:
À
peindre ces sanglots et ces désirs brûlants,
À
prévenir vos vœux et vos moindres désirs,
À qui destinez-vous l'appareil qui vous suit?
À
se faire par force aimer.
À s'éloigner, Madame, il ne peut consentir,
A tel qui ne sait pas se gouverner lui-même,
À tout le moins Hydaspe, si ce corps qui est capable d'envoyer des Colonies en toutes les parties du monde, et de remplir les terres qui sont désertes, veut être nécessairement employé, je te supplie de t'arrêter là;
A trahir vos secrets, et tromper votre attente;
À
vos oreilles importune,
À vos rocs endurcis de l'incédulité.
À vos vœux triomphants sont d'illustres trophées;
À
ses regards surtout cachez votre courroux.
À se défendre hardiment.
À se laisser jamais, ni fléchir, ni changer.
À son discours confus, son air embarrassé,
À son exemple vous trouverez la vérité en quelque lieu qu'elle soit cachée, et quelque couleur qu'on apporte à vous la changer:
Assurément.
Assurement.
Balzac.
Bérénice partait justement irrritée?
Béré
nice, Seigneur, ne vaut point tant d'alarmes,
Bien a servi cependant aux Français, de trouver l'invention des Règentes, pour un équivalent des Rois;
Bien hupé qui pourra m'attraper sur ce point.
Bientôt des assiègeans allait suivre les lois.
Birague qui m'en voulait tout de bon, et qui était ami particulier du fils de Madame d'Englesac, lui parla si souvent de moi, et du plaisir qu'il y aurait à en être aimé, que ce jeune Cavalier le crut, et me regarda pour lui-même.
Bondissent sur l'herbe fleurie,
Bon. Quel mal trouves-tu
Brandons dessus brandons devers le ciel élance,
Bref la dévotion n'est autre chose qu'une agilité et vivacité spirituelle, par le moyen de laquelle la charité fait ses actions en nous, ou nous par elle promptement et affectionnément;
CEUX qui décourageaient les Israélites d'aller en la terre de promission, leur disaient que c'était un pais qui dévorait les habitants, c'est-à-dire, que l'air était si malin, qu'on n'y pouvait vivre longuement, et que réciproquement les habitants étaient des gens si prodigieux, qu'ils mangeaient les autres hommes comme des locustes.
CHANSON
CHAPITRE PREMIÈR. DESCRIPTION DE LA Machine, avec les moyens de s'en servir sûrement.
CIel que vois-je? est-ce vous? en croirai-je mes yeux;
Car encore que je l'aie faite en plus de façons qu'aucun autre, et avec des tuyaux de douze et même de quinze pieds de long:
Car enfin n'attends pas que mes feux redoublés,
Car en ce désastre il nous était impossible de nous résoudre, si fort nous étions étonnés de ce que nous avions vu depuis demie heure.
Car il appréhendait, à ce qu'il disait, qu'ils ne lui fissent payer les obligations qu'il leur avait faites.
Car il faut que le peuple entende l'esprit de la lettre, et que les habiles soumettent leur esprit à la lettre, en pratiquant ce qu'il y a d'extérieur.
Car la vraie nature de l'homme, son vrai bien, la vraie vertue, et la vraie Religion sont choses dont la connaissance est inséparable.
Car lors que le Chinois arriva avec ce message, ils étaient éloignez de nous d'une grande lieue dans la mer;
Car pour se bien conduire en ces difficultés,
Car quoi? Rien d'assuré; point de franche lipée;
Car qu'y a-t-il de plus contraire aux règles de notre misérable justice que de damner éternellement un enfant incapable de volonté pour un péché où il paraît avoir eu si peu de part qu'il est commis six mille ans avant qu'il fût en être?
Car toutes les disgrâces de la fortune ne doivent point nous éloigner tant soit peu, du devoir que nous sommes obligez de rendre à Dieu, à cause qu'il n'y a point de travaux, pour grands qu'ils soient, que la nature humaine ne trouve supportables, étant favorisée de l'assistance divine.
Car à se faire aimer il n'a point eu de peine.
Ça, parlez.
Cela étant Monsieur, comme vous n'en doutez pas, imaginez vous avec quels termes je justifierai la R.D.L.
Cela est admirable!
Cela est juste, et c'est l'ordre des procédez.
Cela vient... Cela vient, de ce qu'il est jaloux.
Celle à qui de sa fille il confia le sort.
Celui dont les avis ont causé mon offense.
Celui qui est adonné au jeune, se tiendra pour bien dévot, pourvu qu'il jeûne quoi que son cœur soit plein de rancune, et n'osant point tremper sa langue dedans le vin, ni même dans l'eau par sobriété, ne se feindra point de la plonger dedans le sang du prochain, par la médisance et calomnie.
Celui qui la défendit contre lui n'avait, non plus que vous, que deux bras, et qu'une vie, et n'était pas fait d'une autre matière que les hommes:
Celui qui la peut voir sans avoir de l'amour,
Cent fois le nom d'Hector est sorti de sa bouche.
Cependant ai-je pris quelque soin de lui plaire?
Cependant je fais des festins des figues et de melons, et des muscats que je mange il en sortirait de quoi enivrer la moitié de l'Angleterre;
Cependant il avançait toujours:
Cependant la profondeur du couvercle BB doit être fort petite, afin que la Machine enfonçant presque dans le fourneau en puisse mieux recevoir et conserver la chaleur.
Cependant si je puis en vous obéissant
Certains stupides en matière de démlés, disent qu'il faut que je périsse, ou que je me venge.
Certain papier tantôt?
C'estui
ci est mon Fils bien aimé auquel j'ai pris mon bon plaisir, écoutes le ;
Ces cruels entretiens où je n'ai point de part.
Ces deux Veuves en badinant,
Ces deux contraires sont en moi seul arrêtés
Ces divers mouvements l'agitent tour à tour,
Cette Machine est sans doute fort simple, et peu sujette à se gâter:
Cette Nuit je vous sers. Cette Nuit je l'attaque.
Cette bonne femme n'avait point ouï parler des défenses que le roi avait faites de filer au fuseau.
Cette expérience ayant été mandée de Rome au RP Mersenne Minime à Paris, il la divulga en France en l'année 1644. non sans l'admiration de tous les savants et curieux;
Cette inconstance est souvent une adresse
Cette négligence en une affaire où il s'agit d'eux-mêmes, de leur éternité, de leur tout, m'irrite plus qu'elle ne m'attendrit;
Cette œconomie ne me déplaît pas, car je suis assuré, tenant ma bourse dans une main, de tenir votre cœur dans l'autre.
Cet Amant, qu'il combat contre la République,
Cet objet dans mon cœur redouble mes désirs,
Ceux qui sur moi peuvent avoir empire
Ce Berger arrivant, et de lassitude, et de désir de savoir comme ce malheur était advenu, s'assit prs d'elle, et la prenant par la main, lui dit:
Ce Fils même, ce Fils, l'objet de tant de soins,
Ce Fils, ma seule joie, et l'image d'Hector?
Ce Prince ambitieux ne tombe à leurs genoux;
Ce Prince était galant, bien fait, et amoureux, quoi que sa passion pour Diane de Poitiers, Duchesse de Valentinois, eût commencé il y avait plus de vingt ans, elle n'en était pas moins violente, et il n'en donnait pas des témoignages moins éclatants.
Ce bain Marie a six pouces de diamtre, et 18. pouces de haut, de sorte qu'on peut y faire entrer une marmitte de 4. pouces de diamtre, et 14. de hauteur, qui tient neuf ou dix livres de viande, mais la grande soupape ayant été fondue trop faible pour bien garder sa figure, le papier ne suffit pas pour la rendre juste, et il faut toujours y mettre du cuir, mais comme le cuir se cuit dans l'eau si chaude, il arrive qu'étant réduit en bouillie la pression du dedans le chasse, et ainsi l'eau s'échappe;
Ce fameux droit des gens saint par toute la terre;
Ce généreux Vieillard a cru qu'il était temps
Ce grand emportement qu'il m'a fallu souffrir,
Ce même Antiochus se cachant à ma vue,
Ce même tuyau HH sert aussi à remplir le Bain Marie après que les vis FF sont serrées et ensuite j'y fais entrer le tuyau OO, qui le remplit juste pour la raison que j'ai dite ci-dessus.
Ce mot, et ce regard désarment ma colère,
Ce n'est pas que quelques Personnes ne m'aient reproché cette même simplicité que j'avais recherchée avec tant de soin.
Ce n'est que par hasard qu'ils ont blessé des nôtres.
Ce n'était pas en vain que s'alarmait ma flamme;
Ce
pendant je pourrai connaître à plus prs les hommes et les affaires, afin de vous donner de bons avis à votre arrivée;
Ce port majestueux, cette douce présence.
Ce procédé sans doute est tout à fait blâmable:
Ce que Théodoret relève si volontiers en l'Oraison de la Foy, ce me semble;
Ce que je vous dis là ne sont pas des chansons:
Ce que le temps enfin, nous forcerait de faire.
Ce que mon triste cœur avait déjà prévu,
Ce que mon triste cœur à résolu de rendre;
Ce que nous avons fait avant cette action.
Ce que son influence inspire à ses amis.
Ce qui m'obligeait à cette pensée, était le peu de fondement que je voyais à la maxime si reçue, que la Nature ne souffre point le vide;
Ce qui vous oblige à aimer si fort vos opinions, c'est qu'elles sont contraires aux miennes.
Ce qui vous sert de mort me servira de vie.
Ce qu'au fond de mon cœur je lui faisais d'outrage.
Ce qu'avaient admiré nos yeux?
Ce rang entre elle et vous met-il tant de distance.
Ce rebelle chargé du courroux paternel,
Ce soir, je vous invite à souper avec elle:
Chacun a ses plaisirs, qu'il se fait à sa guise:
Chacun à son plaisir daibt gouverner son âme,
Charis, qu'on le secoure, il tombe en défaillance:
Chatouilleuses beautés, vous domptez doucement
Chez vous le mariage est fâcheux et pénible,
Ciel! dans quel accident me jette ici le sort?
Claudine.
Cloris ne te saurait empêcher d'y venir,
Commande qu'on le venge. Et peut-être qu'encore
Commencez donc.
Comment est-ce que tu fais pour être si jolie.
Comment la foudre n'est pas assez loin de ses mains dans la moyenne région de l'air, ni les torrents de la Trâce assez rapides pour empêcher qu'il ne les détourne jusqu'en ce Royaume pour les marier par force à ses comparaisons?
Comment pensez vous que je vive
Comment puis-je sitôt servir votre courroux?
Comment vous êtes capable par votre ombre seule, de noircir un Jeu de Paul tout entier;
Comment (dit le Berger) votre volonté n'est pas votre?
Comment, c'est le bel âge
Comment, qu'est-ce à dire cela?
Comme elle le trouvait charmant,
Comme je fuyais de cette sorte, et semblais désespérer de ma vie, j'arrivai insensiblement au gai de Pedra, qui est un petit Port ainsi nommé.
Comme il serait difficile de se servir sur la mer de l'invention que j'ai décrite pour connaître le degré de pression, à cause que le branle du vaisseau ferait remuer les poids et ouvrirait la soupape P, il faut au lieu de cela laisser votre bain marie assez vide, afin que la chaleur que vous avez dessein de donner fasse tout juste la pression que vous voulez.
Comme les corps qui sont sujets à quelque indisposition ne peuvent s'éloigner de la chambre, ni souffrir la moindre injure de l'air sans courre fortune, tout de même tant que le Roi aura une partie de son État malade, et qu'il se plaindra de quelque côté, il ne faut point qu'il parle d'aller visiter ses voisins, ni de passer les bornes de son Royaume.
Comme lui, voulut être Archer,
Comme parlent Messieurs les hommes.
Comme un faix plus léger de lieu en lieu s'emporte:
Condamnez-le à l'amende, ou s'il le casse, au fouet.
Confondu jusqu'ici dans la foule des Rois?
Contre ce qui prend droit de vous trop alarmer.
Contre les pauvres maris.
Consacrez-vous mon Âme, à d'éternels soupirs:
Cours, redouble tes pas...
Crainte que la soupape P. ne demeurât à sec sitôt qu'il se serait perdu un peu d'eau.
Crocodile qui flatte les gens pour les étrangler.
Croit-il réjouir beaucoup les honnêtes Gens par ces Hélas de poche, ces Mesdemoiselles mes Règles, et quantité d'autres basses affectations qu'il trouvera condamnées dans tous les bons Auteurs, s'il se mêle jamais de lire?
Croyez moi, chère Philothée, la dévotion est la douceur des douceurs, et la Roine des vertus, c'est la perfection de la charité.
Croyez que désormais, c'est là tout mon envie,
C'en est fait, n'attendons qu'un trépas rigoureux.
C'est trop, je perds patience
C'est assez puni de mutins,
C'est en vain que je veux déguiser ma tendresse;
C'est la fleur de l'Asie: et si par un malheur
C'est moi.
C'est moi: vois dans mes yeux le souverain pouvoir
C'est par de merveilleuses qualités qu'il a forcé toute la France de rendre justice à son mérite;
C'est pourquoi je dirai du vide véritable, ce que j'ai montré du vide apparent, et je tiendrai pour vraies les Maximes posés ci-dessus, et enoncées du vide absolu comme elles l'ont été de l'apparent, savoir en cette sorte
C'est une chose que je vous conseille de faire.
C'est, vous n'entrerez point, Monsieur l'a défendu.
C'en est trop Ma douleur à cette triste vue
C'est pourquoi le meilleur est, qu'avec un joyeux semblant, et des paroles de courtoisie, nous tâchions d'apprendre ce qu'ils prétendent de nous, afin que sachants d'eux la vérité, nous l'écrivions incontinent à Hoyaa Paquir, à Congrau où il est à présent.
C'est Monsieur,
C'est aussi par là que j'ai éprouvé la hauteur nécessaire à un siphon, pour faire l'effet qu'on en attend;
C'est de voir qu'à mon bras les rigueurs de mon sort
C'est donc ainsi, qu'absent, vous m'avez obéi,
C'est lorsque plus il m'aime, et je vois sa raison
C'est là son moindre défaut.
C'est l'unique faveur que demande ma flamme.
C'est peut-être que vous avez dessein de me déguiser tellement à moi-même, que je ne me connaisse plus, et que j'oublie mon propre nom comme si j'étais devenu Pape.
C'est pourquoi Dieu le bénit.
C'est pourquoi j'ai divisé le Traité entier en deux Parties, dont la première comprend le récit au long de toutes mes expériences avec les figures, et une récapitulation de ce qui s'y voit, divisée en plusieurs maximes.
C'est pourquoi, leur dit l'Hirondelle,
C'est pour un mariage, et vous saurez d'abord
C'est pour vous obéir au moins, et je puis dire...
C'est que je n'avais pas l'honneur de vous connaître.
C'est que je puisse mettre en vos mains cette Belle,
C'est trop s'inquiéter des affaires des autres.
C'est une partie du monde qui est encore incomnue, et qui n'a point été découverte avec les Indes:
C'est un grand avantage de n'être point réduit à ces termes là non plus que vous, ni que Monsieur votre frère, qui êtes composés d'une matière si excellente, et d'un tempérament si parfait, que de toutes les fonctions de la vie il n'y en a pas une que vous ne fassiez avec plaisir;
C'est un impertinent, et Monsieur le Vicomte lui fait trop d'honneur.
C'est un point décidé en Théologie, que cent faux serments d'un amoureux ne font pas la moitié d'un péché mortel, et que ce n'est que le Dieu des Poètes que nous offensons par notre parjure.
C'est vous, Seigneur Arnolphe.
C'est à quoi je m'engage, et je tiendrai parole.
DAUBRAY.
DAns quel dessein vient-elle de sortir,
Dame trop prude, et beaucoup de raison,
Dans les pleurs que je verse il trouvera des charmes.
Dans les termes où est ma passion pour la Princesse, je ne te celle pas qu'il faut de nécessité que je meure avant que tu la possédes:
Dans le désir brûlant que j'ai de te revoir,
Dans le monde on fait tout pour ces animaux-là.
Dans l'Orient désert quel devint mon ennui!
Dans l'espoir d'élever Bérénice à l'Empire,
Dans l'horreur de la nuit, des ombres et du vent.
Dans peu fera périr deux Amants malheureux,
Dans vos secrets discours étais-je intéressée.
Dans la chambre un peu tard m'introduire sans bruit,
dié à Monsieur PASCAL Conseiller du Roi en ses conseils d'État et Privé.
Demain en liberté vous verrez Ispérie,
Demain vous viendrez chez moi:
Demandez-vous quelqu'un, Monsieur?
Depuis cinq ans entiers chaque jour je la vois,
Depuis, faisant réflexion en moi-même sur les conséquences de ces expériences, elle me confirma dans la pensée où j'avais toujours été, que le vide n'était pas une chose impossible dans la Nature, et qu'elle ne le fuyait pas avec tant d'horreur que plusieurs se l'imaginent.
De quoi viens-tu m'entretenir?
Des attraits dont Amour te fait voir si fertile,
Des exploits tant de fois achevez à nos yeux,
Des libertés où l'on s'abandonne sans y penser de mal, et qui sans doute dans le fond n'ont rien de
Des plus douces amours, sont à jamais fermés;
Des vases dont la belle ornait sa cheminée,
Deux mots incontinent l'y peuvent rejeter.
Deussent de son Hymen relever la splendeur.
Devait mieux vous connaître, et mieux s'examiner.
De Monde, de chaos, j'ai la tête troublée.
De Poitiers, d'Azincourt, avaient noyé les Plaines,
De cette juste mort assurer l'avantage,
De cette nuit, Phénice, as-tu vu la splendeur?
De ce Frère qui vient, et de la lettre aussi,
De ce coup imprévu justement confondue,
De ce cruel soupçon vient affliger mon cœur!
De ce juste devoir sa piété contente
De ce vaste dessein qu'on appelle héroïque.
De deux Reines, Seigneur, devenir le Mari;
De dérober sa vie à l'effort de ma rage.
De façon qu'il n'y ait hors du tuyau que le fil attaché à la corde, afin de l'en tirer;
De la dernière goute épuiseront mon flanc,
De la lui demander il me vint la pensée.
De la nécessité d'un conducteur pour entrer, et faire progrès en la dévotion.
De la seconde purgation, qui est celle des affections du péché
De leurs beautés avec les vôtres.
De l'avouer pour sage, et point extravagante.
De l'indomptable fer de cent chaînes nouvelles:
De l'éclaircissement que vous avez voulu;
De ma cause, et des faits, renfermés, en icelle.
De mouche ou de vermisseau.
De moi, je ne suis point un insolent vainqueur,
De ne changer non plus que fait la vérité.
De notre liberté la perte est assurée
De pouvoir hors du Camp conduire Arminius,
De quantité d'œillets, de rozes et de lis:
De quelque grand dessein l'infaillible présage;
De quel nom sa douleur me va-t-elle appeler?
De quel œil la traîtresse a soutenu ma vue,
De quel soin votre amour va-t-il s'importuner?
De qui le renom effacé
De qui l'antiquité ne cède à vos yeux.
De ruisseaux de leur sang inondé les sillons,
De s'attacher sans cesse à combattre ma flamme,
De tous nos intérêts videra les débats.
De tout...
De vingt coups de bâton m'a sauvé l'aventure.
De vos maux la Princesse a su paraître atteinte,
De vous épouser.
De votre propre main Polixène égorgée
De votre ton vous-même adoucissez l'éclat.
De sacs et de procès j'ai fait provision.
De semblables discours font peu d'impression
De si longue Paix domestique,
De songer au mariage.
De sorte que l'espace vide en apparence, quoi que tous les corps qui l'environnent tendent à le remplir, n'apporte aucun changement à son poids:
De sorte qu'ayant un poids d'une livre à l'extrémité M il fait autant d'effet sur la soupape comme un poids de douze livres qui serait directement dessus;
De sorte, Monsieur, que comme vous avez vu des peintures qu'il faudrait effacer pour en ôter les défauts, aussi j'ai peur qu'il n'y ait que la mort qui puisse finir mes péchés, si par votre moyen je ne commence une seconde vie qui soit meilleure que la première;
De souffrir sans éclat le malheur de ma flamme.
Desquelles expériences, et de plusieurs, autres rapportées dans le Livre entier, où se voient des tuyaux de toutes longueurs grosseurs, et figurés, chargés de différentes liqueurs, enfoncées diversement dans des liqueurs différentes, transportées des unes dans les autres, pezées en plusieurs façons, et ou sont remarquées les attractions différentes que ressent le doigt qui bouche les tuyaux où est le vide apparent;
Diantre, l'amour vous tient au cœur de bon matin.
Dieux!
Dieux
! Ne puis-je à ma joie abandonner mon âme?
Dieux! par quelles raisons? Lucejus est aimé?
Dieu conserve au juste un plus grand don;
Dieu n'est point auteur de division, mais d'union et de concorde (I Cor 14 , 33), principalement entre ses disciples et ministres ecclésiastique, comme Notre Seigneur montre clairementen la sainte prière qu'il fit à son Père est derniers jours de sa vie mortelle (Jean XVII,11 et 21) .
Dites que de ses feux vous ressentez l'atteinte;
Dites, est-il au monde un amant plus fidèle?
Discerne la douleur d'avecques le plaisir,
Doit il impunément douter de cet Oracle?
Doit lorsque nous l'aimons, avoir pour nous des charmes;
Doit perdre tout espoir d'être jamais heureuse:
Doit s'emparer, si bien de tout mon déplaisir,
Doit se mettre dans la tête,
Donc vous m'osez présenter, sans rougir, ce visage dissimulé, qui couvre une âme si double, et si parjure?
Donne.
Dont cent pauvres Maris ont souffert la furie:
Dont il puisse garder l'histoire douloureuse.
Dont je me fiourois tout mon bonheur en poudre;
Dont la main toujours pleine, et toujours indigente,
Dont les conditions régleront notre sort,
Dont le bouton pourprè de grâces étincelle:
Dont le cruel objet me reviendra sans cesse:
Dont on cacha le sort à toute la famille.
Doucement, mon gendre.
Duquel vous blesserez lui-même ne vous blesse.
Du Prince Arminius j'aurais suivi les pas,
Du bon heur que m'avaient conçu mes espérances.
Du carquois dérobé, le Maître redoutable,
Du crime que m'impose, un insolent caprice;
Du logis aisément elle s'était sauvée.
Du moment qu'avec elle un traité nous engage,
Du passé dans ce cœur effac tout le crime.
Du triste succès qui nous arriva à l'emboucheure du Légor.
D'apprendre ce mépris par son propre Rival?
D'autre part il est naturel aux hommes de ne point convenir de la beauté ou de la délicatesse d'un trait de morale qui les peint, qui les dsigne, et
D'un trouble tout nouveau je me sens l'âme émue
D'un voile d'amitié j'ai couvert mon amour.
D'un mal si déplorable ayant l'âme atendrie,
Dététant ses rigueurs, rabaissant ses attraits,
Détournez ce malheur, guidez ses pas grands Dieux!
D'accepter, d'imposer...
D'achever l'hyménée.
D'avoir dans l'ignorance et la stupidité,
D'autres loin de se taire en ce même moment,
D'un Romain, d'un Consul, de qui la politique
D'un devoir d'amitié couvrir tous vos refus.
D'un monde tout rempli de vos ailes ensemble?
D'un mouvement jaloux je me sentis pressé,
D'un pareil déplaisir on se peut consoler;
D'un voile d'équité couvrir mon injustice.
D'un secret dont vos feux ont droit de s'alarmer.
D'une âme fort légère, ou fort intéressée,
D'une telle action n'êtes-vous pas surpris?
ENSU
ITE JÉ RESpons aux objections qu'on y peut faire, dont voici les principales.
ENfin, nous apprenons que le Roi de Navarre
EST un Cylindre creux fermé par en bas, et ouvert par en haut.
EXPERIENCES NOUVELLES TOUCHANT LE VVIDE, Faites dans des Tuiaux, Syringues, Soufflets, et Siphons de plusieurs longueurs et figures:
EXPERIENCES.
Écoutez-vous, Madame, une foule insensée?
Écouta
it sans entendre, et ne leur a laissé,
Eh je m'en étais bien doute, et la pendarde s'est retirée, voyant qu'elle ne gagnait rien après moi, ni par prières ni par menaces.
Eh qui jamais Madame aurait osé prévoir
Eh quoi! que chez les morts, je m'apprête à le suivre?
Eh...
Élève leurs combats, spécifiant les lieux
Elles ont des vertus qui les font respecter,
Elles ont trop de lait pour vous de la moitié:
Elle approuva tout ce qu'il avait fait;
Elle a mille vertus. Mais, Seigneur, elle est Reine.
Elle a toujours trouvé quand on a combattu,
Elle haïssait particulièrement le Cardinal de Lorraine;
Elle les recevait avec une modestie si noble, qu'il ne semblait pas qu'elle les entendît, ou du moins qu'elle en fût touchée.
Elle me dédaignait, une autre l'abandonne.
Elle m'a dans l'abord servi de bonne sorte:
Elle m'étrangle. Ai. ai.
Elle ne doit plaire à personne.
Elle passe ses jours, Paulin, sans rien prétendre
Elle prend du plaisir, Seigneur, à vous louer,
Elle vient aujourd'hui les proposer en exemple à Celui de nos Temps, pour les grandes choses, à quoi l'appellent ses destinées.
Elle voit dissiper sa jeunesse en regrets,
Elle épanche pour nous ces trésors que la guerre
Elle sait mieux votre affaire que vous.
Elle, de redoubler ses cris;
Employez pour le perdre, et la force, et l'adresse,
Employons le feu même à sauver la Cité.
Encore vous sais-je bon gré., Clorinde, de violer la justice avec quelque forme, et de chercher des raisons afin de faillir légitimement.
Encore si c'était quelque Chat comme moi,
Encor que j'ai de quoi m'engueillir comme eux,
Enfin ce terrible Élément détruisait toutes choses;
Enfin il employa tout le reste du jour à donner ses ordres:
Enfin me voilà mort par ce funeste écrit,
Enfin à mon amour rien ne peut s'égaler;
Engagé de parole avec cette Belle;
Entrons, MESSIEURS, dans les desseins de la Providence, et admirons les bontés de Dieu qui se répandent sur nous et sur tous les peuples dans la prédestination de cette Princesse.
Envieuse s'étend, et s'enfle et se travaille,
En celles-là qui néanmoins n'en approchent pas, il y a une abondance si grande, qu'à peine se peut elle imaginer et pource que toutes les choses y paraissent confusément, et qu'il semble qu'elles y aient été jetées sans choix, et à bien dire, comme à l'aventure, quelques-uns qui blâmeront encore le style diraient peut être que ce sont plutôt des matières que des ouvrages.
En commandant autrui, se commander soi-même.
En effet de n'avoir point de Juge en ce monde que votre réputation et votre conscience, et de tirer après vous un grand peuple dont les uns travaillent aux plaisirs de vos sens, et les autres à la conduite de vos affaires;
En
fin on n'eût moyen propre a te surmonter
En la compagnie de celui-ci s'embarquèrent quelques seize hommes, tant soldats que marchands, avec espérance qu'un écu leur en vaudrait six ou sept, du moins tant en la marchandise qu'ils y menaient, qu'en celle qu'ils espéraient d'en rapporter.
En l'état triste et déplorable
En perdant celui de l'Amour.
En rendre un plein repos, un plein calme à la terre;
En robe sur mes pas il ne faut que venir,
En vérité s'il était de la Foi de croire que vous fussiez homme, j'aurais un grand motif à soupçonner, qu'il a donc fallu mettre dans votre corps pour lui donner la vie, l'âme universelle du monde.
En un mot, comme en cent,
En se saisissant du Baudet.
En son visage pâle on n'aperçoit pas
En suite vous n'aurez qu'à fermer les portes et les registres pour étouffer le feu, et laisser refroidir les vaisseaux, il faut aussi avoir chargé la verge de fer LM autant qu'il est nécessaire pour faire la pression qu'on veut, et on sera assuré, qu'en gardant ainsi toujours la même règle, l'effet se trouvera toujours à peu pres pareil;
Ensanglantant l'Autel qu'il tenait embrassé?
Esclata tout en lustre et changea de visage.
Étants partis de cette rivière de Pullo Cambim, nous naviguâmes le long de la côte du Royaume de Champaa, jusqu'à un havre nommé Saleyiacau dix-sept lieues en à mont, vers le Nord, dans lequel nous entrâmes.
Estint les petits feux, espard l'obscurité
Étrangère en ce Camp, sans secours, sans soldats,
Et Cloris d'un trait d'œil me l'a déjà ravie.
Et Femme qui compose, en sait plus qu'il ne faut.
Et Rome avec plaisir recevrait de ma main
Et Rome fouffrirait quand Lucejus l'adore,
Et après cela pour trois lettres que vous m'avez écrites, je suis content de vous faire six réponses.
Et bien que vos bontés m'en laissent le pouvoir,
Et certainement comme c'est un grand avantage d'être petit fils d'un usurpateur, aussi il n'y a point de plus misérable condition que d'avoir été Roi, et de n'être plus que le sujet des tragédies et des farces.
Et chez moi sans éclat je retourne soudain.
Et comme les honnêtes gens joignent à l'inclination générale qu'ont tous les hommes de se maintenir dans leurs justes possessions, celle de refuser l'honneur qui ne leur est pas dev;
Et comme le jeune homme a passé ses visites.
Et contre mes désirs, je sens je ne sais quoi,
Et c'est pourquoi tout ainsi que la pierre qui roule continuellement, ne se revêtit jamais de mousse, mais plutôt d'ordure et de salleté:
Et c'est à contre-cœur qu'ici vous me voyez;
Et dans la c conclusion, je donne mon sentiment sur le sujet du vide, et répons aux objections qu'on y peut faire.
Et dans le Camp vainqueur il est souvent douteux
Et des nocturnes promenades,
Et devant qu'il soit peu, je veux en profiter.
Et de ces beaux blondins écouter les sornettes:
Et de ceux qui m'attribueraient celle d'Italie donc je vous ai parlé, puis qu'elle n'en est pas.
Et de croire qu'une âme à la vertu nourrie,
Et de faire valoir l'autorité de père;
Et de grâce, mettez pour vu moment votre Gentilhommerie à côté, et souffrez que je vous parle maintenant comme je pourrai.
Et de quel frère encor! pour louer ses exploits
Et de tous les damnez, les tortures charmées
Et de vos chastes lits souiller la pureté.
Et découvre de loin le solitaire mur.
Et donner à ma haine une libre étendue.
Et dont je me ferais un bien plus grand malheur,
Et dont, toutes les fois que je l'entends parler,
Et du mal qu'ils ont fait être la médecine.
Et d'en adorer l'œil vainqueur,
Et d'un brave Soldat et d'un grand Capitaine:
Et ds le premier mot ma langue embarrassée
Et d'abord sans vouloir plus longtemps les ouïr;
Et d'une cause en l'air il le faut bien leurrer.
Et en conscience, puisque la ruine de l'hérésie est écrit dans le Ciel de la même façon que le dernier jugement, et la fin du monde, ne serait-ce pas résister à la volonté de Dieu, et combattre sa providence, si on se lassait sitôt de bien faire, et si on ne voulait pas achever une chose dont l'événement est infaillible? Il n'y a rien si aisé à un grand Prince que de trouver ou de faire des coupables, et de personne ne doute que la tromperie ne soit juste quand elle réussit au bien, et à l'avantage de ceux qu'on trompe.
Et faire à ce Dieu mal sa Cour,
Et fort confusément, cet amoureux mystère.
Et je ne savais point encor ces choses-là.
Et je trouve fâcheux l'état où vous voilà.
Et je vous parlerai d'affaires importantes.
Et je serais heureux, si la Parque cruelle
Et je dirai en passant que c'est à quoi je veux reconnaître quelquefois le sang généreux dont je pourrais bien être née.
Et je ne doute point que ce généreux zèle,
Et je ne voulais pas l'interrompre.
Et je n'en veux l'éclat que pour goûter la joie,
Et je vous perds? aussi dans ma douleur profonde
Et je vois bien qu'après tous les pas que j'ai faits,
Et j'ai pour vos vertus une si haute estime...
Et j'atteste du Ciel la puissance suprême,
Et j'emporte de vous une si haute estime,
Et laisser des voisins pour suivre un Étranger?
Et laisse à Fabius sa lenteur et sa gloire,
Et la seconde, les conséquences que j'en ai tirées, divisées en plusieurs propositions:
Et les plus prompts moyens de gagner leur faveur,
Et leur bannissement, dont j'accepte la Loi
Et le fait assigner pour certaine parole,
Et le feu dans sa mouelle allumé consommait
Et le sang qui nous joint m'a si bien détaché
Et loin de me laisser languir dans la mollesse,
Et lui donne les fleurs, et se garde le fruit.
Et lui d'une troisième aussitôt répartant,
Et lui met dans les mains les traits de sa fureur.
Et lui qui prenait cela pour un mépris, en passa jusqu'à un tel désespoir, qu'il en fut dangereusement malade.
Et l'argent que de vous j'emprunte avec franchise,
Et l'estimant beaucoup, je serais bien marri
Et l'on cherche souvent plus qu'on ne veut trouver.
Et l'Ingrate, en fuyant, me laisse pour salaire
Et l'on peut en secret faire votre Contrat.
Et l'ouverture ayant été mise dans du vif argent:
Et mes pas en ce lieu, s'il faut que je le die,
Et me donnez moyen de faire ma retraite.
Et même en ce moment, inquiète, empressée,
Et moi je ne puis vivre, à moins que vos bontés
Et mon amour devint le confident du vôtre.
Et mon dessein n'est pas de leur rien opposer,
Et mon remède plus certain
Et moi (ce souvenir me fait frémir encore)
Et moi, j'ai résolu de partir tout à l'heure.
Et moi, lui dit-il, Hylas!
Et même nécessaire à tous les deux partis,
Et m'ayant écartée adroitement de sa femme et du Marquis de Birague, qui peut-être de leur côté cherchaient aussi une occasion de s'écarter:
Et néanmoins par un acte de Religion, et un traité solennel, on a condamné la plus belle Princesse d'Italie à coucher toutes les nuits avec ce monstre.
Et ne la voyez point, Seigneur, si promptement.
Et ne puis deumner quel motif vous inspire...
Et ne puis sans pleurer voir un poulet mourir.
Et ne sais plus s'il est mon maître ou mon rival:
Et nos troupes aussi peuvent être en état,
Et n'approcher la mort quand on s'éloigne d'elle.
Et n'a jamais osé lui dire son amour.
Et n'ai-je pris sur moi le soin de tout l'État,
Et n'est-t-il pas aussi véritable que nous éprouvons à toute heure les effets de notre déplorable conditions?
Et parmi vos détours confus
Et partant concédans cette faculté de distribution aux femmes, on voit à clair qu'ils ne les ont interdites de distribuer les autres Sacrements, que pour maintenir toujours plus entière l'auctorité des hommes;
Et par cette nouvelle il a poussé les bras,
Et parfois elle en dit, dont je pâme de rire.
Et par l'apparence trompée,
Et peut-être sa mort de la vôtre suivie;
Et plus de vous je me retire
Et pourquoi le percer? Qui l'ordonne? Moi-même.
Et pourquoi nous tromper!
Et pour les mettre, enfin, dessous quelque assurance
Et pour le re, il est où le diable l'a mis.
Et pour l'objet qu'il aime est toujours trop zélé,
Et pour n'avoir la nuit que d'agréables songes,
Et pour ôter le soupçon de l'air que l'on pourrait dire être demeuré dans la corde, on fait la même expérience, avec quantité de petits Cylindres de bois, attachez les uns aux autres avec du fil de laton.
Et puis quand j'aurais lettre du Dieu Mars, de sortir de ce combatt à mon honneur, il pourrait au moins se vanter de m'avoir contraint à commettre une insigne folie:
Et puisque le cœur des Rois ét entre les mains de Dieu, il ne faut qu'un bon mouvement qu'il envoie à celui-ci pour lui faire redresser les Autels qu'il a abattus, et rendre tout d'un coup à la vraie Religion les âmes de trois Royaumes:
Et puisque vous faites partie d'un corps à qui Dieu a donné l'infaillibilité, et qu'il est défendu de douter de la certitude de votre prudence, ne condamnez pas, je vous supplie, ce que vous avez fait autrefois, comme si vos bonnes grâces d'Italie étaient quelque autre chose que celles de France.
Et quand les hommes déroberaient à ce sexe en plusieurs lieux, part aux meilleurs avantages;
Et quand on le rabaisse, l'eau de la plus longue jambe atire l'eau de la plus courte comme auparavant.
Et quand on le sait prendre on n'a point à rougir,
Et quelle force est nécessaire pour faire admettre ce vide.
Et quel Époux encore! Ah souvenir cruel!
Et que le choix des Dieux, contraire à mes amours,
Et que me servira que la Grèce m'admire,
Et que nos champions songeaient à se défendre
Et que notre raison y plante son Empire.
Et que toute âme eft libre à nommer son vainqueur
Et que tout l'Univers reconnaisse sans peine
Et que sa volonté seconde un peu la mienne.
Et quitte ce morveux, et l'amour qu'il te donne;
Et qui sait de quel œil ils prendront cette injure?
Et quoique les hommes étant encore si proches de la création ne pussent avoir oublié leur création, et leur chute, et la promesse que Dieu leur avait faite d'un Rédempteur, néanmoins comme dans ce premier âge du mond ils se laissèrent emporter à toutes sortes de désordres, il y avait cependant des Saints, comme Enoch, Lamech, et d'autres qui attendaient en patience le Christ promis ds le commencement du monde.
Et qu'autrement ton cœur ne me voulut entendre.
Et qu'en le soutenant il triomphe pour lui.
Et qu'ils me permettent de leur dire ce qu'un Musicien disait à Philippe Roi de Macedoine, qui prétendait qu'une Chanson n'était pas selon les Règles.
Et qu'il ne devra jamais voir.
Et qu'il ne s'échauffât le sang à sa lecture.
Et qu'il vit, de l'air seulement,
Et qu'il soit soupçonné, que dans votre personne
Et qu'on doit toute chose à l'exploit immortel
Et rendre grâce au Ciel qui fait tout pour le mieux.
Et rendez mon haleine égale à mon Sujet.
Et renforçant mes doux liens,
Et retint à dîner commere la Cigogne.
Et s'il séjourne plus, penses-tu que je vive?
Et s'ils faisaient quelque difficulté à cause de l'heure, ne manque pas de les presser, et de leur bien faire entendre qu'il est très important qu'ils viennent, en quelque état qu'ils soient.
Et s'opposant sans cesse à ses justes desseins,
Et tous les points du jour forçaient leurs actions
Et toute la Gent Escarbot
Et toi, dit-il, symbole d'une entière et parfaite amitié, soy content de ne me point éloigner à ma mort, à fin que ce gage pour le moins me demeure, de celle qui m'avait tant promis d'affection?
Et tâchait de gagner sa chaumène enfumée.
Et veulent sur le pied de nous être fidèles,
Et viens à votre foudre en leur place m'offrir.
Et vient prendre en ces lieux la Princesse sa sœur:
Et voilà pour t'avoir, Georgette, un cotillon,
Et voir d'un œil égal, l'un et l'autre mérite:
Et vous dénicherez à l'instant de la Ville;
Et vous devez encor...
Et vous laissant toucher d'une pitié funeste,
Et vous l'interrompez par un discours frivole.
Et vous ne vouliez pas sans doute lui déplaire.
Et vous reconntrez mes soins si vous voulez.
Et vous, Monsieur, marchez.
Et votre maladie est digne de pitié.
Et votre sort tenir des mains de mon amour,
Et ce qui est plus remarquable, c'est que la syringue pezée en cet état sans la retirer du vif argent ni la bouger en aucune façon, pèze autant (quoi que l'espace vide en apparence, soit si petit que l'on voudra) que quand, en retirant le piston davantage, on le fait si grand qu'on voudra:
Et ses Chefs divisés par leurs propres fureurs
Et ses nobles motifs, au Prince rapportés,
Et seul de tous les Grecs ne m'est-il pas permis
Et se mirant dans un ruisseau,
Et si en le connaissant on ne désire d'en être délivré que peut-on dire d'un homme si peu raisonnable?
Et si la Terre est un Animal, vous voyant aussi rond, et aussi large qu'elle, je soutiens que vous vous êtes son mâle, et qu'elle a depuis peu accouché l'Amérique, dont vous l'aviez engrossie.
Et si l'on m'en croyait, elles seraient bannies.
Et si on hausse un peu le tuyau jusqu'à ce que son ouverture qui trempait auparavant dans le vif- argent du vaisseau, sortant de ce vif argent;
Et si on incline le tuyau;
Et si on le tire presque tout entier hors de l'eau, en sorte qu'il n'y reste que son ouverture et le doigt qui la bouche:
Et si vous m'y servez selon ma confiance,
Et son contentement se lisait dans ses yeux.
Et sous cet équipage, et le bruit de ma mort,
Et soutenons le nom, la gloire de Carthage.
Et surtout gardez-vous de la quitter des yeux:
Et, dans son pays propre, il cherchait son pays.
Et, qu'avec lui j'aurai de satisfaction!
Eux venus, le Lion par ses ongles conta,
Évitons les effets de sa rage animée,
Expliquez-vous, le Ciel a-t-il juré ma mort?
Est une barre de fer qui entre dans les pièces DD, et qui se peut ôter et remettre facilement, quand on veut ouvrir et fermer la Machine.
Est un autre Cylindre creux de même grosseur, mais plus court que le précédent, et il lui sert de couvercle en appliquant leurs deux ouvertures l'une sur l'autre, comme on voit dans la figure.
Est un autre Cylindre creux de verre ou autre matière, dans quoi l'on met les choses à cuire, et l'ayant bouché avec un couvercle juste et affermi dans un châssis par le moyen d'une vis comme la figure représente, on l'enferme dans les Cylindres AA BB, qui doivent être pleins d'eau.
Est un fameux effet de l'amitié sincère,
Est-ce ainsi que je suis la noble austérité
Est-ce que j'en puis mais? lui seul en est la cause,
Est-il possible?
Est-il vrai?
Fait à Paris ce 8. Octobre 1647.
Faire par un grand coup qui signal ma foi,
Fais porter cette lettre à la poste du Maine.
Fais-je pas comme il faut?
Faites la révérence. Ainsi qu'une Novice
Faites, faites, lui dit-elle en lui tendant le col;
Faites-le prononcer, j'y souscrirai, Madame.
Faites-lui les excuses que je vous dis.
Fait fausse confidence à son Époux fidèle,
Faisons tant que nous voudrons les braves, voilà la fin qui attend la plus belle vie du monde.
Faut-il livrer son Fils? Faut-il voir Hermione?
Fasse le Ciel que ma mort soit vengée comme je le souhaite, et que celui qui en est cause, reçoive un juste châtiment de la dureté qu'il a eue pour moi.
Fermons l'œil aux présents, et l'oreille à la brigue.
Figure première. AA.
Fit briller tant d'éclat et tant de modestie
Fist toujours jusqu'à moi passer la rité.
Fort belle.
Fort bien.
Frappe, perce ce cœur qui n'attend que tes coups.
Fuyez-le donc, Madame. Et puis qu'on vous adore...
Gardez-les pour peupler, Monsieur, dit-il au Maître,
Gardez-vous d'imiter ces coquettes vilaines,
Graid bien vous fasse.
Grossis, de flots bruians, ma languissante veine,
Ha! qu'elle cache bien.
Ha, Madame, je dis,
Hélas!
Hélas
! ce n'est pas trop, allez, quittez ces lieux;
Hélas! combien de fois me faites vous mourir.
Hélas! pour la promettre est-elle encore à moi?
Hélas! qu'elle pitié est-ce des âmes, lesquelles se voyants sujettes à plusieurs imperfections, après s'être exercées quelque temps en la dévotion, commencent à s'inquiéter, se troubler et décourager, laissant presque emporter leur cœur à la tentation de tout quitter et retourner en arrière; mais aussi de l'autre côté, n'est-ce pas un extrême danger aux âmes, lesquelles par une tentation contraire se font accroire d'être purgées de leurs imperfections le premier jour de leur purgation, se tenants pour parfaites avant presque que d'être faites, en se mettant au vol sans ailes? ô Philothée, qu'elles sont en grand péril de recheoir pour s'être trop tôt ôtées d'entre les mains du médecin! Ha! ne vous levez pas avant que la lumière soit arrivée dit le Prophète:
Hélas! tout m'abandonne.
Hélas! trop attentive à mon destin funeste,
Hélas, non.
Hermione elle-même a vu plus de cent fois
Hermione, Seigneur, au moins en apparence,
Heurter au roc du désespoir,
Hidaspe, Artucas, Chrysante, Aglatidas,
Ho, Monsieur, j'entrerai.
Ho, vous êtes si prompt.
Hé bien allons, Madame.
Hé bien, Madame, hé bien, je suis trop téméraire,
Hé bien, Mademoiselle,
Hé bien, je meurs content, et mon sort est rempli.
Hé bien, à la bonne heure.
Hé dites-moi un peu, s'il vous plaît, vous venez de là-dedans.
Hé le cheval!
Hé l'on le soufflera.
Hé quoi? donc Hannibal ne veut point d'autre otage?
! quoi? votre haine chancelle?
II.
Il
est permis au sieur PASCAL de faire imprimer un livre intitulé, Expériences nouvelles touchant le vide, etc.
Il n'est plus temps, et songez à vous rendre,
Il n'y a qu'a faire un petit tuyau ouvert des deux bouts comme HH, et l'ayant soudé sur un trou fait au couvercle BB, il faut appliquer sur l'ouverture d'enhaut de ce tuyau une petite soupape P, bien exacte, et garnie de papier, et ensuite avoir la vérge de fer LM dont un bout entre dans la pièce de fer Lz qui est attachée à la barre ÉE, et s'appuyant ensuite sur le milieu de la soupape P empêche qu'elle ne soit soulevée par la pression intérieure, et elle l'empêche plus ou moins selon que le poids N est plus ou moins avancé vers l'extrémité M, comme dans les Romaines ordinaires.
Jacques de Cacen.
Jamais je ne m'ennuie.
Jamais ses yeux au miens n'ont paru si perçants,
Janvier 1623.
Iaos, chacun de trois lieues, le long duquel il y avait force mines d'argent, de cuivre, d'étein, et de plomb, d'où l'on en tirait ordinairement grande quantité, que les marchands enlevaient par troupes d'Éléphants et de Rhinocéros, pour le transporter aux Royaumes de Sornau, que nous appelons Siam, Passiloco, Sauadi, Tangu, Prom, Calaminham, et autres provinces qui sont fort avant dans le pays, éloignées de ces côtes, de deux ou trois mois de chemin.
Ici pour votre gloire Hannibal s'intéresse,
Je commence â blâmer un peu notre folie,
Je considre ici tout cela d'un esprit tranquille, et puis que la Comète de dernièrement me pensa être aussi funeste qu'a l'Empereur Rodolphe, et à la Reine d'Angleterre, et que la curiosité que j'eus de la voir me fit lever en chemise, et m'enruma tout le reste de l'hiver, je suis résolu à l'avenir de ne me mêler plus de ce qui est au dessus de moi, et de laisser faire à Dieu et à la nature, Pourvu que Clorinde permette que je la serve, et que j'apprenne de sa bouche qu'elle m'aime, je ne veux point savoir d'autres nouvelles, ni chercher une seconde fortune.
Je croyais véritablement que vous jouiriez ici de la même liberté que vous avez chez vous, mais non pas du même repos;
Je les ai dans ma poche.
Je les consacrerai sans doute à ta louange,
Je le connais, Seigneur,
Je le souffre aisément de qui n'est pas instruit;
Je l'ai bien résolu.
Je me nourris donc ici de poison, et je souffre la vie par pénitence, cependant qu'au lieu où vous êtes-vous passés les restes de l'âge d'or, et ne refusez rien à vos sens de ce que vous leur pouvez donner légitimement.
Je me résolus donc de faire des expériences si convainquantes, qu'elles fussent à l'épreuve de toutes les objections qu'on y pourrait faire:
Je m'appelle le Baron de Sotenville.
Je ne dis mot.
Je ne dis pas cela, car c'est ce que je blâme:
Je ne doute point que le bon droit et la puissance se rencontrant du même côté, l'événement des choses ne soit celui que nous désirons;
Je ne doute point, SIRE, que vous n'avez agréable le désir que j'ai de faire ce voyage, et je me promets que vous prendrez la peine de considérer, que m'étant engagé de deux cens mille écus pour votre service, après avoir vu vos bien-faits en toutes sortes de mains, il n'est pas raisonnable que ne recevant rien je face toujours ici l'honneur de la France, ni que je me ruine avec éclat pour conserver les étrangers en l'opinion qu'ils ont de la grandeur de votre Couronne.
Je ne me rendis pas à la première proposition qu'ils m'en firent.
Je ne réponds de rien.
Je ne vous dis plus mot.
Je ne vois point à me conduire.
Je ne saurais souffrir qu'en mon absence elle et son galant boivent à la santé de leur cocu, et que je sois le sujet de tous leurs contes:
Je ne sais où j'en suis, tant ma douleur est forte.
Je n'ai garde de lui en rien dire, et je veux vous montrer que toute femme que je suis, j'ai assez de courage pour me venger moi-même des offenses que l'on me fait.
Je n'ai pas eu le temps de lui dire deux mots.
Je n'ai pas résolu d'être long sur la description de KKK que vous connaissez mieux que je ne fais;
Je n'en veux point croire d'autre que vous même:
Je n'y manquerai pas.
Je pardonnerais à un homme qui se laisserait mourir en temps de pête, mais à cette heure que la corruption à cessé, et que cette fatale influence est passée, je ne trouvez pas mauvais si je vous dis que vous ne sauriez plus être malade que par votre faute.
Je pense qu'il en tient, et je crois penser bien.
Je puis l'aimer, sans être Esclave de son Père.
Je te verrai couvert de pousière et de sang
Je tiens cela plaisant autant qu'on saurait dire,
Je veux entrer un peu; mais seulement pour voir
Je veux qu'on soit détrompé de vous, et que votre confusion éclate.
Je viens vous avertir que tout a réussi,
Je voudrais bien savoir, Monsieur, vous qui êtes savant, pourquoi il ne fait point jour la nuit?
Je vous apprendrai ce que c'est que de vous jouer à nous.
Je vous dirai demain que je n'en vais pour vous obliger de prendre la peine de me retenir.
Je vous en dirais davantage;
Je vous prie, Philothée, serait-il à propos, que l'Évêque voulût être solitaire comme les Chartreux? Et si les mariés ne voulaient rien amasser non plus que les Capucins, si l'artisan était tout le jour à l'Église comme le Religieux, et le Religieux toujours exposé à toutes sortes de rencontres pour le service du prochain, comme l'Évêque;
Je vous promets de ne vous plus donner aucun sujet de déplaisir, et de me...
Je vous épouse, Agnès, et cent fois la journée
Je vous supplie de me pardonner si j'entreprends de vous porter une si mauvaise nouvelle, mais je ne suis pas aujourd'hui en humeur de flatter personne;
Je vous supplie très humblement de croître qu'étant né de condition libre, je ne sais que c'est de flatter personne, et que je ne m'attache point tant aux choses utiles, que quand vous seriez encore en Auignon, je ne fusse aussi véritablement que je suis à cette heure.
Je sens que mon ardeur decroît de la moitié,
Je souffre en damné.
Je suis Homme à saisir les gens par leurs parole,
Je suis donc très ais de vous voir aujourd'hui en un lieu d'où vous remplirez toute la terre de lumière, et ou votre seul exemple aura tant d'autorité qu'il pourra faire revenir la face de l'Église à la pureté de son enfance:
Je supplie très humblement votre Majesté, SIRE, de me vouloir laisser mourir en cette opinion que j'ai de moi-même, et me faire cependant l'honneur de croire qu'en quelque lieu que je sois, et quelque mauvais traitement que je reçoive, il n'y a point de condition si avantageuse qui me puisse corrompre, ni de si puissante nécessité qui me porte à n'être pas avec la même affection que j'ai toujours été.
Je sais un Paysan, qu'on appelait gros Pierre,
Je sais bien que les esprits de France sont ennemis de toutes sortes de chaînes, et que douze cents ans de Monarchie ne leur ont pu faire perdre la liberté qui leur est aussi naturelle que la vie:
Ils abatirent des maisons avec des Béliers:
Ils contraignent ma main de vous porter les coups.
Ils considèrent peu quel serment les engage,
Ils descendraient bientôt pour voir leur créature.
Ils en font tous leurs jeux. Ah! pouvez-vous, Seigneur,
Ils inspiraient des mouvements de grandeur pure, et ce n'est pas l'état de l'homme.
Ils l'allaient suivant, et plaignant après lui, mais ce pitoyable office ne lui était qu'un rengrégement de douleur.
Ils ont beau se cacher dans l'obscurité, il les sait bien trouver, et les fait bien parler Français:
Ils redoutent son Fils.
Ils sont toujours pleins de douleurs,
Ils savent encore, que les louanges anticipées de quelques Personnes officieuses, n'ont été souffertes par moi qu'auèque beaucoup de peine, et que j'ai toujours appréhendé qu'elles ne m'engageassent à soutenir une réputation plus grande, que mes forces ne le peuvent permettre.
Ils prêchent choses contraires à l'Église en laquelle ils ont étés ordonnez prêtres:
Il attaqua toutes les villes du Duc de Florence;
Il avait toujours cru, comme moi et comme tout le monde, que j'étais la fille de cet homme;
Il a abordé en des Isles qui ne s'arrêtent jamais en même lieu:
Il a aussi ordonné dans les nations les familles particulières dont elles sont composées, mais principalement celles qui devaient gouverner ces nations, et en particulier dans ces familles tous les hommes par lesquels elles devaient ou s'élever, ou se soutenir, ou s'abbattre.
Il a parlé, Madame, et Pyrrhus se déclare.
Il a trop de vertus, et mon transport jaloux...
Il crt, il devient grasselet,
Il dit fort posément ce dont on n'a que faire,
Il dit à celui qui lui emprunte de l'argent à intérêt, ou qui le prie de contribuer * de Cette sorte de contribution était fréquente à Athènes, et autorisée par les lois sa part à une somme que ses amis consentent de lui prêter;
Il dresse son petit Grabat
Il en était sorti lorsque j'y suis couru.
Il était copiste entendu,
Il était d'Er, ville de Lesbos, fils d'un Foulon;
Il est aisé de le comprendre.
Il est certain, et vous le savez aussi bien que moi, vous qui connaissez les bonnes choses, et qui les faites, qu'il n'y a point de Muses, si seuères que les Françaises, ni de langue qui souffre moins le fard, et l'apparence du bien que la nôtre;
Il est du sang d'Hector, mais il en est le reste.
Il est l'aîne toutefois, et deux mots que lui dit son père lui font bien entendre qu'il n'a pas perdu ses avantages:
Il est mort?
Il est trop au dessus de tous les Rois du monde,
Il est vrai que depuis qu'un si magnanime Cœur a pris intérêt en mon Ouvrage, j'y ai eu une application beaucoup plus forte, et que la passion de le rendre digne de sa bonté, me l'a fait continuer d'une ardeur beaucoup plus véhémente
Il est vrai qu'il me vient souvent des intervalles assez agréables, et que j'ai quelques bonnes heures qui me font souvenir de ma première santé;
Il est vrai qu'à Monsieur j'en rendais quelque chose.
Il est vrai, Philothée, que la dévotion purement contemplative, monastique et religieuse, ne peut être exercée en ces vacations là:
Il est vraisemblable que la même chose arrive dans une pompe par aspiration;
Il est à mon amour arrivé du malheur.
Il est, Seigneur Arnolphe, encor plus gai que nous,
Il fait couler mes pleurs malgré tant de vertus,
Il fallut le promettre, et même le jurer.
Il faudra que mon homme ait de grandes adresses,
Il faudra voir plutôt que sa beauté périsse,
Il faut dans ce combat vous venger, et j'y vole:
Il faut donc de nécessité que vous travailliez à ma conversion que je ne saurais opérer de mes propres forces, et que je vous serve de matière de laquelle vous fassiez un homme de bien.
Il faut donc s'y résoudre puisque vous le voulez.
Il faut librement que je die:
Il faut pourtant remarquer, que si on ne mettait dans la marmitte GG que peu de viande en comparaison de ce qu'elle peut contenir, elle ne pourrait y faire autant de pression qu'il y en aurait dans le Bain Marie, (en effet) j'ai quelquefois vu des marmittes cassées par l'eau du bain marie qui les environnait, et qui les pressait plus fort qu'elles ne pouvaient soutenir, et ainsi le poids qui serait sur la verge LM ne nous pourrait faire connaître la pression qui serait dans la marmitte, il vaudra donc toujours mieux mettre un peu trop que pas assez de viande bien si on veut faire tout exactement et ne rien perdre, il faut suivre les directions que je donne au Chap. 2. Expér. 12.
Il faut pour me venger d'une ardeur, si fatale
Il faut que je l'enlève, ou bien que je périsse.
Il faut que tu te donnes patience.
Il faut qu'un bien toujours soit du malheur suivi.
Il faut qu'on vous ait mise à quelque bonne école.
Il faut remarquer aussi que je donne de la profondeur au couvercle BB afin qu'êtant rempli d'eau, il conserve toujours de l'humidité à un cercle de papier percé au milieu, dont on doit garnir la jonction des Cylindres marquée II;
Il faut remarquer, que je donne la Figure longue et êtroite à cette Machine, afin qu'il ne soit pas besoin d'une si grande force pour la tenir fermée, car on sait que plus une couverture est large, plus il faut de force pour empêcher que la pression du dedans ne soulève le couvercle.
Il frémit de sentir l'amour qu'il veut dompter,
Il fuit, et me laisse informé de la nouvelle perfidie de ma coquine.
Il gagnait en un jour plus qu'un autre en six mois.
Il les faut maintenir, Déjà plus d'une fois
Il le faut dans la forme ordinaire,
Il lui semble, dit-il, et si ne sait pourquoi, qu'il se trouve rarement des femmes dignes de commander aux hommes.
Il me fierait mal en cet endroit de faire des leçons à mon maître, et si j'entreprenais de prescrire à votre courage jusqu'où il doit aller, ce serait vouloir donner des bornes à une chose infinie;
Il me le faut encore aimer plus constamment.
Il m'en viendra lui-même assurer en ce lieu.
Il m'est venu compter cette affaire à moi-même!
Il m'aurait tenu lieu d'un Père, et d'un Époux.
Il m'a donné trois pièces d'or pour aller dire seulement à la femme qu'il est amoureux d'elle, et qu'il souhaite fort l'honneur de pouvoir lui parler.
Il m'est pourtant arrivé quelque fois, que quand le cuir était bon et bien fort, j'ai cuit les plus gros os d'une jambe de bœuf sans brûler la viande, mais d'autres-fois aussi il m'est arrivé que le cuir manquant trop tôt, la viande se brûlait sans que les os se puissent cuire, cela que je me sers rarement de cette Machine, cependant si on la faisait avec une soupape assez bonne pour la pouvoir garnir de papier, cette dernière manière vaudrait peut-être bien l'autre;
Il ne connaît que Rome, et les droits les plus saints
Il ne dort non plus que votre Père,
Il ne l'aime que trop.
Il ne repose point, il écrit quelque chose.
Il ne tiendra qu'à vous de vous en garantir,
Il ne sera pas besoin de savoir précisément toutes les différentes quantités d'eau qui seront nécessaires pour faire tous les différents degrés de pression, avec tous les différents degrés de chaleur, mais il suffira pour l'usage ordinaire d'avoir toujours une même quantité d'eau dans le bain marie, et trouver par expérience quel degré de chaleur est nécessaire pour chaque opération, avec cette quantité d'eau.
Il nous a séparez, et je suis à la gêne,
Il nous faudrait mille personnes
Il n'est plus de mon sang s'il quitte mon parti;
Il n'ait fait éclater l'entière guérison,
Il n'en a pas encor une entière assurance;
Il n'est pas mon père, lui répliquai-je avec chagrin, et ce n'est pas ici le lieu de vous expliquer ce mystère.
Il n'y a point d'apparence que ce qui fait que les plus belles choses offensent la clairté du jour et font peur à ceux qui les avaient admirées, vous ait rendu agréable celui qui ne le fut jamais à personne;
Il parut devant vous dans tout l'éclat d'un Homme
Il passe une grande cour pavée de marbre, il monte l'escalier, il entre dans la salle des Gardes qui étaient rangez en haïe, la carabine sur l'épaule, et ronflans de leur mieux.
Il peut y avoir sept ou huit jours, qu'ayant été contraint de demeurer quelque temps sur les rives de Loire, pour réponse:
Il rend agile à tout l'âme la plus pesante,
Il respecte en Pyrrhus l'honneur du diadème.
Il reste donc seulement qu'elles ne nous fassent point perdre le courage.
Il te fallait aimer aussi ferme que j'aime.
Il t'en doit souvenir, dans tes bras Ermilie
Il voit rouler sous lui l'ordre de la Nature,
Il voyait bien par son air, et partout ce qui était à sa suite, qu'elle devait être d'une grande qualité.
Il y a apparence qu'en a perdu le souvenir, mais ceux de son temps disent, que la première fois qu'elle sortit du logis, au retour elle trouva à dire ses gants et son pucellage.
Il y a des mures prises dans le Ciel qu'il ne peut rompre;
Il y a donc bien de l'apparence que la chaleur n'est pas si bien ménagée comme elle le pourra être dans un bon fourneau, et cependant je ne laisserai pas de donner ici le récit de diverses choses que j'ai déjà faites avec cette Machine, parce que cela pourra toujours beaucoup aider à trouver bientôt la quantité de feu propre pour les autres Machines que l'on fera;
Il y a environ quatre ans qu'en Italie on éprouva qu'un tuyau de verre de quatre pieds, dont un bout est ouvert, et l'autre scellé ermetiquement, étant rempli de vif- argent, puis l'ouverture bouchée avec le doigt ou autrement, et le tuyau disposé perpendiculairement à l'horizon, l'ouverture bouchée étant vers le bas, et plongée deux ou trois doigts dans d'autre vif-argent contenu en un vaisseau moitié plein de vif-argent, et l'autre moitié d'eau;
Il y a eu une Mathurine de Sotenville qui refusa vingt mille écus d'un Favori du Roi, qui ne lui demandait seulement que la faveur de lui parler.
Il y a force choses qui sont pas dessus la raison qui ne sont pas pour cela contre elle ;
Il y choque ouvertement la créance commune de toute la Grèce.
Il y en avoit en Ramatha, en Béthel, en richo ou Élysée habita, en la montagne d'Éphraim, en Samarie;
Il serait beau, vraiment, qu'on le vit aujourd'hui
Il se rendra peut-être, et me fera justice;
Il sort de table, et la cohorte
Il suffit, Paulin, nous allons les entendre.
Ingrat, je doute encor si je ne t'aime pas.
Invita le Rat des champs,
Jouissez paisiblement, d'un divertissement si agréable, et souvenez-vous que le monde ne serait pas achevé, ni la nature parfaite, s'il n'y avait de ces gens-là aussi bien que des guenons et des singes.
J'ai des pensées que je désirerais que vous seussiez;
J'ai
fort peu de savoir, avec un mal de rate;
J'év
eille avant le jour mes yeux et ma pmentsée,
Isabelle l'aura, j'ose vous le promettre.
Isménie à ta foi, tu l'adores, je l'aime,
J'ai su que quelques-uns avaient trouvé mauvais que j'eusse dit les esprits des Anges, à cause que les Anges étants tout esprit, il semble que ce soient deux termes qui ne peuvent être divisés l'un de l'autre.
J'avoue de n'avoir que bien peu des qualités requises en un Poète héroïque.
J'ai grand tort en effet.
J'ai peur qu'on ne nous écoute.
J'ai un éventail qui lasse les mains de quatre valets, et qui fait un vent en ma chambre qui ferait des naufrages en pleine Mer:
J'enrage.
J'entends quelque bruit.
J'en avais bon besoin. Et de ce non comptant,
J'en suis assez pressé par ma flamme amoureuse.
J'irais trouver mon Juge, et lui dirais...
J'obtiens Lettres Royaux, et je m'inscris en Faux.
Je m'étais bien aperçue que vous aviés de l'Esprit par les conversations que j'ai eue avec vous, mais je ne savais pas encor que vous écrivissiez si bien que vous faites, je n'ai rien vu de si joli que votre lettre, et je serai ravie d'en recevoir souvent de semblables, cependant je serai bien aise de m'entretenir avec vous se soir a six heures. ARDELISE.
Je vous cherchais, Madame;
Jeter la cendre en terre et l'étincelle aux cieux:
Je balancerai moins à te priver du jour.
Je conclus que la pression dans le Bain Marie est environ huit fois plus forte que la pression ordinaire de l'air, puis qu'elle peut soulever, non seulement le poids qui résiste à six pressions, mais aussi la verge LM que j'ai éprouvé qui résiste à deux;
Je crois que ceci suffit pour la description de la Machine, et la manière de s'en servir, je vais donner à présent les expériences qui en feront connaître divers usages et propriétés.
Je crois que la fortune, pour lui ôter toute sorte de résistance, le voulut ainsi assaillir inopinément.
Je défends...
Je frémis... C'est assez que nous l'ôions trahir,
Je fuis de leurs respects l'inutile longueur,
Je jouirai longtemps de ses chers entretiens,
Je le sus, et soudain mon cœur gela de crainte,
Je le sais trop, Lépide, et toujours Fabius
Je me fais un plaisir de le voir, de l'entendre,
Je me flatte qu'ici ds longtemps attendue
Je me vois aujourd'hui la cause de ses larmes,
Je m'étonne bien encore
Je m'offrais à la mort sans trouble, sans douleur,
Je ne doute point qu'il n'y ait bien des choses qui auraient pu être mieux dans cette Pièce, mais je ne suis pas infaillible, et je ne donne point ceci pour un ouvrage achevé.
Je ne fais point cérémonie.
Je ne vois que trop, sa fière politique
Je ne m'en cache point. L'Ingrat m'avait su plaire.
Je ne m'étonne point de le voir apaisé;
Je ne prends point mon vol vers elles,
Je ne réplique point à ce commandement;
Je ne reçois rien d'elle, et j'en suis en souci,
Je ne respire pas dans cette incertitude.
Je ne sais, ajouta Chrysante, si ce n'est point une marque assurée, que la Princesse n'a pas encore péri:
Je ne veux en aucune sorte;
Je ne veux pas pourtant me travailler ainsi,
Je ne vous parle plus de me laisser ici.
Je ne vous puis parler rien que de ma constance.
Je ne souffrirai point que Bérénice expire.
Je ne suis plus à moi, je suis tout à la rage,
Je ne saurais souffrir l'épouvantable idée
Je ne sais si mon cœur se serait démenti,
Je n'aurai point encore acquis cette louange.
Je n'y veux point, Élise, employer cette lettre,
Je n'avais pas pensé que jusques ce jour
Je n'ai encor su rencontrer parmi vos maîtres que deux objections à ce discours que je viens de faire;
Je n'ai fié qu'à moi le soin de reconnaître,
Je n'ai point du silence affecté mystère.
Je n'entreprendrai point de dire à votre amour,
Je n'en ai point. C'est donc quelqu'un des tiens:
Je n'examine point qu'elle raison puissante
Je n'épargnerai rien dans ma juste colère.
Je parle à tous; et cette erreur extrême
Je pars, fidèle encor quand je n'espère plus.
Je passais jusqu'aux lieux, où l'on garde mon Fils.
Je prend un petit tuyau OO garni de chanvre, et je l'enfonce dans le tuyau HH, en sorte qu'une de ses extrémités entre assez avant dans l'eau dont la Machine est remplie.
Je pren plus de racine, et mon cœur si constant
Je prétends quelque part à des souhaits si doux.
Je ressens en un jour plus d'ennuis, plus d'alarmes,
Je te vis à regret en cet état funeste,
Je t'ai cherché moi-même au fonds de tes Provinces.
Je vais en liberté laisser toute votre âme,
Je viens briser vos fers, ou mourir à vos yeux.
Je viole en un jour les droits des Souverains,
Je voudrais que ce Prince inspiré par les Dieux,
Je vous abuserais, si j'osais vous promettre
Je vous ceins du Bandeau, préparé pour sa Tête.
Je vous rends, leur dit-il, mille grâces, les Belles,
Je vous répons déjà de son consentement.
Je vous vois à regret dans ce Camp malheureux,
Je vous sers en effet, et fais ce que je dois,
Je vois peut-être plus, sans partir de ma place.
Je sens mille transports de joie et de douleur,
Je suis digne du coup que l'on me fait attendre,
Je suis, dit le premier, un Frelon qu'on estime
Je sais qu'un bruit commun, qui partout se fait croire,
Je saurais m'éloigner, ou vivre en quelque coin.
Je sais de quels remords son courage est atteint.
Je sais que le traité que je viens de conclure
Je sais tous les tourments où ce dessein me livre.
Jusqu'ici D. Louis qui vit à sa prudence
J'ai cent peintres dans ce cerveau,
J'ai beau flatter de parole
J'ai dû vous avertir qu'il paraît à leur tête,
J'ai frémis, j'ai couru vers ces lieux en tremblant,
J'ai mêmes sentiments, même cœur que mon frère,
J'oublie en sa faveur un discours qui m'outrage.
J'Aurais fort souhaité pouvoir faire une sorte de Thermometre marqué comme il faut pour faire connaître précisément de combien la chaleur s'augmente ou se diminue, et je crois que par ce moyen en comparant les degrés de chaleur avec la quantité de l'effet qu'ils produiraient, on pourrait découvrir diverses choses sur la nature, et de la chaleur, et des choses sur quoi elle agirait, mais manquant de loisir et des commodités nécessaires pour ce dessein, je me suis au lieu de cela servi d'un moyen fort simple, et pourtant assez exact pour les usages dont je parle dans ce Traité;
J'admire vos bontés, et j'en cherche la cause,
J'aimais, je soupirais dans une paix prosonde,
J'ai cru que le secret que je viens de surprendre
J'attends Antiochus, pour lui recommander
J'aurais souhaité de pouvoir faire les choses aussi bien comme elles sont ici décrites j'aurais ainsi pû déterminer la quantité de charbon ou de bois qu'il faut employer pour chaque opération, mais dans l'incertitude de mes affaires je n'ai point voulu bâtir de fourneaux, et je me suis toujours contenté d'appuyer mes machines contre un coin de la cheminée, et de mettre le feu dans ce même coin entre la cheminée et la Machine.
J'avais juré ta mort, tu peux me la donner,
J'ai cru que sa Prison deviendrait son Ar asile.
J'ai demandé la paix, ah Ciel! qui l'eût pu croire?
J'ai
pour elle cent fois rendu grâces aux Dieux,
J'ai pour le recevoir fait ranger mes soldats,
J'ai trouvé par exemple qu'il fallait moins de charbon pour cuire le mouton que pour cuir le bœuf;
J'en trahissais les soins, sans m'en apercevoir.
J'étais en un lieu sûr, lorsque je vis passer
J'ignore son destin, ni quelle est sa conduite,
J'irais attendre ailleurs une lente vengeance,
J'obéiss sans effort: cet ordre légitime
J'y mettrai quelque obstacle, et ce ferme courage...
J'y retrouve toujours l'assidu Papillon:
La
plupart de ceux qui prennent la cause, des femmes, contre cette orgueilleuse préférence que les hommes s'attribuent, leur rendent le change entier:
LOUIS est le rempart de la Religion:
LXI.
Laissez-la donc faire, elle a des bras dont personne ne pare les coups:
Laissez-nous.
Laisse, laisse, Phénice, il verra son ouvrage.
Laquelle naissance, d'abondant, les Sibilles nommées, ont prédite seules entre les Gentils, excellent privilège du sexe féminin. Quel honneur fait aux femmes aussi, ce songe survenu chez Pilate;
La Fortune en son cours suit leur sainte ordonnance,
La Foi qui pénétre jusqu'aux Cieux nous la fait voir aujourd'hui dans cette bienheureuse compagnie.
La Grèce en ma faveur est trop inquiétée.
La bataille où j'ai cru devoir me préparer;
La face sur son cuir n'est pas seulement peinte,
La fatale douceur d'un tel engagement:
La fureur m'alluma le désir de vengeance
La haine d'un rival qui vous a combattu...
La libéralité du Roi fournissait à cette dépense;
La mort et le Malheureux.
La nouveauté de l'histoire fit aussitôt un grand bruit dans la Ville, les parents du mort se rassemblèrent pour délibérer des moyens de me détruire, et tout ce que Monsieur de Birague pût faire pour moi en cet alarme, fut de monter promptement à cheval, et avant qu'on eût pu songer à s'assurer de ma personne, de s'en assurer lui-même;
La parole hélas! pour me plaindre
La vraie et vivante dévotion, ô Philothée, présuppose l'amour de Dieu:
La seule courtoisie que je veux de vous, c'est de me déchirer si doucement, que je puisse faire semblant de ne le pas sentir.
on a d'autres prix, dont en cette occurance,
Les Cerfs et les Corbeaux, dont l'esprit est taillé à la mesure du vôtre, vivent quatre cents ans;
Les Enfers mêmes si funèbres
Les Exploits de son Père, effacés par les siens,
Les Grâces dans le Ciel sont un moindre ornement,
Les Ministres n'ont pas reçu Mission des Évêques Catholiques
Les Oisillons las de l'entendre,
Les Peuples cependant ne respirent qu'à peine,
Les choses étant en ces termes sait que le dépit eût fait par les Crispin, soit que ses visites fréquentes ou l'argent que jouait Ardesile eussent peu faire faire des réflexions à Candole, il pria sa maîtresse, lorsqu'il partit pour les confins de l'Espagne, de ne plus voir Crispin de qui le commerce nuisait à sa réputation, elle lui promit et n'en fit rien, de sorte que Candole apprenant par ceux qui mandaient des nouvelles de Paris, que Crispin allait plus souvent chéz Ardélise qu'il n'avait jamais fait, lui écrivit une lettre.
Les conceptions de vos lettres sont fortes, et aussi éloignées des imaginations ordinaires, qu'elles sont conformes au sens commun de ceux qui ont le jugement relevé;
Les dames en vérité se consolent, que ces descrieurs de leur mérite ne se peuvent prouver habiles gens, si tous ces esprits le sont:
Les deux ne seront qu'un:
Les dépouilles des Juifs par vos mains arrachées.
Les enfants les vieillards, les femmes et les filles,
Les errants voyageurs sentent leur âme atteinte,
Les forces de son Maître à celles de l'Empire.
Les gens faits comme vous, font plus que les écus,
Les héroïques soins vous occupent si fort,
Les hommes n'ont point part au regard de tes yeux,
Les moyens d'empêcher qu'elle ne soit à vous.
Les périls d'un Amant m'ent fait verser des larmes,
Les trois quarts de vos biens sont déjà dépensés
Les uns dirent que le haut de la sarbatane était plein des esprits du Mercure:
Les sources de Fontainebleau,
Lettre XXXVI.
Leur amour tout de terre, et le mien tout céleste.
Leur éteint le braiser aussitôt qu'il l'allume.
Leur haine ds longtemps contre moi déclarée,
Leur ont souillé le cœur d'offenses exécrables,
Le 4.
Le 9.
Le 27.
Le Ciel en soit loué, Cloris te suis guéri,
Le Ciel met sur le trône un Prince qui vous aime,
Le Créateur en a béni l'engeance.
Le Duc d'Albe et le Prince d'Orange, pour Philippe II. et le Duc et la Duchesse de Lorraine furent les diateurs.
Le Monde, l'Univers, Tout, la Nature entière
Le Notaire...
Le Papillon aurait eu l'avantage,
Le Renard s'en saisit, et dit: Mon bon Monsieur,
Le Roi après avoir passé les s sur les frontières, revenait d'ordinaire à Paris les hivers ou tous les divertissements du monde occupaient son esprit tour à tour, le billard, la paume, la chasse, la comédie et la dance avaient chacun leur temps avec lui, c'était alors les loteriés dont il était question, et elles étaient tellement à la mode que chacun en faisait les uns d'argent les autres de bijoux et de meubles.
Le Roi avait toujours aimé le Connétable, et sitôt qu'il avait commencé à régner, il l'avait rappelé de l'exil où le Roi Français premier l'avait envoyé.
Le Sansonnet pensa devenir fou.
Le Serpent Milanois dans sa grotte s'enfuit.
Le XI.
Le X.
Le beau nom que l'Amour a gravé dans mon cœur,
Le bec de la Cigogne y pouvait bien passer,
Le choix du sils d'Oronte est glorieux de soi,
Le coup, le rude coup, dont je suis atterré,
Le désir de savoir s'il avait dit vrai, avait bien assez de pouvoir en elle pour les lui faire chercher fort curieusement, encore qu'ils eussent été fort cachés, mais la coupure qui était encore toute fraîche les lui découvrit assez tôt.
Le destin de l'Afrique et celui des Romains.
Le grand Duc d'Espernon est venu ici quelquefois changer de félicité, et laisser cette vertu seuère, et cet éclat qui éblouit tout le monde pour prendre des qualités plus douces, et une Majesté plus tranquille:
Le grand chemin d'Enfer et de perdition.
Le lendemain qui était le 7.
Le mal passe si aisément jusqu'à moi quand je m'en approche, que je ne saurais regarder un pauvre sans prendre la gale, et mon imagination est si délicate, qu'elle reçoit de la douleur de tous les objets qui ne sont pas beaux:
Le mari les trouva tous deux endormis l'un prs de l'autre, dans un petit bois de l'une de ses maisons, à l'heure qu'ils le croyaient loin de là fort occupé à son emploi.
Le mari, à ce qu'ils disent, est un jaloux qui ne veut pas qu'on fasse l'amour à sa femme, et il ferait le diable à quatre si cela venait à ses oreilles.
Le mien, celui de Rome, et celui d'Hannibal;
Le monde est si vieux et a vu tant de choses, qu'il ne saurait plus rien voir de nouveau, et il n'y a point aujourd'hui de légitime puissance dont le commencement n'ait été injuste:
Le personnage d'un honnête homme qui est bien aise de voir sa femme considérée.
Le pied vert et moussu d'un dévot Hermitage,
Le plaisir, volontiers, est de l'amour l'amorce,
Le premier soin de ce généreux Duc fut de m'ôter à la Paysanne, pour me donner à quelqu'un qui pût m'élever avec plus de soin.
Le respect que l'amour inspire aux vrais Amants:
Le temps et le succès vous le feront connaître.
Le tonnerre, et l'éclair, et le foudre, et le vent,
Le tuyau HH doit avoir peu de Diamétre, afin qu'il ne soit pas besoin d'un fort grand poids pour le tenir fermé dans la Machine ou Bain Marie, dont je me suis le plus servi;
Le verrai-je couvert d'une nouvelle gloire,
Le voilà donc, tenant École de ramage,
Le sang de mon Rival lavera mon injure,
Le sang qui les fit vaincre, et celui des Vaincus.
Le suprême Pouvoir, la suprême Science,
Lisez, Ingrat lisez, et me laissez sortir.
Loin de prêter l'oreille à son langage,
Loin d'agir en Amant, qui plus que la mort même
Lorsque la voix, les cris, et l'œil les pleurs nous donne
Lorsqu'en favorisant, elle croît s'acquitter.
Lorsqu'elle nous trouva, comme j'ai dit, elle venait d'un sien Junco, qui était à la rade, chargé de sel.
Lors qu'il veut ignorer sa venue en ses lieux.
Lors qu'il vient à la Reine expliquer son amour.
Lors qu'on vent de mon cœur lui faire un sacrifice,
Lorsque je veux éteindre une servile flamme,
Lui demande ce qu'il faut faire.
Lui donnerait pour moi jusqu'au dernier moment?
Lui qui vous avait fait si prompte compagnie,
Lui rendre tout l'effroi qu'Hannibal fit à Rome.
Lui voir prendre un époux de la main de ce Frère:
Lycidas alors comme transporté s'écria, je ne demande plus la cause de la mort de mon frère, c'est votre jalousie Astrée, et jalousie fondée sur beaucoup de raisons, pour être cause d'un si grand malheur.
Lynx envers nos pareils, et Taupes envers nous,
L'adorent à genoux, saint Peuple du saint Roi.
L'aimable Bérénice entendrait de ma bouche,
L'amour m'en fit autant, et comme un Alcion
L'attente ennuie bien, mais à la fin on trouve
L'excite à rechercher l'objet de sa valeur.
L'in humain Salsbéri, cette impérieuse Ombre,
L'obstacle le plus grand...
L'outil ne s'est trouvé pour le moins qu'en sa main,
L'Amour me fait ici chercher une Inhumaine.
L'IMPRIMEUR A RANGE' ces vers ici pour emplir le reste de la feuille.
L'Ingrat de mon départ consolé par avance,
L'Italie embrasée après tant de succès,
L'Ogresse reconnut la voix de la Reine et de ses enfants, et, furieuse d'avoir été trompée, elle commande, ds le lendemain matin, avec une voix épouvantable, qui faisait trembler tout le monde, qu'on apportât au milieu de la cour une grande cuve, qu'elle fit remplir de crapaux, de vipères, de couleuvres et de serpents, pour y faire jeter la Reine et ses enfants, le Maître d'Hôtel, sa femme et sa servante;
L'Hirondelle, craignant, le froid de nos quartiers,
L'amour m'assure en vain que vous êtes le même,
L'aveu d'un père hélas! qui vous donnait à moi,
L'engager à mon Fils par des nœuds immortels.
L'homme fut créé mâle et femelle, dit l'criture, ne comptant ces deux que pour un.
L'inimitié succède à l'amitié trahie.
L'obstacle le plus grand que trouve votre flamme.
L'occasion de ces expériences est telle.
L'ont honoré du nom de leur libérateur,
L'oèil de l'homme voyait alors la Majesté de Dieu.
L'éloge d'un Athlète; et la chose essayée,
MAXIMES.
Madame, on n'entre plus.
Madame.
MONSEIGNEUR, ouvrez les yeux à ce grand spectacle.
MONSIEUR, votre très humble et très fidèle serviteur.
MON cher Lecteur, Quelques considérations m'empêchants de donner à présent un Traitéentier, où j'ai rapporté quantité d'expétiences nouvelles que j'ai faites touchant le vide, et les conséquences que j'enai tirées, j'ai voulu faire un récit des principales dans cet abrégé;
MOn Dieu, qu'il est terrible!
Madame de Chartres, qui était extrêmement glorieuse, ne trouvait presque rien digne de sa fille, la voyant dans sa seizime année, elle voulût la mener à la Cour.
Madame j'obéis.
Madame, avec excès votre bonté me flatte.
Madame, vos beaux yeux en seront les témoins,
Madame, vous n'avez qu'à me le déclarer,
Madame, à cet aveu j'ai bien voulu descendre,
Madame?
Mais Ciel!
Mais Elle, armant son cœur de zèle et de courage,
Mais Seigneur, (car je sais que cet Ami sincère
Mais admire avec moi le Sort dont la poursuite
Mais afin de quitter cette sévérité d'Italie que vous m'avez reprochée;
Mais apprenez de moi qu'il est fort estimé,
Mais aprends les raisons de ce qu'on m'a vu faire,
Mais après cette hauteur, si l'on retire davantage le piston, il n'attire pas le vif argent plus haut, qui demeurant toujours à cette hauteur de deux pieds trois pouces, quitte le piston:
Mais au bout de treize jours, la fortune voulut qu'environ le Soleil couché ils découvrirent un navire, auquel ils donnèrent la chasse toute la nuit, le suivant à la route, comme vieux Corsaires, vités de longue main à tels brigandages.
Mais avant que de commencer le récit des Expériences, je crois qu'il ne sera pas mal à propos de dire encore ici, qu'après avoir fait le premier bain Marie fermé à vis, je voulus en faire un autre fermé sans vis par le moyen d'une grande soupape ovalle qui s'applique en dedans, qui peut pourtant s'ôter tout à fait à cause de sa figure, ovalle comme il a été dit pour le fusil à vent dans la 2 continuation des expériences Physico-mchaniques de monsieur Boile publié cette année 1680.
Mais ayant incliné le siphon au dessous de la hauteur d'environ trente- un pieds, la plus longue jambe attire l'eau qui est dans le vaisseau de la plus courte;
Mais certes je serais le plus innocent homme du monde, si je n'avais jamais failli qu'en cela;
Mais ce nouveau Tyran, lâche et cruel ensemble,
Mais ce n'est pas assez pour le prix qu'il espre
Mais ce qui rendait cette Cour belle et majestueuse, était le nombre infini de Princes, et de grands Seigneurs d'un mérite extraordinaire.
Mais comme je ne suis pas tout seul les yeux de tout le monde, permettez que je donne votre portrait à la postérité, qui un jour sera bien aise de savoir comment vous étiez fait.
Mais comme tout le monde ne recevait pas cela pour preuve, je crus que cette expérience d'Italie était capable de convaincre ceux-là mêmes qui sont les plus préoccupés de l'impossibilité du vide.
Mais contre ce qui plaît, on ne prend loi de rien.
Mais de mille Héros la perte encore éclate;
Mais de vous, cher Compère, il en est autrement;
Mais diantre, il ne faut pas déchirer les Exploits.
Mais du haut de la porte enfin nous l'avons vue,
Mais du moins, il est beau de tenter de le faire,
Mais dussions-nous périr, Seigneur, pour la patrie,
Mais d'un air dont son dos garde le souvenir,
Mais elle est incommode en ce qu'on ne regarde pas dedans si aisément que dans le pot ordinaire, et comme elle fait plus ou moins d'effet selon que l'eau qui y est se trouve plus ou moins pressée, et aussi selon que la chaleur est plus où moins grande, il pourrait arriver quelquefois que vous tireriez vos viandes avant qu'elles fussent cuites, et d'autres fois que vous les laisserez brûler, ainsi il a fallu chercher des moyens pour connaître, et la quantité de pression qui est dans la Machine, et le degré de chaleur.
Mais elle sent en elle un changement extrême;
Mais enfin j'ai promis Isménie à Varus,
Mais en vain on le lui demanda plusieurs fois, il répondit que c'étaient trois hommes masqués qui m'avaient voulu enlever;
Mais ici il ne s'agit point de Molossus, Andromaque ne connaît point d'autre Mari qu'Hector ni d'autre Fils qu'Astyanax.
Mais je suis occupé, je ne veux voir personne.
Mais il est besoin de délibérer sur une matière de telle importance, et pour en parler dignement, je n'aurais pas trop de tout de Balzac.
Mais j'ai peur de me laisser emporter à la douleur, et de la souffrir moins Chrétiennement que je ne devrais faire, ayant été témoin de votre vertu, et pu profiter de votre exemple.
Mais je conserverai mon cœur à Lucejus.
Mais je dois pour ma gloire oublier Ispérie,
Mais je n'écoute point, que pour le mépriser,
Mais la mode change ici-bas,
Mais les voici l'un et l'autre fort à propos.
Mais le moindre grain de mille
Mais le voici déjà.
Mais le sort en cela ne vous est que propice;
Mais lisez.
Mais l'Enfer dans mon cœur a soufflé son poison;
Mais l'Ingrate en mon cœur reprit bientôt sa place,
Mais mon amour constant qui jamais ne démord
Mais moi-même, Seigneur, que faut-il que je croie?
Mais ne vous flattez point. Je-vais vous annoncer
Mais ne sauriez-vous point comme on la tient de prs,
Mais n'exigez de moi que ce que je vous dois,
Mais parce que quelques-unes des Expériences donnaient lieu à des observations de Physique, j'ai cru ne faire pas mal de les y joindre, quoi qu'elles n'aient peut être pas autant de rapport qu'on pourrait le souhaiter avec le sujet dont il s'agit:
Mais parmi ces périls, où je cours pour vous plaire,
Mais pendant quatre mois sans daigner me répondre
Mais pour la mériter il faut être vainqueur,
Mais puis qu'en cette fatale agitation de l'Europe, ce n'est pas moi seul qui pleure quelque perte, et que vous n'avez pu vous même sauver tout ce qui vous était cher, j'aurais mauvaise grâce si je voulais faire passer mon intérêt devant le vôtre, et considérer mon affliction particulière en ayant une qui m'est commune avec vous.
Mais puis qu'il faut parler, désirez-vous savoir,
Mais quel bien manquerait au bonheur de ma vie;
Mais qui ne sait, qu'en toute conjoncture,
Mais quoi: n'étaient encor ces faibles ançons
Mais quoi, voulez-vous...
Mais quoi, si les miennes ne sont éclairées par la réflexion de l'or de quelque Louis, vous n'y voyez que du noir de Grimoire;
Mais qu'ai-je à redouter, moi qui partout n'avance
Mais qu'ils en concluent ce qu'ils voudront contre le Déisme, ils n'en concluront rien contre la Religion Chrétienne qui reconnaît que depuis le péché Dieu ne se montre point aux hommes avec toute l'évidence qu'il pourrait faire, et qui consiste proprement au mystère du Rédempteur, qui unissant en lui les deux natures divine et humaine, a retiré les hommes de la corruption du péché pour les réconcilier à Dieu en sa personne divine.
Mais regardez le sort du fier Minutius;
Mais tout s'apprête au Temple. Et vous avez promis..
Mais toi, par quelle erreur veux-tu toujours sur toi
Mais veille qui voudra, voici mon oreiller;
Mais vivre sans plaider, es-ce contentement!
Mais une Femme habile est un mauvais présage,
Mais vouloir vous contraindre à n'être point jaloux,
Mais vous ne l'avez pas seulement demandée.
Mais à cette fois, Dieu merci, les choses vont être éclaircies, et votre effronterie sera pleinement confondue.
Mais sans mentir j'ai cru que je n'en pouvais faire moins après trois ans de silence, et que ce n'était pas trop pour un homme qui vous paye si tard de toutes les lettres qu'il vous doit:
Mais sans mentir, si en la place de cette ancienne tête vous portiez un casque, ou une citrouille, j'aurais grand pitié de vous voir en cet état là, et on vous ajouterait vitement au nombre des places qui ont été rasées.
Mais si ce contentement ne me vient pas sitôt que je le désire, ne manquez pas à me faire savoir de vos nouvelles, et de celles de vos bons amis.
Mais si j'ai dans ces lieux franchi quelques obstacles
Mais si tu veux échapper de mes mains, il faut que les tiennes m'ôtent la vie.
Mais songez que la paix est encor en la vôtre.
Mais son Fils périssait, il l'a fallu défendre.
Mais son cœur a pour but de régner dans les Cieux.
Mais savez-vous, qu'enfin il fera mal la sienne,
Mais, Claudine, n'y a-t-il pas moyen que je la puisse entretenir?
Mais, Seigneur, si le Ciel trahit notre espérance,
Mais, bons Dieux!
Mais, si je m'en croyais, je ne le verrais pas.
Maison où le ventre anoblit:
Maî
tre Renard par l'odeur alléché
Malgré moi, s'il le faut, lui donner un asile,
Malgré tous ses soupirs, et les pleurs de la Reine,
Malgré son désespoir, malgré tout son courroux,
Mais comme pouviez vous croire ces nouvelles sitôt, que sans leur faire montrer leur charge et commission bien authentiquée, vous commençates de premier abord a ne reconntre plus cette Reine pour votre princesse, et a crier partout que c'était un'adultére?
Ma Partie en mon pré laisse aller sa volaille,
Ma fille, ont un venin que vous ne savez pas.
Ma petite visite à ses jeunes attraits.
Ma puissance me gêne, et cesse de me plaire
riter tous les soins de sa reconnaissance.
Mes bienfaits l'ont treint d'une cheine éternelle,
Mes feux déjà seraient éteints sous vos glaçons.
Mes petites façons lui plûrent;
Mettons donc notre dire par ordre, pour voir si nous pourrons forcer cette leur dernière baricade.
Me brûle si longtemps sans qu'il se puisse éteindre?
Me donner de sa flamme un noble témoignage,
Me rendra-t-il, coquine, avec tout son pouvoir
Me répondaient aller que votre grand courage
Me voilà saisi derechef
Me semblait mériter un destin plus heureux.
Messieurs... Vous doucement;
Mille fois elle a été à la veille d'une détruction universelle;
Mille morts...
Mille prospérités l'une à l'autre enchaînées.
Moins on mérite un bien qu'on nous fait espérer,
Moi prendre le parti d'une honteuse feinte,
Monseigneur, En ce grand silence de l'État, durant lequel il semble que les affaires se reposent, tout la France attend que vous soyez à la Cour pour faire les nouvelles qu'elle souhaite, et pour tirer de l'âme du Roi les bonnes intentions dont elle est remplie.
Monseigneur, je suis aussi glorieux de la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire, que si on m'avait erigé mille statues, et que je fusse assuré par une autorité infaillible, de l'excellence de mes ouvrages.
Monseigneur, Puisque vous avez autant de soin de mon salut que si j'étais votre diocèse, et que si vous vous sauviez sans moi vous trouveriez quelque chose à dire parmi les félicités du Ciel, je ferai ce qu'il me sera possible afin que vous m'y meniez en triomphe, et que vous ne perdiez pas le fruit d'une victoire que vous préférez à toutes celles du Prince d'Orange.
Monsieur, j'ai été infiniment aise de ne vous avoir point vu au nombre de ceux que le Roi a perdus devant saint Jean d'Angéli:
Monsieur, j'ai été infiniment aisé d'apprendre par vos lettres que vous êtes heureusement arrivé en France, et que vous n'avez plus besoin de chiffre pour parler à M.
Montre au Fils à quel point tu chérissais le Père.
Monuments éternels de sa rare valeur,
Mon Dieu, ne gagez pas, vous perdriez vraiment.
Mon Dieu, vous allez voir. Tenez.
Mon Père me condamne, il m'ôte Arminius,
Mon Père m'en parle, et qu'il est revenu,
Mon Père, éveillez-vous.
Mon amour n'est pas moindre, et quoi qu'il soit surpris
Mon amour sûr se trouve exempt de ses rigueurs
Mon ardeur s'amortit en mon timide sein,
Mon courroux aux vaincus ne fut que trop sévère.
Mon cœur ne prétend point, Seigneur, vous démentir,
Mon cœur se gardait bien d'aller dans l'avenir
Mon joug est très-bien assuré,
Mon nom pourrait parler, au défaut de ma voix.
Mon sentiment sera, jusqu'à ce qu'on m'aie montré l'existance de quelque matière qui le remplisse, qu'il est véritablement vide, et destitué de toute matière.
Monsieur de Candale était mort ds l'année mille six cent cinquantèsept, et ce galant Duc, dont la générosité sans doute, n'aimait pas toujours l'éclat, ne m'avait pas fait connaître à beaucoup d'autres gens, que le Financier et sa femme, de peur, comme je crois, qu'on ne sut la charité qu'il avait eue, en me traitant comme s'il eût été mon Père.
Monsieur, nous nous... Monsieur, nous nous por... Dieu merci;
Monsieur, que cet homme me fait prévoir à la fin des Siècles une étrange aventure;
Monsieur, qui...
Monsieur, sans votre aveu, l'on me fait prisonnier.
Monsieur, si vous n'êtes auprès,
Mourra dans l'air évanouïe?
Moi de ne la voir point, et lui de l'avoir vue.
Moi, j'ai blessé quelqu'un? fis-je toute étonnée,
Moi-même j'ai voulu vous entendre en ce lieu.
Moi?
Moi
? paraître à ses yeux.
M. DC. XLVII. Avec Permission.
Muet, chargé de soins, et les larmes aux yeux,
M'en croirez-vous? Lacé de ses trompeurs attraits,
M'en dira d'autant plus que vous m'en direz moins.
Néanmoins, la force de la prévention fit encore trouver des objections qui lui ôtèrent la croyance qu'elle méritait.
Ne commettez-vous point vos vertus héroïques,
Ne faisait désormais que de grands cimetières,
Ne laisse alors les yeux ouverts que pour la gloire,
Ne me demandez rien avant que regarder,
Ne m'a-t-on point siatté d'une fausse espérance?
Ne pensez pas que je me moque;
Ne peut, ni ne veut croire à la haute promesse,
Ne peuvent sans nous réjouir,
Ne prendront point de moi de trop bas sentiments.
Ne semble-t-il point l'idolâtre,
Ne se peut guère soutenir
Ne te lasse jamais de me servir d'objet,
Ne vous redise ici ce que je viens de dire:
Ne se passera pas si doucement qu'on croit,
Ne souffre qu'à regret qu'un autre t'entretienne.
Ni bondir, ravageur, sur les bords qu'il abreuve
Non non, rassurons-nous. Mon amant aujourd'hui
Non que j'espère jamais pouvoir arracher des esprits les cruelles impressions que la calomnie a données de ma conduite:
Non tu ne mourras point, je ne le puis souffrir.
Non, Madame, il faut tantôt me suivre,
Non, Monsieur.
Non, Prince, levez-vous.
Non, arrêtez, Madame,
Non, je la quitte, Arsace.
Non, je ne vous crois point. Mais quoi qu'il en puisse être,
Non, ne m'en parlez point vous méritez ma haine
Non, non encore un coup, laissons agir Oreste.
Non, non, Bergère:
Non, non, encore un coup ne précipitons rien.
Non, non, je te défens, Céphise, de me suivre.
Non, non, à mes tourments je veux l'associer.
Non, nul autre que moi ne saurait le penser,
Non, à si bon marché l'on ne bat point les gens.
Non.
Notre Seigneur même, qui était le Maître, ne voulut il pas être reçu de Siméon(Luc 2, 28 et 34) qui était prêtre, comme il appert en ce qu'il bénit Notre Dame et mêmes pour sa Passion, qui était l'exécution principale de sa mission, ne voulut il pas avoir le témoignage prophétique du grand Prêtre qui était pour hors( Jean 11, 51)?
Nos Grecs n'ont répondu que par un cri de rage,
Nous aurait épargné des troubles si fâcheux;
Nous avons beau courir, mais la mort nous attaint
Nous devons décider de l'Empire du Monde,
Nous la fîmes donc ensemble à Rouen ledit sieur Petit et moi, de la même sorte qu'elle avait été faite en Italie, et trouvâmes de point en point ce qui avait été mandé de ce pays-lam, sans y avoir pour lors rien remarqué de nouveau.
Nous mourrons satisfaits, vous de moi, et moi de vous,
Nous n'en avons pas.
Nous voyons enfin que les Partisans de Térence, qui l'élèvent avec raison au dessus de tous les Poètes Comiques, pour l'élégance de sa diction, et pour la vraisemblance de ses mœurs, ne laissent pas de confesser que Plaute a un grand avantage sur lui, par la simplicité qui est dans la plupart des sujets de Plaute.
Noie les Astres de la Cour
Notre Archer d'espèce nouvelle;
Notre Père, Messieurs...
Nullement, parlez haut, Charis n'écoute pas.
Nulle n'a donc dit vrai.
Ni Babel divisé le langage de l'homme.
N'approche pas, ô mort, ô mort, retires-toi.
N'approche point encor de la docilité,
N'attendent pour partir que vos commandements.
N'attend que ma présence et mon commandement;
N'avons-nous d'entretien que celui de ses pleurs?
N'a que trop bien servi les serments de mon cœur.
N'a sur vos actions pris que bien peu d'empire;
N'en fait pas moins aux Echansons.
N'en rendez pas mes yeux les malheureux témoins;
N'est qu'un léger soupçon facile à désarmer.
OBIECTIONS.
Où...
OUi
? le suis donc un sot, un voleur, à son compte?
Oblige-moi de faire le même;
Oh.
Ont autrefois si loin votre gloire poussée,
Ont montré clairement qu'ils combattent pour nous,
Ont parmi les Romains remporté la Victoire.
Ont si soigneusement nourri dans ma poitrine,
On apprend à hurler, dit l'autre, avec les Loups.
On brise le sellier qui nous sert de refuge.
On choisit la première maison qui se trouva ;
On craint, qu'avec Hector Troie un jour ne renaisse:
On dit que cet hymen si longtemps différé
On entend dans les airs mille cris confondus
On eût dit d'un Ange, tant elle était belle:
On invêtit Léon, et Dom Sylve en personne
On lit...
On me dira, je le sais bien, que pour avoir détruit un Pigmée, je n'attacherai pas à mon sort la matière d'une illustre Épitaphe.
On ne doit jamais nuire et haïr à demi;
On ne donne rien pour rien.
On n'est pas en peine, sans doute, comment il faut faire pour vous louer.
On pourra par ce moyen se passer de la vérge de fer, et des points, et serrer simplement la petite soupape P avec une vis, ce qui sera facile en faisant faire le petit tuyau HH de fonte avec de petits appendices, comme le Cylindre AR. seulement, il ne sera pas nécessaire de faire ici les choses fortes à cause de la petitesse de l'ouverture.
On vit de toutes parts mes bontés se répandre;
On se dispute, on se querelle,
On sait que LOUIS foudroie les villes plutôt qu'il ne les assiège, et tout est ouvert à sa puissance.
Oroondate avait les yeux noirs et le nez bien fait, la bouche petite, le visage long, les cheveux fort noirs longs et espaix, la taille belle, il avait assez d'Esprit, ce n'était pas de ces gens qui brillent dans les conversations, mais il était homme de bon sens et d'honneur, quoique naturellement il eût aversion pour la guerre.
Or sur les bords de ces délectables rivières on a vu de tout temps quantité de Bergers, qui pour la bonté de l'air, la fertilité du rivage, et leur douceur naturelle, vivent avec autant de bonne fortune, qu'ils reconnaissent peu la fortune.
Or selon les expériences de Monsieur Boile, dans la première continuation des expériences Physicoméchaniques, la pression ordinaire de l'air contre un trou d'un pouce de Diamétre est d'environ 12. livres, et par conséquent il est d'environ 2. livres contre l'ouverture de mon petit tuyau;
Or, Monseigneur, vous avez souvent rendu de si grands témoignages de moi, que si je n'avais point de présomption, il faudrait que je n'eusse point de mémoire:
Ouf.
Outre cela, la glace n'est point si froide que ses rencontres, et quand il veut faire le plaisant (ce qu'il veut faire quasi toujours) il faudrait qu'il payât des gents pour rire, comme aux enterrements de Paris on trouve des pleureurs pour de l'argent.
Outre cela, si dans les saints livres il est souvent parlé de l'esprit de Dieu, devant même qu'il eût pris un corps, et en un sens qu'on ne peut entendre par là la troisième personne de la Trinité, pourquoi ne puis-je parler aussi justement des esprits des Anges, qui ne sont que de la terre et de la matière en comparaison de celui de Dieu, et qui n'approchent que de bien loin de la simplicité et de la pureté de cette grande cause qui est la mère de toutes les autres.
Ouvrez les yeux, Seigneur, et songeons entre nous
Oui avec elle, et dans ma maison?
Oui je l'ai vu, Madame,
Oui, trop cruel amour il faut que je te domte,
Oui.
Ou bien c'est un éclair quand la beauté nous luit
Ou donc Daniel a mal deviné, ou les adversaires de l'Église Catholique, quand ils disaient l'Église être invisible, cache et abolie.
Ou du moins ce qu'il a de tendresse évidente
Ou le seul Fils d'Hector devait être conduit.
Ou par donation dans le Contrat formelle,
Ô Ciel?
O comme les enfants croissent en peu d'années!
O quelle est redoutable encore qu'elle pleure!
O quels couteaux trenchants furent ces paroles en son âme, lorsqu'elles lui remirent en mémoire le commandement qu'elle lui avait fait, et la résolution qu'ils avaient prise de cacher par cette dissimulation leur amitié;
Où diable es-tu?
Où en dresse un Trophée au Temple du Soleil,
Où est montré qu'un vaisseau si grand qu'on le pourra faire, peut être rendu vide de toutes les matières connues en la nature, et qui tombent sous les sens.
Où faut-il me conduire? allons quoi qu'on m'apprête,
Où jamais le soleil n'a su forcer les ombres,
Où les sœurs d'Apollon n'ont rien donné du leur,
Où l'on ne parlait point des rusés des Coucou.
Où n'aime mieux courir votre vertu guerrière;
Où peut-elle être allée?
Où vas-tu t'engager, et quel est ton espoir?
Où vous ne serez point trop odieux jaloux.
Où vous n'osez aller mériter ma conquête.
Où vous pourrez, Seigneur, vous sauver sûrement;
Où sont tous vos emplois, votre Cour, vos grandeurs?
Ouy
vous deviez tout croire
Oui, je vous... Ah! surtout ne m'interrompez point.
Oui, la voilà, Madame.
Oui, oui, je l'ai perdu, lorsque dans votre vue,
Oui oui mal fait à vous.
Oui, Madame, espérez qu'un secours favorable...
Oui, Seigneur, Hannibai souhaite une entrevue,
Oui, Seigneur, j'ai toujours adoré Bérénice.
Oui, c'est chose sûre,
Oui, je comprends cela.
Oui, je me vois encore une nombreuse Armée,
Oui, vous le pourrez voir.
Oui-dà, que les procès viennent en abondance,
Oui.
Oui: mais qui rit d'autrui,
Ost-toi donc de là.
Ôtons lui les premiers ce qu'il doit nous ôter.
POUR CONNOISTRE LA quantité de Pression.
POUR CONNOISTRE LE degré de chaleur.
PROPOSITIONS.
Paisible à vos rigueurs, sur votre saint Autel,
Paix.
Panthée se lève.
Panthée est à la fois sa femme et son Amante,
Papillon de papillonner,
Parbleu, je me veux mettre aussi de la partie.
Parbleu, si vous m'appelez votre gendre, il me semble que je puis vous appeler ma belle-mère.
Parce qu'ayant fait ces expériences avec beaucoup de frais, de peine et de temps;
Pardonnez-moi, Seigneur, ce triste souvenir,
Parle donc.
Partez, Se gneur, fuyez l'implacable colère
Par exemple, si vous voulez faire dix pressions, et que la chaleur soit assez grande pour faire évaporer la goutte d'eau en cinq secondes, il faudra ne mettre dans le bain marie que 7/8 de l'eau qu'il peut contenir, et prendre garde de ne pousser la chaleur que jusqu'où je viens de dire, et vous serez assuré, qu'il n'y aura eu dans le bain marie qu'environ dix pressions, comme vous pouvez voir Chap. 2. Expér. 16.
Par fois.
Par le sieur B. P. son fils. Le tout réduit en Abgé, et donné par avance d'un plus grand traité sur le même sujet.
Par mes Ambassadeurs mon cœur vous fut promis.
Par toi, dans le Piémont, l'assurance remise
Par un plus vif remors n'expia son offense;
Par sa prise je dois achever mon ouvrage,
Paulin, Je me propose un plus ample Théâtre;
Passait dans son esprit pour le plus beau du monde.
Pendant que le Galant qui lui tient en cervelle,
Pendant qu'il les voit parler d'un côté, Colin va de l'autre.
Pendant qu'ils étaient en train.
Penses-tu que des fers ton trépas le délivre?
Pensez-vous avoir seul éprouvé des alarmes?
Pensez-vous que frappé du péril qui nous presse
Pensez-vous qu'après tout ses Manes en rougissent?
Pense-t-il nous avoir porté par là à avoir désormais bien de la confiance en lui, et a en attendre des consolations, des conseils, et des secours dans tous les besoins de la vie?
de à jamais tes bords, et ton Prince de vue.
Perdre son défendeur contre la tyrannie;
Père:
Permettez seulement qu'un heureux hyménée
Permission.
Personne ne Lettres du sieur croira que j'aie de prétention dans les armées du Roi d'Espagne, ni que je veuille faire fortune en Hollande:
Po
urent pleurer mon mal, mais non pas l'amoindrir.
Peut de ce que j'ai vu justisier l'horreur.
Peut fournir le secours humain,
Peut ont jamais sentir ni dire
Peut rire du plaisir qu'elle vous a volé,
Peut-être en ce moment je serais dans Ostie,
Peut-être: mais enfin, contez-moi cette Histoire.
Plaignez ma grandeur importune.
Pleins d'ombre et de frcheur sur mes troupeaux qui paissent,
Plus fine d'un carat que l'estime ordinaire;
Plus je vois qu'on me peut reprocher trop d'amour.
Plus redoutable encor qu'il ne l'est en effet.
Plus, sa Fille, au moins soi disant telle,
Plût à Dieu.
Plût au Ciel! que l'amour en ébauchât l'ouvrage,
Point d'affaire.
Porter le grand message à la sainte Bergère,
Portez-vous, s'il le faut, jusqu'à le haïr.
Pourrais-je t'en tracer une assez vive image?
Pourquoi cette demande? et d'où vient ce souci?
Pourquoi couver des œufs, qui ne sont point à nous?
Pourquoi donc...
Pourquoi l'assassiner? Qu'a-t-il fait? À quel titre?
Pourquoi m'enviez-vous l'air que vous respirez?
Pourquoi tes beaux trésors sont-ils coulez ailleurs?
Pourquoi venir encore aigrir mon désespoir?
Pourquoi veux-tu, Cruelle, irriter mes ennuis?
Pourquoi voulez-vous, dis-je en prenant une femme,
Pourtant je n'ai jamais affecté de le dire;
Pour aller dans ses bras jouir de mes douleurs.
Pour avoir faussement dit qu'il fallait lier,
Pour défendre à son tour sa patrie et ses Dieux.
Pour fléchir ou pour vaincre un si superbe cœur;
Pour laisser un exemple à la postérité
Pour la dernière fois je me suis consulté.
Pour la dernière fois recevez mes adieux.
Pour le préciput il les regarde ensemble,
Pour l'Homme,
Pour l'avoir éveillé plus tard qu'à l'ordinaire:
Pour me donner sitôt un désir si brûlant,
Pour me faire une Femme au gré de mon souhait.
Pour moi je trouverais mon sort tour-à-fait doux,
Pour moi je vais faire semblant de rien, je suis un fin matais, et l'on ne dirait pas que j'y touche.
Pour moi, je m'ennuyerais de voir toujours une même chose, et de commencer le jour par la première heure de la nuit.
Pour moi, je ne puis comprendre quel est son dessein, car de faire la guerre au Ciel, outre qu'il serait mal accompagné en cette entreprise, et qu'il n'a pas cent mains comme les Géants, il doit avoir appris que c'est une action qui ne leur réussit pas;
Pour moi, qui ne pourrais y mêler que des pleurs,
Pour recevoir le prix du Tyran immolé;
Pour se faire première, et Rome la seconde
Pour toute réponse elle leur a dit qu'elle n'avait pas achevé encore, et qu'elle attendrait bien celui qui doit venir d'ici à vingt huit ans.
Pour vous dire franchement ce qui en est, je ne suis point de ceux qui étudient les moindres actions de leur vie, et qui apportent de l'art à tout ce qu'ils font, et qu'ils ne font pas;
Pour vous nuire, Madame, et de quelle façon?
Pour vous servir. Il faut payer d'effronterie.
Pour se faire de l'onde un superbe tombeau.
Pour se la conserver et tout sexe, et tout âge,
Pour se servir bien commodément de cette Machine, elle doit être posée sur un fourneau fait exprès, et elle y doit enfoncer jusqu'aux appendix CC, le feu étant ensuite allume dessous et les vis FF bien serrées, vous ferez cuire vos viandes si longtemps qu'il vous plaira, sans crainte qu'elles diminuent, ou que les esprits s'exhalent.
Pour sortir des tourments, dont mon âme est la proie,
Pouvoir unir un jour...
Prennent-ils quelque soin de flatter ma douleur?
Prenne soin à nos yeux toujours de se cacher,
Prévenez par ma mort mon désespoir, mon crime,
Pressez vite le jour de la Céremonie,
Prince de vos soupçons la tyrannie est grande
Prince qu'on peut nommer le plus grand des humains,
Prince, c'est trop cacher mon trouble à votre vue.
Prince, plus que jamais vous m'êtes nécessaire.
Préparez-vous, ma fille, à le bien recevoir.
Présenterait d'abord Pylade aux yeux d'Oreste;
Publier vos vertus, Seigneur, et ses beautés,
Puisque je trouve mon intérêt dans mon devoir, il faut de nécessité que je vous aime si je ne me haï moi-même, et que je sois homme de bien par la propre maxime des méchants.
Puisque notre Ami butine nos pensées, c'est une marque qu'il nous estime, il ne les prendrait pas s'il ne les croyait bonnes, et nous avons grand tort de nous estomaquer de ce que n'ayant point d'enfants, il adopte les nôtres;
Puis
que tous tes soupirs sont ainsi retardez
Puis qu'en vous Ménélas voit revivre son Frère.
Puis-je me rétracer l'épouvantable image
Puisse voir son désordre, et jouir de sa fuite.
Puniront Scipion de vos feux méprisés,
Punissons Ispérie en voyant Erixène,
Punissons ma coupable famille,
Pyrrhus vous l'a promis. Vous venez de l'entendre,
Pâturages, et Bergerie,
Pût jamais se résoudre à demander la paix.
QUoi me quitter sitôt, et ne me dire rien?
Qu'ai
-je entendu? dans quel temps justes Dieux,
QUE l'espace vide en apparence n'est pas rempli de l'air extérieur qui environne le tuyau, et qu'il n'y est point entré par les pores du verre.
QUoi que je n'apprenne point de vos nouvelles, et que celles de Paris soient généralement mauvaises, néanmoins j'ai une telle opinion de la bonté de votre corps, que je ne saurais croire qu'il puisse être offensé par le mauvais air.
Quand de ce triste Adieu je prévis les approches,
Quand d'un feu légitime on se sent enflammer,
Quand je vois les Lorrains de l'État Dépotique
Quand je songe que Monsieur de Bouillon est enfermé à Sédam, d'où il ne peut sortir pour aller rendre à son parti les dernières preuves de son affection, je me figure une pauvre mère étant sur le bord d'une rivière qui voit tuer son fils de l'autre côté sans le pouvoir aider, ne lui dire adieu.
Quand il vous plaira, Monseigneur, je saurai les inspirations qu'il vous a envoyées, et l'élection que vous avez faite, car de l'aller apprendre sitôt sur les lieux, il faudrait qu'il n'y eût point de sûreté pour moi en ce Royaume, et que je ne connusse pas comme je fais, le Soleil de Rome.
Quand pour divertir son chagrin,
Quand regingletes et réseaux
Quand vous les verrez sur les lieux, et que vous comparerez leur beauté avec la mauvaise mine des Italiens, je ne doute point qu'il ne vous semble aussi bien qu'à moi, que ces divines femmes se sont faites toutes seules, ou que ce soit des Reines qui se sont mariées à leurs valets.
Quand vous me découvrez vos nobles sentiments,
Quand vous me vîtes pris, au lieu de ma franchise
Quand vous serez monté au Capitole, où ils croyaient que Dieu était aussi présent que dans le Ciel, et qu'il avait enfermé le destin de la Monarchie universelle:
Quand sa perte à ton rang me devrait élever,
Quant à ces yeux à qui vous avez déjà pleu
Quatre lustres entiers, il y cache son sort,
Quelle Religion nous enseignera notre bien, nos devoirs, les faiblesses qui nous en détournent, les remèdes qui les peuvent guérir, et le moyen d'obtenir ces remèdes?
Quelle gueule! Pour moi, je crois qu'il est sorcier.
Quelle à sur les degrés entendu son jaloux,
Quelques-unes de ces maisons étant déjà consumées, cédaient à la violence de cet impitoyable vainqueur;
Quelque soupir qu'elle soupire
Quelqu'un que nous aimions, et quelqu'un qui nous aime.
Quel bonheur dans la guerre ont trouvé nos États?
Que
est donc ce mystère?
Quel ordre; quel départ: Dieux quand je l'envisage,
Quel soin cruel, dit-il, prenez-vous de ma vie?
Quel sujet de vanité de se voir dans des obscurités impénétrables?
Que D. Lope venant dans mon appartement,
Que Varus fait du Camp une exacte visite,
Que ces vainqueurs des Rois... Mais hélas! je m'emporte,
Que ce Vainqueur sentit le pouvoir de vos yeux?
Que ce qu'un bruit confus vient de me faire entendre,
Que chacun aussi cache bien sa mesche, afin qu'ils ne voient point de feu, et que par ce moyen ils puissent croire que nous sommes tous endormis;
Que c'est moi qui l'ordonne, et qu'enfin je prétends
Que c'est sans intérêt lors que vous obligés,
Que c'était une masse informe et sans beauté.
Que de prendre un léger repas.
Que de trouble, d'horreurs, de sang prêt à couler.
Que de ses yeux, la langueur indiscrète,
Que diable vous a fait aussi vous aviser,
Que dites-vous? ô Dieux!
Que faire cependant en ce désordre extrême?
Que je croirais faillir et beaucoup hasarder
Que je puis confier ce dépôt amoureux.
Que je vais m'ennuyer jusqu'à ce moment!
Que je serai vengé d'elle par elle-même:
Que je suis votre serviteur.
Que j'ai pu m'acquérir sur de telles matières,
Que je me vas désaltérant
Que je me suis ôté le droit d'en murmurer.
Que je n'aurai jamais d'autre sort que le sien!
Que j'y mêle le mien, qu'Arminius ne trouve
Que j'eusse découvert le traître dans vos bras,
Que la Gloire à la fin ramène sous ses lois,
Que les autres la trouvent laide.
Que le Français pour lui m'éprouve moins seuère,
Que le charmant espoir d'être de vos amis,
Que le repos jamais lui redonne la vie.
Que le sanglant butin d'une orgueilleuse armée.
Que l'Aube mît Titon dans le siège des Dieux,
Que l'Orient vous voie arriver à sa suite;
Que mendiant la paix les armes à la main,
Que ma triste amitié ne pouvait partager.
Que même sur la mort il a commandement,
Que mon feu ne saurait mourir si je ne meurs.
Que mon Soleil éclaire ou meure pr comptement:
Que ne peut l'amitié conduite par l'amour?
Que ne puis-je à jamais ma fille vous le taire.
Que n'ai-je des témoins!
Que pour les croire trop ils ne t'imposent rien;
Que pour le secourir j'aurais tout accordé.
Que pour venir si loin préparer son trépas?
Que si le ressouvenir de ce qui s'est passé entre nous, (que je désire toutefois être effacé) m'a encor laissé quelque pouvoir, va-t'en, déloyal, et garde toi bien de te faire jamais voir à moi que je ne te le commande.
Que si ta course retard
Que tous mes pas vers vous sont autant de parjures.
Que tout le Monde hait, et qui se hait lui-même.
Que veut-il?
Que veux-tu?
Que vivre au plus grand heur qui puisse être pensé.
Que vous ne me cherchiez que pour m'y préparer.
Que vous paraissez lents à mes rapides vœux!
Que vous voulez ici la voir seule, et sans suite.
Que votre âme les forme, et qu'il n'est en ces lieux;
Que votre cour si fier rappelé sa raison,
Que si on incline le tuyau, le vif argent du vaisseau y rentre en sorte que si on l'incline assez, il se trouve tout plein de vif argent et d'eau qui frappe le haut du tuyau avec violence, faisant le même bruit et le même éclat que s'il cassait le verre, qui court risque de se casser en effet:
Que son triste destin...
Quiconque remura, par la mort, je l'assomme.
Quiconque vous l'a dit, est un sot.
Qui cause mes soupirs, et qui me fais trembler:
Qui de flots de leur sang couvrit nos Champs vingt fois,
Qui de tous mes efforts est toujours triomphant;
Qui de tous ses desseins a mis l'espoir par terre,
Qui de vos traits aux miens marque la différence.
Qui font crcire en deux cœurs les mêmes sentiments.
Qui font dans le malheur tomber les plus prudents,
Qui foulant de Rouvroi les désastreuses plaines,
Qui furent si longtemps mes trop faibles rivaux,
Qui gagnât sur mon cœur d'oublier cette offense.
Qui la peut conserver sans être renversée?
Qui les payant à qui mieux mieux,
Qui luit le jour diffus, et la nuit dessous l'onde,
Qui me hait d'autant plus que mon amour la flatte?
Qui me traite si mal m'eût été plus barbare.
Qui ne m'ait conseillé de courir au Tombeau.
Qui n'en veut que pour soi.
Qui n'ose plus plaider.
Qui puisse redonner le calme à mes esprits;
Qui pût bien me soustraire à sa brutale rage:
Qui rehaussent l'éclat de vos exploits heureux:
Qui rendait d'Orléans la perte invitable,
Qui tenaient de ma part, ces soins à grand honneur.
Qui va là?
Qui sans grêles et sans frimats,
Qui sauraient contenter ou ton goût ou tes yeux,
Qui, comme je disais, ne m'était pas connue,
Quommodo prédicabunt, nizi mittanbur?
Quoi déjà vous semblez reculer?
Quoi pour Rome la paix est-elle à dédaigner?
Quoi que vous puissiez dire, il vous reste assez de vue pour devenir amoureux, et pour considérer les beautés du Ciel et de la terre;
Quoi qu'il en soit de ce fait qu'on lit dans Aulugelle, il est certain que lors qu'Aristote accusé par Eurymédon, Prêtre de Cères, d'avoir mal parlé des Dieux, craignant le destin de Socrate voulut sortir d'Athènes, et
Quoi toujours l'instrument, et l'objet de sa rage,
Quoi sitôt?
Quoi, Pyrrhus, je te rencontre encore?
Quoi, Seigneur?
Quoi, dans mon désespoir trouvez-vous tant de charmes?
Quoi, pour d'injustes Lois que vous pouvez changer,
Quoi, s'écria-t-il, je viens pour éteindre ces flammes,
Quoi? loin de m'obéir votre devoir trahi...
Qu'Isménie en pleurant ce sanglant sacrifice,
Qu'amour vous a permis d'entretenir mes sens,
Qu'ai-je à faire?
Qu'elle allume en un cœur des feux si peu durables?
Qu'elle n'eût accablé l'Amant et la Maîtresse.
Qu'en cela vous mettiez le souverain bonheur,
Qu'en lui laissant mon Fils, c'est l'estimer assez.
Qu'est-ce, mon gendre?
Qu'ils s'avançaient vers nous: Ils ont appris peut-être
Qu'ils se pendraient plutôt que de ne causer pas.
Qu'il a mangé là-bas un bon Chapon du Maine;
Qu'il craîtrait pour cela? Ciel! que mon cœur pâtit!
Qu'il devait avec vous en sage politique,
Qu'il en est mort vingt fois plus que dans le combat.
Qu'il périsse. Aussi-bien il ne vit plus pour nous.
Qu'il vienne à l'Audience.
Qu'il saura bien montrer malgré votre pouvoir,
Qu'on ne me trouve point pour un homme de vent.
Qu'on peut avec raison nommer une merveille:
Qu'on sente vos douceurs changer en amertume?
Qu'un front ne vieillit point environné de gloire,
Qu'à ton sujet la nuit est pour moi sans repos,
Qu'Aristote n'a point d'autorité céans.
Qu'Hyerbal en mourant remit à votre foi,
Qu'au moins quand mon mal sera prêt
Qu'au près de moi, l'amour aime imparfaitement.
Qu'aussitôt il avait appelé quelques-uns des siens, qui avaient ouvert par force cet Appartement,
Qu'avez-vous vu, Seigneur, qui vous puisse émouvoir?
Qu'ai
-je fait pour l'honneur? J'ai tout fait pour l'amour.
Qu'il a vu que la paix qu'il tenait en sa main
Qu'il peut bien se flatter du bonheur d'être aimé.
Qu'il se fasse un secours de la part que j'y prends;
Qu'il se voit en état de servir votre amour.
Qu'on l'immole à ma haine, et non pas à l'État.
Qu'à punir nos Tyrans il doit tous ces efforts.
RÉPONCE DU SIEUR DE BOIS-ROBERT.
Rappelez bien plutôt ce cœur, qui tant de fois
Rapportez-lui le prix de sa rébellion.
Ravir à Scipion une telle conquête;
Rassurons-nous, mon cœur, je puis encor lui plaire.
Rassurons-nous: bientôt par un effort heureux.
Rechercher une Grecque, Amant d'une Troyenne?
dites votre affaire.
Regarde dans ma chambre, et dans ma garderobe,
Registré sur le Livre de la Communauté des Libraires et Imprimeurs, suivant l'Arrêt de la Cour de Parlement.
Registré sur le Livre de la Communauté des Marchands Libraires et Imprimeurs, le 16. Mars 1663. Signé, DUBRAY. Syndic.
Remet en leur devoir ses sujets inconstants,
Rendons lui les tourments qu'elle me fait souffrir.
Rentra plus mort que vif dans son sombre grabat.
Repassant donc tout ce qui lui était arrivé, il s'étonnait quelquefois, qu'une vie aussi peu avancée que la sienne, eût déjà été sujette à tant d'événements extraordinaires:
Retirez-vous, vous dis-je.
Retirez-vous, vous êtes une bête.
Retournez, retournez vers ce Sénat auguste
Reçait indignement les soins de ma tendresse:
Reçois de mon amour mes jours que je t'immole;
Rien dont la nouveauté soit plus inconcevable.
Riez-en donc un peu,
Rome s'assure en vain sur la foi des Oracles,
Rompons le seul lien...
Récompense l'amour que je vous ai porté.
Seigneur, ne croyez pas que la peur de la mort
SI je pouvais en mourant conserver de l'estime pour vous, il me fâcherait fort de mourir, mais ne pouvant plus vous estimer je ne saurais plus avoir de regret à la vie, je ne l'aimais que pour la passer doucement avec vous, puis qu'un peu de mérite que j'avais et la plus grande passion du monde ne m'en ont pu faire venir à bout, je n'ai plus d'attachement, et je vois bien que la mort me va délivrer de beaucoup de peines, si vous estimez capable de quelque tendresse vous ne me pourrimez pas voir en l'état où je suis, sans étouffer de douleur, mais, dieu merci, la nature y a mis bon ordre, et puis que vous pouvez tous les jours mettre au désespoir l'homme du monde qui vous aimait le plus, vous me pourriés bien voir mourir sans en être touchée.
Sans avoir de procès, je sais ce qu'il en coûte;
Sans courre de hasard de se déshonorer.
Sans doute que la paix en serait plus facile.
Sans le beau désespoir des deux coups de sa main.
Sans lui rendre aussitôt l'honneur qu'on doit aux Dieux.
Sans m'exposer encor à tant d'ignominie?
Sans m'en faire récit,
Sans parler de mainte caresse.
Sans pitié, sans douleur, au moins étudiée.
Sans plaider le Curé, le Gendre, et le Notaire.
Sans égard pour les droits que ma naissance donne,
Sans savoir ce qu'elle sentait,
Sauvez-vous au plutôt de ces funestes lieux;
Sa beauté la rassure, et malgré mon courroux,
Sa constance au milieu de ces légèretés.
Sa fortune, Seigneur, va prendre une autre face.
Sa fortune, son nom, la gloire de sa vie,
Sa vertu.
Scipion lui permet de vous entretenir,
Ségeste adorateur de la grandeur Romaine,
Ségeste, ce Héros que nous admirions tous,
Seigneur Ar...
Seigneur vous pouvez tout, et vous êtes le maître.
Seigneur, accusez-en votre auguste présence;
Seigneur, continuez, la victoire est à vous.
Seigneur, de votre temps vous devez être avare.
Seigneur, doit-on aimer lorsqu'on n'a plus d'amant?
Seigneur, que je verrais le tourment qui vous presse;
Seigneur, tous ces regrets
Seigneur, voyez l'état où vous me réduisez.
Seigneur?
Selon les prudents cerveaux,
Semblent vous demander de moment en moment.
Semble de l'Univers faire la destinée;
Septembre 1621.
rement aborder ma flamme rapaisée,
Se baigne au beau succès d'une belle entreprise.
Se pouvait dire libre au dedans de ses portes,
Se préparaient les Cieux à produire tes Faits.
Se reprocher l'effet de vos divins attraits,
Se voit par leur silence à périr condamné.
Sigismond a juré de sauver votre frère...
Signez. Cela va bien, la justice est contente.
Simple à la vérité, par l'erreur sans seconde
Sire, dans le bonheur, je tiens que la prudence
Si dévant que mourir la triste Bérénice
Si d'une Phrygienne il devenait l'Époux.
Si d'un heureux succès à mes vœux ils répondent,
Si fait.
Si je rentre chez moi, je ferai évader le drôle, et quelque chose que je puisse voir moi-même de mon déshonneur, je n'en serai point cru à mon serment, et l'on me dira que je rêve.
Si j'en ai la puissance,
Si j'étais maintenant homme à la moins chérir?
Si jamais mon amour descend à la faiblesse
Si je puis...
Si j'empire du tout ou bien si je respire.
Si j'étouffe ce feu que j'avais allumai,
Si la Foi dans son cœur retrouvait quelque place!
Si les Cieux ont encor mon destin retardé,
Si les plus chers plaisirs s'adressaient tous à moi,
Si le cœur des soldats au vôtre est inégal,
Si le sort l'a réglé, vos soins sont superflus,
Si l'espoir de régner et de vivre en mon cœur
Si mon retour t'apporte quelque joie,
Si non, faites au moins que je puisse jouir
Si quelqu'une de vous touche à la quatrime
Si
tôt que d'Abradate on aura des nouvelles,
Sitôt que le terme que vous m'avez donné sera venu, et que les premières fleurs nous auront amené les beaux jours, je m'en vais vous écouter sur ces graves et importantes matières, et me rendre homme de bien par l'ouïe, puisque c'est le sens qui est destiné à recevoir les vertus Chrétiennes, et par lequel le fils de Dieu a été conçu, et son Royaume établi entres les hommes.
Si tu ne savais que les sottises n'ont pas toutes le même visage, et qu'il y en a de sérieuses aussi bien que d'autres, je t'en voudrais avertir en cet endroit;
Si vous êtes pressé de rendre la justice,
Si vous ne regardez, ni l'amour qui le cause,
Si vous pouviez m'offrir, sans beaucoup d'injustice
Si vous voulez purger la terre du blaspheme,
Soit que pour témoigner un amour plus parfait,
Soit semblable au Soleil qui luit quand il se couche
Soit. Pour qui venez-vous?
Sombres quand ils n'ont plus ces mêmes beaux flambeaux
Sont des pièces de fer, qui embrassent d'un cote les Appendices CC, et de l'autre les barres de fer ÉE.
Sont deux Appendices qui tiennent au Cylindre AA, comme les tourillons à un canon.
Sont deux vis qui tournants dans des écrous de la barre ÉE servent à presser les Cylindres AA BB, l'un contre l'autre.
Sont venus doucement tâter si j'étais mort.
Sont, malgré mille hivers, par le Temps révérés.
Son Barbare Sénat sans foi, sans amitié,
Son cœur comme sa main se fait connaître ici:
Son cœur entre l'amour et le dépit confus
Son malheureux Rival ne semblait que le suivre.
Son trouble avouait-il son infidélité?
Son sang coule aussitôt, il le voit, et rappelle
Son sort offre à mon bras des périls glorieux,
Son succès, si le Ciel seconde ma pensée,
Sortons allons-le joindre, et je veux aujourd'hui
Sort une voix alors, mais une voix étrange,
Souffrez que loin des Grecs, et même loin de vous,
Souffrait à l'Étranger prendre titre de Roi.
Soulevez vos Amis. Tous les miens sont à vous.
Sous l'effroyable aspect d'une fournaise ardente,
Sous votre aimable joug tous les Peuples unir.
Souvenez-vous que vous avez épousé une Demoiselle.
Suit le zèle prudent qui pour nous l'intéresse.
Suivent jusqu'à la fin les derniers traits de l'Âme.
Suivez vos sentiments;
Suivre depuis deux mois notre Aigle qui vous guide,
Sunnon vous a trahi.
Survit dans tous les cœurs après la liberté.
Sur cette sainte et inviolable assurance, après avoir donné au repos public mes ressentiments et mes intérêts, et pris à témoin la mémoire de votre Majesté que je l'ai toujours fidèlement servie, quoi que ce n'a pas toujours été par les voies communes et ordinaires, je m'assure qu'elle trouvera bon que je passe désormais ma vieillesse en paix et qu'elle me laissera au port où j'ai été jeté par de si grandes tempêtes.
Sur d'autres que sur moi, si je dois m'en remettre.
Sur le Mulet du fisc une troupe se jette,
Surtout souvenez-vous durant votre entretien
Sur son hymen j'attends qu'elle s'explique.
S'en vont à ma faveur flatter la renommée,
S'il est vrai ce qu'on raconte
S'il faut que la Nature en l'air d'un beau visage,
S'il vous répliqua plusieurs fois, et s'il en fit tous les refus que l'obéissance (à quoi son affection l'obligeait envers vous) lui pouvait permettre, je m'en remets à vous-même, si vous voulez-vous en ressouvenir:
S'ils daignent me montrer leur tendresse ordinaire,
S'ils vous ont donné Dieu pour objet, ce n'a été que pour exercer votre orgueil.
S'il eût donné la paix que demandaient nos pères:
S'il faut qu'à tous moments je tremble pour vos jours,
S'il lui rendait son Cœur, s'il s'en faisait aimer!
S'il s'en trouve encore, je souhaite qu'ils vous rencontrent;
TRAITÉ. TRES-CURIEUX ET UTILE POUR MOLIR LES OS.
Tandis que mon Rival content, favorisé
Tandis qu'un autre enfant arraché de ses bras,
Tantôt dans le combat j'ai connu son grand cœur,
Tant chacun son tranchant l'un contre l'autre affile.
Tant d'honneurs, dont l'excès a surpris le Sénat,
Tant plus encore cet or s'anime et lui résiste
Tant, que j'aimerais mieux une laide, bien sotte,
Tel que vous me voyez, Monsieur ici présent
Tel qu'on a vu son Père embraser nos Vaisseaux,
Te reprocheront-ils d'avoir livré ces murs?
Te vient tirer du fond de ces sauvages lieux.
Te voudra rebuter ou mon poil ou mon âge,
Titus après huit jours d'une retraies austère
Titus l'aime, dit-elle, et moi je l'ai trahie,
Ton cœur te promet-il assez de cruauté?
Tous deux de leur pays la gloire et les soutiens,
Tous deux également me donnent de l'effroi,
Tous les Grecs conjurés fondaient sur un Rebelle.
Toutefois c'est être trop honnête que d'en venir là, et je ne voudrais pas remercier les ennemis de Dieu, des grâces que véritablement il m'aurait faites;
Toutefois je vous prie de croire que pour cela mon affection n'est ni avare ni ambitieuse:
Toutefois quelque raison que j'aie pour défendre ma mauvaise humeur, il faut qu'elle cède à votre contentement, et que de deux passions dont je suis combattu, j'obéisse à la plus forte;
Toutefois, Monseigneur, je ne puis m'imaginer qu'à l'avenir il y ait personne si amoureux de soi-même, ni si persuadé en son opinion qui ne se convertisse dans la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire, et qui n'acquièce à la fin à votre grand jugement.
Toutefois, SIRE, les volontés de votre Majesté règlent tellement les miennes, que je ne me fusse pas mis en chemin si le sujet du retardement de mon voyage n'avait cessé, et les difficultés de la guerre de Boheme n'étaient entièrement levées;
Toutefois, SIRE, soit que vous soyez venu en un meilleur temps que lui, soit que Dieu destine votre plus hautes, la gloire qu'elle s'est acquise à la sortie de son enfance n'est pas moindre que celle que ce grand Prince a méritée après avoir vieilli dans les armes, et dans les affaires.
Toutefois, votre mal seul tous mes maux excède,
Toutes les qualités d'un Héros glorieux;
Toute la France attend sa résolution pour être éclaircie de la vérité des affaires du Roi, et chacun sait qu'il est si considérable en cet État, que les moindres de ses mécontentements doivent être comptés entre les misères publiques.
Tout Marquis veut avoir des Pages.
Tout beau, je n'en veux pas savoir davantage, c'est donc là ce chien de Similau qui a tué ton Maître? Et il répondit, Oui c'est lui, et qui voulait à présent vous faire le semblable, estimant que vous n'étiez que six ou sept:
Tout bien considéré, MADAME, Je ne vois rien à faire ici pour moi, que de vous Dédier simplement ma Comédie, et de vous assurer avec tout le respect, qu'il m'est possible, que je suis de VOSTRE ALTESSE ROYALE,
Tout ce que dans ce cœur sensible et généreux
Tout ce que je vous puis dire, Clorinde, c'est que pour m'ôter de peine vous devriez faire ce que je vous ai souvent proposé, et vous rendre capable d'une forte résolution.
Tout ce que je connais c'est ce que je dois bientôt mourir;
Tout ce qui de mon cœur fut l'unique désir,
Tout ce qu'a fait Achille, et tout ce que j'ai fait.
Tout franc, vous vous levez tous les jours trop matin.
Tout m'est suspect en lui, Lépide, je le vois,
Tout succombe, tout cède à sa rare valeur;
Toi
-même avant le coup me venir consulter,
Toujours verser des pleurs qu'il faut que je dévore?
Tôt donc,
Trace l'air ténbreux d'un sillon éclatant.
Très-seur.
Trouvez moi quelque fin à mon éloignement
Trouve beaucoup de honte à se pouvoir dédire;
Tu è
s mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui, et, Tu es prêtre éternellement, selon l'ordre de Melchisédech.
Tu fais que tous les jours nous démentons nos yeux;
Tu le vois mieux que moi, tout me devient contraire;
Tu me voyais tantôt inquiet, égaré.
Tu ne serais pas si malade.
Tu porterais au Père un faux Exploit?
Tu respectes Varus, tu le crains, je le brave,
Tu veux donc que je flatte une ardeur insensée?
T'annoncer ton devoir jusque dans ton armée?
UNe Hirondelle en ses voyages
Un vieux Frelon depuis longtemps
Une Amante en fureur, qui cherche à se venger.
Une autre raison me défend encore les batailles;
Une paix de Carthage est l'unique espérance;
Un Agneau se désaltérait
Un Amant ds l'enfance à vos désirs si cher,
Un Enfant dans les fers, et je ne puis songer
Un cœur, dont je fais cas ait pu manquer de fois;
Un fol qui crt de bien aimer?
Un grand Peuple les suit, qui plein d'impatience
Un inconnu qui vient pour cette confidence,
Un jeune enfant dans l'eau se laissa choir,
Un plus cruel moyen d'embarrasser un cœur?
Un point encor caché du voile d'une nue:
Un seul bouclier d'Ajax se trouvant le plus fort
Un sacrifice entier de vos soupçons jaloux;
Un service, Seigneur, de cette conséquence
VEnez, Prince, venez, je vous ai fait chercher.
UNE syringue de verre avec un piston bien juste, plongée entièrement dans l'eau, et dont on bouche l'ouverture avec le doigt en sorte qu'il touche au bas du piston, mettant pour cet effet, la main et le bras dans l'eau:
VRaiment, Monsieur, vous avez pris là un habile messager.
Vaincu, chargé de fers, de regrets consumé,
Varus encor suivi des restes de l'Armée
Vas-y toi.
Va m'attendre, Phœnix.
Va partout de lauriers couronner vos Statues.
Va vite, je le garde.
Va vous y faire choir, ou bien vous en tirer.
Vit reverdir son Myrrhe en toufeaux ombrageux:
Venez souper chez moi, nous ferons bonne vie.
Véritablement cet une chose étrange que les Rois puissent fier leurs femmes à la vigilance d'autrui, et être assurez que leur chasteté leur sera conservée, et que néanmoins ils ne sachent à qui donner la garde de leurs trésors:
Véritablement je n'eus jamais tant de plaisir à m'entretenir moi-même, et quoi que je me promenasse en une campagne toute nue, et qui ne saurait servir à l'usage des hommes que pour être le champ d'une bataille, néanmoins l'ombre que le Ciel faisait de tous côtés, m'empêchait de désirer celle des grottes et des forêts:
Véritablement il n'était point besoin de faire traverser aux galères un si long espace de mers, ni de tirer du sang de toutes les veines de l'État par tant de nouveaux Édits, ni de recevoir des pertes que la France pleurera des siècles entiers, pour irriter seulement des bêtes sauvages.
Véritablement si je ne suis cause que vous aimiez notre langue, et que vous en fassiez plus de cas que de ses voisines, j'ai grand peur que ce ne sera pas pour l'amour des autres que vous vous révolterez de l'Empire Romain, et que vous ne changerez jamais l'histoire de Saluste et de Tite Live pour la pénitence de la Madeleine.
Vers deux lieux, tour à tour, pencher son vaste faix;
Veut soustraire un perfide au coup qui le menace.
Viendront couverts du sang, que je vous ai promis.
Viens, te dis-je.
Viens
-ça, approche toi que je t'embrasse.
Une Femme d'esprit peut trahir son devoir;
Une femme d'esprit est un diable en intrigue:
Une robe toujours m'avait choqué la vue;
Un Arrêt, par lequel moi vêtue et nourrie,
Un chacun est chaussé de son opinion!
Un destin tout-puissant, une invincible Étoile
Un trait hardi qu'a fait cette jeune beauté,
Un secret éventé rompt nos prétentions.
Voilà ce que c'est d'avoir causé, vous n'en tâterez plus, et je vous laisse sur la bonne bouche.
Voilà comme Pyrrhus vint s'offrir à ma vue;
Voilà
comme on les traite. Hé, mon pauvre garçon,
Voilà un homme qui me regarde.
Voilà un pendard qui me fera enrager vien-t'en à moi.
Voilà, dans ses transports, le seul soin qui lui reste.
Voilà donc la belle Affligée,
Voilà donc le sujet qui vous trouble l'esprit?
Voilà pour le prochain une leçon utile,
Voilà, friponne, à quoi l'écriture te fert,
Vois-je pas D. Alvar?
Vos artères d'esprits, ni vos veines de sang:
Vos deux États voisins, qui cherchent à s'unir.
Vos qualités?
Vos respects l'ont consolée de la perte de ses autres enfants. Vous les lui avez rendus:
Vos vertus, vos exploits, me sauront excuser,
Voudra-t-il de sa Nièce avoir la liberté?
Voulez-vous qu'un dessein fi beau, si généreux,
Voulez-vous vous jeter entre les bras d'un autre?
Vous arrache, Seigneur, du sein de vos États,
Vous attendiez sans doute encor cet avantage.
Vous avez beau crier.
Vous avez pris l'une pour l'autre.
Vous avez sauvé Rome allant droit à Carthage,
Vous couronner, Madame, ou le perdre à vos yeux,
Vous devez toujours, dis-je, avoir devant les yeux
Vous détournez vos yeux.
Vous en êtiez instruite, il vient vous secourir;
Vous êtes en courroux,
Vous êtes trop honnête,
Vous faites la sournoise.
Vous fera souvenir que je vivais encore.
Vous fuyez l'ignorance, et voulez, quoi qu'il coute,
Vous la plaignez?
Vous lui fermiez au nez la porte honnêtement,
Vous l'abhorriez. Enfin, vous ne m'en parliez plus.
Vous l'avez pu donner sans me faire un larcin.
Vous l'entretiendrez seul dans votre Appartement.
Vous méritez sans doute une toute autre destinée, et le Ciel ne vous a point faite pour être la femme d'un paysan.
Vous met en ce grand jour au comble de la gloire;
Vous me fassiez semblant de n'en plus croire rien ;
Vous m'avez soupçonné, je renonce à la paix,
Vous m'aimeriez, Madame, en me voulant haïr.
Vous m'avez, malgré moi, confié l'un et l'autre,
Vous ne l'êtes que trop. Donnez-vous du repos.
Vous nous avez tantôt montré notre leçon.
Vous nous venez encore étourdir la tête.
Vous n'en répendriez plus si ce n'était de joie.
Vous n'appellerez pas de votre signature.
Vous n'avez qu'à l'écouter, il va vous en conter de belles.
Vous n'aviez qu'à le faire, vous auriez été bien venu.
Vous n'avez point encor efté trompé par elle,
Vous pouvez sur Pyrrhus ce que j'ai pu sur lui.
Vous promettez beaucoup, Prince, et je doute fort,
Vous que mille vertus me forçaient d'estimer,
Vous qui les unissez, et qui voyez ma peine
Vous reviendrez de tout m'instruire en diligence.
Vous voulez de Carthage attaquer les murailles,
Vous vous êtes toujours, comme on voit, bien portée?
Vous vous moquez des gens.
Vous vous morfondez là,
Vous vous taisez, Madame, et ce cruel mépris
Vous épouser ma fille; ah! pourrait-on le croire;
Vous seule avez poussé les coups...
Vous seul, Seigneur, vous seul, une échelle à la main,
Vous savez excuser le feu de la jeunesse,
Vous savez qu'en ces lieux le devoir m'a conduite,
Vous, de tant de biensfaits honoré par Auguste
Vous, dis-je, qui n'avez jamais porté dans mon cœur, que de la crainte,
Voyez cet autre avec sa Face de Carme.
Voyez tels esprits comparer ces deux sexes:
Voyez, dit-il, où l'a mis sa sottise!
Voyez-vous, il se rend familier.
Votre Chien... vient là-bas de manger un Chapon.
Votre dessein, pour vous, me fait trembler de peur;
V
otre sexe n'est là que pour la dépendance.
Votre sort dans mon âme a fait du changement,
Vraiment, il plaide bien.
afin de n'avoir presque plus à se garantir que d'un côté,
ainsi quand on aura trouvé par expérience, la quantité de charbon nécessaire pour cuire le bœuf dans une Machine, on n'aura qu'à prendre 2/7 moins de charbon pour cuire du mouton dans la même machine, et ainsi des autres opérations.
allons, George Dandin, je ne pourrais me retenir, et il vaut mieux quitter la place.
ans, il n'y en a pas six que je me suis vue esclave, et volée de plus de cent mille ducats de mon bien.
après laquelle hauteur limitée, il n'agit plus:
après que ce Prince l'eut assuré en s'en séparant, qu'il aurait soin de le faire récompenser par le Roi, de la perte de ses Vaisseaux, que le feu avait dévorés:
arrive à la région de l'eau, le vif argent du tuyau monte jusqu'en haut, avec l'eau;
auguste Journée où deux fières nations longtemps ennemies, et alors réconciliées par MARIE-THÉRÈSE s'avancent sur leurs confins, leurs Rois à leur tête, non plus pour se combattre, mais pour s'embrasser;
au Pacimontain, ou à Blandrate, ou à Brence?
aussi- bien la vanité des choses humaines tant de fois étalée dans cette chaire, ne se montre que trop d'elle-même sans le secours de ma voix, dans ce Sceptre sitôt tombé d'une si royale main, et dans une si haute Majesté si promptement dissipée.
bien qu'ils soient immenses en quantité, comme ils sont autant héroques en qualité de toutes sortes, que ceux qui couronnent les plus illustres hommes.
car après, l'eau se divisera par le haut, et il s'y trouvera un vide apparent.
car c'est ainsi qu'on y appelle la Princesse qu'on reconnaît comme héritière de tant de Royaumes.
car je me voyais réduit à ce point que je n'avais pas valant un sol, ni personne qui me le voulut donner ni prêter, joint que je devais à Malaca plus de cinq cents ducats, que m'avaient prêté quelques-uns de mes amis, lesquels avec une fois autant, mon malheur voulut que ce chien me les volât avec le bien des autres, comme j'ai dit cy devant, sans que de tout ce que je possédais dans le monde, j'eusse peu sauver autre chose que mon misérable corps blessé de trois coups de jauelot, et d'un coup de pierre à la tête, dont je me suis vu par trois ou quatre fois à l'article de la mort, même l'on m'en ôta un os ici à Patane;
car il en est quelques unes des plus recommendables, entre autres la Religion, la charité vers les pauvres, la chasteté et l'amour conjugale, dont vous avez touché le midi ds le matin.
car il prêcha encor près de vingt deux, et néanmoins encor se trouve il des prêtres et des clochers, et en la chaire de saint pierre est assis un Pape légitime.
car il vcut avec la Princesse plus de deux ans entiers, et en eut deux enfants, dont le premier qui fut une fille, fut nommée l'Aurore, et le second un fils, qu'on nomma le Jour, parce qu'il paraissait encore plus beau que sa sœur.
car je suis assuré que plus la Machine est chaude, et moins le poids suspendu fait de tours et retours avant que la goutte soit évaporée, il faut pourtant prendre garde, que le lieu où l'on met la goutte d'eau soit toujours bien net, parce que un peu de graisse est capable d'empêcher considérablement l'opération.
car les deux Cylindres ne sauraient s'uzer assez exactement l'un sur l'autre pour empêcher des liqueurs pressées de s'échapper si on ne met du papier entre les deux Cylindres, et le papier aussi quand il est sec ne ferme pas exactement l'un sur l'autre;
car on n'aura qu'à prendre environ la quantité de charbon, que l'expérience aura fait connaître la plus propre;
car quand je vous contemple si décharné, je m'imagine que vos nerfs sont assez secs et assez préparez pour exciter, en vous remuant, ce bruit que vous appelés parole, c'est infailliblement ce qui est cause que vous jasés et frétillez sans intervalle:
car vous ferez un très heureux voyage.
car après, quand on tire la corde, l'eau quitte le haut du verre, et laisse un espace vide en apparence, qui devient d'autant plus grand, que l'on tire la corde davantage:
car cette inclination dans les tuyaux où est ce vide apparent, lorsqu'ils sont dans quelque liqueur, attire toujours les liqueurs des vaisseaux, si les ouvertures des tuyaux ne sont point bouchées, ou attire le doigt, s'il bouche ces ouvertures.
car sans cela, Madame, voudrais-je les moments que vous emploiriez à la lecture d'une si ennuyeuse histoire, que celle de ma vie?
car, les uns d'entre vous diront qu'ils ont eu vocation et mission du peuple et magistrats séculier et temporel;
cela est divin.
cela nous fait songer à mal, et ce sont souvent les maris qui avec leurs vacarmes se font eux-mêmes ce qu'ils sont.
certes, le commissaire ne doit pas excéder les bornes de sa commission, ou c'est pour néant.
ce ne serait jamais fait si j'entrais en ce dernombrement.
ce pauvre nez, le reposoir et le paradis des chiquenodes, semble ne s'être retroussé, que pour s'éloigner de votre bouche affamée:
ce que quelques-uns paraissent avoir de plus familier.
ce qui arrivera tant que cette quatorzième partie de la hauteur de l'eau, jointe à la hauteur du vif argent dans chaque jambe, soit de la hauteur de deux pieds trois poulces:
ce qui contraignit Antonio de Faria de faire voile en diligence.
ce sont des songes qu'on fait en veilllant, qui ne valent pas celui que Nabuchodonosor fit en dormant;
ce tuyau a prs de 2/5 de pouce de Diamétre, si bien que son ouverture est à une ouverture d'un pouce de Diamétre comme 4. et 25. tant donc environ six fois plus petite, elle se peut fermer avec six fois moins de poids:
comme alors la hauteur du vin du tuyau devient moindre par cette inclination, le vin remonte, jusqu'à ce qu'il vienne à la hauteur de trente-deux pieds:
comme après, et devant elle plusieurs bonnes âmes, qui pour se mieux assujettir à Dieu, ont soumis leur volonté à celle de ses serviteurs:
comme aussi le peu de force nécessaire pour attirer le piston d'une syringue, sans qu'il y succède aucune matière:
comme si les animaux y vivent:
contre le sentiment de tous les Philosophes et artisans:
contre le sentiment des mêmes Philosophes.
contre l'opinion si universellement reçue dans le monde durant tant de siècles:
c'est celui que je veux dire, il mérite bien que vous le secouriez:
c'est un enchantement incompréhensible, et un assoupissement surnaturel.
c'est-à-dire, lors que le piston n'a pas encore quitté le vif argent de la syringue, mais qu'il est prêt à s'en désunir;
c'est-à-dire, que la Nature abhorre le vide.
c'est-à-dire, que la Nature abhorre ce vide apparent.
c'est-à-dire, pour s'éloigner d'un grand intervalle que d'un petit.
c'est-à-dire, à faire désunir les corps d'un si grand intervalle que l'on voudra:
c'est-à-dire, à s'éloigner d'un grand intervalle que d'un petit.
c'est seulement de gens sages, et capables de gouverner les États que la stérilité est grande:
dans la crainte qu'ils avaient, voyant continuer la tempête, que leur Princesse ne fît naufrage?
dans lequel j'ai dessein de montret quelle force la Nature emploie pour éviter le vide: et qu'elle l'admet et le souffre effectivement dans un grand espace, que l'on rend facilement vide de toutes les matières qui tombent sous les sens.
de façon que de vouloir mettr'en l'Église cette division de troupes ordinairyres et extraordinaires, c'est la ruyner et perdre.
de louable, se plaisent infiniment dans la lecture des livres, qui supposant les principes physiques et
de l'esprit, de la vanité, du courage, et une telle disposition à bien prendre l'accent de toutes les langues, que comme le fils de mon Financier avait des gens auprès de lui, pour les lui montrer;
de prendre des armes s'ils en avaient;
de ses expressions, il l'appela Théophraste, c'est-à-dire un homme dont le langage est divin:
de sorte que je ne doute point qu'il n'y ait eu une ancienne erreur ou dans les chiffres Grecs qui ont servi de règle à Diogène Larce qui ne le fait vivre que quatre-vingt quinze années, ou dans les premiers manuscrits qui ont été faits de cet Historien;
de sorte qu'ils évitaient bien la paresse, mais ils se perdaient dans l'orgueil.
de sorte qu'il se fait un espace vide en apparence, qui devient d'autant plus grand que l'on tire le piston davan tage:
dont les mœurs étaient très différentes de celles des Grecs.
du moins puis-je assurer que j'ai manqué fort souvent tandis que j'agissais au hasard, mais depuis que j'ai ainsi trouvé moyen de me régler, j'ai toujours fait mes opérations fort bonnes, à moins de quelque malheur;
d'autant que Céladon désireux de cacher son affection, pour décevoir l'importunité de leurs parents, qui d'une haine entre eux vieillie, interrompaient par toutes sortes d'artifices leurs desseins amoureux, s'efforçait de montrer que la recherche qu'il faisait de cette Bergère était plutôt commune que particulière.
d'autant qu'ils ont puissance et non droit de violer les lois et l'équité, et qu'ils trouvent autant de péril et plus de honte que les autres hommes à faire ce coup.
d'autre côté Astrée rempli de tant d'occasions d'ennuis comme je vous ai dit, lâcha si bien la bonde à ses pleurs et s'assoupit tellement en sa douleur, que pour n'avoir assez de larmes pour laver son erreur, ni assez de paroles pour déclarer son regret, ses yeux et sa bouche remirent leur office à son imagination, si longuement qu'en telles pensées du tout abattue elle s'endormit.
d'autres fois il aura pensé comme vous sur cet événement, et
d'autres, d'une matière qui ne subsistait que dans leur imagination:
d'autres, d'un grain d'air imperceptible rarefié:
elle était tout habillée, et fort magnifiquement;
elle me pria de lui ôter si bien toute espérance, qu'il quittât le dessein où elle savait qu'il s'était embarqué.
elle serait encore au même lieu où elle a été révérée de tout le monde.
encore si vous m'eussiez envoyé demander le temps d'un Peccavi:
en aucune façon.
en sorte que cette attraction réciproque fasse le même effet que la chaleur qui convertit ces liqueurs en vapeur, et les rend volatilles.
en sorte que la quatorzième partie de la hauteur de l'eau d'une jambe, avec la hauteur du vif argent qui y est monté, est égale à la quatorzième partie de la hauteur de l'eau de l'autre, jointe à la hauteur du vif argent qui y est monté;
et à parler sainement ils ne sont pas moins nécessaires parmi les belles paroles et les pensées, que la discipline parmi les soldats, sans laquelle le courage ne fait point d'effet, et la valeur le plus souvent demeure inutile.
et, ds qu'il fut parti, la Reinere envoya sa bru et ses enfants à une maison de campagne dans les bois, pour pouvoir plus aisément assouvir son horrible envie.
je le jure par tout ce qu'il y a d'auguste et de saint parmi les hommes:
je le quitte maintenant, et je n'y vois plus de remède, lorsqu'on a comme moi épousé une méchante femme, le meilleur parti qu'on puisse prendre, c'est de s'aller jeter dans l'eau la tête la première.
je ne vous l'ai point donnée de bon cœur, et vous me l'avez arrachée.
ils désiraient que le vent secondât les vœux du ravisseur,
ils ont taît un remuement sur l'Église beaucoup plus grand et plus âpre que notre Seigneur le fit sur la Synagogue, car ils ont tout ôté sans y remettre que certaines ombres, mais de témoignages ils n'en ont point a cet effet.
ils y trouvèrent celui qu'ils cherchaient:
il est vrai qu'il se les rend propres par l'étendue qu'il leur donne, et
il est vrai:
il fit des choses prodigieuses.
il fut ami de Cassandre qui avait succédé à Aridée frère d'Alexandre le Grand au Royaume de Macedoine;
il l'assura qu'il l'aimait plus que lui-même.
il me dit assez bas d'un ton de dépit;
il me souvient des mêmes paroles qu'il me dit un jour dans ce dépit, qui lui semblait le plus juste du monde.
il ne s'y vit jamais de lézards ni de coleuvres, et de toutes les sortes de réputiles nous ne connaissons que les melons et les fraises:
il ne se voit rien où le goût Attique se fasse mieux remarquer, et
il nous sera comme un trésor de sapience en nos afflictions, tristesses et chevtes:
il n'avait pourtant que trois ans.
il n'y a rien de grand d'une extrémité du monde jusqu'à l'autre que je ne mette par terre:
il regarda cette Ville;
il s'afflige avec eux s'il leur est arrivé quelque disgrâce;
il voudrait ou dégrader, ou éteindre toute la Noblesse.
il voulut savoir le nom de qui l'envoyait, et quand il eut appris ce nom admirable de Dieu, il demanda des marques et patentes de sa commission:
il y a une aussi grande paix qu'en cette partie de l'air, qui est élevée au dessus des vents et de l'orage;
il n'est pas possible qu'elle se soutienne dans le vide, si elle est un accident;
il semblait qu'elle souffrît sans peine l'attachement du Roi pour la Duchesse de Valentinois, et elle n'en témoignait aucune jalousie;
joint que de tous ceux qui s'étaient jetez dans la mer, il n'en fut repris que cinq, qui étaient encore en vie, l'un desquels était l'esclave Cafre qui nous avait montré son derrière, et les quatre autres étaient un Turc, deux Achems, et le Capitaine d'un Junco nommé Similau, grand Corsaire, et notre ennemi mortel;
j'ai
craint qu'un autre qui n'y aurait employé le temps, l'argent, ni la peine, me prévenant, donnât au public des choses qu'il n'aurait pas vues, et lesquelles par conséquent, il ne pourrait pas rapporter avec l'exacteté et l'ordre nécessaire pour les déduire comme il faut;
j'ai
préparé mon esprit à tous les mauvais succès qui me peuvent arriver de ce côté-là.
je dis toutefois la vérité à Votre Altesse.
je mets ce pendule en mouvement, et je laisse tomber une goutte d'eau sur le couvercle de la Machine, afin d'observer en combien de temps cette goutte d'eau s'évaporera:
je traiterai ensuite des autres passions, suivant le projet que j'en ai fait.
je veux bien lui engager ma parole, de ne prétendre jamais rien à la possession de la Princesse, quand même elle serait en ma puissance;
je suspens proche de la Machine un poids à un fil d'environ trois pieds de long, afin que chaque vibération ou mouvement se fasse dans le temps d'une seconde ou environ;
jusqu'à quand ce courage obstiné s'endurcira-t-il à mes prières?
j'ai
reçu le nom de Molière, qui m'est demeuré par habitude de ceux qui se donèrent le soin de m'élever, et qui le portaient eux-mmes.
la magnanimité, les vices extrêmes par le défaut ou par l'excès entre lesquels chaque vertu se trouve placée, et
la mettre dans le fourneau sous le Bain Marie; laisser les portes et les registres du fourneau ouverts, jusqu'à ce que la chaleur soit parvenue au point que vous voulez.
la quatrime qu'elle danserait parfaitement bien, la cinquième qu'elle chanterait comme un Rossignol, et la sixième, qu'elle jouerait de toutes sortes d'instruments dans la dernière perfection.
la raison est que les ressorts du fer se lassent, et ainsi on est assujetti à resserrer les vis de temps en temps, mais dans cette dernière Machine, on serait assuré que plus la pression serait forte au dedans, tant plus fort la soupape serait fermée, néanmoins jusqu'à ce que les ouvriers soient mieux instruits à faire de ces sortes de soupapes, je conseillerai toujours plutôt de fermer le Bain Marie à vis.
la verge LM dans la même Machine est de douze pouces de long, et la distance depuis LL jusqu'à la soupape est d'un pouce;
les exemples tirez des Romains, des Grecs, des Perses, des Égyptiens;
les échelons ne sont autre chose, que les divers degrés de charité, par lesquels l'on va de vertu en vertu, ou descendant par l'action au secours et support du prochain, ou montant par la contemplation en l'union amoureuse de Dieu.
le Cardinal de Richelieu, de l'approbation duquel je fais plus d'état que de la faveur des peuples, et de l'applaudissement des Théatres.
le bas de la robe par le devant était retroussé sur la hanche, qui laissait paraître leurs brodequins dorés jusqu'à mi-jambe.
le peuple de Dieu même était entraîné par leurs exemples.
le venins des aspics est moins à craindre.
le vif argent entrant par l'ouverture de la syringue, monte et demeure uni au piston jusqu'à ce qu'il soit élevé dans la syringue deux pieds trois pouces;
le second qu'on appelait le Prince de Clèves, était digne de soutenir la gloire de son nom, il était brave et magnifique, et il avait une prudence qui ne se trouve guère avec la jeunesse.
lors, ôtant le doigt, l'eau, contre sa nature, monte avec violence, et remplit entièrement tout l'espace que le piston avait laissé.
lui présentant de petits Chiens.
Jusqu'où l'intelligence entre eux a pu s'étendre:
l'on voyait tout à la fois vingt Galères qui brûlaient dans le Port;
maintenant on les voit couvertes depuis le Levant jusqu'au Couchant de nos Flotes victorieuses, et la hardiesse Francoise porte partout la terreur avec le nom de LOUIS.
mais après tout cela quelquefois quand on lui trouve le manteau sur les épaules, il l'adopte pour sien, et proteste de n'avoir jamais logé dans sa mémoire que ses propres imaginations:
mais cette sorte de purgation est toute miraculeuse et extraordinaire en la grâce, comme la résurrection des morts en la nature, si que nous ne devons pas y prétendre.
mais comme au Roi d'Assyrie, je te dois accorder tout ce qui n'offensera point le Roi que je sers, ou la Princesse sa fille:
mais d'un œil si triste, qu'il ne laissa aucune apparence de joie en son âme, si le mortel penser y en avait oubliée quelqu'une.
mais encore un miroir qui prend tout ce qu'on lui montre, n'était que vous représentez trop mal.
mais enfin tout le vif-argent tombe, et le tuyau se trouve tout plein d'eau.
mais il ne faut pas être mal avec les autres;
mais il veut par là conclure à la Metempsicose, et montrer que quand il se servirait des imaginations de Socrate, il ne les volerait point, ayant été jadis ce même Socrate qui les imagina;
mais j'ai pris le soin de les distinguer par des caractères différends, afin que ceux qui ne s'en soucient pas puissent sauter par-dessus.
mais le doigt ne sent pas plus d'attraction.
mais le vif-argent se rompant par le haut, descend dans chacune des jambes, et regorge dans les vaisseaux, et tombe jusqu'à la hauteur ordinaire de deux pieds trois poulces, depuis la surface du vif argent de chaque vaisseau;
mais l'année suivante Philon ayant succédé à Sophocle qui était sorti de charge, le peuple d'Athènes abrogea cette loi odieuse que ce dernier avait faite, le condamna à une amende de cinq talents, rétablit Théophraste, et
mais l'eau descend de toutes les deux jambes dans les deux vaisseaux, jusqu'à la même hauteur que dans le tuyau précédent, en comptant la hauteur depuis la surface de l'eau de chacun des vaisseaux;
mais moi qui suis plus généreux, je tâche de vivre plus longtemps, au risque d'être longtemps en état de pouvoir mourir.
mais on ne laisse pas de lui préférer la constante sérénité d'une saison plus bénigne:
mais pour le Roi d'Assyrie l'on ne vit que de la douleur,
mais que ceux-mêmes qui n'y sont pas croient qu'il leur est glorieux de feindre d'y être.
mais tant de gens me pressent tous les jours de le faire, que je ne sais ce qui en sera, et cette incertitude est cause, que je ne mets point dans cette Préface, ce qu'on verra dans la Critique, en cas que je me résolue à la faire paraître.
mais voyant que les règles que je lui proposais de faire mieux étaient trop seuères, et qu'il n'avait point d'espérance de parvenir où je le voulais mener, il a jugé, peut-être qu'il devait chercher un autre chemin pour se mettre en crédit à la Cour, et que de Poète médiocre, il pourrait devenir grand Legislateur:
mais à cette heure qu'entre lui et moi il y a une douzaine de ville, et cent lieues de neige, j'ai bien de la peine à ne mourir pas, et à me soutenir sur la plus mauvaise partie de moi-même.
mais à mon grand regret c'est un bien qu'il faut que j'envie à ma grand mère, et sait qu'autrefois j'aie vallu peu ou beaucoup, je vous avoue aujourd'hui que je ne suis plus que la moitié de moi-même.
mais sitôt que j'aurai fait banqueroute aux divertissements, et que je serai las de rire, tenez pour tout assuré que je vous enverrai défendre de vous compter entre les choses qui vivent;
mai il n'en sera pas ainsi, ou il n'y a point de véritables augures, et la raison veut aussi bien que la nature que les choses reprennent leur ancienne forme.
mais, à la persuasion d'hommes pécheurs à la grande forme, comme les autres, personnes particulières, sans autorité, sans aveu, sans aucune qualité requise a des prêcheurs ou profètes que la simple connaissance de quelques sciences, rompre tous les liens et la plus religieuse obligation d'obéissance qu'on eût en ce monde, qui est celle qu'on doit à l'Église comm'Épouse de Notre Seigneur, c'est une faute qui ne se peut couvrir que d'une grande repentance et poénitence, à laquelle je vous invite de la part du Dieu vivant.
moi qui dans le temps que je l'ai vu à la Cour de Capadoc, ne le croyais être que Philidaspe;
moi qui suis son plus grand ennemi;
néanmoins je n'en parlerais pas seulement dans ces écrits:
néanmoins il y a des vérités si publiques, et si absolument reçues en la créance du monde, que ce serait manquer de sens commun que de les vouloir contester, et qui soutiendrait que Madame la Comtesse de Saissons n'est pas chaste, et que Monsieur le Cardinal de Richelieu n'est pas habile homme, il n'y a point de doute qu'on ne criât contre lui comme s'il voulait introduire un Schisme, ou renverser les anciennes lois de la patrie.
non, mon père, c'est une chose où je ne puis consentir.
nous sommes au mois où tout fait l'amour, sans excepter les lions, les tigres, et les Philosophes:
n'ayant dessein de donner que celles qui me sont particulières, et de mon propre génie.
n'y ayant personne qui ait eu des tuyaux et des siphons de la longueur des miens;
on donna pour Maraines à la petite Princesse toutes les Fées qu'on pût trouver dans le pays (il s'en trouva sept), afin que, chacune d'elles lui faisant un don, comme c'était la coutume des Fées en ce temps-là, la Princesse eût, par ce moyen, toutes les perfections imaginables.
on déduit manifestement ces maximes.
on n'a besoin que d'une force médiocre pour le retirer et faire qu'il se désunisse du doigt, sans que l'eau y entre en aucune façon:
ouï bien seulement, de crainte qu'elles n'émeuvent les tentations, par cette montre si claire et publique qu'il faudrait faire en ministrant et prêchant, de ce qu'elles ont de grâce et de beauté plus que les hommes.
ou certes il faudrait qu'il se fût fait un aussi grand changement en votre humeur qu'aux affaires de France, et que vous fussiez devenu un autre depuis peu de temps.
ou ceux que la peur d'une mort prochaine faisait crier, causaient une confusion épouventable.
ou ceux qui servent Dieu de tout leur cœur, parce qu'ils le connaissent;
où de même, il ne paraît qu'aucun corps ait peu succéder:
où j'ai montré que l'espace vide en apparence, qui a paru dans les expériences, est vide en effet de toutes les matières qui tombent sous les sens, et qui sont connues dans la Nature:
où vous verrez par avance le dessein de tout l'ouvrage.
parce que je n'en suis pas l'Inventeur:
parce que la Mer, la Plaine,
par la communication desquels étant devenue fameuse de toutes parts, je l'appris de Mr Petit Intendant des Fortifications, et très versé en toutes les belles lettes, qui l'avait apprise du RP. Mersenne même.
par la même raison je puis m'imaginer d'être celui que vous voulez que je sois, et recevoir de votre courtoisie les qualités que ma naissance ne m'a point données.
par sa voix extraordinaire.
partout autre lieu que par celui-là, nous pourrions trouver de la résistance:
peut-être que la Mer emporte ses bornes, et noie quelque ville de Zélande.
peu de celles à qui il s'était attaché, se pouvaient vanter de lui avoir résisté, et même plusieurs à qui il n'avait point témoigné de passion, n'avaient pas laissé d'en avoir pour lui.
pourquoi n'abêtiront ils les femmes par le contrepied d'un autre Édit?
pourvu qu'il n'y ait point d'autre obstacle à leur séparation ni à leur éloignement que l'horreur que la Nature a pour le vide.
pour l'hérétique;
pour trouver un homme il faut faire plus de dix journées, et partant n'ayant de communication qu'avec les morts, je ne vous saurais mander, je ne vous saurais mander que des nouvelles de l'autre monde;
puis
qu'il est tout entouré d'eau qui n'a peu y avoir d'accès, l'ouverture en étant bouchée, et si on tire le piston davantage, l'espace vide en apparence devient plus grand;
punisseur des hérésies, châtiez celle-ci du Tonnerre.
quand le syphon est perpendiculaire, la plus longue jambe n'attire pas le vif-argent de la plus courte:
quand on tire la corde peu à peu, le vif argent monte à proportion, jusqu'à ce que la hauteur du vif argent, jointe à la quatorzième partie de la hauteur qui reste d'eau, soit de deux pieds trois pouces:
quel privilège ont-ils plus qu'Apostolique et Mosaïque?
que Calistene était lent à concevoir et
que Dieu a mis des marques sensibles dans l'Église pour se faire reconnaître à ceux qui le chercheraient sincèrement;
que Madame l'Abbesse, avec qui j'avais contraté une étroite amitié, en partageait avec moi le plus agréable divertissement du monde;
que comme il avait deux hommes dans son École sur qui seuls ce choix pouvoir tomber, Ménèdeme * le Rhodien, et
que du sien, et que vous lui avez envoyé de Rome le commencement de sa maladie:
que tu es rude à pauvres gens.
que ses vagues s'élevèrent;
que si on incline le siphon, le vif argent des vaisseaux remonte dans les jambes, les remplit, et commence de couler de la jambe la plus courte dans la plus longue, et ainsi vide son vaisseau:
qui comme quelques uns ont éprouvé, se peut condenser jusqu'à la millième partie de la place qu'il semblait occuper auparavant, et qui se rarefie si fort, que je trouvais comme nécessaire, ou qu'il y eut un grand vide entre ses parties, ou qu'il y eut pénétration de dimensions.
qui est toujours dominante dans son Chef:
qui fait que quelques-uns cherchent dans les livres à exercer leur imagination, quelques autres à former leur jugement;
qui n'est appuyée que sur des expériences dont la plupart sont très fausses, quoi que tenues pour très-constantes:
qui par une action toute désespérée, semblait n'avoir autre dessein, que de choisir s'il se jetterait dans les flammes ou dans la Mer.
qui poussant enfin son cheval sur une petite éminence, où ils le suivirent;
quoi donc?
qu'au reste lors que chacun s'acquitterait des hommages qu'ils devaient de trois années passées, durant tout le mois qu'ils le viendraient faire, leur marchandise serait franche de tous impôts, comme aussi celle de tous les autres marchands, tant naturels, qu'étrangers, qui durant ce mois entreraient dans ce pays, ou en sortiraient.
qu'elle nous apprenne que nous sommes pleins de ténèbres qui nous empêchent de le connaître et de l'aimer, et qu'ainsi nos devoirs nous obligeant d'aimer Dieu, et notre concupiscence nous en détournant, nous sommes pleins d'injustice.
qu'elle y devait dormir cent ans, et qu'elle serait réveillée par le fils d'un Roi, à qui elle était réservée.
qu'il m'aimerait toujours avec la plus grande discrétion du monde, et que ce commerce n'empêcherait pas qu'il ne me trouvât bientôt un parti considérable.
qu'il y en a pu qui mènent à une fin solide:
qu'une femme Demoiselle est une étrange affaire, et que mon mariage est une leçon bien parlante à tous les Païsants qui veulent s'élever au dessus de leur condition, et s'allier comme j'ai fait à la maison d'un Gentilhomme.
s'il était catholique, comme vous eut il appelé et envoyé prêcher ce qu'il ne croyait pas?
s'il est ainsi, je suis digne de mon infortune;
tantôt il faisait des vœux pour sa Maîtresse:
témoin le respect qu'il portait à la chaire de Moise, la doctrine de laquelle il voulait être garde (Mat 23, 2,3) .
toutefois elle s'est tue dans le milieu de la mer;
tout le peuple Athénien assista à ses funérailles.
toujours vigilante, toujours attentive à Dieu et à son salut, sa mort si précipitée et si effroyable pour nous, n'avait rien de dangereux pour elle.
vêtements qui ne sont rien moins que Jésus-Christ même, selon ce que dit l'Apôtre:Gal. 3. 27. Vous tous qui avez été baptisez, vous avez été revêtus de Jésus-Christ.
un jour il n'y aura en leur place que des cabanes de pauvres pécheurs;
vous approuverez sans doute, que je me défende également, et de ceux qui voudraient m'ôter quelques-unes des expériences que je vous donne ici, et que je vous promets dans le Traité entier, puis qu'elles sont de mon invention:
vous en serez allégée et fortifiée en vos afflictions, modére et réglée en vos consolations:
vous vous moquez, et pour moi je ne saurais pas même m'imaginer qu'il l'ait jamais été, quoi lui petit garçon?
voyez celui auquel vous ressemblés et qui vous a fait pour l'adorer.
"Et quoiqu'elle reconnut, que vraiment c'était de son écriture, si disputait-elle le contraire en son âme, "suivant la coutume de plusieurs personnes qui veulent toujours fortifier comme que ce soit leur opinion"."
et ainsi en augmentant ou diminuant le poids où en le changeant de place, je connais toujours à peu prs combien la pression est forte dans la Machine.
et ainsi il ne peut être soulevé si la pression dans le Bain Marie n'est six fois plus forte que la pression ordinaire de l'air.
et avec tout cela, ne voilà pas cette volage, qui, comme je crois, ayant ingratement changé de volonté, s'ennuyait de voir plus longuement vivre, celui qu'autrefois elle n'avait peu faire mourir par ses rigueurs, et qu'à cette heure, elle savait avoir si indignement offensé:
et avait toujours souhaité Monsieur de Savoie, elle avait conservé de l'inclination pour lui depuis qu'elle l'avait vu à Nice à l'entrevue du Roi Français premier et du Pape Paul troisième.
et ayant ainsi préparé et ramassé les humeurs peccantes de votre conscience, détestez-les, et les rejettez par une contrition et déplaisir aussi grand que votre cœur pourra souffrir, considérant ces quâtre choses:
et beaucoup d'autres choses que vous verrez dans l'ouvrage entier:
et ces deux liqueurs se brouillent dans le tuyau:
et ceux qui avaient cru se déshonorer de rire à Paris, furent peut-être obligez de rire à Versailles, pour se faire honneur.
et ce n'est pas une nécessité que deux personnes ne puissent être ensemble sans faire un tiers.
et comme deux Ennemis.
et dans cette cruelle incertitude de sentiments, ne sachant ce qu'il devait faire, ni même ce qu'il voulait faire;
et des autres, les unes sont entièrement éloignées de contribuer à cette preuve, et montrent que la Nature abhorre la trop grande plénitude, et non pas qu'elle fuit le vide:
et de bois à demi consumé;
et de faire quelque résistance.
et de laisser ainsi toute seule une pauvre jeune femme dans la maison?
et d'autres qui en sont entièrement éloignées, et n'ont rien, de commun avec elle:
et elles ont été si exactes et si heureuses, que j'ai montré par leur moyen, qu'un vaisseau si grand qu'on le pourra faire, peut être rendu vide de toutes les matières qui tombent sous les sens, et qui sont connues dans la Nature:
et enfin, si on l'incline jusqu'à la hauteur de trente-deux pieds, il se remplit entièrement, en rêvçant ainsi autant d'eau qu'il avait rejeté de vin:
et je m'assure qu'il vaut mieux avoir occupé l'impertinente éloquence de deux Orateurs autour d'un Chien accusé, que si l'on avait mis sur la sellette un véritable criminel, et qu'on eût intéressé les Spectateurs à la vie d'un Homme.
et je suis si touchée de vos paroles, que je ne saurais croire qu'elles soient menteuses.
et il est vraisemblable que Scipion à l'âge de vingt-quatre ans, ayant pris la plus belle personne de l'Univers, ait ésté sensible à sa beauté, et qu'il ait rendu quelques combats?
et il me semble que cette bonté qui est si proche de l'infinie, et qui trouverait de l'amour parmi les bêtes sauvages, mérite bien d'obtenir des hommes des trêves et du repos.
et j'en fis au commencement de cette année un grand nombre, dont il y en a qui ont quelque rapport avec celle d'Italie:
et je crois aussi que la proportion d'une opération à l'autre se trouvera la même;
et jusqu'à ce moment, il n'y avait eu encore aucun danger pour moi:
et j'entendrai peut-être sa belle bouche, m'appeler son Libérateur.
et la mienne.
et les cheveux, qu'il portait assez longs, si mouillés que l'eau en coulait comme de deux sources le long de ses joues, desquelles la vive couleur était si effacée qu'un mort ne l'a point d'autre sorte:
et les plus favorables ne font voir autre chose, sinon que la Nature a horreur pour le vide, ne montrants pas qu'elle ne le peut souffrir.
et leur dit avec une affection inconcevable;
et leur opposition lui est si peu dangereuse qu'elle sert au contraire à l'établissement des principales vérités qu'elle nous enseigne.
et le crime;
et le piston laisse un espace vide en apparence, et où il ne paraît qu'aucun corps ait peu succéder;
et l'autre n'a reçu ses finissements que dans les intervales d'une maladie.
et l'eau de la Mer deviendra douce si vous ne vous contentez qu'elle soit tranquille;
et malheureux, je me prive du plaisir de me venger de lui;
et mes parents ne sont pas gens assurément à laisser cette mort impunie, et ils en feront sur votre personne toute la punition que leur pourront offrir, et les poursuites de la justice, et la chaleur de leur ressentiment.
et ne l'y a plus trouvé.
et ne pouvait la suivre ni la secourir:
et nous en avons tiré deux Reines à la prudence desquelles la France a trop d'obligation.
et nous savons toute l'intrigue du rendez-vous, et du Damoiseau.
et n'eût été que Lycidas la rencontra, elle ne se fût arrêtée pour quel autre que ç'eût été.
et n'as-tu point causé sa perte par ta lâcheté?
et par là les Prophéties étant accomplies le Messie est prouvé pour jamais.
et peu qui voulussent se donner la peine nécessaire pour en avoir.
et plus encor quand elle vit Lycidas;
et puis de quoi veut-il que je lui compose une Préface, je n'ai plus rien à dire aux Lecteurs, et j'ai tout dit en leur abandonnant la belle Histoire que vous faites imprimer:
et quand on le rehausse au dessus de cette hauteur, cela cesse, et tous les deux côtés dégorgent, chacun dans son vaisseau;
et quelle force est nécessaire pour faire admettre ce vide.
et quelques-uns retournèrent en leurs cabanes, et quelques autres continuant de chercher Céladon, passèrent qui de-çà, qui de là la rivière, sans laisser jusqu'à Loire, ni arbre, ni buisson, dont ils ne découvrissent les cachettes.
et que quelques uns soutiendraient se pouvoir raréfier assez pour remplir tout le monde, plutôt que d'admettre du vide.
et que quelque différence de grandeur qu'il y ait entre ces espaces, il n'y en a aucune entre les poids.
et que l'eau n'y monte que jusqu' la hauteur de trente et un pieds, qui répond à celle de deux pieds trois pouces de vif argent.
et qui n'était pas encore fort éloignée, parce qu'elle avait le vent contraire) un autre ravisseur de notre Princesse, bien plus criminel que moi;
et qui plus est, rendu triomphantes avec lui des hautes victoires, qu'elles ont aussi maintes fois emportées et arborées en divers lieux du Monde:
et qui pour solution des difficultés véritables, ne donne que des vaines paroles sans fondement.
et qu'elle pèze toujours autant que le corps de la syringue avec le vif argent qu'elle contient de la hauteur de deux pieds trois poulces, sans qu'il y ait encore aucun espace vide en apparence:
et qu'elle élève infiniment plus que l'orgueil de la nature mais sans enfler;
et qu'ils tâchaient de se rendre Maîtres de la Porte.
et qu'il me sera bien plus facile, de terminer nos différents, te faisant redonner une épée;
et se tournant à la Bergère qui s'était plainte de Tircis.
et s'enfuit:
et s'il n'eût mis son Bouclier sur sa tête, il était infailliblement perdu.
et tous conspirants à bannir le vide, exercèrent à l'envi cette puissance de l'esprit qu'on nomme Subtilité dans les Écoles:
et tout au plus bas de la Ville, il y avait un Château, bâti sur la cime d'un grand Rocher qui s'avançait dans la Mer, que ces flammes n'avaient encore pu dévorer:
et tout ce qu'on y peut faire, n'en faisant nulle mention dans ce Traité, dont j'ai jugé à propos de vous donner cet Abgé par avance:
et y vont périr;
et qu'elle remplit l'espace vide en apparence, si elle est une substance.
et à quel effroyable spectacle m'a-t-on amené?
et sa beauté qui fait tout mon bonheur
et si je ne vous faisais point de mal, je vous ferais tant de peur que vous seriez contrainte de vous cacher sous terre, et de m'aller attendre dans une grotte.
et si je suis en disgrâce, je confesse que je la mérite, pour ne m'être pas conservé plus soigneusement, et l'estime et la vue d'une personne qui fait passer les moindres, dont il est visité, sous le titre de Comtes et de Marquis:
et si j'étais assuré qu'elle vit ma mort, ou ma victoire, je n'aurais presque rien à désirer.
et si vous vous repentiez de quelqu'une des actions de votre vie, vous feriez plus que vos ennemis qui ne les ont jamais encore blâmées:
(Jean XIV, 11-12) Qui sera donc si osé que de se vanter de lission extraordinaire, sans produire quand et quand des miracles, il mérite d'être tenu pour imposteur:
(Spectacle digne enfin des regards d'Hannibal)
(ce que les Philosophes ont cru ne se pouvoir faire avec aucune force finie) et ainsi le doigt se sent fortement attiré et avec douleur;
.
C'est bien eux, au moins, qui ont cette propriété de n'avoir pas été envoyés;
§ Car enfin si l'homme n'avait jamais été corrompu il jouirait de la vérité et de la félicité avec assurance.
§ Cette duplicité de l'homme est si visible qu'il y en a qui ont pensé que nous avions deux âmes, un sujet simple leur paraissant incapable de telles et si soudaines variétés, d'une présomption démesurée à un horrible abattement de cœur.
§ Voilà l'état où les hommes sont aujourd'hui.
à qui ils ne croient pas ressembler;
satisfaits du moins ta haine, par la vengeance que tu peux prendre de ton Rival.
se ne suis plus Romain, je suis faible, et je sens
si le verre en diminue sa refration:
si l'on débouche les deux ouvertures le siphon étant en cet état, la plus longue jambe n'attire point l'eau de la plus courte, ni par conséquent celle du vaisseau où elle est:
si l'on débouche l'ouverture, le vin du tuyau descend jusqu'à une certaine hauteur, qui est environ de trente-deux pieds depuis la surface de l'eau du vaisseau, et se vide et se mêle parmi l'eau du vaisseau qu'il teint insensiblement, et se désunissant d'avec le haut du verre, laisse un espace d'environ treize pieds vide en apparence;
si l'on le tire tant soit peu.
si on des bouche l'ouverture demeurant toujours enfoncée dans le vif-argent du vaisseau, le vif-argent du tuyau descend en partie, laissant au haut du tuyau un espace vide en apparence, le bas du même tuyau demeurant plein du même vif-argent jusqu'à une certaine hauteur.
si tout éloigné que je me trouve de ma Princesse, je n'aime pas encore mieux être Artamène, que d'être Mazare.
si bien qu'on le voit plein de vin depuis le haut jusqu'à treize pieds prs du bas, et rempli d'eau teinte insensiblement dans les treize pieds inférieurs qui restent.
si l'on retire le piston, la syringue demeurant en cet état;
souhaitez moi une bonne nuit hors de votre chambre, tout cela ne me touche point, Clorinde, si je reçois des offenses de votre part, je ne suis plus en état de les reconnaître.
„Ne peut pour mon salut rendre les Dieux propices.
  Aba + Lefff on dev data
1.
1. QUe cette propostion, qu'un espace est vuidé, répugne au sens commun.
1. QUe tous les corps ont répugnance à se séparer l'un de l'autre, et admettre du vide dans leur intervalle ;
1. QUe tous les corps ont répugnance à se séparer l'un de l'autre, et admettre ce vide apparent dans leur intervalle :
2.
2. Que cette horreur ou répugnance qu'ont tous les corps, n'est pas plus grande pour admettre un grand vide, qu'un petit :
2. Que cette horreur où cette répugnance qu'ont tous les corps n'est pas plus grande pour admettre un grand vide apparent qu'un petit :
2. Que cette proposition, que la Nature abhorre le vide, et néanmoins l'admet, l'accuse d'impuissance, ou implique contradiction.
2. Qu'il n'est pas plein de l'air que quelques philosophes disent être enfermé dans les pores de tous les corps, qui se trouverait par ce moyen, au dedans de la liqueur qui remplit les tuyaux.
2. Un souflet bien fermé de tous cotés fait le même effet, avec une pareille préparation :
3. Que la force de cette horreur est limitée, et pareille à celle avec laquelle de l'eau d'une certaine hauteur qui est environ de trente et un pieds, tend à couler en bas.
3. Que la force de cette horreur est limitée, et pareille à celle avec laquelle de l'eau d'une certaine hauteur, qui est à peu prs de trente et un pied, tend à couler en bas.
3. Que plusieurs expériences, et mêmes iournalieres, montrent que là Nature ne peut souffrir de vide.
3. Qu'il n'est pas plein de l'air que quelques-uns estiment être entre le tuyau, et la liqueur qui le remplit, et enferme dans les interstices ou atomes des corpuscules qui composent ces liqueurs.
3. Un tuyau de verre de quarante-six pieds, dont un bout est ouvert, et l'autre seellé hermétiquement, étant rempli d'eau, ou plutôt de vin bien rouge, pour être plus visible, puis bouché, et élevé en cet état, et porté perpendiculairement à l'horison, l'ouverture bouchée en bas, dans un vaisseau plein d'eau, et enfoncé dedans environ d'un pied :
4. Que les corps qui bornent ce vide apparent, ont inclination à le remplir.
4. Que les corps qui bornent ce vide, ont inclination à le remplir.
4. Qu'il n'est pas plein d'un grain d'air imperceptible, resté par hasard entre la liqueur et le verre, ou porté par le doigt qui le bouche, ou entré par quelqu'autre façon, qui se rarefieroit extraordinairement ;
4. Qu'une matière imperceptible, inoüye et inconnue à tous les sens, remplit cet espace.
4. Un siphon saléne, dont la plus longue iambe est de cinquante pieds, et la plus courte de quarante-cinq, étant rempli d'eau, et les deux ouuertures bouchées étant mises dans deux vaisseaux pleins d'eau, et enfoncées environ d'un pied, en sorte que le siphon soit perpendiculaire à l'horison, et que la surface de l'eau d'un vaisseau soit plus haute que la surface de l'autre, de cinq pieds :
5. Que cette inclination n'est pas plus forte pour remplir un grand vide apparent, qu'un petit.
5. Que cette inclination n'est pas plus forte pour remplir un grand vide, qu'un petit.
5. Que la lumière étant un accident, ou une substance ;
5. Qu'il n'est pas plein d'une petite portion du vif argent ou de l'eau, qui étant tirée d'un côté par les parois du verre, et de l'autre par la force de la liqueur, se raréfie et se convertit en vapeurs ;
5. Si l'on met une corde de prs de quinze pieds, avec un fil attaché au bout, (laquelle on laisse long-temps dans l'eau afin que s'imbibant peu à peu, l'air qui pourrait y être enclos en sorte) dans un tuyau de quinze pieds seellé par un bout comme dessus, et rempli d'eau ;
6. Que la force de cette inclination est limitée et toujours égale à celle avec laquelle l'eau d'une certaine hauteur, qui est environ de trente et un pied, tend à couler en bas.
6. Que la force de cette inclination est limitée, et toujours pareille à celle avec laquelle de l'eau d'une certaine hauteur, qui est environ de trente et un pied, tend à couler en bas.
6. Qu'il n'est pas plein des esprits de la liqueur qui remplit le tuyau.
6. Une syringue avec un piston parfaitement juste, étant mise dans le vif argent, en sorte que son ouverture y soit enfoncée pour le moins d'un pouce, et que le reste de la syringue soit élevé perpendiculairement au dehors :
7. Ayant rempli un siphon de vif argent, dont la plus longue iambe a dix pieds, et l'autre neuf et demi, et mis les deux ouuertures dans deux vaisseaux de vif argent, enfoncées environ d'un poulce chacune, en sorte que la surface du vif argent de l'un soit plus haute de demi pied que la surface du vif argent de l'autre ;
7. Qu'il n'est pas plein d'un air plus subtil mêlé parmi l'air extérieur, qui en étant détaché et entré par les pores du verre, tendrait toujours à y retourner, ou y serait sans cesse attiré.
7. Qu'une force plus grande de si peu que l'on voudra, que celle avec laquelle l'eau de la hauteur de trente et un pieds, tend à couler en bas, suffit pour faire admettre ce vide apparent, et même si grand que l'on voudra, c'est à dire, pour faire des-vnir les corps d'un si grand intervalle que l'on voudra, pourvu qu'il n'y ait point d'autre obstacle à leur séparation ni à leur éloignement, que l'horreur que la Nature a pour ce vide apparent.
7. Qu'une force plus grande de si peu que l'on voudra, que celle avec laquelle l'eau de la hauteur de trente et un pied tend à couler en bas, suffit pour faire admette du vide, et même si grand que l'on voudra ;
8. Le même siphon étant rempli d'eau entièrement, et en suite d'une corde, comme ci-dessus, les deux ouuertures étant aussi mises dans les deux mêmes vaisseaux de vif argent, quand on tire la corde par une de ces ouuertures, le vif argent monte des vaisseaux dans toutes les deux iambes :
8. Que l'espace vide en apparence, n'est rempli d'aucune des matières qui sont connuës dans la Nature, et qui tombent sous aucun des sens.
ABBREGE'DE LA Conclusion, dans laquelle je donne mon sentiment.
ABBREGE'DE LA première partie, dans laquelle sont rapportées les Experiences.
ABBREGE'DE LA deuxiesme Partie, dans laquelle sont rapportées les conséquences de ces Experiences touchant la matière qui peut remplir cet espace vide en apparence, divisée en plusieurs propositions, avec leurs démonstrations.
AH ! Madame....
APprenez une heureuse nouvelle,
APres avoir demonstré qu'aucunes des matières qui tombent sous nos sens, et dont nous avons connaissance, ne remplissent cet espace vide en apparence.
AU ROI.
AV
EC PRIVILEGE DU ROI.
AV
ant que tous les Grecs vous parlent par ma voix,
AU LECTEUR.
AU MÊME Lettre XXIII.
AU MÊME Lettre XXII.
AU MÊME Lettre XXIX.
AU MÊME Lettre.
AU MÊME.
Accourt tout aussi tôt en trouve encore un peu,
Achevez, Seigneur, votre ambassade.
Adieu je vais songer aux choses nécessaires.
Adieu rocher, caillou, pierre de taille, et tout ce qu'il y a de plus dur au monde.
Adieu, Seigneur régnez, je ne vous verrai plus.
Adieu, je me retire, et je ne puis plus endurer qu'on m'outrage de cette sorte.
Adieu, j'irai chez vous tantôt vous rendre grâce.
Adieu. Tu peux partir. Je demeure en Épire,
Affectait un mépris qui marquait son estime,
Afin que dans ce temps la bile se tempère,
Afin qu'un jeune fou dont elle s'amourache
Ah Ciel.
Ah Varus ! que je plains, que j'admire ton sort !
Ah ingrate Bergère (s'écria incontinent Lycidas) je tiendrai le Ciel pour être de vos complices, s'il ne punit ceste injustice en vous ?
Ah !
Ah
! Madame, il est vrai, quelque effort que je fasse,
Ah ! Madame, à mes yeux n'offrez point son mérite ;
Ah
! Qu'un aveu si doux aurait lieu de me plaire !
Ah
! c'en est trop, Seigneur.
Ah ! je ne croyais pas qu'il fût si prs d'ici.
Ah ! j'ai perdu l'objet, pour qui j'aimais à vivre,
Ah ! non, mourons plutôt que vivre lâchement.
Ah ! plutôt cette main dans le sang du Barbare....
Ah
! que je crains, Madame, un calme si funeste !
Ah
! tout est ruiné ;
Ah
! souffrez dans les maux, où mon destin m'expose,
Ah, Monsieur, quel Arrêt !
Ainsi ceux qui ne font que feindre ces sentiments sont bien mal-heureux de contraindre leur naturel pour se rendre les plus impertinents des hommes.
Ainsi donc mes bontés vous fatiguent peut-être ?
Ainsi donc tout prêt à le quitter,
Ainsi il arrive que si elle se vide un peu, la pression intérieure pousse pourtant toujours de l'eau contre la soupape P, par ledit tuyau OO, ce qui la rend plus exacte, et aide aussi à connaître incontinent quand elle laisse échapper quelque chose.
Ainsi quand un poids d'une livre est à l'extrémité M, et que la soupape P laisse échapper quelque chose ;
Ainsi que je voudrai, je tournerai cette âme.
Ainsi tous mes efforts ne seront que fumée,
Ainsi soit-il.
Ainsi, je me contente de montrer un grand espace vide, et laisse à des personnes savantes et curieuses à éprouver ce qui se fait dans un tel espace :
Ainsi, tous trois, Seigneur, par vos soins réunis,
Ainsi, sans différer... Madame, vous tremblez,
Ait pris chez moi les traits qu'il lance contre vous,
Ait rendu son hommage à ta Divinité.
Allez joindre Annibal mon illustre ennemi ;
Allez vous en faire la paix ensemble, et tâchez de l'apaiser par des excuses de votre emportement.
Allons aux Grecs livrer le Fils d'Hector.
Allons dans nos plaisirs satisfaire son zèle,
Allons il s'agit seulement de desabufer le père et la mère, et je pourrai trouver peut être quelque moyen d'y réussir.
Allons mon ancien vainqueur (dit il à ce fameux Pirate qui n'avait point déguisé son véritable Nom, parce qu'étant fort commun parmi les Grecs, il ne pouvait pas le faire reconnoistre) allons secourir cette personne illustre :
Allons, exécutons les volontés d'Auguste,
Allons. C'est à moi seule, à me rendre justice.
Alors le Roi et la Reine après avoir baisé leur chère enfant sans qu'elle s'éveillât, sortirent du château, et firent publier des défenses à qui que ce soit d'en approcher.
Amitié, sang, amour, je cède à vôtre effort,
Andromaque m'arrache un cœur qu'elle déteste.
Andromaque, au travers de mille cris de joie,
Animé d'un regard, je puis tout entreprendre.
Annibal, Scipion, je cherche l'un, ou l'autre,
Août 1621.
Appelez le garçon qui couche là.
Après cela, de dire qu'à l'âge de vingt ans il n'y a partie du monde qu'il n'ait couruë pour trouver de la gloire, ni sorte de combat duquel il ne l'ait toute remportée, ou la meilleure partie, à n'en point mentir, c'est ce que Dieu ne fait pas voir plus souvent que les déluges, et les autres grands effets de sa justice, ou de sa puissance.
Après tant de serments Titus m'abandonner !
Après avoir perdu son mari, elle avoir passé pluseurs années sans revenir à la Cour.
Après cela ils se vantent d'avoir cherché sans succès dans les livres et parmi les hommes.
Après vos procédés peut flatter vôtre audace ?
Araspe par les ordres d'Artamène, demeura à la porte avec ses compagnons, afin de ne s'exposer pas mal à propos à quelque surprise.
Ardélise ayant reçu cette lettre y fît aussi tôt réponse.
Arminius reçut la foi de la Princesse ?
Arrêtez....
Artamène donc ne pouvant se résoudre de retourner sur ses pas, envoya Phéraulas commander aux siens, de marcher en diligence,
Artamène en marchant dans ces rues toutes enflamées, fut plusieurs fois exposé, à se voir accabler par la chute des maisons :
Artamène se tourna alors vers Thrasibule, comme pour lui demander, si c'était là cette illustre personne, dont il lui avait voulu parler ;
Attendez pour partir que César vous renvoie
Attendez tout de moi quand tout vous est contraire ;
Attendez vous serez satisfait.
avec beaucoup déprit montrer que vous m'aimez.
avec diverses liqueurs, comme vif- argent, eau, vin, huile, air, etc.
avec un discours sur le même sujet.
Avril 1618.
Aussi large qu'il est en nos éloignements :
Aux lieux les plus cachez qu'il peut s'imaginer,
Au moins Sire, lui dit-il, si je m'embarque dans une entreprise chimérique par le conseil et pour le service de vôtre Majesté, je la suplie de me garder le secret, jusqu'à ce que le succès me justifie vers le public, et de vouloir bien ne me pas faire paraître rempli d'une assez grande vanité, pour prétendre qu'une Reine qui ne m'a jamais vu, me veuille épouser par amour.
Au moins autant de temps qu'Abradate vivra.
Au moins donnez vous bien garde de réparer jamais la perte que vous venez de faire, et imaginez vous qu'il n'y a personne au monde qui mérite de vous posséder tout seul.
Au moins, souvenez-vous que je cède à vos lois,
Au nom des Dieux, Madame....
Au nom de votre Fils, cessons de nous haïr.
Au pardon trop heureux d'un si cruel outrage ?
Au rapport bien heureux de si douces nouvelles
Au reste ce n'est point de votre Libraire seul, que j'ay appris que vous rimassiez :
Au secret que je vais enfin vous déclarer ;
Au soin perpétuel de servir et de craindre,
Aussi je te dirai, Lecteur, que j'ay presque perdu depuis son mal, la disposition d'esprit que j'avais pour écrire en ce genre Dramatique.
Aussi voyons nous que les plus grands et plus importants mystères de nôtre Religion nous ont été laissez dans des lettres, toute la sagesse des Païens est dans celles de Seneque ;
Aussi bien est-ce un sot, il nous a l'autre fois
Aussi bien sur le Fils que sur l'esprit du Pere.
Aussi en fus-je tellement épouventée, que je pensai me laisser tomber à la renverse en même temps que ce malheureux.
Avec Privilège du Roy.
Avec le même éclat n'a pas semé mon nom,
Avec lui dans la tombe elle s'est enfermée.
Avec semblables mots, elles approchèrent si près de Céladon que quelques fueilles seulement le leur cachaient.
Avouez donc que vous avez tort de vous ennuyer de sa vie ;
Ayant ainsi moyen de mesurer les différends degrés de chaleur et de pression qui sont dans la Machine, il est bien aisé de se régler pour ne faire que l'effet qu'on veut, pourvu qu'on ait une fois éprouvé avec quelle force la Machine agit :
Ayez bien l'oïl à tout, et secondez mes soins.
A Angelique.
A Balzac le 20, Septembre 1623.
A Balzac le 1623.
A CLORINDE.
A Claudine.
A MONSEIGNEUR LE CARDINAL DE La Valette Lettre.
A MONSEIGNEUR LE CARDINAL DE Richelieu.
A MONSEIGNEUR LE CARDINAL DE la Vallette.
A MONSIEUR DE BOISRobert Lettre XXXV.
A MONSIEUR DE LA ROCHE.
A PARIS, Chez Pierre MARGAT, au Quay de Gesvres, à l'Oiseau de Paradis.
A PHILANDRE Lettre XLV.
A cacher vos chagrins vous mettez vôtre adresse,
A cela les siens répondirent, que le grand Junco dont nous parlions était à un Mahométan Guzarate de nation, nommé Coja Acem, qui ce même matin était sorti de la rivière chargé de brsil, pour s'en aller en l'Île d'Ainan.
A cela prés, le dernier Adieu qu'elle dit à Titus, et l'effort qu'elle se fait pour s'en séparer, n'est pas le moins tragique de la Pièce, et j'ose dire qu'il renouvelle assez bien dans le cœur des Spectateurs l'émotion que le reste y avoir pu exciter.
A ces mots Artamène se retira, après avoir mis le Roy d'Assyrie sous la garde d'Araspe :
A
ces mots, Artamène s'arrêta un moment :
A
ces mots, Chrisante, Araspe, Aglatidas,
A cette canonnade ils firent réponse de cinq balles, savoir trois de faulconneaux, et de deux autres petites pièces de campagne, que les Portugais appellent Camellos.
A ceux qui prennent soin de le faire Cornard.
A chaque pointe qu'elle donne, elle porte un pauvre malade jusques sur les bornes de l'autre monde, et lui fait toucher sensiblement les extrémités de sa vie :
A
chercher dans vos yeux une mort, qui me fuit.
A consoler le sort d'un Amant misérable ?
A
coups de traits doreZ avait chassé les ombres ;
A
des soins plus pressants la Grèce vous engage.
A deux bottes de foin le dégât estimé :
A
de l'abord du Comte éventé le secret,
A genoux ?
A
la faiblesse de ce principe, j'adioustois les observations que nous faisons iournellemens de la raréfaction et condensation de l'air ;
A
la mort du Troyen s'il ne veut consentir,
A la verité nous pouvons dire que voici la première fois qu'il a paru quelque chose de parfait en nôtre langue, et si de toute notre éloquence pass[e]e il fallait estimer quelque chose près de cela, peut être ne trouuerions nous qu'une seule lettre.
A l'un des Messagers de l'Angelique bande,
A me nuire au sénat l'un et l'autre s'applique,
A même temps il se fit un grand cri parmi eux, et il nous jetèrent quantité de pierres, de dards et de lances, qui tombaient si dru dessus nous, qu'il semblait que ce fût de la grêle, tellement que de seize Portugais que nous étions, il en demeura 12.
A mon frère, sa sœur fur aussi destinée ;
A
mépriser la mort n'est que trop affermi,
A nourrir les erreurs, et jamais dans leur âme,
A n'en mentir point lors que je considère les harangues qui nous sont restées de la ruine des siècles passés dont les unes ont este prononcées, et les autres ont été écrites, tant s'en faut que je m'étonne de l'avantage qu'elles ont sur les lettres qui nous sont demeurées, et des mêmes auteurs, et du même temps, qu'encore je ne m[']esmerueille pas que les premières ayant esté armées du secours de la voix, du geste et du mouvement du corps, ayant fait les miracles que nous savons tous, et arraché si souvent de vive force le consentement de ceux qui les ont ouyes :
A
peindre ces sanglots et ces désirs bruslans,
A
prévenir vos vœux et vos moindres désirs,
A qui destinez-vous l'appareil qui vous suit ?
A
se faire par force aimer.
A s'éloigner, Madame, il ne peut consentir,
A tel qui ne sait pas se gouverner luy-même,
A tout le moins Hydaspe, si ce corps qui est capable d'envoyer des Colonies en toutes les parties du monde, et de remplir les terres qui sont désertes, veut être nécessairement employé, je te supplie de t'arrêter là ;
A trahir vos secrets, et tromper vôtre attente ;
A
vos oreilles importune,
A vos rocs endurcis de l'incrédulité.
A vos vœux triomphants sont d'illustres trophées ;
A
ses regards sur tout cachez votre courroux.
A se défendre hardiment.
A se laisser jamais, ni fléchir, ni changer.
A son discours confus, son air embarrassé,
A son exemple vous trouverez la verité en quelque lieu qu'elle soit cachée, et quelque couleur qu'on apporte à vous la changer :
Assurément.
Assurement.
Balzac.
Berenice partait justement irrritée ?
Bere
nice, Seigneur, ne vaut point tant d'alarmes,
Bien a servi cependant aux François, de trouver l'invention des Regentes, pour un equiualent des Rois ;
Bien hupé qui pourra m'attraper sur ce point.
Bien-tôt des assiegeans allait suyure les lois.
Birague qui m'en voulait tout de bon, et qui était ami particulier du fils de Madame d'Englesac, lui parla si souvent de moi, et du plaisir qu'il y aurait à en être aimé, que ce jeune Cavalier le crut, et me regarda pour luy-même.
Bondissent sur l'herbe fleurie,
Bon. Quel mal trouues-tu
Brandons dessus brandons devers le ciel élance,
Bref la dévotion n'est autre chose qu'une agilité et vivacité spirituelle, par le moyen de laquelle la charité fait ses actions en nous, ou nous par elle promptement et affectionnément ;
CEUX qui décourageaient les Israélites d'aller en la terre de promission, leur disaient que c'était un pais qui deuoroit les habitants, c'est a dire, que l'air était si malin, qu'on n'y pouvait vivre longuement, et que réciproquement les habitants étaient des gens si prodigieux, qu'ils mangeaient les autres hommes comme des locustes.
CHANSON
CHAPITRE PREMIER. DESCRIPTION DE LA Machine, avec les moyens de s'en servir sûrement.
CIel que vois-je ! est-ce vous ? en croiray-je mes yeux ;
Car encore que je l'aye faite en plus de façons qu'aucun autre, et avec des tuyaux de douze et même de quinze pieds de long :
Car enfin n'attends pas que mes feux redoublez,
Car en ce désastre il nous était impossible de nous résoudre, si fort nous étions étonnés de ce que nous avions vu depuis demie heure.
Car il appréhendait, à ce qu'il disait, qu'ils ne lui fissent payer les obligations qu'il leur avait faites.
Car il faut que le peuple entende l'esprit de la lettre, et que les habiles soumettent leur esprit à la lettre, en pratiquant ce qu'il y a d'extérieur.
Car la vraie nature de l'homme, son vrai bien, la vraie vertue, et la vraie Religion sont choses dont la connaissance est inséparable.
Car lors que le Chinois arriva avec ce message, ils étaient éloignez de nous d'une grande lieue dans la mer ;
Car pour se bien conduire en ces difficultés,
Car quoi ? Rien d'assuré ; point de franche lipée ;
Car qu'y a-t'il de plus contraire aux règles de notre misérable justice que de damner éternellement un enfant incapable de volonté pour un péché où il parait avoir eu si peu de part qu'il est commis six mille ans avant qu'il fût en être ?
Car toutes les disgrâces de la fortune ne doivent point nous éloigner tant soit peu, du devoir que nous sommes obligez de rendre à Dieu, à cause qu'il n'y a point de travaux, pour grands qu'ils soient, que la nature humaine ne trouve supportables, étant favorisée de l'assistance divine.
Car à se faire aimer il n'a point eu de peine.
Ça, parlez.
Cela étant Monsieur, comme vous n'en doutez pas, imaginez vous avec quels termes je iustifierai la R.D.L.
Cela est admirable !
Cela est juste, et c'est l'ordre des procédés.
Cela vient.... Cela vient, de ce qu'il est jaloux.
Celle à qui de sa fille il confia le sort.
Celui dont les avis ont causé mon offense.
Celui qui est adonné au jeûne, se tiendra pour bien dévot, pourvu qu'il jeûne quoi que son cœur soit plein de rancune, et n'osant point tremper sa langue dedans le vin, ni même dans l'eau par sobriété, ne se feindra point de la plonger dedans le sang du prochain, par la médisance et calomnie.
Celui qui la deffendit contre lui n'avait, non plus que vous, que deux bras, et qu'une vie, et n'était pas fait d'une autre matière que les hommes :
Celui qui la peut voir sans avoir de l'amour,
Cent fois le nom d'Hector est sorti de sa bouche.
Cependant ay-je pris quelque soin de lui plaire ?
Cependant je fais des festins des figues et de melons, et des muscats que je mange il en sortirait de quoi enivrer la moitié de l'Angleterre ;
Cependant il avançait toujours :
Cependant la profondeur du couvercle BB doit être fort petite, afin que la Machine enfonçant presque dans le fourneau en puisse mieux recevoir et conserver la chaleur.
Cependant si je puis en vous obéissant
Certains stupides en matière de démlez, disent qu'il faut que je périsse, ou que je me venge.
Certain papier tantôt ?
Cestuy
ci est mon Fils bien aimé auquel j'ay pris mon bon plaisir, escoutes le ;
Ces cruels entretiens où je n'ay point de part.
Ces deux Veuves en badinant,
Ces deux contraires sont en moi seul arrêtez
Ces divers mouvements l'agitent tour à tour,
Cette Machine est sans doute fort simple, et peu sujette à se gâter :
Cette Nuit je vous sers. Cette Nuit je l'attaque.
Cette bonne femme n'avait point ouï parler des défenses que le roi avait faites de filer au fuseau.
Cette expérience ayant été mandée de Rome au RP Mersenne Minime à Paris, il la diuulga en France en l'année 1644. non sans l'admiration de tous les savants et curieux ;
Cette inconstance est souvent une adresse
Cette négligence en une affaire où il s'agit d'eux-mêmes, de leur éternité, de leur tout, m'irrite plus qu'elle ne m'attendrit ;
Cette économie ne me déplaît pas, car je suis assuré, tenant ma bourse dans une main, de tenir votre cœur dans l'autre.
Cet Amant, qu'il combat contre la République,
Cet objet dans mon cœur redouble mes désirs,
Ceux qui sur moi peuvent avoir empire
Ce Berger arrivant, et de lassitude, et de désir de savoir comme ce malheur était avenu, s'assit prs d'elle, et la prenant par la main, lui dit :
Ce Fils même, ce Fils, l'objet de tant de soins,
Ce Fils, ma seule joie, et l'image d'Hector ?
Ce Prince ambitieux ne tombe à leurs genoux ;
Ce Prince était galant, bien fait, et amoureux, quoi que sa passion pour Diane de Poitiers, Duchesse de Valentinois, eût commencé il y avait plus de vingt ans, elle n'en était pas moins violente, et il n'en donnait pas des témoignages moins éclatants.
Ce bain Marie a six pouces de diamtre, et 18. pouces de haut, de sorte qu'on peut y faire entrer une marmitte de 4. pouces de diamtre, et 14. de hauteur, qui tient neuf ou dix livres de viande, mais la grande soupape ayant été fonduë trop faible pour bien garder sa figure, le papier ne suffit pas pour la rendre juste, et il faut toujours y mettre du cuir, mais comme le cuir se cuit dans l'eau si chaude, il arrive qu'étant réduit en bouillie la pression du dedans le chasse, et ainsi l'eau s'échappe ;
Ce fameux droit des gens saint par toute la terre ;
Ce généreux Vieillard a cru qu'il était temps
Ce grand emportement qu'il m'a falu souffrir,
Ce même Antiochus se cachant à ma vue,
Ce même tuyau HH sert aussi à remplir le Bain Marie après que les vis FF sont serrées et en suite j'y fais entrer le tuyau OO, qui le remplit juste pour la raison que j'ay dite ci-dessus.
Ce mot, et ce regard désarment ma colère,
Ce n'est pas que quelques Personnes ne m'aient reproché cette même simplicité que j'avais recherchée avec tant de soin.
Ce n'est que par hasard qu'ils ont blessé des nôtres.
Ce n'était pas en vain que s'allarmoit ma flamme ;
Ce
pendant je pourrai connaître à plus prs les hommes et les affaires, afin de vous donner de bons avis à votre arriuée ;
Ce port majestueux, cette douce présence.
Ce procédé sans doute est tout à fait blâmable :
Ce que Theodoret releue si volontiers en l'Oraison de la Foi, ce me semble ;
Ce que je vous dis là ne sont pas des chansons :
Ce que le temps enfin, nous forcerait de faire.
Ce que mon triste cœur avait déjà prévu,
Ce que mon triste cœur à résolu de rendre ;
Ce que nous avons fait avant cette action.
Ce que son influence inspire à ses amis.
Ce qui m'obligeait à cette pensée, était le peu de fondement que je voyais à la maxime si reçue, que la Nature ne souffre point le vide ;
Ce qui vous oblige à aimer si fort vos opinions, c'est qu'elles sont contraires aux miennes.
Ce qui vous sert de mort me servira de vie.
Ce qu'au fond de mon cœur je lui faisais d'outrage.
Ce qu'avoient admiré nos yeux ?
Ce rang entre elle et vous met-il tant de distance.
Ce rebelle chargé du courroux paternel,
Ce soir, je vous invite à souper avec elle :
Chacun a ses plaisirs, qu'il se fait à sa guise :
Chacun à son plaisir doibt gouverner son âme,
Charis, qu'on le secoure, il tombe en défaillance :
Chatouilleuses beautés, vous domptez doucement
Chez vous le mariage est fâcheux et pénible,
Ciel ! dans quel accident me jette ici le sort ?
Claudine.
Cloris ne te saurait empêcher d'y venir,
Commande qu'on le venge. Et peut-être qu'encor
Commencez donc.
Comment est-ce que tu fais pour être si jolie.
Comment la foudre n'est pas assez loin de ses mains dans la moyenne région de l'air, ni les torrents de la Trace assez rapides pour empêcher qu'il ne les détourne jusqu'en ce Royaume pour les marier par force à ses comparaisons ?
Comment pensez vous que je vive
Comment puis-je si tôt servir votre courroux ?
Comment vous êtes capable par votre ombre seule, de noircir un Jeu de Paulme tout entier ;
Comment (dit le Berger) votre volonté n'est pas votre ?
Comment, c'est le bel âge
Comment, qu'est-ce à dire cela ?
Comme elle le trouvait charmant,
Comme je fuyais de cette sorte, et semblais désespérer de ma vie, j'arrivai insensiblement au gay de Pedra, qui est un petit Port ainsi nommé.
Comme il serait difficile de se servir sur la mer de l'invention que j'ay décrite pour connaître le degré de pression, à cause que le branle du vaisseau ferait remuer les poids et ouvrirait la soupape P, il faut au lieu de cela laisser vôtre bain marie assez vide, afin que la chaleur que vous avez dessein de donner fasse tout juste la pression que vous voulez.
Comme les corps qui sont sujets à quelque indisposition ne peuvent s'éloigner de la chambre, ni souffrir la moindre injure de l'air sans courre fortune, tout de même tant que le Roy aura une partie de son État malade, et qu'il se plaindra de quelque côté, il ne faut point qu'il parle d'aller visiter ses voisins, ni de passer les bornes de son Royaume.
Comme lui, voulut être Archer,
Comme parlent Messieurs les hommes.
Comme un faix plus léger de lieu en lieu s'emporte :
Condamnez-le à l'amande, ou s'il le casse, au fouet.
Confondu jusqu'ici dans la foule des Rois ?
Contre ce qui prend droit de vous trop alarmer.
Contre les pauvres maris.
Consacrez-vous mon Âme, à d'éternels soupirs :
Cours, redouble tes pas....
Crainte que la soupape P. ne demeurât à sec si-tôt qu'il se serait perdu un peu d'eau.
Crocodile qui flatte les gens pour les étrangler.
Croit-il réjouir beaucoup les honnêtes Gens par ces Hélas de poche, ces Mesdemoiselles mes Règles, et quantité d'autres basses affectations qu'il trouvera condamnées dans tous les bons Auteurs, s'il se mêle jamais de lire ?
Croyez moi, chère Philothée, la dévotion est la douceur des douceurs, et la Royne des vertus, c'est la perfection de la charité.
Croyez que désormais, c'est là tout mon envie,
C'en est fait, n'attendons qu'un trépas rigoureux.
C'est trop, je perds patience
C'est assez puni de mutins,
C'est en vain que je veux déguiser ma tendresse ;
C'est la fleur de l'Asie : et si par un malheur
C'est moi.
C'est moi : vois dans mes yeux le souverain pouvoir
C'est par de merveilleuses qualités qu'il a forcé toute la France de rendre justice à son mérite ;
C'est pourquoi je dirai du vide véritable, ce que j'ay montré du vide apparent, et je tiendrai pour vraies les Maximes posées ci-dessus, et énoncées du vide absolu comme elles l'ont été de l'apparent, savoir en cette sorte
C'est une chose que je vous conseille de faire.
C'est, vous n'entrerez point, Monsieur l'a défendu.
C'en est trop Ma douleur à cette triste vue
C'est pourquoi le meilleur est, qu'avec un joyeux semblant, et des paroles de courtoisie, nous tachions d'apprendre ce qu'ils prétendent de nous, afin que sachants d'eux la verité, nous l'escriuions incontinent à Hoyaa Paquir, à Congrau où il est à présent.
C'est Monsieur,
C'est aussi par là que j'ay esprouué la hauteur nécessaire à un siphon, pour faire l'effet qu'on en attend ;
C'est de voir qu'à mon bras les rigueurs de mon sort
C'est donc ainsi, qu'absent, vous m'avez obéi,
C'est lors que plus il m'aime, et je vois sa raison
C'est là son moindre défaut.
C'est l'unique faveur que demande ma flamme.
C'est peut-être que vous avez dessein de me déguiser tellement à moy-même, que je ne me connaisse plus, et que j'oublie mon propre nom comme si j'étais devenu Pape.
C'est pourquoi Dieu le bénit.
C'est pourquoi j'ay divisé le Traité entier en deux Parties, dont la première comprend le récit au long de toutes mes expériences avec les figures, et une récapitulation de ce qui s'y voit, diuisee en plusieurs maximes.
C'est pourquoi, leur dit l'Hirondelle,
C'est pour un mariage, et vous saurez d'abord
C'est pour vous obéir au moins, et je puis dire....
C'est que je n'avais pas l'honneur de vous connaître.
C'est que je puisse mettre en vos mains cette Belle,
C'est trop s'inquiéter des affaires des autres.
C'est une partie du monde qui est encore inconnuë, et qui n'a point été découverte avec les Indes :
C'est un grand avantage de n'être point réduit à ces termes là non plus que vous, ni que Monsieur votre frère, qui êtes composés d'une matière si excellente, et d'un tempérament si parfait, que de toutes les fonctions de la vie il n'y en a pas une que vous ne faciez avec plaisir ;
C'est un impertinent, et Monsieur le Vicomte lui fait trop d'honneur.
C'est un point décidé en Théologie, que cent faux serments d'un amoureux ne font pas la moitié d'un péché mortel, et que ce n'est que le Dieu des poètes que nous offensons par notre pariure.
C'est vous, Seigneur Arnolphe.
C'est à quoi je m'engage, et je tiendrai parole.
DAVBRAY.
DAns quel dessein vient-elle de sortir,
Dame trop prude, et beaucoup de raison,
Dans les pleurs que je verse il trouvera des charmes.
Dans les termes où est ma passion pour la Princesse, je ne te celle pas qu'il faut de nécessité que je meure avant que tu la possedes :
Dans le désir brûlant que j'ay de te revoir,
Dans le monde on fait tout pour ces animaux-là.
Dans l'Orient désert quel devint mon ennui !
Dans l'espoir d'élever Berenice à l'Empire,
Dans l'horreur de la nuit, des ombres et du vent.
Dans peu fera périr deux Amans malheureux,
Dans vos secrets discours estois-je intéressée.
Dans sa chambre un peu tard m'introduire sans bruit,
Dedié à Monsieur PASCAL Conseiller du Roy en ses Conseils d'État et Privé.
Demain en liberté vous verrez Ispérie,
Demain vous viendrez chez moi :
Demandez-vous quelqu'un, Monsieur ?
Depuis cinq ans entiers chaque jour je la vois,
Depuis, faisant réflexion en moi-même sur les conséquences de ces expériences, elle me confirma dans la pensée où j'avais toujours été, que le vide n'était pas une chose impossible dans la Nature, et qu'elle ne le fuyait pas avec tant d'horreur que plusieurs se l'imaginent.
De quoi viens-tu m'entretenir ?
Des attraits dont Amour te fait voir si fertile,
Des exploits tant de fois achevez à nos yeux,
Des libertés où l'on s'abandonne sans y penser de mal, et qui sans doute dans le fond n'ont rien de
Des plus douces amours, sont à jamais fermez ;
Des vases dont la belle ornait sa cheminée,
Deux mots incontinent l'y peuvent rejeter.
Deussent de son Hymen relever la splendeur.
Devait mieux vous connaître, et mieux s'examiner.
De Monde, de chaos, j'ay la tête troublée.
De Poitiers, d'Azincourt, avaient noyé les Plaines,
De cette juste mort assurer l'avantage,
De cette nuit, Phénice, as-tu vu la splendeur ?
De ce Frère qui vient, et de la lettre aussi,
De ce coup impreveû justement confondue,
De ce cruel soupçon vient affliger mon cœur !
De ce juste devoir sa piété contente
De ce vaste dessein qu'on appelle héroïque.
De deux Reines, Seigneur, devenir le Mary ;
De dérober sa vie à l'effort de ma rage.
De façon qu'il n'y ait hors du tuyau que le fil attaché à la corde, afin de l'en tirer ;
De la dernière goute épuiseront mon flanc,
De la lui demander il me vint la pensée.
De la nécessité d'un conducteur pour entrer, et faire progrès en la dévotion.
De la seconde purgation, qui est celle des affections du péché
De leurs beautés avec les vôtres.
De l'avouer pour sage, et point extravagante.
De l'indomptable fer de cent chaines nouvelles :
De l'éclaircissement que vous avez voulu ;
De ma cause, et des faits, renfermez, en icelle.
De mouche ou de vermisseau.
De moi, je ne suis point un insolent vainqueur,
De ne changer non plus que fait la verité.
De notre liberté la perte est assurée
De pouvoir hors du Camp conduire Arminius,
De quantité d'œillets, de rozes et de lis :
De quelque grand dessein l'infaillible présage ;
De quel nom sa douleur me va-t-elle appeler ?
De quel œil la traîtresse a soutenu ma vue,
De quel soin votre amour va-t-il s'importuner ?
De qui le renom effacé
De qui l'antiquité ne le cède à vos yeux.
De ruisseaux de leur sang inondé les sillons,
De s'attacher sans cesse à combattre ma flamme,
De tous nos intérêts vuidera les débats.
De tout....
De vingt coups de bâton m'a sauvé l'aventure.
De vos maux la Princesse a su paraître atteinte,
De vous épouser.
De votre propre main Polixène égorgée
De votre ton vous-même adoucissez l'éclat.
De sacs et de procès j'ay fait provision.
De semblables discours font peu d'impression
De si longue Paix domestique,
De songer au mariage.
De sorte que l'espace vide en apparence, quoi que tous les corps qui l'environnent tendent à le remplir, n'apporte aucun changement à son poids :
De sorte qu'ayant un poids d'une livre à l'extrémité M il fait autant d'effet sur la soupape comme un poids de douze livres qui serait directement dessus ;
De sorte, Monsieur, que comme vous avez vu des peintures qu'il faudrait effacer pour en ôter les défauts, aussi j'ay peur qu'il n'y ait que la mort qui puisse finir mes péchés, si par votre moyen je ne commence une seconde vie qui soit meilleure que la première ;
De souffrir sans éclat le malheur de ma flamme.
Desquelles expériences, et de plusieurs, autres rapportées dans le Liure entier, où se voient des tuyaux de toutes longueurs grosseurs, et figurés, chargez de différentes liqueurs, enfoncées diversement dans des liqueurs différentes, transportées des unes dans les autres, pezées en plusieurs façons, et ou sont remarquées les attractions différentes que ressent le doigt qui bouche les tuyaux où est le vide apparent ;
Diantre, l'amour vous tient au cœur de bon matin.
Dieux !
Dieux
! Ne puis-je à ma joie abandonner mon âme ?
Dieux ! par quelles raisons ? Lucejus est aimé ?
Dieu conserve au juste un plus grand don ;
Dieu n'est point auteur de division, mais d'union et de concorde (I Cor 14, 33), principalement entre ses disciples et ministres ecclésiastiques, comme Notre Seigneur monstre clairementen la sainte prière qu'il fit a son Pere es derniers jours de sa vie mortelle (Jean XVII,11 et 21).
Dites que de ses feux vous ressentez l'atteinte ;
Dites, est-il au monde un amant plus fidèle ?
Discerne la douleur d'avec le plaisir,
Doit il impunément douter de cet Oracle ?
Doit lorsque nous l'aimons, avoir pour nous des charmes ;
Doit perdre tout espoir d'être jamais heureuse :
Doit s'emparer, si bien de tout mon déplaisir,
Doit se mettre dans la tête,
Donc vous m'osez présenter, sans rougir, ce visage dissimulé, qui couvre une âme si double, et si parjure ?
Donne.
Dont cent pauvres Maris ont souffert la furie :
Dont il puisse garder l'histoire douloureuse.
Dont je me fiourois tout mon bonheur en poudre ;
Dont la main toujours pleine, et toujours indigente,
Dont les conditions régleront nôtre sort,
Dont le bouton pourprè de grâces étincelle :
Dont le cruel objet me reviendra sans cesse :
Dont on cacha le sort à toute la famille.
Doucement, mon gendre.
Duquel vous blesserez lui même ne vous blesse.
Du Prince Arminius j'aurais suivi les pas,
Du bon heur que m'avaient conçu mes espérances.
Du carquois dérobé, le Maistre redoutable,
Du crime que m'impose, un insolent caprice ;
Du logis aisément elle s'était sauuée.
Du moment qu'avec elle un traité nous engage,
Du passé dans ce cœur efface tout le crime.
Du triste succès qui nous arriva à l'embouchure du Legor.
D'apprendre ce mépris par son propre Rival ?
D'autre part il est naturel aux hommes de ne point convenir de la beauté ou de la délicatesse d'un trait de morale qui les peint, qui les dsigne, et
D'un trouble tout nouveau je me sens l'âme émue
D'un voile d'amitié j'ay couvert mon amour.
D'un mal si déplorable ayant l'âme atendrie,
Détestant ses rigueurs, rabaissant ses attraits,
Détournez ce malheur, guidez ses pas grands Dieux !
D'accepter, d'imposer...
D'achever l'hyménée.
D'avoir dans l'ignorance et la stupidité,
D'autres loin de se taire en ce même moment,
D'un Romain, d'un Consul, de qui la politique
D'un devoir d'amitié couvrir tous vos refus.
D'un monde tout rempli de vos ailes ensemble ?
D'un mouvement jaloux je me sentis pressé,
D'un pareil déplaisir on se peut consoler ;
D'un voile d'équité couvrir mon injustice.
D'un secret dont vos feux ont droit de s'alarmer.
D'une âme fort légère, ou fort intéressée,
D'une telle action n'estes-vous pas surpris ?
ENSV
ITE JE RESpons aux objections qu'on y peut faire, dont voici les principales.
ENfin, nous apprenons que le Roi de Navarre
EST un Cylindre creux fermé par en bas, et ouvert par en haut.
EXPERIENCES NOVVELLES TOVCHANT LE VVIDE, Faites dans des Tuyaux, Syringues, Soufflets, et Siphons de plusieurs longueurs et figures :
EXPERIENCES.
Ecoutez-vous, Madame, une foule insensée ?
Ecouto
it sans entendre, et ne leur a laissé,
Eh je m'en étais bien doute, et la pendarde s'est retirée, voyant qu'elle ne gagnait rien après moi, ni par prières ni par menaces.
Eh qui jamais Madame aurait osé prévoir
Eh quoi ! que chez les morts je m'apprête à le suivre ?
Eh....
Élève leurs combats, spécifiant les lieux
Elles ont des vertus qui les font respecter,
Elles ont trop de lait pour vous de la moitié :
Elle approuva tout ce qu'il avait fait ;
Elle a mille vertus. Mais, Seigneur, elle est Reine.
Elle a toujours trouvé quand on a combattu,
Elle haïssait particulièrement le Cardinal de Lorraine ;
Elle les recevait avec une modestie si noble, qu'il ne semblait pas qu'elle les entendit, ou du moins qu'elle en fût touchée.
Elle me dédaignait, une autre l'abandonne.
Elle m'a dans l'abord servi de bonne sorte :
Elle m'étrangle. Ay. ay.
Elle ne doit plaire à personne.
Elle passe ses jours, Paulin, sans rien prétendre
Elle prend du plaisir, Seigneur, à vous louer,
Elle vient aujourd'hui les proposer en exemple à Celui de nos Temps, pour les grandes choses, à quoi l'appellent ses Destinées.
Elle voit dissiper sa jeunesse en regrets,
Elle épanche pour nous ces trésors que la guerre
Elle sait mieux votre affaire que vous.
Elle, de redoubler ses cris ;
Employez pour le perdre, et la force, et l'adresse,
Employons le feu même à sauver la Cité.
Encore vous say-ie bon gré., Clorinde, de violer la Justice avec quelque forme, et de chercher des raisons afin de faillir légitimement.
Encore si c'était quelque Chat comme moi,
Encor que j'ay de quoi m'engueillir comme eux,
Enfin ce terrible Élément détruisait toutes choses ;
Enfin il employa tout le reste du jour à donner ses ordres :
Enfin me voilà mort par ce funeste écrit,
Enfin à mon amour rien ne peut s'égaler ;
Engagé de parole avec cette Belle ;
Entrons, MESSIEURS, dans les desseins de la Providence, et admirons les bontés de Dieu qui se répandent sur nous et sur tous les peuples dans la prédestination de cette Princesse.
Envieuse s'étend, et s'enfle et se travaille,
En celles-la qui néanmoins n'en approchent pas, il y a une abondance si grande, qu'à peine se peut elle imaginer et pource que toutes les choses y paraissent confusément, et qu'il semble qu'elles y aient été jetées sans choix, et à bien dire, comme à l'aventure, quelques-uns qui blâmeront encore le style diraient peut être que ce sont plutôt des matières que des ouvrages.
En commandant autrui, se commander soy-même.
En effet de n'avoir point de Juge en ce monde que votre réputation et votre conscience, et de tirer après vous un grand peuple dont les uns travaillent aux plaisirs de vos sens, et les autres à la conduite de vos affaires ;
En
fin on n'eût moyen propre a te surmonter
En la compagnie de cestuy-ci s'embarquèrent quelques seize hommes, tant soldats que marchands, avec espérance qu'un écu leur en vaudrait six ou sept, du moins tant en la marchandise qu'ils y menaient, qu'en celle qu'ils esperoient d'en rapporter.
En l'état triste et déplorable
En perdant celui de l'Amour.
En rendre un plein repos, un plein calme à la terre ;
En robe sur mes pas il ne faut que venir,
En verité s'il était de la Foi de croire que vous fussiez homme, j'aurais un grand motif à soupçonner, qu'il a donc fallu mettre dans votre corps pour lui donner la vie, l'âme universelle du monde.
En un mot, comme en cent,
En se saisissant du Baudet.
En son visage pâle on n'aperçeuoit pas
En suite vous n'aurez qu'à fermer les portes et les registres pour étouffer le feu, et laisser refroidir les vaisseaux, il faut aussi avoir chargé la verge de fer LM autant qu'il est nécessaire pour faire la pression qu'on veut, et on sera assuré, qu'en gardant ainsi toujours la même règle, l'effet se trouvera toujours à peu près pareil ;
Ensanglantant l'Autel qu'il tenait embrassé ?
Esclata tout en lustre et changea de visage.
Estans partis de cette rivière de Pullo Cambim, nous naviguâmes le long de la côte du Royaume de Champaa, jusques à un havre nommé Saleyiacau dix-sept lieues en à mont, vers le Nord, dans lequel nous entrâmes.
Éteint les petits feux, espard l'obscurité
Etrangere en ce Camp, sans secours, sans soldats,
Et Cloris d'un trait d'œil me l'a des-ia ravie.
Et Femme qui compose, en sait plus qu'il ne faut.
Et Rome avec plaisir recevrait de ma main
Et Rome fouffriroit quand Lucejus l'adore,
Et après cela pour trois lettres que vous m'avez écrites, je suis content de vous faire six réponses.
Et bien que vos bontés m'en laissent le pouvoir,
Et certainement comme c'est un grand avantage d'être petit fils d'un usurpateur, aussi il n'y a point de plus misérable condition que d'avoir été Roy, et de n'être plus que le sujet des tragédies et des farces.
Et chez moi sans éclat je retourne soudain.
Et comme les honnêtes gens ioignent à l'inclination générale qu'ont tous les hommes de se maintenir dans leurs justes possessions, celle de refuser l'honneur qui ne leur est pas dû ;
Et comme le jeune homme a passé ses visites.
Et contre mes désirs, je sens je ne sais quoi,
Et c'est pourquoi tout ainsi que la pierre qui roulle continuellement, ne se revêtit jamais de mousse, mais plutôt d'ordure et de salleté :
Et c'est à contre-cœur qu'ici vous me voyez ;
Et dans la conclusion, je donne mon sentiment sur le sujet du vide, et répons aux objections qu'on y peut faire.
Et dans le Camp vainqueur il est souvent douteux
Et des nocturnes promenades,
Et devant qu'il soit peu, je veux en profiter.
Et de ces beaux blondins écouter les sornettes :
Et de ceux qui m'attribuëroient celle d'Italie donc je vous ay parlé, puis qu'elle n'en est pas.
Et de croire qu'une âme à la vertu nourrie,
Et de faire valoir l'autorité de père ;
Et de grâce, mettez pour vu moment votre Gentilhommerie à côté, et souffrez que je vous parle maintenant comme je pourrai.
Et de quel frère encor ! pour louer ses exploits
Et de tous les damneZ, les tortures charmées
Et de vos chastes lits souiller la pureté.
Et découvre de loin le solitaire mur.
Et donner à ma haine une libre étendue.
Et dont je me ferais un bien plus grand mal-heur,
Et dont, toutes les fois que je l'entends parler,
Et du mal qu'ils ont fait être la médecine.
Et d'en adorer l'œil vainqueur,
Et d'un brave Soldat et d'un grand Capitaine :
Et ds le premier mot ma langue embarrassée
Et d'abord sans vouloir plus long-temps les ouïr ;
Et d'une cause en l'air il le faut bien leurrer.
Et en conscience, puis que la ruine de l'hérésie est écrite dans le Ciel de la même façon que le dernier jugement, et la fin du monde, ne seroit-ce pas résister à la volonté de Dieu, et combattre sa providence, si on se lassait si tôt de bien faire, et si on ne voulait pas achever une chose dont l'événement est infaillible ? Il n'y a rien si aisé à un grand Prince que de trouver ou de faire des coupables, et de personne ne doute que la tromperie ne soit juste quand elle réussit au bien, et à l'avantage de ceux qu'on trompe.
Et faire à ce Dieu mal sa Cour,
Et fort confusément, cet amoureux mystère.
Et je ne savais point encor ces choses-là.
Et je trouve fâcheux l'état où vous voila.
Et je vous parlerai d'affaires importantes.
Et je serais heureux, si la Parque cruelle
Et je dirai en passant que c'est à quoi je veux reconnaître quelquefois le sang généreux dont je pourrais bien être née.
Et je ne doute point que ce généreux zèle,
Et je ne voulais pas l'interrompre.
Et je n'en veux l'éclat que pour goûter la joie,
Et je vous perds ? aussi dans ma douleur profonde
Et je vois bien qu'après tous les pas que j'ay faits,
Et j'ay pour vos vertus une si haute estime...
Et j'atteste du Ciel la puissance suprême,
Et j'emporte de vous une si haute estime,
Et laisser des voisins pour suivre un Étranger ?
Et laisse à Fabius sa lenteur et sa gloire,
Et la seconde, les conséquences que j'en ay tirées, diuisees en plusieurs propositions :
Et les plus prompts moyens de gagner leur faveur,
Et leur bannissement, dont j'accepte la Loi
Et le fait assigner pour certaine parole,
Et le feu dans sa moüelle allumé consommait
Et le sang qui nous joint m'a si bien détaché
Et loin de me laisser languir dans la mollesse,
Et lui donne les fleurs, et se garde le fruit.
Et lui d'une troisième aussi-tôt repartant,
Et lui met dans les mains les traits de sa fureur.
Et lui qui prenait cela pour un mépris, en passa jusqu'à un tel désespoir, qu'il en fut dangereusement malade.
Et l'argent que de vous j'emprunte avec franchise,
Et l'estimant beaucoup, je serais bien marri
Et l'on cherche souvent plus qu'on ne veut trouver.
Et l'Ingrate, en fuyant, me laisse pour salaire
Et l'on peut en secret faire votre Contrat.
Et l'ouverture ayant été mise dans du vif argent :
Et mes pas en ce lieu, s'il faut que je le dise,
Et me donnez moyen de faire ma retraite.
Et même en ce moment, inquiète, empressée,
Et moi je ne puis vivre, à moins que vos bontés
Et mon amour devint le confident du votre.
Et mon dessein n'est pas de leur rien opposer,
Et mon remède plus certain
Et moi (ce souvenir me fait frémir encore)
Et moi, j'ay résolu de partir tout à l'heure.
Et moi, lui dit-il, Hylas !
Et même nécessaire à tous les deux partis,
Et m'ayant écartée adroitement de sa femme et du Marquis de Birague, qui peut-être de leur côté cherchaient aussi une occasion de s'écarter :
Et néanmoins par un acte de Religion, et un traité solennel, on a condamné la plus belle Princesse d'Italie à coucher toutes les nuits avec ce monstre.
Et ne la voyez point, Seigneur, si promptement.
Et ne puis deumner quel motif vous inspire...
Et ne puis sans pleurer voir un poulet mourir.
Et ne sais plus s'il est mon maître ou mon rival :
Et nos troupes aussi peuvent être en état,
Et n'approcher la mort quand on s'éloigne d'elle.
Et n'a jamais osé lui dire son amour.
Et n'ay-je pris sur moi le soin de tout l'État,
Et n'est-t'il pas aussi véritable que nous éprouvons à toute heure les effets de notre déplorable conditions ?
Et parmi vos détours confus
Et partant concédants cette faculté de distribution aux femmes, on voit à clair qu'ils ne les ont interdites de distribuer les autres Sacrements, que pour maintenir toujours plus entière l'autorité des hommes ;
Et par cette nouvelle il a poussé les bras,
Et par fois elle en dit, dont je pâme de rire.
Et par l'apparence trompée,
Et peut-être sa mort de la vôtre suivie ;
Et plus de vous je me retire
Et pourquoi le percer ? Qui l'ordonne ? Moy-même.
Et pourquoi nous tromper !
Et pour les mettre, enfin, dessous quelque assurance
Et pour le Pere, il est où le Diable l'a mis.
Et pour l'objet qu'il aime est toujours trop zélé,
Et pour n'avoir la nuit que d'agréables songes,
Et pour ôter le soubçon de l'air que l'on pourrait dire être demeuré dans la corde, on fait la même expérience, avec quantité de petits Cylindres de bois, attachez les uns aux autres avec du fil de laton.
Et puis quand j'aurais lettre du Dieu Mars, de sortir de ce combat à mon honneur, il pourrait au moins se vanter de m'avoir contraint à commettre une insigne folie :
Et puis que le cœur des Rois est entre les mains de Dieu, il ne faut qu'un bon mouvement qu'il envoie à celui-ci pour lui faire redresser les Autels qu'il a abbatus, et rendre tout d'un coup à la vraie Religion les âmes de trois Royaumes :
Et puis que vous faites partie d'un corps à qui Dieu a donné l'infaillibilité, et qu'il est défendu de douter de la certitude de votre prudence, ne condamnez pas, je vous supplie, ce que vous avez fait autrefois, comme si vos bonnes grâces d'Italie étaient quelque autre chose que celles de France.
Et quand les hommes desroberoient à ce sexe en plusieurs lieux, part aux meilleurs avantages ;
Et quand on le rabaisse, l'eau de la plus longue iambe atire l'eau de la plus courte comme auparavant.
Et quand on le sait prendre on n'a point à rougir,
Et quelle force est nécessaire pour faire admettre ce vide.
Et quel Époux encore ! Ah souvenir cruel !
Et que le choix des Dieux, contraire à mes amours,
Et que me servira- que la Grèce m'admire,
Et que nos champions songeaient à se défendre
Et que notre raison y plante son Empire.
Et que toute âme est libre à nommer son vainqueur
Et que tout l'Univers reconnoisse sans peine
Et que sa volonté seconde un peu la mienne.
Et quitte ce morveux, et l'amour qu'il te donne ;
Et qui sait de quel œil ils prendront cette injure ?
Et quoique les hommes étant encore si proches de la création ne pussent avoir oublié leur création, et leur chute, et la promesse que Dieu leur avait faite d'un Rédempteur, néanmoins comme dans ce premier âge du mond ils se laissèrent emporter à toutes sortes de désordres, il y avait cependant des Saints, comme Enoch, Lamech, et d'autres qui attendaient en patience le Christ promis ds le commencement du monde.
Et qu'autrement ton cœur ne me voulut entendre.
Et qu'en le soutenant il triomphe pour lui.
Et qu'ils me permettent de leur dire ce qu'un Musicien disait à Philippe Roy de Macédoine, qui prétendait qu'une Chanson n'était pas selon les Règles.
Et qu'il ne devra jamais voir.
Et qu'il ne s'échauffât le sang à sa lecture.
Et qu'il vit, de l'air seulement,
Et qu'il soit soupçonné, que dans vôtre personne
Et qu'on doit toute chose à l'exploit immortel
Et rendre grâce au Ciel qui fait tout pour le mieux.
Et rendez mon haleine égale à mon Sujet.
Et renforçant mes doux liens,
Et retint à dîner commere la Cigogne.
Et s'il séjourne plus, pense-tu que je vive ?
Et s'ils faisaient quelque difficulté à cause de l'heure, ne manque pas de les presser, et de leur bien faire entendre qu'il est très important qu'ils viennent, en quelque état qu'ils soient.
Et s'opposant sans cesse à ses justes desseins,
Et tous les points du jour forçoyent leurs actions
Et toute la Gent Escarbote
Et toi, dit-il, symbole d'une entière et parfaite amitié, soi content de ne me point éloigner à ma mort, à fin que ce gage pour le moins me demeure, de celle qui m'avait tant promis d'affection ?
Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
Et veulent sur le pied de nous être fidèles,
Et viens à votre foudre en leur place m'offrir.
Et vient prendre en ces lieux la Princesse sa sœur :
Et voilà pour t'avoir, Georgette, un cottillon,
Et voir d'un œil égal, l'un et l'autre mérite :
Et vous dénicherez à l'instant de la Ville ;
Et vous devez encor....
Et vous laissant toucher d'une pitié funeste,
Et vous l'interrompez par un discours frivole.
Et vous ne vouliez pas sans doute lui déplaire.
Et vous reconnoistrez mes soins si vous voulez.
Et vous, Monsieur, marchez.
Et vôtre maladie est digne de pitié.
Et vôtre sort tenir des mains de mon amour,
Et ce qui est plus remarquable, c'est que la syringue pezée en cet état sans la retirer du vif argent ni la bouger en aucune façon, pèze autant (quoi que l'espace vide en apparence, soit si petit que l'on voudra) que quand, en retirant le piston davantage, on le fait si grand qu'on voudra :
Et ses Chefs divisez par leurs propres fureurs
Et ses nobles motifs, au Prince rapportez,
Et seul de tous les Grecs ne m'est-il pas permis
Et se mirant dans un ruisseau,
Et si en le connaissant on ne désire d'en être délivré que peut-on dire d'un homme si peu raisonnable ?
Et si la Terre est un Animal, vous voyant aussi rond, et aussi large qu'elle, je soutiens que vous vous êtes son mâle, et qu'elle a depuis peu accouché l'Amérique, dont vous l'aviez engrossie.
Et si l'on m'en croyait, elles seraient bannies.
Et si on hausse un peu le tuyau jusques à ce que son ouverture qui trempait auparavant dans le vif- argent du vaisseau, sortant de ce vif argent ;
Et si on incline le tuyau ;
Et si on le tire presque tout entier hors de l'eau, en sorte qu'il n'y reste que son ouverture et le doigt qui la bouche :
Et si vous m'y servez selon ma confiance,
Et son contentement se lisait dans ses yeux.
Et sous cet équipage, et le bruit de ma mort,
Et soûtenons le nom, la gloire de Carthage.
Et sur tout gardez-vous de la quitter des yeux :
Et, dans son pays propre, il cherchait son pays.
Et, qu'avec lui j'aurai de satisfaction !
Eux venus, le Lion par ses ongles conta,
Evitons les effets de sa rage animée,
Expliquez-vous, le Ciel a-t'il juré ma mort ?
Est une barre de fer qui entre dans les pièces DD, et qui se peut ôter et remettre facilement, quand on veut ouvrir et fermer la Machine.
Est un autre Cylindre creux de même grosseur, mais plus court que le précédent, et il lui sert de couvercle en appliquant leurs deux ouvertures l'une sur l'autre, comme on voit dans la figure.
Est un autre Cylindre creux de verre ou autre matière, dans quoi l'on met les choses à cuire, et l'ayant bouché avec un couvercle juste et affermi dans un châssis par le moyen d'une vis comme la figure représente, on l'enferme dans les Cylindres AA BB, qui doivent être pleins d'eau.
Est un fameux effet de l'amitié sincère,
Est-ce ainsi que je suis la noble austérité
Est-ce que j'en puis mais ? lui seul en est la cause,
Est-il possible ?
Est-il vrai ?
Fait à Paris ce 8. Octobre 1647.
Faire par un grand coup qui signale ma foi,
Fais porter cette lettre à la Poste du Maine.
Fais-je pas comme il faut ?
Faites la révérence. Ainsi qu'une Novice
Faites, faites, lui dit-elle en lui tendant le col ;
Faites-le prononcer, j'y souscrirai, Madame.
Faites-lui les excuses que je vous dis.
Fait fausse confidence à son Époux fidèle,
Faisons tant que nous voudrons les braves, voila la fin qui attend la plus belle vie du monde.
Faut-il livrer son Fils ? Faut-il voir Hermione ?
Fasse le Ciel que ma mort soit vengée comme je le souhaite, et que celui qui en est cause, reçoive un juste châtiment de la dureté qu'il a eue pour moi.
Fermons l'œil aux présents, et l'oreille à la brigue.
Figure première. AA.
Fit briller tant d'éclat et tant de modestie
Fit toujours jusqu'à moi passer la Verité.
Fort belle.
Fort bien.
Frappe, perce ce cœur qui n'attend que tes coups.
Fuyez-le donc, Madame. Et puis qu'on vous adore....
Gardez-les pour peupler, Monsieur, dit-il au Maistre,
Gardez-vous d'imiter ces coquettes vilaines,
Graid bien vous fasse.
Grossis, de flots bruyants, ma languissante veine,
Ha ! qu'elle cache bien.
Ha, Madame, je dis,
Hélas !
Hélas
! ce n'est pas trop, allez, quittez ces lieux ;
Hélas ! combien de fois me faites vous mourir.
Hélas ! pour la promettre est-elle encore à moi ?
Hélas ! quelle pitié est-ce des âmes, lesquelles se voyant subiettes à plusieurs imperfections, après s'être exercées quelque temps en la dévotion, commencent à s'inquiéter, se troubler et décourager, laissant presque emporter leur cœur à la tentation de tout quitter et retourner en arrière ; mais aussi de l'autre côté, n'est ce pas un extrême danger aux âmes, lesquelles par une tentation contraire se font accroire d'être purgées de leurs imperfections le premier jour de leur purgation, se tenants pour parfaites avant presque que d'être faites, en se mettant au vol sans ailes ? ô Philothée, qu'elles sont en grand péril de recheoir pour s'être trop tôt ôtées d'entre les mains du médecin ! Ha ! ne vous levez pas avant que la lumière soit arrivée dit le Prophète :
Hélas ! tout m'abandonne.
Hélas ! trop attentive à mon destin funeste,
Hélas, non.
Hermione elle-même a vu plus de cent fois
Hermione, Seigneur, au moins en apparance,
Heurter au roc du désespoir,
Hidaspe, Artucas, Chrisante, Aglatidas,
Ho, Monsieur, j'entrerai.
Ho, vous êtes si promt.
Hé bien allons, Madame.
Hé bien, Madame, hé bien, je suis trop téméraire,
Hé bien, Mademoiselle,
Hé bien, je meurs content, et mon sort est rempli.
Hé bien, à la bonne heure.
Hé dites-moi un peu, s'il vous plaît, vous venez de là dedans.
Hé le cheval !
Hé l'on le soufflera.
Hé quoi ? donc Annibal ne veut point d'autre otage ?
! quoi ? votre haine chancelle ?
II.
IL
est permis au sieur PASCAL de faire imprimer un Livret intitulé, Experiences nouvelles touchant le vide, etc.
IL n'est plus temps, et songez à vous rendre,
IL n'y a qu'a faire un petit tuyau ouvert des deux bouts comme HH, et l'ayant soudé sur un trou fait au couvercle BB, il faut appliquer sur l'ouverture d'en haut de ce tuyau une petite soupape P, bien exacte, et garnie de papier, et en suite avoir la verge de fer LM dont un bout entre dans la pièce de fer LZ qui est attachée à la barre EE, et s'appuyant en suite sur le milieu de la soupape P empêche qu'elle ne soit soulevée par la pression intérieure, et elle l'empêche plus ou moins selon que le poids N est plus ou moins avancé vers l'extrémité M, comme dans les Romaines ordinaires.
Jacques de Cacen.
Jamais je ne m'ennuie.
Jamais ses yeux au miens n'ont paru si perçants,
Janvier 1623.
Iaos, chacun de trois lieues, le long duquel il y avait force mines d'argent, de cuiure, d'étain, et de plomb, d'où l'on en tirait ordinairement grande quantité, que les marchands enlevaient par troupes d'Éléphants et de Rhinocéros, pour le transporter aux Royaumes de Sornau, que nous appelons Siam, Passiloco, Sauadi, Tangu, Prom, Calaminham, et autres provinces qui sont fort avant dans le pays, éloignées de ces cotes, de deux ou trois mois de chemin.
Ici pour vôtre gloire Annibal s'intéresse,
Je commence â blâmer un peu notre folie,
Je considre ici tout cela d'un esprit tranquille, et puis que la comète de dernièrement me pensa être aussi funeste qu'a l'Empereur Rodolphe, et à la Reine d'Angleterre, et que la curiosité que j'eus de la voir me fit lever en chemise, et m'enruma tout le reste de l'hiver, je suis résolu à l'avenir de ne me mêler plus de ce qui est au dessus de moi, et de laisser faire à Dieu et à la nature, Pourvu que Clorinde permette que je la serve, et que j'apprenne de sa bouche qu'elle m'aime, je ne veux point savoir d'autres nouvelles, ni chercher une seconde fortune.
Je croyais véritablement que vous iouïriez ici de la même liberté que vous avez chez vous, mais non pas du même repos ;
Je les ay dans ma poche.
Je les consacrerais sans doute à ta louange,
Je le connais, Seigneur,
Je le souffre aisément de qui n'est pas instruit ;
Je l'ay bien résolu.
Je me nourris donc ici de poison, et je souffre la vie par pénitence, cependant qu'au lieu où vous êtes vous passés les restes de l'âge d'or, et ne refusez rien à vos sens de ce que vous leur pouvez donner légitimement.
Je me résolus donc de faire des expériences si conuainquantes, qu'elles fussent à l'épreuve de toutes les objections qu'on y pourrait faire :
Je m'appelle le Baron de Sotenville.
Je ne dis mot.
Je ne dis pas cela, car c'est ce que je blâme :
Je ne doute point que le bon droit et la puissance se rencontrant du même côté, l'événement des choses ne soit celui que nous désirons ;
Je ne doute point, SIRE, que vous n'avez agréable le désir que j'ay de faire ce voyage, et je me promets que vous prendrez la peine de considérer, que m'étant engagé de deux cens mille écus pour votre service, après avoir vu vos bien-faits en toutes sortes de mains, il n'est pas raisonnable que ne recevant rien je face toujours ici l'honneur de la France, ni que je me ruine avec éclat pour conserver les étrangers en l'opinion qu'ils ont de la grandeur de votre Couronne.
Je ne me rendis pas à la première proposition qu'ils m'en firent.
Je ne répons de rien.
Je ne vous dis plus mot.
Je ne vois point à me conduire.
Je ne saurais souffrir qu'en mon absence elle et son galant boivent à la santé de leur cocu, et que je sois le sujet de tous leurs contes :
Je ne sais où j'en suis, tant ma douleur est forte.
Je n'ay garde de lui en rien dire, et je veux vous montrer que toute femme que je suis, j'ay assez de courage pour me venger moy-même des offenses que l'on me fait.
Je n'ay pas eu le temps de lui dire deux mots.
Je n'ay pas résolu d'être long sur la description de KKK que vous cognoissez mieux que je ne fais ;
Je n'en veux point croire d'autre que vous même :
Je n'y manquerai pas.
Je pardonnerais à un homme qui se laisserait mourir en temps de peste, mais à cette heure que la corruption à cessé, et que cette fatale influence est passée, je ne trouvez pas mauvais si je vous dis que vous ne sauriez plus être malade que par votre faute.
Je pense qu'il en tient, et je crois penser bien.
Je puis l'aimer, sans être esclave de son Pere.
Je te verrai couvert de poussière et de sang
Je tiens cela plaisant autant qu'on saurait dire,
Je veux entrer un peu ; mais seulement pour voir
Je veux qu'on soit détrompé de vous, et que votre confusion éclate.
Je viens vous avertir que tout a réussi,
Je voudrais bien savoir, Monsieur, vous qui êtes savant, pourquoi il ne fait point jour la nuit ?
Je vous apprendrai ce que c'est que de vous jouer à nous.
Je vous dirai demain que je n'en vais pour vous obliger de prendre la peine de me retenir.
Je vous en dirais dauantage ;
Je vous prie, Philothée, seroit-il à propos, que l'Euesque voulût être solitaire comme les Chartreux ? Et si les mariez ne voulaient rien amasser non plus que les Capucins, si l'artisan était tout le jour à l'Eglise comme le Religieux, et le Religieux toujours exposé à toutes sortes de rencontres pour le service du prochain, comme l'Euesque ;
Je vous promets de ne vous plus donner aucun sujet de déplaisir, et de me...
Je vous épouse, Agnès, et cent fois la journée
Je vous supplie de me pardonner si j'entreprends de vous porter une si mauvaise nouvelle, mais je ne suis pas aujourd'hui en humeur de flatter personne ;
Je vous supplie très humblement de croître qu'étant né de condition libre, je ne sais que c'est de flatter personne, et que je ne m'attache point tant aux choses utiles, que quand vous seriez encore en Avignon, je ne fusse aussi véritablement que je suis à cette heure.
Je sens que mon ardeur décroit de la moitié,
Je souffre en damné.
Je suis Homme à saisir les gens par leurs parole,
Je suis donc très-ayse de vous voir aujourd'hui en un lieu d'où vous remplirez toute la terre de lumière, et ou votre seul exemple aura tant d'autorité qu'il pourra faire revenir la face de l'Eglise à la pureté de son enfance :
Je supplie très-humblement votre Majesté, SIRE, de me vouloir laisser mourir en cette opinion que j'ay de moy-même, et me faire cependant l'honneur de croire qu'en quelque lieu que je sois, et quelque mauvais traitement que je reçoive, il n'y a point de condition si aduantageuse qui me puisse corrompre, ni de si puissante nécessité qui me porte à n'être pas avec la même affection que j'ay toujours été.
Je sais un Païsan, qu'on appelait gros Pierre,
Je sais bien que les esprits de France sont ennemis de toutes sortes de chaines, et que douze cens ans de Monarchie ne leur ont peu faire perdre la liberté qui leur est aussi naturelle que la vie :
Ils abatirent des maisons avec des Beliers :
Ils contraignent ma main de vous porter les coups.
Ils considèrent peu quel serment les engage,
Ils descendraient bien tôt pour voir leur créature.
Ils en font tous leurs jeux. Ah ! pouvez-vous, Seigneur,
Ils inspiraient des mouvements de grandeur pure, et ce n'est pas l'état de l'homme.
Ils l'allaient suivant, et plaignant après lui, mais ce pitoyable office ne lui était qu'un rengrégement de douleur.
Ils ont beau se cacher dans l'obscurité, il les sait bien trouver, et les fait bien parler François :
Ils redoutent son Fils.
Ils sont toujours pleins de douleurs,
Ils savent encore, que les louanges anticipées de quelques Personnes officieuses, n'ont été souffertes par moi qu'aueque beaucoup de peine, et que j'ay toujours appréhendé qu'elles ne m'engageassent à soutenir une réputation plus grande, que mes forces ne le peuvent permettre.
Ils prêchent choses contraires a l'Église en laquelle ils ont estés ordonnés prêtres :
Il attaqua toutes les villes du Duc de Florence ;
Il avait toujours crû, comme moi et comme tout le monde, que j'étais la fille de cet homme ;
Il a abordé en des Isles qui ne s'arrêtent jamais en même lieu :
Il a aussi ordonné dans les nations les familles particulières dont elles sont composées, mais principalement celles qui devaient gouverner ces nations, et en particulier dans ces familles tous les hommes par lesquels elles devaient ou s'élever, ou se soutenir, ou s'abattre.
Il a parlé, Madame, et Pyrrhus se déclare.
Il a trop de vertus, et mon transport jaloux...
Il croit, il devient grasselet,
Il dit fort posément ce dont on n'a que faire,
Il dit à celui qui lui emprunte de l'argent à intérêt, ou qui le prie de contribuer * de Cette sorte de contribution était fréquente à Athènes, et autorisée par les lois sa part à une somme que ses amis consentent de lui prêter ;
Il dresse son petit Grabat
Il en était sorti lors que j'y suis couru.
Il était copiste entendu,
Il était d'Erése, ville de Lesbos, fils d'un Foulon ;
Il est aisé de le comprendre.
Il est certain, et vous le savez aussi bien que moi, vous qui connaissez les bonnes choses, et qui les faites, qu'il n'y a point de Muses, si seueres que les Françaises, ni de langue qui souffre moins le fard, et l'apparence du bien que la nôtre ;
Il est du sang d'Hector, mais il en est le reste.
Il est l'aisne toutefois, et deux mots que lui dit son père lui font bien entendre qu'il n'a pas perdu ses avantages :
Il est mort ?
Il est trop au dessus de tous les Rois du monde,
Il est vrai que depuis qu'un si magnanime Cœur a pris intérêt en mon Ouvrage, j'y ay eu une application beaucoup plus forte, et que la passion de le rendre digne de sa bonté, me l'a fait continuer d'une ardeur beaucoup plus véhémente
Il est vrai qu'il me vient souvent des intervalles assez agréables, et que j'ay quelques bonnes heures qui me font souvenir de ma première santé ;
Il est vrai qu'à Monsieur j'en rendais quelque chose.
Il est vrai, Philothée, que la dévotion purement contemplative, monastique et religieuse, ne peut être exercée en ces vacations là :
Il est vray-semblable que la même chose arrive dans une pompe par aspiration ;
Il est à mon amour arrivé du malheur.
Il est, Seigneur Arnolphe, encor plus gay que nous,
Il fait couler mes pleurs malgré tant de vertus,
Il fallut le promettre, et même le jurer.
Il faudra que mon homme ait de grandes addresses,
Il faudra voir plutôt que sa beauté périsse,
Il faut dans ce combat vous venger, et j'y vole :
Il faut donc de nécessité que vous travailliez à ma conversion que je ne saurais opérer de mes propres forces, et que je vous serve de matière de laquelle vous faciez un homme de bien.
Il faut donc s'y résoudre puis que vous le voulez.
Il faut librement que je dise :
Il faut pourtant remarquer, que si on ne mettait dans la marmitte GG que peu de viande en comparaison de ce qu'elle peut contenir, elle ne pourrait y faire autant de pression qu'il y en aurait dans le Bain Marie, (en effet) j'ay quelquefois vu des marmittes cassées par l'eau du bain marie qui les environnait, et qui les pressait plus fort qu'elles ne pouvaient soutenir, et ainsi le poids qui serait sur la verge LM ne nous pourrait faire connaître la pression qui serait dans la marmitte, il vaudra donc toujours mieux mettre un peu trop que pas assez de viande ; ou bien si on veut faire tout exactement et ne rien perdre, il faut suivre les directions que je donne au Chap. 2. Exper. 12.
Il faut pour me venger d'une ardeur si fatale
Il faut que je l'enleve, ou bien que je périsse.
Il faut que tu te donnes patience.
Il faut qu'un bien toujours soit du mal-heur suivi.
Il faut qu'on vous ait mise à quelque bonne école.
Il faut remarquer aussi que je donne de la profondeur au couvercle BB afin qu'êtant rempli d'eau, il conserve toujours de l'humidité à un cercle de papier percé au milieu, dont on doit garnir la jonction des Cylindres marquée II ;
Il faut remarquer, que je donne la Figure longue et êtroite à cette Machine, afin qu'il ne soit pas besoin d'une si grande force pour la tenir fermée, car on sait que plus une couverture est large, plus il faut de force pour empêcher que la pression du dedans ne souleve le couvercle.
Il frémit de sentir l'amour qu'il veut dompter,
Il fuit, et me laisse informé de la nouvelle perfidie de ma coquine.
Il gagnait en un jour plus qu'un autre en six mois.
Il les faut maintenir, Déjà plus d'une fois
Il le faut dans la forme ordinaire,
Il lui semble, dit il, et si ne sait pourquoi, qu'il se trouve rarement des femmes dignes de commander aux hommes.
Il me fierait mal en cet endroit de faire des leçons à mon maître, et si j'entreprenais de prescrire à votre courage jusques où il doit aller, ce serait vouloir donner des bornes à une chose infinie ;
Il me le faut encore aimer plus constamment.
Il m'en viendra luy-même assurer en ce lieu.
Il m'est venu conter cette affaire à moy-méme !
Il m'aurait tenu lieu d'un Pere, et d'un Époux.
Il m'a donné trois pièces d'or pour aller dire seulement à la femme qu'il est amoureux d'elle, et qu'il souhaite fort l'honneur de pouvoir lui parler.
Il m'est pourtant arrivé quelques fois, que quand le cuir était bon et bien fort, j'ay cuit les plus gros os d'une jambe de bœuf sans brûler la viande, mais d'autres-fois aussi il m'est arrivé que le cuir manquant trop tôt, la viande se brûlait sans que les os se puissent cuire, cela que je me sers rarement de cette Machine, cependant si on la faisait avec une soupape assez bonne pour la pouvoir garnir de papier, cette dernière manière vaudrait peut-être bien l'autre ;
Il ne connaît que Rome, et les droits les plus saints
Il ne dort non plus que votre Pere,
Il ne l'aime que trop.
Il ne repose point, il écrit quelque chose.
Il ne tiendra qu'à vous de vous en garantir,
Il ne sera pas besoin de savoir précisément toutes les différentes quantités d'eau qui seront nécessaires pour faire tous les différents degrés de pression, avec tous les différents degrés de chaleur, mais il suffira pour l'usage ordinaire d'avoir toujours une même quantité d'eau dans le bain marie, et trouver par expérience quel degré de chaleur est nécessaire pour chaque opération, avec cette quantité d'eau.
Il nous a séparez, et je suis à la gêne,
Il nous faudrait mille personnes
Il n'est plus de mon sang s'il quitte mon party ;
Il n'ait fait éclater l'entière guérison,
Il n'en a pas encor une entière assurance ;
Il n'est pas mon père, lui repliquay-je avec chagrin, et ce n'est pas ici le lieu de vous expliquer ce mystère.
Il n'y a point d'apparence que ce qui fait que les plus belles choses offensent la clairté du jour et font peur à ceux qui les avaient admirées, vous ait rendu agréable celui qui ne le fut jamais à personne ;
Il parut devant vous dans tout l'éclat d'un Homme
Il passe une grande cour pavée de marbre, il monte l'escalier, il entre dans la salle des Gardes qui étaient rangez en haie, la carabine sur l'épaule, et ronflants de leur mieux.
Il peut y avoir sept ou huit jours, qu'ayant esté contraint de demeurer quelque temps sur les rives de Loire, pour réponse :
Il rend agile à tout l'âme la plus pesante,
Il respecte en Pyrrhus l'honneur du diadème.
Il reste donc seulement qu'elles ne nous facent point perdre le courage.
Il te fallait aimer aussi ferme que j'aime.
Il t'en doit souvenir, dans tes bras Ermilie
Il voit rouler sous lui l'ordre de la Nature,
Il voyait bien par son air, et par tout ce qui était à sa suite, qu'elle devait être d'une grande qualité.
Il y a apparence quelle en a perdu le souvenir, mais ceux de son temps disent, que la première fois qu'elle sortit du logis, au retour elle trouva à dire ses gans et son pucellage.
Il y a des mesures prises dans le Ciel qu'il ne peut rompre ;
Il y a donc bien de l'apparence que la chaleur n'est pas si bien ménagée comme elle le pourra être dans un bon fourneau, et cependant je ne laisserai pas de donner ici le récit de diverses choses que j'ay déjà faites avec cette Machine, parce que cela pourra toujours beaucoup aider à trouver bien-tôt la quantité de feu propre pour les autres Machines que l'on fera ;
Il y a environ quatre ans qu'en Italie on esprouua qu'un tuyau de verre de quatre pieds, dont un bout est ouvert, et l'autre seellé hermétiquement, étant rempli de vif- argent, puis l'ouverture bouchée avec le doigt ou autrement, et le tuyau disposé perpendiculairement à l'horizon, l'ouverture bouchée étant vers le bas, et plongée deux ou trois doigts dans d'autre vif-argent contenu en un vaisseau moitié plein de vif-argent, et l'autre moitié d'eau ;
Il y a eu une Mathurine de Sotenville qui refusa vingt mille écus d'un Favori du Roy, qui ne lui demandait seulement que la faveur de lui parler.
Il y a force choses qui sont pas dessus la raison qui ne sont pas pour cela contre elle ;
Il y choque ouvertement la créance commune de toute la Grèce.
Il y en avait en Ramatha, en Bethel, en Hiericho ou Élysée habita, en la montagne d'Ephraim, en Samarie ;
Il serait beau, vraiment, qu'on le vît aujourd'hui
Il se rendra peut-être, et me fera justice ;
Il sort de table, et la cohorte
Il suffit, Paulin, nous allons les entendre.
Ingrat, je doute encor si je ne t'aime pas.
Invita le Rat des champs,
Iouïssez paisiblement, d'un divertissement si agréable, et souuenez-vous que le monde ne serait pas achevé, ni la nature parfaite, s'il n'y avait de ces gens là aussi bien que des guenons et des singes.
J'ay des pensées que je désirerais que vous seussiez ;
J'ay
fort peu de savoir, avec un mal de rate ;
J'esu
eille avant le jour mes yeux et ma pensée,
Isabelle l'aura, j'ose vous le promettre.
Isménie à ta foi, tu l'adores, je l'aime,
J'Ay su que quelques-uns avaient trouvé mauvais que j'eusse dit les esprits des Anges, à cause que les Anges étants tout esprit, il semble que ce soient deux termes qui ne peuvent être divisés l'un de l'autre.
J'avoue de n'avoir que bien peu des qualités requises en un poète héroïque.
J'ay grand tort en effet.
J'ay peur qu'on ne nous écoute.
J'ay un esuentail qui lasse les mains de quatre valets, et qui fait un vent en ma chambre qui ferait des naufrages en pleine Mer :
J'enrage.
J'entends quelque bruit.
J'en avais bien besoin. Et de ce non contant,
J'en suis assez pressé par ma flamme amoureuse.
J'irais trouver mon Juge, et lui dirais....
J'obtiens Lettres Royaux, et je m'inscris en Faux.
JE m'étais bien apperceue que vous aviez de l'esprit par les conversations que j'ay eue avec vous, mais je ne savais pas encor que vous escrivissiés si bien que vous faites, je n'ay rien vu de si joli que votre lettre, et je serai ravie d'en recevoir souvent de semblables, cependant je serai bien aise de m'entretenir avec vous se soir a six heures. ARDELISE.
JE vous cherchais, Madame ;
Jeter la cendre en terre et l'étincelle aux cieux :
Je balancerai moins à te priver du jour.
Je conclus que la pression dans le Bain Marie est environ huit fois plus forte que la pression ordinaire de l'air, puis qu'elle peut soulever, non seulement le poids qui résiste à six pressions, mais aussi la verge LM que j'ay éprouvé qui résiste à deux ;
Je crois que ceci suffit pour la description de la Machine, et la manière de s'en servir, je vais donner à présent les expériences qui en feront connaître divers usages et propriétés.
Je crois que la fortune, pour lui ôter toute sorte de résistance, le voulut ainsi assaillir inopinément.
Je défens...
Je frémis... C'est assez que nous l'osions trahir,
Je fuis de leurs respects l'inutile longueur,
Je jouirai longtemps de ses chers entretiens,
Je le seus, et soudain mon cœur gela de crainte,
Je le sais trop, Lépide, et toujours Fabius
Je me fais un plaisir de le voir, de l'entendre,
Je me flatte qu'ici ds long-temps attendue
Je me vois aujourd'hui la cause de ses larmes,
Je m'étonne bien encore
Je m'offrais à la mort sans trouble, sans douleur,
Je ne doute point qu'il n'y ait bien des choses qui auraient pu être mieux dans cette Pièce, mais je ne suis pas infaillible, et je ne donne point ceci pour un ouvrage achevé.
Je ne fais point cérémonie.
Je ne le vois que trop, sa fière politique
Je ne m'en cache point. L'Ingrat m'avait su plaire.
Je ne m'étonne point de le voir apaisé ;
Je ne prends point mon vol vers elles,
Je ne réplique point à ce commandement ;
Je ne reçois rien d'elle, et j'en suis en souci,
Je ne respire pas dans cette incertitude.
Je ne sais, ajouta- Chrisante, si ce n'est point une marque assurée, que la Princesse n'a pas encore péri :
Je ne veux en aucune sorte ;
Je ne veux pas pourtant me travailler ainsi,
Je ne vous parle plus de me laisser ici.
Je ne vous puis parler rien que de ma constance.
Je ne souffrirai point que Berenice expire.
Je ne suis plus à moi, je suis tout à la rage,
Je ne saurais souffrir l'épouvantable idée
Je ne sais si mon cœur se serait démenti,
Je n'aurai point encore acquis ceste louange.
Je n'y veux point, Élise, employer cette lettre,
Je n'avais pas pensé que jusqu' ce jour
Je n'ay encor seu rencontrer parmi vos maîtres que deux objections a ce discours que je viens de faire ;
Je n'ay fié qu'à moi le soin de reconnaître,
Je n'ay point du silence affecté mystère.
Je n'entreprendrai point de dire à vôtre amour,
Je n'en ay point. C'est donc quelqu'un des tiens :
Je n'examine point quelle raison puissante
Je n'épargnerai rien dans ma juste colère.
Je parle à tous ; et cette erreur extrême
Je pars, fidèle encor quand je n'espère plus.
Je passais jusqu'aux lieux, où l'on garde mon Fils.
Je prend un petit tuyau OO garni de chanvre, et je l'enfonce dans le tuyau HH, en sorte qu'une de ses extrémités entre assez avant dans l'eau dont la Machine est remplie.
Je prends plus de racine, et mon cœur si constant
Je prétends quelque part à des souhaits si doux.
Je ressens en un jour plus d'ennuis, plus d'alarmes,
Je te vis à regret en cet état funeste,
Je t'ay cherché moy-même au fonds de tes Provinces.
Je vais en liberté laisser toute vôtre âme,
Je viens briser vos fers, ou mourir à vos yeux.
Je viole en un jour les droits des Souverains,
Je voudrais que ce Prince inspiré par les Dieux,
Je vous abuserais, si j'osais vous promettre
Je vous ceins du Bandeau, préparé pour sa Tête.
Je vous rends, leur dit-il, mille grâces, les Belles,
Je vous répons déjà de son consentement.
Je vous vois à regret dans ce Camp malheureux,
Je vous sers en effet, et fais ce que je dois,
Je vois peut-être plus, sans partir de ma place.
Je sens mille transports de joie et de douleur,
Je suis digne du coup que l'on me fait attendre,
Je suis, dit le premier, un Frelon qu'on estime
Je sais qu'un bruit commun, qui par tout se fait croire,
Je saurai m'éloigner, ou vivre en quelque coin.
Je sais de quels remords son courage est atteint.
Je sais que le traité que je viens de conclure
Je sais tous les tourments où ce dessein me livre.
Jusqu'ici D. Louis qui vit à sa prudence
J'ai cent peintres dans ce cerveau,
J'ay beau flatter de parole
J'ay dû vous avertir qu'il paraît à leur tête,
J'ay frémis, j'ay couru vers ces lieux en tremblant,
J'ay mêmes sentiments, même cœur que mon frère,
J'oublie en sa faveur un discours qui m'outrage.
J'Aurois fort souhaité pouvoir faire une sorte de Thermometre marqué comme il faut pour faire connaître precisément de combien la chaleur s'augmente ou se diminue, et je crois que par ce moyen en comparant les degrés de chaleur avec la quantité de l'effet qu'ils produiraient, on pourrait découvrir diverses choses sur la nature, et de la chaleur, et des choses surquoi elle agirait, mais manquant de loisir et des commodités nécessaires pour ce dessein, je me suis au lieu de cela servi d'un moyen fort simple, et pourtant assez exact pour les usages dont je parle dans ce Traité ;
J'admire vos bontés, et j'en cherche la cause,
J'aimais, je soupirais dans une paix prosonde,
J'ai crû que le secret que je viens de surprendre
J'attends Antiochus, pour lui recommander
J'aurais souhaité de pouvoir faire les choses aussi bien comme elles sont ici décrites j'aurais ainsi pu déterminer la quantité de charbon ou de bois qu'il faut employer pour chaque opération, mais dans l'incertitude de mes affaires je n'ay point voulu bâtir de fourneaux, et je me suis toujours contenté d'appuyer mes machines contre un coin de la cheminée, et de mettre le feu dans ce même coin entre la cheminée et la Machine.
J'avais juré ta mort, tu peux me la donner,
J'ay crû que sa Prison deviendrait son Azile.
J'ay demandé la paix, ah Ciel ! qui l'eut pu croire ?
J'ay
pour elle cent fois rendu grâces aux Dieux,
J'ay pour le recevoir fait ranger mes soldats,
J'ay trouvé par exemple qu'il fallait moins de charbon pour cuire le mouton que pour cuir le bœuf ;
J'en trahissais les soins, sans m'en apperçevoir.
J'étais en un lieu sûr, lors que je vis passer
J'ignore son destin, ni qu'elle est sa conduite,
J'irais attendre ailleurs une lente vengeance,
J'obéis sans effort : cet ordre légitime
J'y mettrai quelque obstacle, et ce ferme courage...
J'y retrouve toujours l'assidu Papillon :
LA
plupart de ceux qui prennent la cause, des femmes, contre cette orgueilleuse préférence que les hommes s'attribuent, leur rendent le change entier :
LOUIS est le rempart de la Religion :
LXI.
Laissez-la donc faire, elle a des bras dont personne ne pare les coups :
Laissez-nous.
Laisse, laisse, Phénice, il verra son ouvrage.
Laquelle naissance, d'abondant, les Sybilles nommées, ont prédite seules entre les Gentils, excellent privilège du sexe féminin. Quel honneur fait aux femmes aussi, ce songe survenu chez Pilate ;
La Fortune en son cours suit leur sainte ordonnance,
La Foi qui pénetre jusqu'aux Cieux nous la fait voir aujourd'hui dans cette bienheureuse compagnie.
La Grèce en ma faveur est trop inquiétée.
La bataille où j'ay cru devoir me préparer ;
La face sur son cuir n'est pas seulement peinte,
La fatale douceur d'un tel engagement :
La fureur m'alluma le désir de vengeance
La haine d'un rival qui vous a combattu...
La libéralité du Roy fournissait à cette dépense ;
La mort et le Malheureux.
La nouveauté de l'histoire fit aussi-tôt un grand bruit dans la Ville, les parents du mort se rassemblèrent pour délibérer des moyens de me détruire, et tout ce que Monsieur de Birague pût faire pour moi en cet alarme, fut de monter promptement à cheval, et avant qu'on eut pu songer à s'assurer de ma personne, de s'en assurer luy-même ;
La parole hélas ! pour me plaindre
La vraie et vivante dévotion, ô Philothée, presuppose l'amour de Dieu :
La seule courtoisie que je veux de vous, c'est de me déchirer si doucement, que je puisse faire semblant de ne le pas sentir.
Leon a d'autres prix, dont en cette occurance,
Les Cerfs et les Corbeaux, dont l'esprit est taillé à la mesure du votre, vivent quatre cens ans ;
Les Enfers mêmes si funèbres
Les Exploits de son Pere, effacez par les siens,
Les Grâces dans le Ciel sont un moindre ornement,
Les Ministres n'ont pas reçu Mission des Evêques Catholiques
Les Oisillons las de l'entendre,
Les Peuples cependant ne respirent qu'à peine,
Les choses étant en ces termes soit que le dépit eût fait par les Crispin, soit que ses visites frequentes ou l'argent que jouait Ardesile eussent peu faire faire des réflexions a Candole, il pria sa maîtresse, lors qu'il partit pour les confins de l'Espagne, de ne plus voir Crispin de qui le commerce nuisait a sa réputation, elle lui promit et n'en fit rien, de sorte que Candole apprenant par ceux qui mandaient des nouvelles de Paris, que Crispin allait plus souvent chéz Ardélise qu'il n'avait jamais fait, lui écrivit une lettre.
Les conceptions de vos lettres sont fortes, et aussi éloignées des imaginations ordinaires, qu'elles sont conformes au sens commun de ceux qui ont le jugement releué ;
Les dames en verité se consolent, que ces descrieurs de leur mérite ne se peuvent prouver habiles gens, si tous ces esprits le sont :
Les deux ne seront qu'un :
Les dépouilles des Juifs par vos mains arrachées.
Les enfants les vieillards, les femmes et les filles,
Les errants voyageurs sentent leur âme atteinte,
Les forces de son Maistre à celles de l'Empire.
Les gens faits comme vous, font plus que les écus,
Les héroïques soins vous occupent si fort,
Les hommes n'ont point part au regard de tes yeux,
Les moyens d'empêcher qu'elle ne soit à vous.
Les périls d'un Amant m'ent fait verser des larmes,
Les trois quarts de vos biens sont déjà dépensez
Les uns dirent que le haut de la sarbatane était plein des esprits du Mercure :
Les sources de Fontainebleau,
Lettre XXXVI.
Leur amour tout de terre, et le mien tout céleste.
Leur éteint le braiser aussi tôt qu'il l'allume.
Leur haine ds longtemps contre moi déclarée,
Leur ont souillé le cœur d'offenses exécrables,
Le 4.
Le 9.
Le 27.
Le Ciel en soit loué, Cloris te suis guéri,
Le Ciel met sur le Trône un Prince qui vous aime,
Le Créateur en a béni l'engeance.
Le Duc d'Albe et le Prince d'Orange, pour Philippe II. et le Duc et la Duchesse de Lorraine furent les Mediateurs.
Le Monde, l'Univers, Tout, la Nature entière
Le Notaire......
Le Papillon aurait eu l'avantage,
Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
Le Roy après avoir passé les tes sur les frontières, revenait d'ordinaire à Paris les hivers ou tous les divertissements du monde occupaient son esprit tour a tour, le billard, la paume, la chasse, la comédie et la dance avaient chacun leur temps avec lui, c'était alors les loteriés dont il était question, et elles étaient tellement a la mode que chacun en faisait les uns d'argent les autres de bijoux et de meubles.
Le Roy avait toujours aimé le Connétable, et si-tôt qu'il avait commencé à régner, il l'avait rappelé de l'exil où le Roy François premier l'avait envoyé.
Le Sansonnet pensa devenir fou.
Le Serpent Milanais dans sa grotte s'enfuit.
Le XI.
Le X.
Le beau nom que l'Amour a gravé dans mon cœur,
Le bec de la Cigogne y pouvait bien passer,
Le choix du sils d'Oronte est glorieux de soi,
Le coup, le rude coup, dont je suis atterré,
Le désir de savoir s'il avait dit vrai, avait bien assez de pouvoir en elle pour les lui faire chercher fort curieusement, encore qu'ils eussent esté fort cachez, mais la coupure qui était encore toute fraîche les lui découvrit assez tôt.
Le destin de l'Afrique et celui des Romains.
Le grand Duc d'Espernon est venu ici quelquefois changer de félicité, et laisser cette vertu sévère, et cet éclat qui éblouit tout le monde pour prendre des qualités plus douces, et une Majesté plus tranquille :
Le grand chemin d'Enfer et de perdition.
Le lendemain qui était le 7.
Le mal passe si aisément jusques à moi quand je m'en approche, que je ne saurais regarder un pauvre sans prendre la gale, et mon imagination est si délicate, qu'elle reçoit de la douleur de tous les objets qui ne sont pas beaux :
Le mari les trouva tous deux endormis l'un prs de l'autre, dans un petit bois de l'une de ses maisons, à l'heure qu'ils le croyaient loin de là fort occupé à son emploi.
Le mari, à ce qu'ils disent, est un jaloux qui ne veut pas qu'on fasse l'amour à sa femme, et il ferait le diable à quatre si cela venait à ses oreilles.
Le mien, celui de Rome, et celui d'Annibal ;
Le monde est si vieux et a vu tant de choses, qu'il ne saurait plus rien voir de nouveau, et il n'y a point aujourd'hui de légitime puissance dont le commencement n'ait été iniuste :
Le personnage d'un honnête homme qui est bien aise de voir sa femme considérée.
Le pied vert et moussu d'un dévot Hermitage,
Le plaisir, volontiers, est de l'amour l'amorce,
Le premier soin de ce généreux Duc fut de m'ôter à la Paysanne, pour me donner à quelqu'un qui pût m'élever avec plus de soin.
Le respect que l'amour inspire aux vrais Amans :
Le temps et le succès vous le feront connaître.
Le tonnerre, et l'éclair, et le foudre, et le vent,
Le tuyau HH doit avoir peu de Diametre, afin qu'il ne soit pas besoin d'un fort grand poids pour le tenir fermé dans la Machine ou Bain Marie, dont je me suis le plus servi ;
Le verray-je couvert d'une nouvelle gloire,
Le voilà donc, tenant Ecole de ramage,
Le sang de mon Rival lavera mon injure,
Le sang qui les fit vaincre, et celui des Vaincus.
Le suprême Pouuoir, la suprême Science,
Lisez, Ingrat lisez-, et me laissez sortir.
Loin de prêter l'oreille à son langage,
Loin d'agir en Amant, qui plus que la mort même
Lors que la voix, les cris, et l'œil les pleurs nous donne
Lors qu'en favorisant, elle croît s'acquitter.
Lors qu'elle nous trouua, comme j'ay dit, elle venait d'un sien Junco, qui était à la rade, chargé de sel.
Lors qu'il veut ignorer sa venue en ses lieux.
Lors qu'il vient à la Reine expliquer son amour.
Lors qu'on vent de mon cœur lui faire un sacrifice,
Lorsque je veux éteindre une servile flamme,
Lui demande ce qu'il faut faire.
Lui donnerait pour moi jusqu'au dernier moment ?
Lui qui vous avait fait si prompte compagnie,
Lui rendre tout l'effroi qu'Annibal fit à Rome.
Lui voir prendre un époux de la main de ce Frère :
Lycidas alors comme transporté s'écria, je ne demande plus la cause de la mort de mon frère, c'est votre jalousie Astrée, et jalousie fondée sur beaucoup de raisons, pour être cause d'un si grand mal-heur.
Lynx envers nos pareils, et Taupes envers nous,
L'adorent à genoux, saint Peuple du saint Roy.
L'aimable Berenice entendrait de ma bouche,
L'amour m'en fit autant, et comme un Alcion
L'attente ennuie bien, mais à la fin on trouve
L'excite à rechercher l'objet de sa valeur.
L'inhumain Salsberi, cette impérieuse Ombre,
L'obstacle le plus grand....
L'outil ne s'est trouvé pour le moins qu'en sa main,
L'Amour me fait ici chercher une Inhumaine.
L'IMPRIMEUR A RANGE'ces vers ici pour emplir le reste de la feuille.
L'Ingrat de mon départ consolé par avance,
L'Italie embrasée après tant de succès,
L'Ogresse reconnut la voix de la Reine et de ses enfants, et, furieuse d'avoir été trompée, elle commande, ds le lendemain matin, avec une voix épouvantable, qui faisait trembler tout le monde, qu'on apportât au milieu de la cour une grande cuve, qu'elle fit remplir de crapaux, de vipères, de couleuvres et de serpents, pour y faire jeter la Reine et ses enfants, le Maistre d'Hôtel, sa femme et sa servante ;
L'Hirondelle, craignant, le froid de nos quartiers,
L'amour m'assure en vain que vous êtes le même,
L'aveu d'un père hélas ! qui vous donnait à moi,
L'engager à mon Fils par des nœuds immortels.
L'homme fut créé mâle et femelle, dit l'criture, ne comptant ces deux que pour un.
L'inimitié succède à l'amitié trahie.
L'obstacle le plus grand que trouve vôtre flamme.
L'occasion de ces expériences est telle.
L'ont honoré du nom de leur libérateur,
L'oëil de l'homme voyait alors la Majesté de Dieu.
L'éloge d'un Athlète ; et la chose essayée,
MAXIMES.
MAdame, on n'entre plus.
MAdame.
MONSEIGNEUR, ouvrez les yeux à ce grand spectacle.
MONSIEUR, votre très-humble et très-fidelle serviteur.
MON cher Lecteur, Quelques considérations m'empechans de donner à présent un Traictéentier, où j'ay rapporté quantité d'expetiences nouvelles que j'ay faites touchant le vide, et les conséquences que j'enai tirées, j'ay voulu faire un récit des principales dans cet abbregé ;
MOn Dieu, qu'il est terrible !
Madame de Chartres, qui était extrêmement glorieuse, ne trouvait presque rien digne de sa fille, la voyant dans sa seizime année, elle voulut la mener à la Cour.
Madame j'obéis.
Madame, avec excès votre bonté me flatte.
Madame, vos beaux yeux en seront les témoins,
Madame, vous n'avez qu'à me le déclarer,
Madame, à cet aveu j'ay bien voulu descendre,
Madame ?
Mais Ciel !
Mais Elle, armant son cœur de zèle et de courage,
Mais Seigneur, (car je sais que cet Amy sincère
Mais admire avec moi le Sort dont la poursuite
Mais afin de quitter cette sévérité d'Italie que vous m'avez reprochée ;
Mais apprenez de moi qu'il est fort estimé,
Mais aprens les raisons de ce qu'on m'a vu faire,
Mais après cette hauteur, si l'on retire davantage le piston, il n'attire pas le vif argent plus haut, qui demeurant toujours à cette hauteur de deux pieds trois pouces, quitte le piston :
Mais au bout de treize jours, la fortune voulut qu'environ le Soleil couché ils découurirent un navire, auquel ils donnèrent la chasse toute la nuit, le suivant à la route, comme vieux Corsaires, usitez de longue main à tels brigandages.
Mais avant que de commencer le récit des Experiences, je crois qu'il ne sera pas mal à propos de dire encore ici, qu'après avoir fait le premier bain Marie fermé à vis, je voulus en faire un autre fermé sans vis par le moyen d'une grande soupape ovalle qui s'applique en dedans, qui peut pourtant s'ôter tout à fait à cause de sa figure, ovalle comme il a été dit pour le fusil à vent dans la 2 continuation des expériences Physico-mechaniques de monsieur Boyle publié cette année 1680.
Mais ayant incliné le siphon au dessous de la hauteur d'environ trente-et un pieds, la plus longue iambe attire l'eau qui est dans le vaisseau de la plus courte ;
Mais certes je serais le plus innocent homme du monde, si je n'avais jamais failli qu'en cela ;
Mais ce nouveau Tyran, lâche et cruel ensemble,
Mais ce n'est pas assez pour le prix qu'il espre
Mais ce qui rendait cette Cour belle et majestueuse, était le nombre infini de Princes, et de grands Seigneurs d'un mérite extraordinaire.
Mais comme je ne suis pas tout seul les yeux de tout le monde, permettez que je donne votre portrait à la postérité, qui un jour sera bien aise de savoir comment vous étiez fait.
Mais comme tout le monde ne recevait pas cela pour preuve, je crus que cette expérience d'Italie était capable de convaincre ceux-la mêmes qui sont les plus préoccupés de l'impossibilité du vide.
Mais contre ce qui plaît, on ne prend loi de rien.
Mais de mille Héros la perte encore éclate ;
Mais de vous, cher Compère, il en est autrement ;
Mais diantre, il ne faut pas déchirer les Exploits.
Mais du haut de la porte enfin nous l'avons vue,
Mais du moins, il est beau de tenter de le faire,
Mais dûssions-nous périr, Seigneur, pour la patrie,
Mais d'un air dont son dos garde le souvenir,
Mais elle est incommode en ce qu'on ne regarde pas dedans si aisément que dans le pot ordinaire, et comme elle fait plus ou moins d'effet selon que l'eau qui y est se trouve plus ou moins pressée, et aussi selon que la chaleur est plus où moins grande, il pourrait arriver quelquefois que vous tireriez vos viandes avant qu'elles fussent cuites, et d'autres fois que vous les laisserez brûler, ainsi il a fallu chercher des moyens pour connaître, et la quantité de pression qui est dans la Machine, et le degré de chaleur.
Mais elle sent en elle un changement extrême ;
Mais enfin j'ay promis Isménie à Varus,
Mais en vain on le lui demanda plusieurs fois, il répondit que c'étaient trois hommes masqués qui m'avoient voulu enlever ;
Mais ici il ne s'agit point de Molossus, Andromaque ne connaît point d'autre Mary qu'Hector ni d'autre Fils qu'Astyanax.
Mais je suis occupé, je ne veux voir personne.
Mais il est besoin de délibérer sur une matière de telle importance, et pour en parler dignement, je n'aurais pas trop de tout de Balzac.
Mais j'ay peur de me laisser emporter à la douleur, et de la souffrir moins Chrétiennement que je ne devrais faire, ayant été témoin de votre vertu, et pu profiter de votre exemple.
Mais je conserverai mon cœur à Lucejus.
Mais je dois pour ma gloire oublier Ispérie,
Mais je n'écoute point, que pour le mépriser,
Mais la mode change ici-bas,
Mais les voici l'un et l'autre fort à propos.
Mais le moindre grain de mil
Mais le voici déjà.
Mais le sort en cela ne vous est que propice ;
Mais lisez-.
Mais l'Enfer dans mon cœur a soufflé son poison ;
Mais l'Ingrate en mon cœur reprit bien-tôt sa place,
Mais mon amour constant qui jamais ne démord
Mais moy-même, Seigneur, que faut il que je croie ?
Mais ne vous flattez point. Je-vais vous annoncer
Mais ne sauriez-vous point comme on la tient de prs,
Mais n'exigez de moi que ce que je vous dois,
Mais parce que quelques-unes des Experiences donnaient lieu à des observations de Physique, j'ay cru ne faire pas mal de les y joindre, quoi qu'elles n'aient peut être pas autant de rapport qu'on pourrait le soûhaitter avec le sujet dont il s'agit :
Mais parmi ces périls, où je cours pour vous plaire,
Mais pendant quatre mois sans daigner me répondre
Mais pour la mériter il faut être vainqueur,
Mais puis qu'en cette fatale agitation de l'Europe, ce n'est pas moi seul qui pleure quelque perte, et que vous n'avez peu vous même sauver tout ce qui vous était cher, j'aurais mauvaise grâce si je voulais faire passer mon intérêt devant le votre, et considérer mon affliction particulière en ayant une qui m'est commune avec vous.
Mais puis qu'il faut parler, désirez vous savoir,
Mais quel bien manquerait au bon-heur de ma vie ;
Mais qui ne sait, qu'en toute conjoncture,
Mais quoi : n'étaient encor ces faibles étançons
Mais quoi, voulez-vous...
Mais quoi, si les miennes ne sont éclairées par la réflexion de l'or de quelque Loüys, vous n'y voyez que du noir de Grimoire ;
Mais qu'ai-je à redouter, moi qui par tout n'avance
Mais qu'ils en concluent ce qu'ils voudront contre le Dsme, ils n'en concluront rien contre la Religion Chrétienne qui reconnaît que depuis le péché Dieu ne se monstre point aux hommes avec toute l'évidence qu'il pourrait faire, et qui consiste proprement au mystère du Rédempteur, qui unissant en lui les deux natures divine et humaine, a retiré les hommes de la corruption du péché pour les réconcilier à Dieu en sa personne divine.
Mais regardez le sort du fier Minutius ;
Mais tout s'apprête au Temple. Et vous avez promis..
Mais toi, par quelle erreur veux-tu toujours sur toi
Mais veille qui voudra, voici mon oreiller ;
Mais vivre sans plaider, es-ce contentement !
Mais une Femme habile est un mauvais présage,
Mais vouloir vous contraindre à n'être point jaloux,
Mais vous ne l'avez pas seulement demandée.
Mais à cette fois, Dieu merci, les choses vont être éclaircies, et votre effronterie sera pleinement confondue.
Mais sans mentir j'ay cru que je n'en pouvais faire moins après trois ans de silence, et que ce n'était pas trop pour un homme qui vous paye si tard de toutes les lettres qu'il vous doit :
Mais sans mentir, si en la place de cette ancienne tête vous portiez un casque, ou une citrouille, j'aurais grand pitié de vous voir en cet état là, et on vous adiousteroit vitement au nombre des places qui ont été rasées.
Mais si ce contentement ne me vient pas si-tôt que je le désire, ne manquez pas à me faire savoir de vos nouvelles, et de celles de nos bons amis.
Mais si j'ai dans ces lieux franchi quelques obstacles
Mais si tu veux échapper de mes mains, il faut que les tiennes m'ôtent la vie.
Mais songez que la paix est encor en la vôtre.
Mais son Fils périssait, il l'a falu défendre.
Mais son cœur a pour but de régner dans les Cieux.
Mais savez vous, qu'enfin il fera mal la sienne,
Mais, Claudine, n'y a-t'il pas moyen que je la puisse entretenir ?
Mais, Seigneur, si le Ciel trahit nôtre espérance,
Mais, bons Dieux !
Mais, si je m'en croyais, je ne le verrais pas.
maison où le ventre anoblit :
Mais
tre Renard par l'odeur alléché
Malgré moi, s'il le faut, lui donner un asile,
Malgré tous ses soupirs, et les pleurs de la Reine,
Malgré son désespoir, malgré tout son courroux,
Mais comme pouviez vous croire ces nouvelles si tôt, que sans leur faire montrer leur charge et commission bien authentiquée, vous commençates de premier abord a ne reconnoistre plus ceste Reine pour votre princesse, et a crier par tout que c'était une adultere ?
Ma Partie en mon pré laisse aller sa volaille,
Ma fille, ont un venin que vous ne savez pas.
Ma petite visite à ses jeunes attraits.
Ma puissance me gêne, et cesse de me plaire
Meriter tous les soins de sa reconnaissance.
Mes bien-faits l'ont treint d'une cheine éternelle,
Mes feux déjà seraient éteints sous vos glaçons.
Mes petites façons lui plûrent ;
Mettons donc nôtre dire par ordre, pour voir si nous pourrons forcer ceste leur dernière baricade.
Me brûle si long-temps sans qu'il se puisse éteindre ?
Me donner de sa flamme un noble témoignage,
Me rendra-t-il, coquine, avec tout son pouvoir
Me répondaient aller que votre grand courage
Me voilà saisi derechef
Me semblait mériter un destin plus heureux.
Messieurs.... Vous doucement ;
Mille fois elle a été à la veille d'une destruction universelle ;
Mille morts.....
Mille prospérité l'une à l'autre enchaînées.
Moins on mérite un bien qu'on nous fait espérer,
Moi prendre le parti d'une honteuse feinte,
Monseigneur, En ce grand silence de l'État, durant lequel il semble que les affaires se reposent, tout la France attend que vous soyez à la Cour pour faire les nouvelles qu'elle souhaite, et pour tirer de l'âme du Roy les bonnes intentions dont elle est remplie.
Monseigneur, Je suis aussi glorieux de la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire, que si on m'avait érigé mille statues, et que je fusse asseuré par une autorité infaillible, de l'excellence de mes ouvrages.
Monseigneur, Puis que vous avez autant de soin de mon salut que si j'étais votre diocèse, et que si vous vous sauuiez sans moi vous trouueriez quelque chose à dire parmi les félicitez du Ciel, je ferai ce qu'il me sera possible afin que vous m'y meniez en triomphe, et que vous ne perdiez pas le fruit d'une victoire que vous préférés à toutes celles du Prince d'Orange.
Monsieur, J'ay été infiniment aise de ne vous avoir point vu au nombre de ceux que le Roy a perdus devant saint Jean d'Angely :
Monsieur, J'ay été infiniment aise d'apprendre par vos lettres que vous êtes heureusement arrivé en France, et que vous n'avez plus besoin de chiffre pour parler à M.
Montre au Fils à quel point tu chérissais le Pere.
Monuments éternels de sa rare valeur,
Mon Dieu, ne gagez pas, vous perdriez vraiment.
Mon Dieu, vous allez voir. Tenez.
Mon Pere me condamne, il m'ôte Arminius,
Mon Pere m'en parle, et qu'il est revenu,
Mon Pere, éveillez-vous.
Mon amour n'est pas moindre, et quoi qu'il soit surpris
Mon amour sûr se trouve exempt de ses rigueurs
Mon ardeur s'amortit en mon timide sein,
Mon courroux aux vaincus ne fut que trop sévère.
Mon cœur ne prétend point, Seigneur, vous démentir,
Mon cœur se gardait bien d'aller dans l'avenir
Mon joug est très-bien assuré,
Mon nom pourrait parler, au défaut de ma voix.
Mon sentiment sera, jusques à ce qu'on m'aye montré l'existance de quelque matière qui le remplisse, qu'il est véritablement vide, et destitué de toute matière.
Monsieur de Candale était mort ds l'année mil six cens cinquantesept, et ce galant Duc, dont la générosité sans doute, n'aimait pas toujours l'éclat, ne m'avait pas fait connaître à beaucoup d'autres gens, que le Financier et sa femme, de peur, comme je crois, qu'on ne sut la charité qu'il avait eue, en me traitant comme s'il eût été mon Pere.
Monsieur, nous nous... Monsieur, nous nous por... Dieu merci ;
Monsieur, que cet homme me fait prévoir à la fin des Siècles une étrange aventure ;
Monsieur, qui...
Monsieur, sans votre aueu, l'on me fait prisonnier.
Monsieur, si vous n'êtes auprès,
Mourra dans l'air esvanouye ?
Moi de ne la voir point, et lui de l'avoir vue.
Moi, j'ay blessé quelqu'un ? fis-je toute étonnée,
Moy-même j'ay voulu vous entendre en ce lieu.
Moi ?
Moi
? paraître à ses yeux.
M. DC. XLVII. avec Permission.
Muet, chargé de soins, et les larmes aux yeux,
M'en croirez-vous ? Lassé de ses trompeurs attraits,
M'en dira d'autant plus que vous m'en direz moins.
Néanmoins, la force de la preuention fit encore trouver des objections qui lui osterent la croyance qu'elle méritait.
Ne commettez vous point vos vertus héroïques,
Ne faisait désormais que de grands cimetières,
Ne laisse alors les yeux ouverts que pour la gloire,
Ne me demandez rien avant que regarder,
Ne m'a-t-on point siatté d'une fausse espérance ?
Ne pensez pas que je me mocque ;
Ne peut, ni ne veut croire à la haute promesse,
Ne peuvent sans nous réjouir,
Ne prendront point de moi de trop bas sentiments.
Ne semble-t'il point l'idolatre,
Ne se peut guère soutenir
Ne te lasse jamais de me servir d'object,
Ne vous redise ici ce que je viens de dire :
Ne se passera pas si doucement qu'on croit,
Ne souffre qu'à regret qu'un autre t'entretienne.
Ni bondir, ravageur, sur les bords qu'il abreuve
Non non, rassurons-nous. Mon amant aujourd'hui
Non que j'espère jamais pouvoir arracher des esprits les cruelles impressions que la calomnie a données de ma conduite :
Non tu ne mourras point, je ne le puis souffrir.
Non, Madame, il faut tantôt me suivre,
Non, Monsieur.
Non, Prince, levez-vous.
Non, arrêtez, Madame,
Non, je la quitte, Arsace.
Non, je ne vous crois point. Mais quoi qu'il en puisse être,
Non, ne m'en parlez point vous méritez ma haine
Non, non encore un coup, laissons agir Oreste.
Non, non, Bergère :
Non, non, encore un coup ne précipitons rien.
Non, non, je te défends, Céphise, de me suivre.
Non, non, à mes tourments je veux l'associer.
Non, nul autre que moi ne saurait le penser,
Non, à si bon marché l'on ne bat point les gens.
Non.
Notre Seigneur même, qui était le Maître, ne voulut il pas être reçu de Simeon(Luc 2, 28 et 34) qui était prêtre, comme il appert en ce qu'il bénit Notre Dame et mêmes pour sa Passion, qui était l'exécution principale de sa mission, ne voulut il pas avoir le témoignage prophétique du grand Prêtre qui était pour lhors(Jean 11, 51) ?
Nos Grecs n'ont répondu que par un cri de rage,
Nous aurait épargné des troubles si fâcheux ;
Nous avons beau courir, mais la mort nous attaint
Nous devons décider de l'Empire du Monde,
Nous la fîmes donc ensemble à Rouen ledit sieur Petit et moi, de la même sorte qu'elle avait été faite en Italie, et trouvâmes de point en point ce qui avait été mandé de ce pays-lâ, sans y avoir pour lors rien remarqué de nouveau.
Nous mourrons satisfaits, vous de moi, et moi de vous,
Nous n'en avons pas-vn.
Nous voyons enfin que les Partisans de Terence, qui l'élevent avec raison au dessus de tous les poètes Comiques, pour l'élégance de sa diction, et pour la vray-semblance de ses mœurs, ne laissent pas de confesser que Plaute a un grand avantage sur lui, par la simplicité qui est dans la plupart des sujets de Plaute.
Noie les astres de la Cour
Notre Archer d'espèce nouvelle ;
Notre Pere, Messieurs....
Nullement, parlez haut, Charis n'écoute pas.
Nulle n'a donc dit vrai.
Ny Babel divisé le langage de l'homme.
N'approche pas, ô mort, ô mort, retire-toi.
N'approche point encor de la docilité,
N'attendent pour partir que vos commandements.
N'attend que ma présence et mon commandement ;
N'avons-nous d'entretien que celui de ses pleurs ?
N'a que trop bien servi les serments de mon cœur.
N'a sur vos actions pris que bien peu d'empire ;
N'en fait pas moins aux Echansons.
N'en rendez pas mes yeux les malheureux témoins ;
N'est qu'un léger soupçon facile à désarmer.
OBIECTIONS.
OU....
OUi
? le suis donc un sot, un voleur, à son conte ?
Oblige-moi de faire le même ;
Oh.
Ont autrefois si loin votre gloire poussée,
Ont montré clairement qu'ils combattent pour nous,
Ont parmi les Romains remporté la Victoire.
Ont si soigneusement nourri dans ma poitrine,
On apprend à hurler, dit l'autre, avec les Loups.
On brise le sellier qui nous sert de refuge.
On choisit la première maison qui se trouva ;
On craint, qu'avec Hector Troie un jour ne renaisse :
On dit que cet hymen si long-temps différé
On entend dans les airs mille cris confondus
On eût dit d'un Ange, tant elle était belle :
On investit Leon, et Dom Silve en personne
On lit...
On me dira, je le sais bien, que pour avoir détruit un Pigmée, je n'attacherai pas à mon sort la matière d'une illustre Épitaphe.
On ne doit jamais nuire et haïr à demi ;
On ne donne rien pour rien.
On n'est pas en peine, sans doute, comment il faut faire pour vous louer.
On pourra par ce moyen se passer de la verge de fer, et des points, et serrer simplement la petite soupape P avec une vis, ce qui sera facile en faisant faire le petit tuyau HH de fonte avec de petits appendices, comme le Cylindre AR. seulement, il ne sera pas nécessaire de faire ici les choses fortes à cause de la petitesse de l'ouverture.
On vit de toutes parts mes bontés se répandre ;
On se dispute, on se querelle,
On sait que LOUIS foudroie les villes plutôt qu'il ne les assiège, et tout est ouvert à sa puissance.
Oroondate avait les yeux noirs et le nés bienfait, la bouche petite, le visage long, les cheveux fort noirs longs et espaix, la taille belle, il avait assez d'esprit, ce n'était pas de ces gens qui brillent dans les conversations, mais il était homme de bon sens et d'honneur, quoi que naturellement il eût aversion pour la guerre.
Or sur les bords de ces délectables rivières on a vu de tout temps quantité de Bergers, qui pour la bonté de l'air, la fertilité du rivage, et leur douceur naturelle, vivent avec autant de bonne fortune, qu'ils recognoissent peu la fortune.
Or selon les expériences de Monsieur Boyle, dans la première continuation des expériences Physicomechaniques, la pression ordinaire de l'air contre un trou d'un pouce de Diametre est d'environ 12. livres, et par conséquent il est d'environ 2. livres contre l'ouverture de mon petit tuyau ;
Or, Monseigneur, vous avez souvent rendu de si grands témoignages de moi, que si je n'avais point de présomption, il faudrait que je n'eusse point de mémoire :
Ouf.
Outre cela, la glace n'est point si froide que ses rencontres, et quand il veut faire le plaisant (ce qu'il veut faire quasi tousiours) il faudrait qu'il payât des gens pour rire, comme aux enterrements de Paris on trouve des pleureurs pour de l'argent.
Outre cela, si dans les saints Liures il est souvent parlé de l'esprit de Dieu, devant même qu'il eût pris un corps, et en un sens qu'on ne peut entendre par là la troisième personne de la Trinité, pourquoi ne puis-ie parler aussi justement des esprits des Anges, qui ne sont que de la terre et de la matière en comparaison de celui de Dieu, et qui n'approchent que de bien loin de la simplicité et de la pureté de cette grande cause qui est la mère de toutes les autres.
Ouvrez les yeux, Seigneur, et songeons entre nous
Oui avec elle, et dans ma maison ?
Oui je l'ay vu, Madame,
Oui, trop cruel amour il faut que je te domte,
Oui.
Ou bien c'est un éclair quand la beauté nous luit
Ou donc Daniel a mal deviné, ou les adversaires de l'Église Catholique, quand ils disaient l'Église être invisible, cache et abolie.
Ou du moins ce qu'il a de tendresse évidente
Ou le seul Fils d'Hector devait être conduit.
Ou par donation dans le Contrat formelle,
O Ciel ?
O comme les enfants croissent en peu d'années !
O quelle est redoutable encore qu'elle pleure !
O quels couteaux trenchans furent ces paroles en son âme, lors qu'elles lui remirent en mémoire le commandement qu'elle lui avait fait, et la résolution qu'ils avoient prise de cacher par ceste dissimulation leur amitié ;
Où diable es-tu ?
Où en dresse un Trophée au Temple du Soleil,
Où est montré qu'un vaisseau si grand qu'on le pourra faire, peut être rendu vide de toutes les matières connuës en la nature, et qui tombent sous les sens.
Où faut-il me conduire ? allons quoi qu'on m'apprête,
Où jamais le soleil n'a su forcer les ombres,
Où les sœurs d'Apollon n'ont rien donné du leur,
Où l'on ne parlait point des ruses des Coucous.
Où n'aime mieux courir votre vertu guerrière ;
Où peut-elle être allée ?
Où vas-tu t'engager, et quel est ton espoir ?
Où vous ne serez point trop odieux jaloux.
Où vous n'osez aller mériter ma conquête.
Où vous pourrez, Seigneur, vous sauver sûrement ;
Où sont tous vos emplois, votre Cour, vos grandeurs ?
Oûi
vous deviez tout croire
Oui, je vous.... Ah ! sur tout ne m'interrompez point.
Oui, la voilà, Madame.
Oui, oui, je l'ai perdu, lorsque dans vôtre vue,
Oui oui mal fait à vous.
Oui, Madame, espérez qu'un secours favorable....
Oui, Seigneur, Annibai souhaite une entrevue,
Oui, Seigneur, j'ay toujours adoré Berenice.
Oui, c'est chose sûre,
Oui, je comprends cela.
Oui, je me vois encore une nombreuse Armée,
Oui, vous le pourrez voir.
Oüy-da, que les procès viennent en abondance,
Oui.
Oui : mais qui rit d'autrui,
Oste-toi donc de là.
Ostons lui les premiers ce qu'il doit nous ôter.
POUR CONNOISTRE LA quantité de Pression.
POUR CONNOISTRE LE degré de chaleur.
PROPOSITIONS.
Paisible à vos rigueurs, sur votre saint Autel,
Paix.
Panthée se lève.
Panthée est a la fois sa femme et son Amante,
Papillon de papillonner,
Parbleu, je me veux mettre aussi de la partie.
Parbleu, si vous m'appelés votre gendre, il me semble que je puis vous appeler ma belle-mère.
Parce qu'ayant fait ces expériences avec beaucoup de frais, de peine et de temps ;
Pardonnez-moi, Seigneur, ce triste souvenir,
Parle donc.
Partez, Se gneur, fuyez l'implacable colère
Par exemple, si vous voulez faire dix pressions, et que la chaleur soit assez grande pour faire évaporer la goutte d'eau en cinq secondes, il faudra ne mettre dans le bain marie que 7/8 de l'eau qu'il peut contenir, et prendre garde de ne pousser la chaleur que jusqu'où je viens de dire, et vous serez assuré, qu'il n'y aura eu dans le bain marie qu'environ dix pressions, comme vous pouvez voir Chap. 2. Exper. 16.
Par fois.
Par le sieur B. P. son fils. Le tout réduit en Abbregé, et donné par aduance d'un plus grand traité sur le même sujet.
Par mes Ambassadeurs mon cœur vous fut promis.
Par toi, dans le Piedmont, l'assurance remise
Par un plus vif remors n'expia son offense ;
Par sa prise je dois achever mon ouvrage,
Paulin, Je me propose un plus ample Théâtre ;
Passait dans son esprit pour le plus beau du monde.
Pendant que le Galant qui lui tient en cervelle,
Pendant qu'il les voit parler d'un côté, Colin va de l'autre.
Pendant qu'ils étaient en train.
Penses-tu que des fers ton trépas le délivre ?
Pensez-vous avoir seul éprouvé des alarmes ?
Pensez-vous que frapé du péril qui nous presse
Pensez-vous qu'après tout ses Manes en rougissent ?
Pense-t'il nous avoir porté par là à avoir désormais bien de la confiance en lui, et a en attendre des consolations, des conseils, et des secours dans tous les besoins de la vie ?
Per
de à jamais tes bords,et ton Prince de vue.
Perdre son défendeur contre la tyrannie ;
Pere :
Permettez seulement qu'un heureux Hyménée
Permission.
Personne ne Lettres du sieur croira que j'aye de prétention dans les armées du Roy d'Espagne, ni que je veuille faire fortune en Hollande :
Pe
urent pleurer mon mal, mais non pas l'amoindrir.
Peut de ce que j'ai vu justisier l'horreur.
Peut fournir le secours humain,
Peut on jamais sentir ni dire
Peut rire du plaisir qu'elle vous a volé,
Peut-être en ce moment je serais dans Ostie,
Peut-être : mais enfin, contez-moi cette histoire.
Plaignez ma grandeur importune.
Pleins d'ombre et de frecheur sur mes troupeaux qui paissent,
Plus fine d'un carat que l'estime ordinaire ;
Plus je vois qu'on me peut reprocher trop d'amour.
Plus redoutable encor qu'il ne l'est en effet.
Plus, sa Fille, au moins soi disant telle,
Plût à Dieu.
Plût au Ciel ! que l'amour en ébauchât l'ouvrage,
Point d'affaire.
Porter le grand message à la sainte Bergère,
Portez-vous, s'il le faut, jusqu'à le haïr.
Pourois-je t'en tracer une assez vive image ?
Pourquoi cette demande ? et d'où vient ce souci ?
Pourquoi couver des œufs, qui ne sont point à nous ?
Pourquoi donc....
Pourquoi l'assassiner ? Qu'a-t'il fait ? A quel titre ?
Pourquoi m'enviez-vous l'air que vous respirez ?
Pourquoi tes beaux trésors sont-ils coulez ailleurs ?
Pourquoi venir encore aigrir mon désespoir ?
Pourquoi veux-tu, Cruelle, irriter mes ennuis ?
Pourquoi voulez-vous, dis-ie en prenant une femme,
Pourtant je n'ay jamais affecté de le dire ;
Pour aller dans ses bras jouir de mes douleurs.
Pour avoir faussement dit qu'il fallait lier,
Pour défendre à son tour sa patrie et ses Dieux.
Pour fléchir ou pour vaincre un si superbe cœur ;
Pour laisser un exemple à la postérité
Pour la dernière fois je me suis consulté.
Pour la dernière fois recevez mes adieux.
Pour le préciput il les regarde ensemble,
Pour l'Homme,
Pour l'avoir éveillé plus tard qu'à l'ordinaire :
Pour me donner si tôt un désir si brûlant,
Pour me faire une Femme au gré de mon souhait.
Pour moi je trouverais mon sort tour-à-fait doux,
Pour moi je vais faire semblant de rien, je suis un fin matois, et l'on ne dirait pas que j'y touche.
Pour moi, je m'ennuyerois de voir toujours une même chose, et de commencer le jour par la première heure de la nuit.
Pour moi, je ne puis comprendre quel est son dessein, car de faire la guerre au Ciel, outre qu'il serait mal accompagné en cette entreprise, et qu'il n'a pas cent mains comme les géants, il doit avoir appris que c'est une action qui ne leur réussit pas ;
Pour moi, qui ne pourrais y mêler que des pleurs,
Pour recevoir le prix du Tyran immolé ;
Pour se faire première, et Rome la seconde
Pour toute réponse elle leur a dit qu'elle n'avait pas achevé encore, et qu'elle attendrait bien celui qui doit venir d'ici à vingt huit ans.
Pour vous dire franchement ce qui en est, je ne suis point de ceux qui étudient les moindres actions de leur vie, et qui apportent de l'art à tout ce qu'ils font, et qu'ils ne font pas ;
Pour vous nuire, Madame, et de quelle façon ?
Pour vous servir. Il faut payer d'effronterie.
Pour se faire de l'onde un superbe tombeau.
Pour se la conserver et tout sexe, et tout âge,
Pour se servir bien commodément de cette Machine, elle doit être posée sur un fourneau fait exprès, et elle y doit enfoncer jusqu'aux appendix CC, le feu étant en suite allume dessous et les vis FF bien serrées, vous ferez cuire vos viandes si long-temps qu'il vous plaira, sans crainte qu'elles diminuent, ou que les esprits s'exhalent.
Pour sortir des tourments, dont mon âme est la proie,
Pouvoir unir un jour...
Prennent-ils quelque soin de flatter ma douleur ?
Prenne soin à nos yeux toujours de se cacher,
Prévenez- par ma mort mon désespoir, mon crime,
Pressez vite le jour de la Cérémonie,
Prince de vos soupçons la tyrannie est grande
Prince qu'on peut nommer le plus grand des humains,
Prince, c'est trop cacher mon trouble à votre vue.
Prince, plus que jamais vous m'êtes nécessaire.
Préparez-vous, ma fille, à le bien recevoir.
Présenterait d'abord Pylade aux yeux d'Oreste ;
Publier vos vertus, Seigneur, et ses beautés,
Puis que je trouve mon intérêt dans mon devoir, il faut de nécessité que je vous aime si je ne me hais moy-même, et que je sois homme de bien par la propre maxime des méchants.
Puis que notre Amy butine nos Pensées, c'est une marque qu'il nous estime, il ne les prendrait pas s'il ne les croyait bonnes, et nous avons grand tort de nous estomaquer de ce que n'ayant point d'enfants, il adopte les nôtres ;
Puis
que tous tes soupirs sont ainsi retardez
Puis qu'en vous Ménélas voit revivre son Frère.
Puis-je me retracer l'épouvantable image
Puisse voir son désordre, et jouir de sa fuite.
Puniront Scipion de vos feux méprisés,
Punissons Ispérie en voyant Erixène,
Punissons ma coupable famille,
Pyrrhus vous l'a promis. Vous venez de l'entendre,
Pâturages, et Bergerie,
Pût jamais se résoudre à demander la paix.
QUoi me quitter si-tôt, et ne me dire rien ?
QU'ay
-je entendu ? dans quel temps justes Dieux,
QUE l'espace vide en apparence n'est pas rempli de l'air extérieur qui environne le tuyau, et qu'il n'y est point entré par les pores du verre.
QUoi que je n'apprenne point de vos nouvelles, et que celles de Paris soient généralement mauvaises, néanmoins j'ay une telle opinion de la bonté de votre corps, que je ne saurais croire qu'il puisse être offensé par le mauvais air.
Quand de ce triste Adieu je prévis les approches,
Quand d'un feu légitime on se sent enflamer,
Quand je vois les Lorrains de l'État Dépotique
Quand je songe que Monsieur de Bouillon est enfermé à Sedan, d'où il ne peut sortir pour aller rendre à son party les dernières preuves de son affection, je me figure une pauvre mère étant sur le bord d'une rivière qui voit tuer son fils de l'autre côté sans le pouvoir aider, ne lui dire adieu.
Quand il vous plaira, Monseigneur, je saurai les inspirations qu'il vous a envoyées, et l'élection que vous avez faite, car de l'aller apprendre si tôt sur les lieux, il faudrait qu'il n'y eût point de sûreté pour moi en ce Royaume, et que je ne connusse pas comme je fais, le Soleil de Rome.
Quand pour divertir son chagrin,
Quand regingletes et rezeaux
Quand vous les verrez sur les lieux, et que vous comparerez leur beauté avec la mauvaise mine des Italiens, je ne doute point qu'il ne vous semble aussi bien qu'à moi, que ces divines femmes se sont faites toutes seules, ou que ce soit des Reines qui se sont mariées à leurs valets.
Quand vous me découvrez vos nobles sentiments,
Quand vous me vîtes pris, au lieu de ma franchise
Quand vous serez monté au Capitole, où ils croyaient que Dieu était aussi présent que dans le Ciel, et qu'il avait enfermé le destin de la Monarchie vniuerselle :
Quand sa perte à ton rang me devrait élever,
Quant à ces yeux à qui vous avez déjà plu
Quatre lustres entiers, il y cache son sort,
Quelle Religion nous enseignera notre bien, nos devoirs, les faiblesses qui nous en détournent, les remèdes qui les peuvent guérir, et le moyen d'obtenir ces remèdes ?
Quelle gueule ! Pour moi, je crois qu'il est sorcier.
Quelle à sur les degrés entendu son jaloux,
Quelques unes de ces maisons étant déjà consumées, cédaient à la violence de cet impitoyable vainqueur ;
Quelque souspir qu'elle souspire
Quelqu'un que nous aimions, et quelqu'un qui nous aime.
Quel bon-heur dans la guerre ont trouvé nos États ?
Quel
est donc ce mystère ?
Quel ordre ; quel départ : Dieux quand je l'envisage,
Quel soin cruel, dit-il, prenez-vous de ma vie ?
Quel sujet de vanité de se voir dans des obscurités impénétrables ?
Que D. Lope venant dans mon appartement,
Que Varus fait du Camp une exacte visite,
Que ces vainqueurs des Rois... Mais hélas ! je m'emporte,
Que ce Vainqueur sentit le pouvoir de vos yeux ?
Que ce qu'un bruit confus vient de me faire entendre,
Que chacun aussi cache bien sa meche, afin qu'ils ne voient point de feu, et que par ce moyen ils puissent croire que nous sommes tous endormis ;
Que c'est moi qui l'ordonne, et qu'enfin je prétends
Que c'est sans intérêt lors que vous obligeZ,
Que c'était une masse informe et sans beauté.
Que de prendre un léger repas.
Que de trouble, d'horreurs, de sang prêt à couler.
Que de ses yeux, la langueur indiscrète,
Que diable vous a fait aussi vous aviser,
Que dites-vous ? ô Dieux !
Que faire cependant en ce désordre extrême ?
Que je croirais faillir et beaucoup haZarder
Que je puis confier ce dépôt amoureux.
Que je vais m'ennuyer jusques à ce moment !
Que je serai vengé d'elle par elle-même :
Que je suis votre serviteur.
Que j'ay pu m'acquérir sur de telles matières,
Que je me vas désaltérant
Que je me suis ôté le droit d'en murmurer.
Que je n'aurai jamais d'autre sort que le sien !
Que j'y mêle le mien, qu'Arminius ne trouve
Que j'eusse découvert le traître dans vos bras,
Que la Gloire à la fin ramène sous ses lois,
Que les autres la trouvent laide.
Que le François pour lui m'esprouue moins sévère,
Que le charmant espoir d'être de vos amis,
Que le repos jamais lui redonne la vie.
Que le sanglant butin d'une orgueilleuse armée.
Que l'Aube mit Titon dans le siège des Dieux,
Que l'Orient vous voie arriver à sa suite ;
Que mandiant la paix les armes à la main,
Que ma triste amitié ne pouvait partager.
Que même sur la mort il a commandement,
Que mon feu ne saurait mourir si je ne meurs.
Que mon Soleil éclaire ou meure pronptement :
Que ne peut l'amitié conduite par l'amour ?
Que ne puis-je à jamais ma fille vous le taire.
Que n'ay-je des témoins !
Que pour les croire trop ils ne t'imposent rien ;
Que pour le secourir j'aurais tout accordé.
Que pour venir si loin préparer son trépas ?
Que si le ressouvenir de ce qui s'est passé entre nous, (que je désire toutefois être effacé) m'a encor laissé quelque pouvoir, va t'en, déloyal, et garde toi bien de te faire jamais voir à moi que je ne te le commande.
Que si ta course retard
Que tous mes pas vers vous sont autant de parjures.
Que tout le Monde hait, et qui se hait luy-même.
Que veut-il ?
Que veux-tu ?
Que vivre au plus grand heur qui puisse être pensé.
Que vous ne me cherchiez que pour m'y préparer.
Que vous paraissez lents à mes rapides vœux !
Que vous voulez ici la voir seule, et sans suite.
Que vôtre âme les forme, et qu'il n'est en ces lieux ;
Que vôtre cour si fier rapelle sa raison,
Que si on incline le tuyau, le vif argent du vaisseau y r'entre en sorte que si on l'incline assez, il se trouve tout plein de vif argent et d'eau qui frappe le haut du tuyau avec violence, faisant le même bruit et le même éclat que s'il cassait le verre, qui court risque de se casser en effet :
Que son triste destin...
Quiconque remûra, par la mort, je l'assomme.
Quiconque vous l'a dit, est un sot.
Qui cause mes soupirs, et qui me fais trembler :
Qui de flots de leur sang couvrit nos Champs vingt fois,
Qui de tous mes efforts est toujours triomphant ;
Qui de tous ses desseins a mis l'espoir par terre,
Qui de vos traits aux miens marque la différence.
Qui font crcire en deux cœurs les mêmes sentiments.
Qui font dans le mal-heur tomber les plus prudents,
Qui foulant de Rouuroi les désastreuses plaines,
Qui furent si long-temps mes trop faibles rivaux,
Qui gagnât sur mon cœur d'oublier cette offense.
Qui la peut conserver sans être renversée ?
Qui les payant à qui mieux mieux,
Qui luit le jour diffus, et la nuit dessous l'onde,
Qui me hait d'autant plus que mon amour la flatte ?
Qui me traite si mal m'eût été plus barbare.
Qui ne m'ait conseillé de courir au Tombeau.
Qui n'en veut que pour soi.
Qui n'ose plus plaider.
Qui puisse redonner le calme à mes esprits ;
Qui pût bien me soustraire à sa brutale rage :
Qui rehaussent l'éclat de vos exploits heureux :
Qui rendait d'Orleans la perte ineuitable,
Qui tenaient de ma part, ces soins à grand honneur.
Qui va là ?
Qui sans grêles et sans frimats,
Qui sauraient contenter ou ton goût ou tes yeux,
Qui, comme je disais, ne m'était pas connue,
Quomodo praedicabunt, nisi mittanbur ?
Quoi déjà vous semblez reculer ?
Quoi pour Rome la paix est-elle à dédaigner ?
Quoi que vous puissiez dire, il vous reste assez de vue pour devenir amoureux, et pour considérer les beautés du Ciel et de la terre ;
Quoi qu'il en soit de ce fait qu'on lit dans Aulugelle, il est certain que lors qu'Aristote accusé par Eurymédon, Prêtre de Ceres, d'avoir mal parlé des Dieux, craignant le destin de Socrate voulut sortir d'Athènes, et
Quoi toujours l'instrument, et l'objet de sa rage,
Quoi si tôt ?
Quoi, Pyrrhus, je te rencontre encore ?
Quoi, Seigneur ?
Quoi, dans mon désespoir trouuez-vous tant de charmes ?
Quoi, pour d'injustes Lois que vous pouvez changer,
Quoi, s'écria-t'il, je viens pour éteindre ces flammes,
Quoi ? loin de m'obéir vôtre devoir trahi....
Qu'Isménie en pleurant ce sanglant sacrifice,
Qu'amour vous a permis d'entretenir mes sens,
Qu'ay-je à faire ?
Qu'elle allume en un cœur des feux si peu durables ?
Qu'elle n'eût accablé l'Amant et la Maitresse.
Qu'en cela vous mettiez le souuerain bon-heur,
Qu'en lui laissant mon Fils, c'est l'estimer assez.
Qu'est ce, mon gendre ?
Qu'ils s'avançaient vers nous : Ils ont appris peut-être
Qu'ils se pendraient plutôt que de ne causer pas.
Qu'il a mangé là-bas un bon Chapon du Maine ;
Qu'il croîtrait pour cela ? Ciel ! que mon cœur pâtit !
Qu'il devait avec vous en sage politique,
Qu'il en est mort vingt fois plus que dans le combat.
Qu'il périsse. Aussi-bien il ne vit plus pour nous.
Qu'il vienne à l'Audience.
Qu'il saura bien montrer malgré vôtre pouvoir,
Qu'on ne me trouve point pour un homme de vent.
Qu'on peut avec raison nommer une merveille :
Qu'on sente vos douceurs changer en amertume ?
Qu'un front ne vieillit point environné de gloire,
Qu'à ton sujet la nuit est pour moi sans repos,
Qu'Aristote n'a point d'autorité céans.
Qu'Hyerbal en mourant remit à vôtre foi,
Qu'au moins quand mon mal sera prêt
Qu'au près de moi, l'amour aime imparfaitement.
Qu'aussi tôt il avait appelé quelques uns des siens, qui avoient ouvert par force cet Appartement,
Qu'avez-vous vu, Seigneur, qui vous puisse émouvoir ?
Qu'ay
-je fait pour l'honneur ? J'ay tout fait pour l'amour.
Qu'il a vu que la paix qu'il tenait en sa main
Qu'il peut bien se flatter du bonheur d'être aimé.
Qu'il se fasse un secours de la part que j'y prends ;
Qu'il se voit en état de servir vôtre amour.
Qu'on l'immole à ma haine, et non pas à l'État.
Qu'à punir nos Tyrans il doit tous ces efforts.
RÉPONSE DU SIEUR DE BOIS-ROBERT.
Rappellez bien plutôt ce cœur, qui tant de fois
Rapportez-lui le prix de sa rébellion.
Ravir à Scipion une telle conquête ;
Rassurons-nous, mon cœur, je puis encor lui plaire.
Rassurons-nous : bien-tôt par un effort heureux.
Rechercher une Grecque, Amant d'une Troyenne ?
Re
dites votre affaire.
Regarde dans ma chambre, et dans ma garderobbe,
Registré sur le Liure de la Communauté des Libraires et Imprimeurs, suivant l'Arrêt de la Cour de Parlement.
Registré sur le Liure de la Communauté des Marchands Libraires et Imprimeurs, le 16. Mars 1663. Signé, DVBRAY. Syndic.
Remet en leur devoir ses subjets inconstants,
Rendons lui les tourments qu'elle me fait souffrir.
Rentra plus mort que vif dans son sombre grabat.
Repassant donc tout ce qui lui était arrivé, il s'estonnoit quelquesfois, qu'une vie aussi peu avancée que la sienne, eût déjà été subjette à tant d'événements extraordinaires :
Retirez-vous, vous dis-je.
Retirez-vous, vous êtes une bête.
Retournez, retournez vers ce sénat auguste
Reçoit indignement les soins de ma tendresse :
Reçoi de mon amour mes jours que je t'immole ;
Rien dont la nouveauté soit plus inconcevable.
Riez-en donc un peu,
Rome s'assure en vain sur la foi des Oracles,
Rompons le seul lien....
Récompense l'amour que je vous ay porté.
SEigneur, ne croyez pas que la peur de la mort
SI je pouvais en mourant conserver de l'estime pour vous, il me fâcherait fort de mourir, mais ne pouvant plus vous estimer je ne saurais plus avoir de regret à la vie, je ne l'aimais que pour la passer doucement avec vous, puis qu'un peu de mérite que j'avais et la plus grande passion du monde ne m'en ont peu faire venir à bout, je n'ay plus d'attachement, et je vois bien que la mort me va délivrer de beaucoup de peines, si vous estiez capable de quelque tendresse vous ne me pourriez pas voir en l'état ou je suis, sans étouffer de douleur, mais, dieu merci, la nature y a mis bon ordre, et puis que vous pouviez tous les jours mettre au désespoir l'homme du monde qui vous aimait le plus, vous me pourriez bien voir mourir sans en être touchée.
Sans avoir de procès, je sais ce qu'il en coûte ;
Sans courre de hasard de se déshonorer.
Sans doute que la paix en serait plus facile.
Sans le beau désespoir des deux coups de sa main.
Sans lui rendre aussi tôt l'honneur qu'on doit aux Dieux.
Sans m'exposer encor à tant d'ignominie ?
Sans m'en faire récit,
Sans parler de mainte caresse.
Sans pitié, sans douleur, au moins étudiée.
Sans plaider le Curé, le Gendre, et le Notaire.
Sans égard pour les droits que ma naissance donne,
Sans savoir ce qu'elle sentait,
Sauvez-vous au plutôt de ces funestes lieux ;
Sa beauté la rassure, et malgré mon courroux,
Sa constance au milieu de ces légèretés.
Sa fortune, Seigneur, va prendre une autre face.
Sa fortune, son nom, la gloire de sa vie,
Sa vertu.
Scipion lui permet de vous entretenir,
Ségeste adorateur de la grandeur Romaine,
Ségeste, ce Héros que nous admirions tous,
Seigneur Ar....
Seigneur vous pouvez tout, et vous êtes le maître.
Seigneur, accusez-en vôtre auguste présence ;
Seigneur, continuez, la victoire est à vous.
Seigneur, de votre temps vous devez être avare.
Seigneur, doit-on aimer lors qu'on n'a plus d'amant ?
Seigneur, que je verrais le tourment qui vous presse ;
Seigneur, tous ces regrets
Seigneur, voyez l'état où vous me réduisez.
Seigneur ?
Selon les prudents cerveaux,
Semblent vous demander de moment en moment.
Semble de l'Univers faire la destinée ;
Septembre 1621.
Seurement aborder ma flamme rapaisée,
Se baigne au beau succez d'une belle entreprise.
Se pouvait dire libre au dedans de ses portes,
Se préparaient les Cieux à produire tes Faits.
Se reprocher l'effet de vos divins attraits,
Se voit par leur silence à périr condamné.
Sigismond a juré de sauver vôtre frère....
Signez. Cela va bien, la Justice est contente.
Simple à la vérité, par l'erreur sans seconde
Sire, dans le bon-heur, je tiens que la prudence
Si dévant que mourir la triste Berenice
Si d'une Phrygienne il devenait l'Époux.
Si d'un heureux succès à mes vœux ils répondent,
Si fait.
Si je rentre chez moi, je ferai évader le drôle, et quelque chose que je puisse voir moy-même de mon des-honneur, je n'en serai point cru a mon serment, et l'on me dira que je resue.
Si j'en ay la puissance,
Si j'étais maintenant homme à la moins chérir ?
Si jamais mon amour descend à la faiblesse
Si je puis...
Si j'empire du tout ou bien si je respire.
Si j'étouffe ce feu que j'avais allumé,
Si la Foi dans son cœur retrouvait quelque place !
Si les Cieux ont encor mon destin retardé,
Si les plus chers plaisirs s'adressaient tous à moi,
Si le cœur des soldats au vôtre est inégal,
Si le sort l'a réglé, vos soins sont superflus,
Si l'espoir de régner et de vivre en mon cœur
Si mon retour t'apporte quelque joie,
Si non, faites au moins que je puisse jouir
Si quelqu'une de vous touche à la quatrime
Si
tôt que d'Abradate on aura des nouvelles,
Si tôt que le terme que vous m'avez donné sera venu, et que les premières fleurs nous auront amené les beaux jours, je m'en vais vous écouter sur ces graves et importantes matières, et me rendre homme de bien par l'ou, puis que c'est le sens qui est destiné à recevoir les vertus Chrétiennes, et par lequel le fils de Dieu a été conçu, et son Royaume établi entres les hommes.
Si tu ne savais que les sottises n'ont pas toutes le même visage, et qu'il y en a de sérieuses aussi bien que d'autres, je t'en voudrais avertir en cet endroit ;
Si vous êtes pressé de rendre la Justice,
Si vous ne regardez, ni l'amour qui le cause,
Si vous pouviez m'offrir, sans beaucoup d'injustice
Si vous voulez purger la terre du blaspheme,
Soit que pour témoigner un amour plus parfait,
Soit semblable au Soleil qui luit quand il se couche
Soit. Pour qui venez vous ?
Sombres quand ils n'ont plus ces mêmes beaux flambeaux
Sont des pièces de fer, qui embrassent d'un cote les Appendices CC, et de l'autre les barres de fer EE.
Sont deux Appendices qui tiennent au Cylindre AA, comme les tourillons à un canon.
Sont deux vis qui tournants dans des écrous de la barre EE servent à presser les Cylindres AA BB, l'un contre l'autre.
Sont venus doucement tâter si j'étais mort.
Sont, malgré mille hivers, par le Temps reuerés.
Son Barbare sénat sans foi, sans amitié,
Son coeur comme sa main se fait connaître ici :
Son cœur entre l'amour et le dépit confus
Son malheureux Rival ne semblait que le suivre.
Son trouble avoüoit-il son infidélité ?
Son sang coule aussi-tôt, il le voit, et rappelle
Son sort offre à mon bras des périls glorieux,
Son succès, si le Ciel seconde ma pensée,
Sortons allons-le joindre, et je veux aujourd'hui
Sort une voix alors, mais une voix étrange,
Souffrez que loin des Grecs, et même loin de vous,
Souffrait à l'Étranger prendre titre de Roy.
Soulevez vos Amis. Tous les miens sont à vous.
Sous l'effroyable aspect d'une fournaise ardente,
Sous votre aimable joug tous les Peuples unir.
Souuenez-vous que vous avez épousé une Demoiselle.
Suit le zèle prudent qui pour nous l'intéresse.
Suiuent jusqu'à la fin les derniers traits de l'Âme.
Suivez vos sentiments ;
Suivre depuis deux mois notre Aigle qui vous guide,
Sunnon vous a trahi.
Survit dans tous les cœurs après la liberté.
Sur cette sainte et inviolable asseurance, après avoir donné au repos public mes ressentiments et mes intérêts, et pris à témoin la mémoire de votre Majesté que je l'ay toujours fidèlement servie, quoi que ce n'a pas toujours été par les voies communes et ordinaires, je m'assure qu'elle trouvera bon que je passe désormais ma vieillesse en paix et qu'elle me laissera au port où j'ay été jeté par de si grandes tempêtes.
Sur d'autres que sur moi, si je dois m'en remettre.
Sur le Mulet du fisc une troupe se jette,
Sur tout souvenez-vous durant vôtre entretien
Sur son hymen j'attends qu'elle s'explique.
S'en vont à ma faveur flatter la renommée,
S'il est vrai ce qu'on raconte
S'il faut que la Nature en l'air d'un beau visage,
S'il vous répliqua plusieurs fois, et s'il en fit tous les refus que l'obssance (à quoi son affection l'obligeait envers vous) lui pouvait permettre, je m'en remets à vous-même, si vous voulez vous en ressouvenir :
S'ils daignent me montrer leur tendresse ordinaire,
S'ils vous ont donné Dieu pour objet, ce n'a été que pour exercer votre orgueil.
S'il eût donné la paix que demandaient nos pères :
S'il faut qu'à tous moments je tremble pour vos jours,
S'il lui rendait son Cœur, s'il s'en faisait aimer !
S'il s'en trouve encore, je souhaite qu'ils vous rencontrent ;
TRAITE'. TRES-CURIEUX ET UTILE POUR AMOLIR LES OS.
Tandis que mon Rival content, favorisé
Tandis qu'un autre Enfant arraché de ses bras,
Tantôt dans le combat j'ay connu son grand coeur,
Tant chacun son tranchant l'un contre l'autre affile.
Tant d'honneurs, dont l'excès a surpris le sénat,
Tant plus encore cet or s'anime et lui resiste
Tant, que j'aimerais mieux une laide, bien sotte,
Tel que vous me voyez, Monsieur ici présent
Tel qu'on a vu son Pere embraser nos Vaisseaux,
Te reprocheront-ils d'avoir livré ces murs ?
Te vient tirer du fond de ces sauvages lieux.
Te voudra rebuter ou mon poil ou mon age,
Titus après huit jours d'une retraites austère
Titus l'aime, dit-elle, et moi je l'ay trahie,
Ton cœur te promet-il assez de cruauté ?
Tous deux de leur pays la gloire et les soutiens,
Tous deux également me donnent de l'effroi,
Tous les Grecs conjurez fondaient sur un Rebelle.
Toutefois c'est être trop honnête que d'en venir là, et je ne voudrais pas remercier les ennemis de Dieu, des grâces que véritablement il m'aurait faites ;
Toutefois je vous prie de croire que pour cela mon affection n'est ni avare ni ambitieuse :
Toutefois quelque raison que j'aye pour défendre ma mauvaise humeur, il faut qu'elle cède à votre contentement, et que de deux passions dont je suis combattu, j'obéisse à la plus forte ;
Toutefois, Monseigneur, je ne puis m'imaginer qu'à l'avenir il y ait personne si amoureux de soy-même, ni si persuadé en son opinion qui ne se convertisse dans la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire, et qui n'acquiesce à la fin à votre grand jugement.
Toutefois, SIRE, les volontés de votre Majesté règlent tellement les miennes, que je ne me fusse pas mis en chemin si le sujet du retardement de mon voyage n'avait cessé, et les difficultés de la guerre de Boheme n'étaient entièrement leuees ;
Toutefois, SIRE, soit que vous soyez venu en un meilleur temps que lui, soit que Dieu destine votre plus hautes, la gloire qu'elle s'est acquise à la sortie de son enfance n'est pas moindre que celle que ce grand Prince a méritée après avoir vieilli dans les armes, et dans les affaires.
Toutefois, votre mal seul tous mes maux excede,
Toutes les qualités d'un Héros glorieux ;
Toute la France attend sa résolution pour être éclaircie de la verité des affaires du Roy, et chacun sait qu'il est si considérable en cet État, que les moindres de ses mécontentements doivent être contez entre les misères publicques.
Tout Marquis veut avoir des Pages.
Tout beau, je n'en veux pas savoir davantage, c'est donc là ce chien de Similau qui a tué ton Maistre ? Et il répondit, Oui c'est lui, et qui voulait à présent vous faire le semblable, estimant que vous n'étiez que six ou sept :
Tout bien considéré, MADAME, Je ne vois rien a faire ici pour moi, que de vous Dédier simplement ma Comédie, et de vous assurer avec tout le respect, qu'il m'est possible, que je suis de VOTRE ALTESSE ROYALE,
Tout ce que dans un cœur sensible et généreux
Tout ce que je vous puis dire, Clorinde, c'est que pour m'ôter de peine vous devriez faire ce que je vous ay souvent proposé, et vous rendre capable d'une forte résolution.
Tout ce que je connais c'est ce que je dois bientôt mourir ;
Tout ce qui de mon cœur fut l'unique désir,
Tout ce qu'a fait Achille, et tout ce que j'ay fait.
Tout franc, vous vous levez tous les jours trop matin.
Tout m'est suspect en lui, Lépide, je le vois,
Tout succombe, tout cède à sa rare valeur ;
Toy
-même avant le coup me venir consulter,
Toujours verser des pleurs qu'il faut que je dévore ?
Tôt donc,
Trace l'air ténbreux d'un sillon éclatant.
Tres-seur.
Trouvez moi quelque fin à mon éloignement
Trouve beaucoup de honte à se pouvoir dédire ;
Tu e
s mon Fils, je t'ay engendré au jourdhui, et, Tu es prêtre éternellement, selon l'ordre de Melchisédech.
Tu fais que tous les jours nous démentons nos yeux ;
Tu le vois mieux que moi, tout me devient contraire ;
Tu me voyais tantôt inquiet, égaré.
Tu ne serais pas si malade.
Tu porterais au Pere un faux Exploit ?
Tu respectes Varus, tu le crains, je le brave,
Tu veux donc que je flatte une ardeur insensée ?
T'annoncer ton devoir jusqu'dans ton armée ?
UNe Hirondelle en ses voyages
UN vieux Frelon depuis long-temps
Une Amante en fureur, qui cherche à se venger.
Une autre raison me défend encore les batailles ;
Une paix de Carthage est l'unique espérance ;
Un Agneau se desalteroit
Un Amant ds l'enfance à vos désirs si cher,
Un Enfant dans les fers, et je ne puis songer
Un cœur, dont je fais cas ait pu manquer de fois ;
Un fol qui croit de bien aymer ?
Un grand Peuple les suit, qui plein d'impatience
Un inconnu qui vient pour cette confidence,
Un jeune enfant dans l'eau se laissa choir,
Un plus cruel moyen d'embarasser un cœur ?
Un point encor caché du voile d'une nue :
Un seul bouclier d'Ajax se trouvant le plus fort
Un sacrifice entier de vos soupçons jaloux ;
Un service, Seigneur, de cette conséquence
VEnez, Prince, venez, je vous ay fait chercher.
VNE syringue de verre avec un piston bien juste, plongée entièrement dans l'eau, et dont on bouche l'ouverture avec le doigt en sorte qu'il touche au bas du piston, mettant pour cet effet, la main et le bras dans l'eau :
VRaiment, Monsieur, vous avez pris là un habile messager.
Vaincu, chargé de fers, de regrets consumé,
Varus encor suivi des restes de l'Armée
Vas-i toi.
Va m'attendre, Phœnix.
Va par tout de lauriers couronner vos Statues.
Va vite, je le garde.
Va vous y faire choir, ou bien vous en tirer.
Veit reverdir son Myrrhe en toufeaux ombrageux :
Venez souper chez moi, nous ferons bonne vie.
Véritablement cet une chose étrange que les Rois puissent fier leurs femmes à la vigilance d'autrui, et être assurez que leur chasteté leur sera conservée, et que néanmoins ils ne sachent à qui donner la garde de leurs thresors :
Véritablement je n'eus jamais tant de plaisir à m'entretenir moy-même, et quoi que je me promenasse en une campagne toute nue, et qui ne saurait servir à l'usage des hommes que pour être le champ d'une bataille, néanmoins l'ombre que le Ciel faisait de tous côtés, m'empêchait de désirer celle des grottes et des forêts :
Véritablement il n'était point besoin de faire traverser aux galeres un si long espace de mers, ni de tirer du sang de toutes les veines de l'État par tant de nouveaux Édits, ni de recevoir des pertes que la France pleurera des siècles entiers, pour irriter seulement des bêtes sauvages.
Véritablement si je ne suis cause que vous aimiez notre langue, et que vous en faciez plus de cas que de ses voisines, j'ay grand peur que ce ne sera pas pour l'amour des autres que vous vous reuolterez de l'Empire Romain, et que vous ne changerez jamais l'histoire de Saluste et de Tite Live pour la pénitence de la Madeleine.
Vers deux lieux, tour à tour, pencher son vaste faix ;
Veut soustraire un perfide au coup qui le menace.
Viendront couverts du sang, que je vous ay promis.
Viens, te dis-ie.
Vien
-ça, approche toi que je t'embrasse.
Une Femme d'esprit peut trahir son devoir ;
Une femme d'esprit est un diable en intrigue :
Une robe toujours m'avait choqué la vue ;
Un Arrêt, par lequel moi vestuë et nourrie,
Un chacun est chaussé de son opinion !
Un destin tout-puissant, une invincible Étoile
Un trait hardi qu'a fait cette jeune beauté,
Un secret éventé rompt nos prétentions.
Voila ce que c'est d'avoir causé, vous n'en tâterez plus, et je vous laisse sur la bonne bouche.
Voila comme Pyrrhus vint s'offrir à ma vue ;
Voila
comme on les traite. Hé, mon pauvre garçon,
Voila un homme qui me regarde.
Voila un pandard qui me fera enrager vien-t'en à moi.
Voila, dans ses transports, le seul soin qui lui reste.
Voilà donc la belle Affligée,
Voilà donc le sujet qui vous trouble l'esprit ?
Voilà pour le prochain une leçon utile,
Voilà, friponne, à quoi l'écriture te fert,
Voi-je pas D. Alvar ?
Vos artères d'esprits, ni vos veines de sang :
Vos deux États voisins, qui cherchent à s'unir.
Vos qualités ?
Vos respects l'ont consolée de la perte de ses autres enfants. Vous les lui avez rendus :
Vos vertus, vos exploits, me sauront excuser,
Voudra-t-il de sa Nièce avoir la liberté ?
Voulez-vous qu'un dessein fi beau, si généreux,
Voulez-vous vous jeter entre les bras d'un autre ?
Vous arrache, Seigneur, du sein de vos États,
Vous attendiez sans doute encor cet avantage.
Vous avez beau crier.
Vous avez pris l'une pour l'autre.
Vous avez sauvé Rome allant droit à Carthage,
Vous couronner, Madame, ou le perdre à vos yeux,
Vous devez toujours, dis-je, avoir devant les yeux
Vous détournez vos yeux.
Vous en êtiez instruite, il vient vous secourir ;
Vous êtes en courroux,
Vous êtes trop honnête,
Vous faites la sournoise.
Vous fera souvenir que je vivais encore.
Vous fuyez l'ignorance, et voulez, quoi qu'il coute,
Vous la plaignez ?
Vous lui fermiez au nez la porte honnêtement,
Vous l'abhorriez. Enfin, vous ne m'en parliez plus.
Vous l'avez pu donner sans me faire un larcin.
Vous l'entretiendrez seul dans votre Appartement.
Vous méritez sans doute une toute autre destinée, et le Ciel ne vous a point faite pour être la femme d'un paysan.
Vous met en ce grand jour au comble de la gloire ;
Vous me faciez semblant de n'en plus croire rien ;
Vous m'avez soupçonné, je renonce à la paix,
Vous m'aimeriez, Madame, en me voulant haïr.
Vous m'avez, malgré moi, confié l'un et l'autre,
Vous ne l'êtes que trop. Donnez vous du repos.
Vous nous avez tantôt montré notre leçon.
Vous nous venez encore étourdir la tête.
Vous n'en respendriez plus si ce n'était de joie.
Vous n'appellerez pas de votre signature.
Vous n'avez qu'à l'écouter, il va vous en conter de belles.
Vous n'aviez qu'à le faire, vous auriez été bien venu.
Vous n'avez point encor efté trompé par elle,
Vous pouvez sur Pyrrhus ce que j'ai pu sur lui.
Vous promettez beaucoup, Prince, et je doute fort,
Vous que mille vertus me forçaient d'estimer,
Vous qui les unissez, et qui voyez ma peine
Vous reviendrez de tout m'instruire en diligence.
Vous voulez de Carthage attaquer les murailles,
Vous vous êtes toujours, comme on voit, bien portée ?
Vous vous moquez des gens.
Vous vous morfondez là,
Vous vous taisez, Madame, et ce cruel mépris
Vous épouser ma fille ; ah ! pourroit-on le croire ;
Vous seule avez poussé les coups.....
Vous seul, Seigneur, vous seul, une échelle à la main,
Vous savez excuser le feu de la jeunesse,
Vous savez qu'en ces lieux mon devoir m'a conduite,
Vous, de tant de biensfaits honoré par Auguste
Vous, dis-je, qui n'avez jamais porté dans mon cœur, que de la crainte,
Voyez cet autre avec sa Face de Carme.
Voyez tels esprits comparer ces deux sexes :
Voyez, dit-il, où l'a mis sa sottise !
Voyez-vous, il se rend familier.
votre Chien.... vient là-bas de manger un Chapon.
votre dessein, pour vous, me fait trembler de peur ;
v
otre sexe n'est là que pour la dépendance.
votre sort dans mon âme a fait du changement,
Vraiment, il plaide bien.
afin de n'avoir presque plus à se garantir que d'un côté,
ainsi quand on aura trouvé par expérience, la quantité de charbon nécessaire pour cuire le bœuf dans une Machine, on n'aura qu'à prendre 2/7 moins de charbon pour cuire du mouton dans la même machine, et ainsi des autres opérations.
allons, George Dandin, je ne pourrais me retenir, et il vaut mieux quitter la place.
ans, il n'y en a pas six que je me suis vue esclave, et volée de plus de cent mille ducats de mon bien.
après laquelle hauteur limitée, il n'agit plus :
après que ce Prince l'eut assuré en s'en séparant, qu'il aurait soin de le faire recompenser par le Roy, de la perte de ses Vaisseaux, que le feu avait dévorés :
arrive à la région de l'eau, le vif argent du tuyau monte jusques en haut, avec l'eau ;
auguste Journée où deux fières nations longtemps ennemies, et alors réconciliées par MARIE THÉRÈSE s'avancent sur leurs confins, leurs Rois à leur tête, non plus pour se combattre, mais pour s'embrasser ;
au Pacimontain, ou a Blandrate, ou a Brence ?
aussi- bien la vanité des choses humaines tant de fois étalée dans cette chaire, ne se montre que trop d'elle-même sans le secours de ma voix, dans ce Sceptre sitôt tombé d'une si royale main, et dans une si haute Majesté si promptement dissipée.
bien qu'ils soient immenses en quantité, comme ils sont autant héroïques en qualité de toutes sortes, que ceux qui couronnent les plus illustres hommes.
car après, l'eau se divisera par le haut, et il s'y trouvera un vide apparent.
car c'est ainsi qu'on y appelle la Princesse qu'on reconnaît comme héritiere de tant de Royaumes.
car je me voyais réduit à ce point que je n'avais pas valant un sol, ni personne qui me le voulut donner ni prêter, joint que je devais à Malaca plus de cinq cens ducats, que m'avaient prêté quelques-uns de mes amis, lesquels avec une fois autant, mon malheur voulut que ce chien me les volât avec le bien des autres, comme j'ay dit ci devant, sans que de tout ce que je possédais dans le monde, j'eusse peu sauver autre chose que mon misérable corps blessé de trois coups de iauelot, et d'un coup de pierre à la tête, dont je me suis vu par trois ou quatre fois à l'article de la mort, même l'on m'en ôta un os ici à Patane ;
car il en est quelques unes des plus recommendables, entre autres la Religion, la charité vers les pauvres, la chasteté et l'amour coniugale, dont vous avez touché le midi ds le matin.
car il praecha encor près de vingt deux, et néanmoins encor se trouve il des prêtres et des clochers, et en la chaire de saint pierre est assis un Pape légitime.
car il vcut avec la Princesse plus de deux ans entiers, et en eut deux enfants, dont le premier qui fut une fille, fut nommée l'Aurore, et le second un fils, qu'on nomma le Jour, parce qu'il paraissait encore plus beau que sa sœur.
car je suis assuré que plus la Machine est chaude, et moins le poids suspendu fait de tours et retours avant que la goutte soit évaporée, il faut pourtant prendre garde, que le lieu où l'on met la goutte d'eau soit toujours bien net, parce que un peu de graisse est capable d'empêcher considérablement l'opération.
car les deux Cylindres ne sauraient s'uzer assez exactement l'un sur l'autre pour empêcher des liqueurs pressées de s'échapper si on ne met du papier entre les deux Cylindres, et le papier aussi quand il est sec ne ferme pas exactement l'un sur l'autre ;
car on n'aura qu'à prendre environ la quantité de charbon, que l'expérience aura fait connaître la plus propre ;
car quand je vous contemple si décharné, je m'imagine que vos nerfs sont assez secs et assez préparés pour exciter, en vous remuant, ce bruit que vous appelés parole, c'est infailliblement ce qui est cause que vous jasez et frétillés sans intervalle :
car vous ferez un très-heureux voyage.
car après, quand on tire la corde, l'eau quitte le haut du verre, et laisse un espace vide en apparence, qui devient d'autant plus grand, que l'on tire la corde davantage :
car cette inclination dans les tuyaux où est ce vide apparent, lorsqu'ils sont dans quelque liqueur, attire toujours les liqueurs des vaisseaux, si les ouuertures des tuyaux ne sont point bouchées, ou attire le doigt, s'il bouche ces ouuertures.
car sans cela, Madame, voudrois-je les moments que vous emploiriez à la lecture d'une si ennuyeuse histoire, que celle de ma vie ?
car, les uns d'entre vous diront qu'ils ont eu vocation et mission du peuple et magistrat séculier et temporel ;
cela est divin.
cela nous fait songer à mal, et ce sont souvent les maris qui avec leurs vacarmes se font eux-mêmes ce qu'ils sont.
certes, le commissaire ne doit pas excéder les bornes de sa commission, ou c'est pour néant.
ce ne serait jamais fait si j'entrais en ce dénombrement.
ce pauvre nez, le reposoir et le paradis des chiquenodes, semble ne s'être retroussé, que pour s'éloigner de votre bouche affamée :
ce que quelques-uns paraissent avoir de plus familier.
ce qui arrivera tant que cette quatorziesme partie de la hauteur de l'eau, jointe à la hauteur du vif argent dans chaque iambe, soit de la hauteur de deux pieds trois poulces :
ce qui contraignit Antonio de Faria de faire voile en diligence.
ce sont des songes qu'on fait en veilllant, qui ne valent pas celui que Nabuchodonosor fit en dormant ;
ce tuyau a prs de 2/5 de pouce de Diametre, si bien que son ouverture est à une ouverture d'un pouce de Diametre comme 4. et 25. tant donc environ six fois plus petite, elle se peut fermer avec six fois moins de poids :
comme alors la hauteur du vin du tuyau devient moindre par cette inclination, le vin remonte, jusques à ce qu'il vienne à la hauteur de trente-deux pieds :
comme après, et devant elle plusieurs bonnes âmes, qui pour se mieux assuiettir à Dieu, ont sousmis leur volonté à celle de ses serviteurs :
comme aussi le peu de force nécessaire pour attirer le piston d'une syringue, sans qu'il y succède aucune matière :
comme si les animaux y vivent :
contre le sentiment de tous les philosophes et artisans :
contre le sentiment des mêmes philosophes.
contre l'opinion si universellement reçue dans le monde durant tant de siècles :
c'est celui que je veux dire, il mérite bien que vous le secouriez :
c'est un enchantement incompréhensible, et un assoupissement surnaturel.
c'est à dire, lors que le piston n'a pas encore quitté le vif argent de la syringue, mais qu'il est prêt à s'en desvnir ;
c'est à dire, que la Nature abhorre le vide.
c'est à dire, que la Nature abhorre ce vide apparent.
c'est à dire, pour s'éloigner d'un grand intervalle que d'un petit.
c'est à dire, à faire desvnir les corps d'un si grand intervalle que l'on voudra :
c'est à dire, à s'éloigner d'un grand intervalle que d'un petit.
c'est seulement de gens sages, et capables de gouverner les États que la stérilité est grande :
dans la crainte qu'ils avoient, voyant continuer la tempête, que leur Princesse ne fît naufrage ?
dans lequel j'ay dessein de montret quelle force la Nature emploie pour esuiter le vide : et qu'elle l'admet et le souffre effectivement dans un grand espace, que l'on rend facilement vide de toutes les matières qui tombent sous les sens.
de façon que de vouloir mettr'en l'Église ceste division de troupes ordinairyres et extraordinaires, c'est la ruiner et perdre.
de louable, se plaisent infiniment dans la lecture des livres, qui supposant les principes physiques et
de l'esprit, de la vanité, du courage, et une telle disposition à bien prendre l'accent de toutes les langues, que comme le fils de mon Financier avait des gens auprès de lui, pour les lui montrer ;
de prendre des armes s'ils en avoient ;
de ses expressions, il l'appela Théophraste, c'est-à-dire un homme dont le langage est divin :
de sorte que je ne doute point qu'il n'y ait eu une ancienne erreur ou dans les chiffres Grecs qui ont servi de règle à Diogène Laërce qui ne le fait vivre que quatre-vingt quinze années, ou dans les premiers manuscrits qui ont été faits de cet Historien ;
de sorte qu'ils évitaient bien la paresse, mais ils se perdaient dans l'orgueil.
de sorte qu'il se fait un espace vide en apparence, qui devient d'autant plus grand que l'on tire le piston dauan tage :
dont les mœurs étaient très-différentes de celles des Grecs.
du moins puis-je assurer que j'ay manqué fort souvent tandis que j'agissais au hasard, mais depuis que j'ay ainsi trouvé moyen de me régler, j'ay toujours fait mes opérations fort bonnes, à moins de quelque malheur ;
d'autant que Céladon désireux de cacher son affection, pour décevoir l'importunité de leurs parents, qui d'une haine entre-eux vieillie, interrompaient par toutes sortes d'artifices leurs desseins amoureux, s'efforçait de montrer que la recherche qu'il faisait de ceste Bergère était plutôt commune que particulière.
d'autant qu'ils ont puissance et non droit de violer les lois et l'équité, et qu'ils trouvent autant de péril et plus de honte que les autres hommes à faire ce coup.
d'autre côté Astrée remplie de tant d'occasions d'ennuis comme je vous ay dit, lâcha si bien la bonde à ses pleurs et s'assouppit tellement en sa douleur, que pour n'avoir assez de larmes pour laver son erreur, ni assez de paroles pour déclarer son regret, ses yeux et sa bouche remirent leur office à son imagination, si longuement qu'en telles pensées du tout abattue elle s'endormit.
d'autres fois il aura pensé comme vous sur cet événement, et
d'autres, d'une matière qui ne subsistait que dans leur imagination :
d'autres, d'un grain d'air imperceptible raréfié :
elle était tout habillée, et fort magnifiquement ;
elle me pria de lui ôter si bien toute espérance, qu'il quittât le dessein où elle savait qu'il s'était embarqué.
elle serait encore au même lieu où elle a été révérée de tout le monde.
encore si vous m'eussiez envoyé demander le temps d'un Peccavi :
en aucune façon.
en sorte que cette attraction réciproque fasse le même effet que la chaleur qui convertit ces liqueurs en vapeur, et les rend volatilles.
en sorte que la quatorziesme partie de la hauteur de l'eau d'une iambe, avec la hauteur du vif argent qui y est monté, est égale à la quatorziesme partie de la hauteur de l'eau de l'autre, jointe à la hauteur du vif argent qui y est monté ;
et à parler sainement ils ne sont pas moins nécessaires parmi les belles paroles et les pensées, que la discipline parmi les Soldats, sans laquelle le courage ne fait point d'effet, et la valeur le plus souvent demeure inutile.
et, ds qu'il fut parti, la Reine-Mere envoya sa bru et ses enfants à une maison de campagne dans les bois, pour pouvoir plus aisément assouvir son horrible envie.
je le jure par tout ce qu'il y a d'auguste et de saint parmi les hommes :
je le quitte maintenant, et je n'y vois plus de remède, lors qu'on a comme moi épousé une méchante femme, le meilleur party qu'on puisse prendre, c'est de s'aller jeter dans l'eau la tête la première.
je ne vous l'ay point donnée de bon cœur, et vous me l'avez arrachée.
ils désiraient que le vent secondât les vœux du ravisseur,
ils ont taît un remuement sur l'Église beaucoup plus grand et plus âpre que nôtre Seigneur le fit sur la Synagogue, car ils ont tout ôté sans y remettre que certaines ombres, mais de témoignages ils n'en ont point a cet effet.
ils y trouvèrent celui qu'ils cherchaient :
il est vrai qu'il se les rend propres par l'étendue qu'il leur donne, et
il est vrai :
il fit des choses prodigieuses.
il fut ami de Cassandre qui avait succédé à Aridée frère d'Alexandre le Grand au Royaume de Macédoine ;
il l'assura qu'il l'aimait plus que luy-même.
il me dit assez bas d'un ton de dépit ;
il me souvient des mêmes paroles qu'il me dit un jour dans ce dépit, qui lui semblait le plus juste du monde.
il ne s'y vit jamais de lezars ni de coleuures, et de toutes les sortes de reptiles nous ne connaissons que les melons et les fraises :
il ne se voit rien où le goût Attique se fasse mieux remarquer, et
il nous sera comme un trésor de sapience en nos afflictions, tristesses et cheutes :
il n'avait pourtant que trois ans.
il n'y a rien de grand d'une extrémité du monde jusques à l'autre que je ne mette par terre :
il regarda cette Ville ;
il s'afflige avec eux s'il leur est arrivé quelque disgrâce ;
il voudrait ou dégrader, ou éteindre toute la Noblesse.
il voulut savoir le nom de qui l'envoyait, et quand il eut appris ce nom admirable de Dieu, il demanda des marques et patentes de sa commission :
il y a une aussi grande paix qu'en cette partie de l'air, qui est esleuée au dessus des vents et de l'orage ;
il n'est pas possible qu'elle se soutienne dans le vide, si elle est un accident ;
il semblait qu'elle souffrit sans peine l'attachement du Roy pour la Duchesse de Valentinois, et elle n'en témoignait aucune jalousie ;
joint que de tous ceux qui s'étaient jetez dans la mer, il n'en fut repris que cinq, qui étaient encore en vie, l'un desquels était l'esclave Cafre qui nous avait montré son derrière, et les quatre autres étaient un Turc, deux Achems, et le Capitaine d'un Junco nommé Similau, grand Corsaire, et notre ennemi mortel ;
j'ay
craint qu'un autre qui n'y aurait employé le temps, l'argent, ni la peine, me preuenant, donnât au public des choses qu'il n'aurait pas vues, et lesquelles par conséquent, il ne pourrait pas rapporter avec l'exacteté et l'ordre nécessaire pour les déduire comme il faut ;
j'ay
préparé mon esprit à tous les mauvais succès qui me peuvent arriver de ce côté là.
je dis toutefois la verité à votre Altesse.
je mets ce pendule en mouvement, et je laisse tomber une goutte d'eau sur le couvercle de la Machine, afin d'observer en combien de temps cette goutte d'eau s'évaporera :
je traiterai ensuite des autres passions, suivant le projet que j'en ay fait.
je veux bien lui engager ma parole, de ne prétendre jamais rien à la possession de la Princesse, quand même elle serait en ma puissance ;
je suspens proche de la Machine un poids à un fil d'environ trois pieds de long, afin que chaque vibration ou mouvement se fasse dans le temps d'une seconde ou environ ;
jusques à quand ce courage obstiné s'endurcira-il à mes prières ?
j'ay
reçu le nom de Molière, qui m'est demeuré par habitude de ceux qui se donerent le soin de m'élever, et qui le portaient eux-mmes.
la magnanimité, les vices extrêmes par le défaut ou par l'excès entre lesquels chaque vertu se trouve placée, et
la mettre dans le fourneau sous le Bain Marie ; laisser les portes et les registres du fourneau ouverts, jusqu'à ce que la chaleur soit parvenue au point que vous voulez.
la quatrime qu'elle danserait parfaitement bien, la cinquième qu'elle chanterait comme un Rossignol, et la sixième, qu'elle joüeroit de toutes sortes d'instruments dans la dernière perfection.
la raison est que les ressorts du fer se lassent, et ainsi on est assujetti à resserrer les vis de temps en temps, mais dans cette dernière Machine, on serait assuré que plus la pression serait forte au dedans, tant plus fort la soupape serait fermée, néanmoins jusqu'à ce que les ouvriers soient mieux instruits à faire de ces sortes de soupapes, je conseillerai toujours plutôt de fermer le Bain Marie à vis.
la verge LM dans la même Machine est de douze pouces de long, et la distance depuis LL jusqu'à la soupape est d'un pouce ;
les exemples tirez des Romains, des Grecs, des Perses, des Égyptiens ;
les échelons ne sont autre chose, que les divers degrés de charité, par lesquels l'on va de vertu en vertu, ou descendant par l'action au secours et support du prochain, ou montant par la contemplation en l'union amoureuse de Dieu.
le Cardinal de Richelieu, de l'approbation duquel je fais plus d'état que de la faveur des peuples, et de l'applaudissement des Theatres.
le bas de la robe par le devant était retroussé sur la hanche, qui laissait paraître leurs brodequins dorez jusques à mi-jambe.
le peuple de Dieu même était entraîné par leurs exemples.
le venin des Aspics est moins à craindre.
le vif argent entrant par l'ouverture de la syringue, monte et demeure uni au piston jusques à ce qu'il soit élevé dans la syringue deux pieds trois pouces ;
le second qu'on appelait le Prince de Clèves, était digne de soutenir la gloire de son nom, il était brave et magnifique, et il avait une prudence qui ne se trouve guère avec la jeunesse.
lors, ôtant le doigt, l'eau, contre sa nature, monte avec violence, et remplit entièrement tout l'espace que le piston avait laissé.
lui présentant de petits Chiens.
lusqu'où l'intelligence entr'eux a pu s'étendre :
l'on voyait tout à la fois vingt Galères qui brusloient dans le Port ;
maintenant on les voit couvertes depuis le Levant jusqu'au Couchant de nos Flotes victorieuses, et la hardiesse Francoise porte par tout la terreur avec le nom de LOUIS.
mais après tout cela quelques-fois quand on lui trouve le manteau sur les épaules, il l'adopte pour sien, et proteste de n'avoir jamais logé dans sa mémoire que ses propres imaginations :
mais cette sorte de purgation est toute miraculeuse et extraordinaire en la grâce, comme la résurrection des morts en la nature, si que nous ne devons pas y prétendre.
mais comme au Roy d'Assyrie, je te dois accorder tout ce qui n'offensera point le Roy que je sers, ou la Princesse sa fille :
mais d'un œil si triste, qu'il ne laissa aucune apparence de joie en son âme, si le mortel penser y en avait oubliée quelqu'une.
mais encore un miroir qui prend tout ce qu'on lui montre, n'était que vous représentez trop mal.
mais enfin tout le vif-argent tombe, et le tuyau se trouve tout plein d'eau.
mais il ne faut pas être mal avec les autres ;
mais il veut par là conclure à la Metempsicose, et montrer que quand il se servirait des imaginations de Socrate, il ne les volerait point, ayant été jadis ce même Socrate qui les imagina ;
mais j'ay pris le soin de les distinguer par des caractères différends, afin que ceux qui ne s'en soucient pas puissent sauter par dessus.
mais le doigt ne sent pas plus d'attraction.
mais le vif-argent se rompant par le haut, descend dans chacune des iambes, et regorge dans les vaisseaux, et tombe jusques à la hauteur ordinaire de deux pieds trois poulces, depuis la surface du vif argent de chaque vaisseau ;
mais l'année suivante Philon ayant succédé à Sophocle qui était sorti de charge, le peuple d'Athènes abrogea cette loi odieuse que ce dernier avait faite, le condamna à une amende de cinq talents, rétablit Théophraste, et
mais l'eau descend de toutes les deux iambes dans les deux vaisseaux, jusques à la même hauteur que dans le tuyau précédent, en comptant la hauteur depuis la surface de l'eau de chacun des vaisseaux ;
mais moi qui suis plus généreux, je tâche de vivre plus long-temps, au risque d'être long-temps en état de pouvoir mourir.
mais on ne laisse pas de lui préferer la constante sérénité d'une saison plus bénigne :
mais pour le Roy d'Assyrie l'on ne vit que de la douleur,
mais que ceux même qui n'y sont pas croient qu'il leur est glorieux de feindre d'y être.
mais tant de gens me pressent tous les jours de le faire, que je ne sais ce qui en sera, et cette incertitude est cause, que je ne mets point dans cette préface, ce qu'on verra dans la Critique, en cas que je me résolue à la faire paraître.
mais voyant que les règles que je lui proposais de faire mieux étaient trop seueres, et qu'il n'avait point d'espérance de parvenir où je le voulais mener, il a jugé, peut-être qu'il devait chercher un autre chemin pour se mettre en crédit à la Cour, et que de poète médiocre il pourrait devenir grand Legislateur :
mais à cette heure qu'entre lui et moi il y a une douzaine de ville, et cent lieues de neige, j'ay bien de la peine à ne mourir pas, et à me soutenir sur la plus mauvaise partie de moy-même.
mais à mon grand regret c'est un bien qu'il faut que j'envie à ma grand mère, et soit qu'autrefois j'aye vallu peu ou beaucoup, je vous avoue aujourd'hui que je ne suis plus que la moitié de moy-même.
mais si-tôt que j'aurai fait banqueroute aux divertissements, et que je serai las de rire, tenez pour tout assuré que je vous enverrai défendre de vous compter entre les choses qui vivent ;
mai il n'en sera pas ainsi, ou il n'y a point de véritables augures, et la raison veut aussi bien que la nature que les choses reprenent leur ancienne forme.
mais, a la persuasion d'hommes pécheurs a la grande forme, comme les autres, personnes particulières, sans autorité, sans aveu, sans aucune qualité requise a des prêcheurs ou profetes que la simple connaissance de quelques sciences, rompre tous les liens et la plus religieuse obligation d'obéissance qu'on eût en ce monde, qui est celle qu'on doit a l'Église comme Épouse de Notre Seigneur, c'est une faute qui ne se peut couvrir que d'une grande repentance et poenitence, a laquelle je vous invite de la part du Dieu vivant.
moi qui dans le temps que je l'ay vu à la Cour de Capadoce, ne le croyais être que Philidaspe ;
moi qui suis son plus grand ennemi ;
néanmoins je n'en parlerai pas seulement dans ces écrits :
néanmoins il y a des vérités si publiques, et si absolument reçues en la créance du monde, que ce serait manquer de sens commun que de les vouloir contester, et qui soustiendroit que Madame la Contesse de Soissons n'est pas chaste, et que Monsieur le Cardinal de Richelieu n'est pas habile homme, il n'y a point de doute qu'on ne criât contre lui comme s'il voulait introduire un Shisme, ou renverser les anciennes lois de la patrie.
non, mon père, c'est une chose où je ne puis consentir.
nous sommes au mois où tout fait l'amour, sans excepter les lions, les tigres, et les Philosophes :
n'ayant dessein de donner que celles qui me sont particulières, et de mon propre génie.
n'y ayant personne qui ait eu des tuyaux et des siphons de la longueur des miens ;
on donna pour Maraines à la petite Princesse toutes les Fées qu'on pût trouver dans le pays (il s'en trouva sept), afin que, chacune d'elles lui faisant un don, comme c'était la coutume des Fées en ce temps-là, la Princesse eût, par ce moyen, toutes les perfections imaginables.
on déduit manifestement ces maximes.
on n'a besoin que d'une force médiocre pour le retirer et faire qu'il se des-vnisse du doigt, sans que l'eau y entre en aucune façon :
ouï bien seulement, de crainte qu'elles n'esmeuuent les tentations, par cette montre si claire et publique qu'il faudrait faire en ministrant et prêchant, de ce qu'elles ont de grâce et de beauté plus que les hommes.
ou certes il faudrait qu'il se fût fait un aussi grand changement en votre humeur qu'aux affaires de France, et que vous fussiez devenu un autre depuis peu de temps.
ou ceux que la peur d'une mort prochaine faisait crier, causaient une confusion espouventable.
ou ceux qui servent Dieu de tout leur cœur, parce qu'ils le connaissent ;
où de même, il ne parait qu'aucun corps ait peu succéder :
où j'ay montré que l'espace vide en apparence, qui a paru dans les expériences, est vide en effet de toutes les matières qui tombent sous les sens, et qui sont connuës dans la Nature :
où vous verrez par avance le dessein de tout l'ouvrage.
parce que je n'en suis pas l'Inventeur :
parce que la Mer, la Plaine,
par la communication desquels étant devenue fameuse de toutes parts, je l'appris de Mr Petit Intendant des Fortifications, et très-versé en toutes les belles letttes, qui l'avait apprise du RP. Mersenne même.
par la même raison je puis m'imaginer d'être celui que vous voulez que je sois, et recevoir de votre courtoisie les qualités que ma naissance ne m'a point données.
par sa voix extraordinaire.
par tout autre lieu que par celui-là, nous pourrions trouver de la résistance :
peut-être que la Mer emporte ses bornes, et noie quelque ville de Zélande.
peu de celles à qui il s'était attaché, se pouvaient vanter de lui avoir résisté, et même plusieurs à qui il n'avait point témoigné de passion, n'avoient pas laissé d'en avoir pour lui.
pourquoi n'abêtiront ils les femmes par le contrepied d'un autre Édit ?
pourvu qu'il n'y ait point d'autre obstacle à leur séparation ni à leur éloignement que l'horreur que la Nature a pour le vide.
pour l'hérétique ;
pour trouver un homme il faut faire plus de dix journées, et partant n'ayant de communication qu'avec les morts, je ne vous saurais mander, je ne vous saurais mander que des nouvelles de l'autre monde ;
puis
qu'il est tout entouré d'eau qui n'a peu y avoir d'accès, l'ouverture en étant bouchée, et si on tire le piston davantage, l'espace vide en apparence devient plus grand ;
punisseur des hérésies, châtiez celle-ci du Tonnerre.
quand le siphon est perpendiculaire, la plus longue iambe n'attire pas le vif-argent de la plus courte :
quand on tire la corde peu à peu, le vif argent monte à proportion, jusques à ce que la hauteur du vif argent, jointe à la quatorziesme partie de la hauteur qui reste d'eau, soit de deux pieds trois pouces :
quel privilège ont ils plus qu'Apostolique et Mosaïque ?
que Calistene était lent à concevoir et
que Dieu a mis des marques sensibles dans l'Eglise pour se faire reconnaître à ceux qui le chercheraient sincèrement ;
que Madame l'Abbesse, avec qui j'avais contracté une étroite amitié, en partageait avec moi le plus agréable divertissement du monde ;
que comme il avait deux hommes dans son Ecole sur qui seuls ce choix pouvoir tomber, Menedeme * le Rhodien, et
que du sien, et que vous lui avez envoyé de Rome le commencement de sa maladie :
que tu es rude à pauvres gens.
que ses vagues s'esleverent ;
que si on incline le siphon, le vif argent des vaisseaux remonte dans les iambes, les remplit, et commence de couler de la iambe la plus courte dans la plus longue, et ainsi vide son vaisseau :
qui comme quelques uns ont esprouué, se peut condenser jusques à la milliesme partie de la place qu'il semblait occuper auparavant, et qui se raréfie si fort, que je trouvais comme nécessaire, ou qu'il y eut un grand vide entre ses parties, ou qu'il y eut pénétration de dimensions.
qui est toujours dominante dans son Chef :
qui fait que quelques-uns cherchent dans les Livres à exercer leur imagination, quelques autres à former leur jugement ;
qui n'est appuyée que sur des expériences dont la plus part sont très-fausses, quoi que tenuës pour très-constantes :
qui par une action toute desesperée, semblait n'avoir autre dessein, que de choisir s'il se jetterait dans les flammes ou dans la Mer.
qui poussant enfin son cheval sur une petite éminence, où ils le suivirent ;
quoi donc ?
qu'au reste lors que chacun s'acquiteroit des hommages qu'ils devaient de trois années passées, durant tout le mois qu'ils le viendraient faire, leur marchandise serait franche de tous impôts, comme aussi celle de tous les autres marchands, tant naturels, qu'étrangers, qui durant ce mois entreraient dans ce pays, ou en sortiraient.
qu'elle nous apprenne que nous sommes pleins de ténèbres qui nous empêchent de le connaître et de l'aimer, et qu'ainsi nos devoirs nous obligeant d'aimer Dieu, et notre concupiscence nous en détournant, nous sommes pleins d'injustice.
qu'elle y devait dormir cent ans, et qu'elle serait réveillée par le fils d'un Roi, à qui elle était réservée.
qu'il m'aimerait toujours avec la plus grande discrétion du monde, et que ce commerce n'empêcherait pas qu'il ne me trouvât bien-tôt un party considérable.
qu'il y en a peu qui mènent à une fin solide :
qu'une femme Demoiselle est une étrange affaire, et que mon mariage est une leçon bien parlante à tous les Paysans qui veulent s'élever au dessus de leur condition, et s'allier comme j'ay fait à la maison d'un Gentilhomme.
s'il était catholique, comme vous eut il appelé et envoyé prêcher ce qu'il ne croyait pas ?
s'il est ainsi, je suis digne de mon infortune ;
tantôt il faisait des vœux pour sa Maîtresse :
témoin le respect qu'il portait a la chaire de Moïse, la doctrine de laquelle il voulait être garde (Mat 23, 2,3).
toutefois elle s'est tue dans le milieu de la mer ;
tout le peuple Athenien assista à ses funérailles.
toujours vigilante, toujours attentive à Dieu et à son salut, sa mort si précipitée et si effroyable pour nous, n'avait rien de dangereux pour elle.
vêtements qui ne sont rien moins que Jesus-Christ même, selon ce que dit l'Apôtre :Gal. 3. 27. Vous tous qui avez été baptisez, vous aveZ été revêtus de Jesus-Christ.
un jour il n'y aura en leur place que des cabanes de pauvres pecheurs ;
vous approuuerez sans doute, que je me défende également, et de ceux qui voudraient m'ôter quelques-unes des expériences que je vous donne ici, et que je vous promets dans le Traité entier, puis qu'elles sont de mon invention :
vous en serez allégée et fortifiée en vos afflictions, modérée et réglée en vos consolations :
vous vous moquez, et pour moi je ne saurais pas même m'imaginer qu'il l'ait jamais été, quoi lui petit garçon ?
voyez celui auquel vous ressemblez et qui vous a fait pour l'adorer.
"Et quoi qu'elle recogneust, que vraiment c'était de son écriture, si disputoit-elle le contraire en son âme, "suyvant la coutume de plusieurs personnes qui veulent toujours fortifier comme que ce soit leur oppinion"."
et ainsi en augmentant ou diminuant le poids où en le changeant de place, je connais toujours à peu prs combien la pression est forte dans la Machine.
et ainsi il ne peut être soulevé si la pression dans le Bain Marie n'est six fois plus forte que la pression ordinaire de l'air.
et avec tout cela, ne voilà pas ceste volage, qui, comme je crois, ayant ingratement changé de volonté, s'ennuyait de voir plus longuement vivre, celui qu'autrefois elle n'avait peu faire mourir par ses rigueurs, et qu'à ceste heure, elle savait avoir si indignement offensé :
et avait toujours souhaité Monsieur de Savoie, elle avait conservé de l'inclination pour lui depuis qu'elle l'avait vu à Nice à l'entrevue du Roy François premier et du Pape Paul troisième.
et ayant ainsi préparé et ramassé les humeurs peccantes de votre conscience, détestez-les, et les reiettez par une contrition et déplaisir aussi grand que votre cœur pourra souffrir, considérant ces quâtre choses :
et beaucoup d'autres choses que vous verrez dans l'ouvrage entier :
et ces deux liqueurs se brouillent dans le tuyau :
et ceux qui avaient crû se des-honnorer de rire à Paris, furent peut-être obligez de rire à Versailles, pour se faire honneur.
et ce n'est pas une nécessité que deux personnes ne puissent être ensemble sans faire un tiers.
et comme deux Ennemis.
et dans cette cruelle incertitude de sentiments, ne sachant ce qu'il devait faire, ni même ce qu'il voulait faire ;
et des autres, les unes sont entièrement éloignées de contribuer à cette preuve, et montrent que la Nature abhorre la trop grande plénitude, et non pas qu'elle fuit le vide :
et de bois à demi consumé ;
et de faire quelque résistance.
et de laisser ainsi toute seule une pauvre jeune femme dans la maison ?
et d'autres qui en sont entièrement éloignées, et n'ont rien, de commun avec elle :
et elles ont été si exactes et si heureuses, que j'ay montré par leur moyen, qu'un vaisseau si grand qu'on le pourra faire, peut être rendu vide de toutes les matières qui tombent sous les sens, et qui sont connuës dans la Nature :
et enfin, si on l'incline jusques à la hauteur de trente-deux pieds, il se remplit entièrement, en resucçant ainsi autant d'eau qu'il avait rejeté de vin :
et je m'assure qu'il vaut mieux avoir occupé l'impertinente éloquence de deux Orateurs autour d'un Chien accusé, que si l'on avait mis sur la sellette un véritable criminel, et qu'on eût intéressé les Spectateurs à la vie d'un Homme.
et je suis si touchée de vos paroles, que je ne saurais croire qu'elles soient menteuses.
et il est vray-semblable que Scipion à l'âge de vingt-quatre ans, ayant pris la plus belle personne de l'Univers, ait ésté sensible à sa beauté, et qu'il ait rendu quelques combats ?
et il me semble que cette bonté qui est si proche de l'infinie, et qui trouverait de l'amour parmi les bêtes sauvages, mérite bien d'obtenir des hommes des trêves et du repos.
et j'en fis au commencement de cette année un grand nombre, dont il y en a qui ont quelque rapport avec celle d'Italie :
et je crois aussi que la proportion d'une opération à l'autre se trouvera la même ;
et jusqu'à ce moment, il n'y avait eu encore aucun danger pour moi :
et j'entendrai peut-être sa belle bouche, m'appeler son Liberateur.
et la mienne.
et les cheveux, qu'il portait assez longs, si mouillés que l'eau en coulait comme de deux sources le long de ses jouës, desquelles la vive couleur était si effacée qu'un mort ne l'a point d'autre sorte :
et les plus favorables ne font voir autre chose, sinon que la Nature a horreur pour le vide, ne montrans pas qu'elle ne le peut souffrir.
et leur dit avec une affection inconcevable ;
et leur opposition lui est si peu dangereuse qu'elle sert au contraire à l'établissement des principalles vérités qu'elle nous enseigne.
et le crime ;
et le piston laisse un espace vide en apparence, et où il ne parait qu'aucun corps ait peu succéder ;
et l'autre n'a reçu ses finissemens que dans les interuales d'une maladie.
et l'eau de la Mer deviendra douce si vous ne vous contentez qu'elle soit tranquille ;
et malheureux, je me prive du plaisir de me venger de lui ;
et mes parents ne sont pas gens assurément à laisser cette mort impunie, et ils en feront sur votre personne toute la punition que leur pourront offrir, et les poursuites de la Justice, et la chaleur de leur ressentiment.
et ne l'y a plus trouvé.
et ne pouvait la suivre ni la secourir :
et nous en avons tiré deux Reines à la prudence desquelles la France a trop d'obligation.
et nous savons toute l'intrigue du rendez- vous, et du Damoiseau.
et n'eût esté que Lycidas la rencontra, elle ne se fut arrêtée pour quel autre que ç'eût esté.
et n'as tu point causé sa perte par ta lâcheté ?
et par là les Prophéties étant accomplies le Messie est prouvé pour jamais.
et peu qui voulussent se donner la peine nécessaire pour en avoir.
et plus encor quand elle vit Lycidas ;
et puis de quoi veut-il que je lui compose une préface, je n'ay plus rien à dire aux Lecteurs, et j'ay tout dit en leur abandonnant la belle histoire que vous faites imprimer :
et quand on le rehausse au dessus de cette hauteur, cela cesse, et tous les deux cotés dégorgent, chacun dans son vaisseau ;
et quelle force est nécessaire pour faire admettre ce vide.
et quelques uns retournèrent en leurs cabanes, et quelques autres continuant de chercher Céladon, passèrent qui de-çà, qui de-là la rivière, sans laisser jusques à Loire, ni arbre, ni buisson, dont ils ne découvrissent les cachettes.
et que quelques uns soustiendroient se pouvoir raréfier assez pour remplir tout le monde, plutôt que d'admettre du vide.
et que quelque différence de grandeur qu'il y ait entre ces espaces, il n'y en a aucune entre les poids.
et que l'eau n'y monte que jusques la hauteur de trente et un pieds, qui répond à celle de deux pieds trois pouces de vif argent.
et qui n'était pas encore fort éloignée, parce qu'elle avait le vent contraire) un autre ravisseur de notre Princesse, bien plus criminel que moi ;
et qui plus est, rendu triumphantes avec lui des hautes victoires, qu'elles ont aussi maintes fois emportées et arborées en divers lieux du Monde :
et qui pour solution des difficultés véritables, ne donne que des vaines paroles sans fondement.
et qu'elle pèze toujours autant que le corps de la syringue avec le vif argent qu'elle contient de la hauteur de deux pieds trois poulces, sans qu'il y ait encore aucun espace vide en apparence :
et qu'elle élève infiniment plus que l'orgueil de la nature mais sans enfler ;
et qu'ils tâchaient de se rendre maîtres de la Porte.
et qu'il me sera bien plus facile, de terminer nos différents, te faisant redonner une épée ;
et se tournant à la Bergère qui s'était plainte de Tircis.
et s'enfuit :
et s'il n'eût mis son Bouclier sur sa tête, il était infailliblement perdu.
et tous conspirants à bannir le vide, exercèrent à l'envi cette puissance de l'esprit qu'on nomme Subtilité dans les Escoles :
et tout au plus bas de la Ville, il y avait un Château, bâti sur la cime d'un grand Rocher qui s'avançait dans la Mer, que ces flammes n'avoient encore pu dévorer :
et tout ce qu'on y peut faire, n'en faisant nulle mention dans ce Traité, dont j'ay jugé à propos de vous donner cet Abbregé par avance :
et y vont périr ;
et qu'elle remplit l'espace vide en apparence, si elle est une substance.
et à quel effroyable spectacle m'a t'on amené ?
et sa beauté qui fait tout mon bon-heur
et si je ne vous faisais point de mal, je vous ferais tant de peur que vous seriez contrainte de vous cacher sous terre, et de m'aller attendre dans une grotte.
et si je suis en disgrâce, je confesse que je la mérite, pour ne m'être pas conservé plus soigneusement, et l'estime et la vue d'une personne qui fait passer les moindres, dont il est visité, sous le titre de Comtes et de Marquis :
et si j'étais assuré qu'elle vît ma mort, ou ma victoire, je n'aurais presque rien à désirer.
et si vous vous repentiez de quelqu'une des actions de votre vie, vous feriez plus que vos ennemis qui ne les ont jamais encore blâmées :
(Jean XIV, 11-12) Qui sera donc si osé que de se vanter de lission extraordinaire, sans produire quand et quand des miracles, il mérite d'être tenu pour imposteur :
(Spectacle digne enfin des regards d'Annibal)
(ce que les philosophes ont cru ne se pouvoir faire avec aucune force finie) et ainsi le doigt se sent fortement attiré et avec douleur ;
,
C'est bien eux, au moins, qui ont ceste propriété de n'avoir pas esté envoyés ;
§ Car enfin si l'homme n'avait jamais été corrompu il joüiroit de la verité et de la félicité avec assurance.
§ Cette duplicité de l'homme est si visible qu'il y en a qui ont pensé que nous avions deux âmes, un sujet simple leur paraissant incapable de telles et si soudaines variétés, d'une présomption démesurée à un horrible abbattement de cœur.
§ Voilà l'état où les hommes sont aujourd'hui.
à qui ils ne croient pas ressembler ;
satisfaits du moins ta haine, par la vengeance que tu peux prendre de ton Rival.
se ne suis plus Romain, je suis faible, et je sens
si le verre en diminue sa réfraction :
si l'on débouche les deux ouuertures le siphon étant en cet état, la plus longue iambe n'attire point l'eau de la plus courte, ni par conséquent celle du vaisseau où elle est :
si l'on débouche l'ouverture, le vin du tuyau descend jusques à une certaine hauteur, qui est environ de trente-deux pieds depuis la surface de l'eau du vaisseau, et se vide et se mêle parmi l'eau du vaisseau qu'il teint insensiblement, et se des-vnissant d'avec le haut du verre, laisse un espace d'environ treize pieds vide en apparence ;
si l'on le tire tant soit peu.
si on des bouche l'ouverture demeurant toujours enfoncée dans le vif-argent du vaisseau, le vif-argent du tuyau descend en partie, laissant au haut du tuyau un espace vide en apparence, le bas du même tuyau demeurant plein du même vif-argent jusques à une certaine hauteur.
si tout éloigné que je me trouve de ma Princesse, je n'aime pas encore mieux être Artamène, que d'être Mazare.
si bien qu'on le voit plein de vin depuis le haut jusques à treize pieds prs du bas, et rempli d'eau teinte insensiblement dans les treize pieds inférieurs qui restent.
si l'on retire le piston, la syringue demeurant en cet état ;
souhaitez moi une bonne nuit hors de votre chambre, tout cela ne me touche point, Clorinde, si je reçois des offenses de votre part, je ne suis plus en état de les reconnaître.
„Ne peut pour mon salut rendre les Dieux propices.
Il semble que votre navigateur par défaut ne supporte pas ce logiciel.


Pour remédier à cela procédez comme suit :

1. Téléchargez une copie de Mozilla Firefox ou de Google Chrome.

2. Ouvrez une fenêtre du navigateur que vous venez de télécharger.

3. Ouvrez le disque et glissez-déposez le fichier index.html sur la fenêtre du navigateur.
 
   
 
 

Remplacements [1590]